L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 4

Icon NSF

Code(s) NSF

232v : Arts de la pierre

Icon formacode

Formacode(s)

45097 : Sculpture pierre

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

15-11-2028

Niveau 4

232v : Arts de la pierre

45097 : Sculpture pierre

15-11-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ASS FORMAT RESTAUR PATRIMOINE BERRY 43525315800024 FOREPABE http://www.forepabe.fr

Objectifs et contexte de la certification :

Le sculpteur ornemaniste sur pierre réalise toutes les activités consistant à remplacer ou insérer un ornement en pierre sur un bâti existant qu’il devra réaliser dans les règles de l'art en respectant l’environnement et les règles de sécurité.

Le métier de sculpteur ornemaniste sur pierre se pratique traditionnellement dans le cadre de restaurations commandées par des établissements publics et des particuliers que ce soit sur des monuments historiques, sur du bâti ancien ou des bâtiments en rénovation.

La sculpture ornementale est la partie décorative de l’architecture classée ou non de notre patrimoine. Le sculpteur ornemaniste sur pierre intervient sur la décoration du bâtiment et non sur sa structure.

C’est un métier très ancien et faisant partie de notre patrimoine gestuel. Véritable copiste doté d'une sensibilité artistique, le sculpteur ornemaniste doit reproduire à l'identique des ornements, qui correspondent à des critères stylistiques bien définis, qu'il convient de connaître impérativement.

Par exemple, le sculpteur ornemaniste sera amené à reconstituer des feuillages, des chimères gothiques sur une cathédrale, des trophées sur un château, des coquilles sur des cheminées. Il ne s'agit pas de créations artistiques proprement dites, mais une sensibilité esthétique est absolument nécessaire.

Ces techniques traditionnelles sont toujours d’actualité mais elles évoluent avec les technologies numériques qui sont aujourd’hui inscrites dans les activités confiées au sculpteur ornemaniste et que nous avons intégré à notre formation.

Avec nos entreprises partenaires, nous avons élaboré un référentiel des activités principales sur lequel est basé notre certification. Ces activités, valables quel que soit le type d’entreprises, ont été classées en 4 blocs de compétences.

Activités visées :

A1 : Recueil de la demande du client pour réaliser son projet de sculpture

Le sculpteur ornemaniste rencontre un client (particulier, architecte, maître d'œuvre) qui souhaite lui confier la rénovation ou la création d’un ou plusieurs ornements.

Lors de ce premier contact, le sculpteur ornemaniste va dans un premier temps analyser les contours du projet afin d’estimer l’importance du chantier. Il va suivre une base de questions techniques lui permettant de s’assurer de disposer d’un maximum d’informations et mesurer si ce chantier est dans ses capacités :

  • rénovation d’un ou plusieurs ornements : état actuel, qualité de leur support… ?
  • Création d’un ou plusieurs ornements ?
  • Travail sur le support chez le client : Accès au chantier (permanent, temporaire) ?
  • Travail en atelier car la pierre du support doit être changée : qui intégrera l’ornement ? (ce travail est confié à un maçon ou à un tailleur de pierre à même de modifier la structure du bâti)
  • budget estimé
  • échéance

Le sculpteur ornemaniste doit maîtriser les règles de communication et son mode de questionnement doit être adapté et inclusif à la situation de son interlocuteur y compris en situation de handicap.

 

A2 : Collecte des informations techniques et stylistiques nécessaires à l’étude de faisabilité

Les éléments de la demande recueillis, le sculpteur ornemaniste va collecter des informations techniques et stylistiques de l’ornement afin de respecter l’architecture et l’histoire du bâti. Ces informations peuvent être prises sous forme de notes, de photos et de vidéos. Le respect des caractéristiques patrimoniales des édifices est primordiale dès qu’il y a intervention sur du bâti ancien. C’est le rôle du sculpteur ornemaniste lorsqu’il conseille un client. Sa sensibilité à l’histoire de l’art et à l’architecture est donc très importante.

 

A3 : Relève des cotes et des métrés du support et de l’ornement existant

Après avoir recensé les éléments essentiels, le sculpteur ornemaniste relève les cotes et les métrés dans l’objectif de représenter un ornement proportionné dans un ensemble : ornement sur une cheminée, gargouille sur une façade, ornement sur un portail…

 

A4 : Réalisation d’un croquis représentant le projet du client

Cette dernière phase doit permettre au client de visualiser la proposition du sculpteur ornemaniste. Ce dernier doit donc présenter l’ornement dans son environnement dans le respect des proportions, du style architectural et historique. Ce croquis doit être suffisamment précis pour être en concordance avec le projet du client afin de remporter son adhésion.

Le mode d'explicitation et de présentation du croquis doit être adapté et inclusif à la situation de l’interlocuteur du sculpteur ornemaniste y compris en situation de handicap.

 

A5 : Réalisation du dessin de l’ornement à l’échelle

A partir du croquis et tous les autres supports réalisés chez le client, le sculpteur ornemaniste va affiner son projet en réalisant un dessin de qualité de l’ornement qui servira de base à son évaluation technique et financière et sera ensuite utiliser pour la confection de la maquette et être une aide pour la réalisation de la sculpture de l’ornement.

Pour réaliser le dessin, le sculpteur ornemaniste sur pierre recherche des sources d’inspirations sur des sites internet spécialisés ou dans des revues professionnelles et reprend les observations qu’il a faites sur le monument lors de sa visite. Les différents modèles collectés vont lui permettre de réaliser un dessin de qualité qui respecte le croquis proposé au client et les proportions données par les cotes et les métrés. Le dessin respecte des normes tant au niveau du tracé, des ombres, des proportions, des volumes.

Pour réaliser le dessin, le sculpteur ornemaniste sur pierre peut utiliser deux méthodes, soit à la main ou soit en utilisant un logiciel de dessin 3D.

Ce travail demande une sensibilité artistique, une maîtrise des techniques de dessin, des connaissances en histoire de l’art et en architecture.

 

A6 : Evaluation technique du projet

Le sculpteur ornemaniste sur pierre choisit la pierre et estime le volume nécessaire pour la réalisation du projet. Il recherche et applique des barèmes (connaissance des carrières où est extraite la pierre) pour estimer le coût de la pierre nécessaire. Il calcule également le temps d’exécution en fonction des caractéristiques de la pierre, de la complexité de la taille et du nombre de sculpteur ornemaniste à impliquer sur le chantier.

Afin de définir l’ampleur et la durée du chantier dans le respect des règles de sécurité, le sculpteur ornemaniste sur pierre élabore un état récapitulatif des besoins en matière de matériels, matériaux, équipements de protection individuelle (EPI) et doit désigner les membres de l’équipe en fonction de leurs compétences.

Ce travail demande au sculpteur ornemaniste des connaissances en géologie (la qualité des pierres, les lieux d’extraction, les unités de vente...), en mathématiques (calcul des temps, des volumes…) en évaluation de la complexité de la taille en fonction de la dureté de la pierre et de la complexité de l’ornement.

 

A7 : Etablissement du devis

A  partir de l’évaluation technique du projet (matériaux, matériels, temps d’exécution…), le sculpteur ornemaniste réalise le devis qui sera envoyé au client en utilisant un logiciel adapté et  en respectant les règles légales.

Cette étape est importante car elle doit permette au client d’apprécier la prestation envisagée. Le sculpteur ornemaniste doit donc établir un descriptif détaillé de la prestation, une estimation du prix définitif (quantité, qualité, prix des matériaux utilisés accompagné de l'unité (unitaire, mètre linéaire, mètre cube ) ainsi que le coût de la main-d’œuvre nécessaire et du traitement des déchets).

Le cas échéant, deux points importants devront figurer sur le devis :

  • L’installation d’un échafaudage : cette prestation doit-être réalisé par des spécialistes et non par le sculpteur ornemaniste. Le sculpteur ornemaniste devra préciser si cela relève d’un service de l’entreprise ou si cette prestation est externalisée.  Le coût du matériel d’échafaudage et les contraintes d’installation ne permettent pas à un indépendant ou à une TPE de proposer cette installation.
  • L’installation de l’œuvre réalisée : si l’installation de l’ornement nécessite d’intervenir sur la structure du bâti, ce travail est en général confié à un maçon ou un tailleur de pierre interne ou externe à l’entreprise. Dans la très grande majorité des cas, le sculpteur ornemaniste n’intervient pas et c’est ce choix qui a été fait dans le cadre des activités du sculpteur ornemaniste.

Le devis doit éclairer le choix du client et doit donc être précis et permettre de comparer et choisir un prestataire.. Enfin, le devis doit permettre de s’engager mutuellement en précisant le contenu des obligations de chacun.

Le mode d'explicitation et de présentation du devis doit être adapté et inclusif à la situation du client y compris en situation de handicap.

 

A8 : Réalisation d'un modèle en volume de l'œuvre à sculpter par modelage en argile

Dans le cadre de cette activité, le sculpteur ornemaniste sur pierre réalise un modèle en volume de l'œuvre à sculpter par modelage en argile. En effet, il n’est pas concevable de sculpter directement la pierre sans avoir la représentation des volumes et des contraintes du modèle choisi, (fleurs, visages, animaux…), des proportions et de la place de chacun en fonction du support. Le travail sur maquette permet au sculpteur ornemaniste de faire et défaire pour arriver au rendu final ce qu’il ne pourrait pas faire sur la pierre. La confection de la maquette demande plusieurs étapes : choix de l’armature, choix du matériau de la maquette, interprétation du modèle (dessin, photo), choix du montage du modelage selon le matériau (exemple pour l’argile : à la boulette, par colombinage).

 

A9 : Réalisation du moulage de l'œuvre à sculpter par analyse du volume à mouler et mise en pratique

La maquette que le sculpteur ornemaniste vient de réaliser en terre est fragile et difficilement manipulable. Le sculpteur ornemaniste va donc réaliser un moule en choisissant le moulage approprié (à creux perdu, à bon creux, à l’élastomère, coulé sous chape). Par exemple, la technique de moulage à creux perdu consiste à réaliser un moule négatif qui va être rempli de plâtre (positif). Une fois le plâtre sec, le sculpteur ornemaniste casse (décocher) le moule (négatif) est a donc son épreuve moulée. Cette maquette en plâtre contrairement à celle en argile, peut-être manipulée et transportée facilement.

 

A10 : Réalisation de la patine de la maquette pour une visualisation fidèle de l’œuvre à sculpter

Cette étape permet au sculpteur ornemaniste de présenter une maquette au plus proche de l’ornement final qui sera sculpté en pierre. Le sculpteur ornemaniste va donc réaliser la patine (patine marbre, patine pierre) de la maquette en utilisant différents matériaux (pigments, cire, gomme laque) et outils (pinceaux, chiffons).

 

A11 : Réalisation du modelage sous format numérique par analyse des prises de vue et transfert par photogrammétrie

Aujourd’hui, grâce aux outils numériques, le sculpteur ornemaniste peut réaliser une maquette virtuelle. Notre choix s’est porté sur les techniques de la photogrammétrie (techniques plus abordables et plus fréquentes) qui permettent par analyse de prises de vue (photos) de représenter l’ornement en 3D patiné et mis en situation dans son environnement. Cette maquette peut être retravaillée jusqu’à l’obtention du rendu final choisi par le client.

 

A12 : Installation de son poste de travail, de la pierre, choix de l’outillage et des Équipements de Protection Individuelle (EPI) adaptés

Pour chaque sculpture le sculpteur ornemaniste installe en conséquence son poste de travail. Il doit dans un premier temps positionner la sellette et s’assurer de sa stabilité. Il dispose ensuite le bloc de pierre en s’aidant de tous les moyens techniques de levage mis à sa disposition, il doit s’assurer que sa pierre est bien stabilisée. Enfin, il choisit son outillage, il contrôle son affûtage, les Équipements de Protection Individuelle (EPI) adaptés.

 

A13 : Traçage des lignes sur la pierre pour éliminer les parties inutiles du bloc

Le bloc de pierre installé, le sculpteur ornemaniste, à partir de la maquette, va tracer des lignes marquants les parties inutiles qu’il va devoir éliminer. Ce travail doit être effectué avec réflexion car toute élimination est irrémédiable. Le sculpteur ornemaniste doit être soigneux et minutieux car les lignes qu’il aura marquées vont lui permettre de gagner du temps lors de la finition.

 

A14 : Exécution de l’épannelage pour le dégrossissage du bloc de pierre restant

Une fois le traçage terminé, et toujours à partir de la maquette, le sculpteur ornemaniste va enlever les parties inutiles (grosses sections du bloc de pierre) avec des coupes droites, des plans (épannelage) en utilisant des outils adaptés à la dureté de la pierre (disqueuse, marteau pneumatique, scie à pierre). Il va ensuite affiner l’épannelage en utilisant des ciseaux larges.

Après cette étape, il va dégrossir le bloc avec des gradines, et commencer à creuser les trous, et travailler les courbes. Il enlève la matière nécessaire pour la bonne réalisation de l’ornement. Le dégrossissage permet de chercher les points importants pour la réalisation de l’ornement dans les temps impartis. A la fin de cette étape, le sculpteur ornemaniste nettoie son poste et trie les déchets.

 

A15 : Mise en place des volumes, marquage des ombres et finitions adaptées au style (layé, fini, râpé)

La pierre est enfin prête pour réaliser les finitions de l’ornement (feuille d’acanthe, chimère, mascaron…). A partir de la maquette et du dessin, le sculpteur ornemaniste équipé d’outils adaptés (ciseau) va modeler, placer et dessiner les volumes, marquer les ombres, réaliser les finitions adaptées au style (layé, fini, râpé). Au fur et à mesure de l’avancé de l’ornement, le sculpteur ornemaniste va s’assurer que son travail est conforme à la maquette proposée au client. En fin de travail, le sculpteur ornemaniste nettoie son poste et trie les déchets.

 

A16 : Clôture du chantier et facturation

Le sculpteur ornemaniste rédige le procès-verbal de réalisation de fin de chantier en décrivant les étapes du dessin au rangement du chantier, nettoyage et tri des déchets.  Les éléments du procès-verbal et du devis vont lui permettre de réaliser la facturation. Le sculpteur ornemaniste doit appliquer les consignes de l’entreprise et respecter les règles légales et juridiques pour rédiger la facture.

Comme précisé dans l’activité A7 «établissement du devis » la livraison et l’installation sont confiées à une autre personne de l’entreprise ou en externe à un maçon ou un tailleur de pierre. La livraison et l’installation ne font pas partie de la compétence C4.16 du sculpteur ornemaniste.

Compétences attestées :

C1.1 : Recueillir la demande client en suivant une technique de questionnement permettant d’obtenir les éléments nécessaires (type de projet : restauration ou création ; sur place ou en atelier ; budget du projet ; échéances …) afin de pouvoir faire une proposition qui corresponde au besoin et en s’adaptant à la situation du client 

C1.2 : Identifier les éléments stylistiques de l’ornement en inspectant l’existant afin de respecter l’architecture et l’histoire du bâti

C1.3 : Relever les cotes et les métrés pour s’assurer des bonnes proportions lors de la réalisation du projet d’ornement proposé en prenant les mesures et données nécessaires à la bonne réalisation de l’ornement

C1.4 : Réaliser un croquis pour s’assurer que l'ornement est en concordance avec le projet du client dans le respect des cotes et des métrés 

C2.5 : Réaliser un dessin de qualité à la main ou sous forme numérique, en respectant les cotes et les métrés, pour reproduire la complexité de l’ornement en reprenant toutes les caractéristiques du projet proposé au client

C2.6 : Identifier les éléments techniques nécessaires à l’établissement du devis, en matière de matériaux, de matériels et de besoins humains pour réaliser le chantier dans le respect des règles de l’art et de la sécurité

C2.7 : Réaliser le devis, en utilisant le logiciel et les barèmes, intégrant les éléments constitutifs de la réalisation de l’ornement, dans le respect des règles légales en vigueur afin que le client dispose de tous les éléments techniques et financiers de son projet

C3.8 : Réaliser une maquette en argile, à partir d’un dessin ou de l’original de l’ornement pour une reproduction fidèle de la sculpture en respectant les volumes

C3.9 : Réaliser le moule et le tirage de l’ornement en plâtre, pour une reproduction fidèle de la sculpture en appliquant les techniques du moulage afin de conserver dans le temps les dimensions et les formes du modèle créé en argile

C3.10 : Réaliser une patine, en choisissant les matériaux (pigments, cire, gomme laque) et outils (pinceaux, chiffons) adaptée au projet en respectant les modes d’emplois et les conditions d’utilisation, afin de mettre en valeur le tirage en plâtre

C3.11 : Réaliser une maquette numérique, pour une reproduction fidèle de la sculpture en utilisant les techniques de la photogrammétrie

C4.12 : Installer le bloc de pierre et l’outillage, dans le respect des procédures et consignes en vigueur afin de sculpter l’ornement dans les règles de l’art, de sécurité et de santé

C4.13 : Réaliser les traçages, en utilisant les outils adaptés (compas, équerre, crayon, règle) et en respectant les consignes et procédures de sécurité, pour conserver le volume de pierre nécessaire, conformément à la maquette réalisée en amont

C4.14 : Epanneler le bloc, en utilisant le matériel et les outils adaptés en respectant les consignes et procédures de sécurité pour dégrossir le bloc et obtenir la forme de la pierre adaptée à la sculpture de l’ornement

C4.15 : Sculpter l’ornement en réalisant le modelé par la maitrise des techniques d’ombre et de lumière pour une finition adaptée répondant au style (layé, fini, râpé)

C4.16 : Clôturer le chantier par la réalisation du procès-verbal (PV) de fin de chantier afin d’établir la facturation dans le respect du devis

Modalités d'évaluation :

Candidats en formation continue, en contrat d’apprentissage et en contrat de professionnalisation

Dès l’entrée en formation, la directrice de Forepabe remet aux candidats le référentiel de certification du titre et le présent règlement en leur apportant tous les éclaircissements nécessaires.

Les candidats peuvent valider l’ensemble des blocs de compétences ou bloc par bloc de compétences.

Le titre sculpteur ornemaniste est attribué aux candidats, en fin de formation, après une série de mises en situation professionnelle pour lesquelles il est défini des modalités et des critères d’évaluation. Ces épreuves sont surveillées par un surveillant (qui ne peut être le formateur en charge de la promotion).

Lorsque toutes les épreuves sont terminées, le jury est réuni :

  • Pour noter les résultats de chaque épreuve selon une grille de notation. Les documents et les œuvres réalisées sont anonymes afin de garantir l’équité de la notation.
  • Pour un entretien avec chaque candidat pour vérifier la cohérence des résultats de chaque compétence afin de fonder leur décision de valider les 4 blocs et d’attribuer le titre ou de valider 1 ou 2 ou 3 blocs de compétences sans attribuer le titre.

Pour les personnes de situation de handicap

Des aménagements sont prévus dès l’inscription aux épreuves de la certification : tiers temps, aide à la lecture de consigne, aide à la rédaction, aide à l’exécution (matériel, équipement, accompagnement adaptés). Ces éléments sont détaillés dans le protocole handicap remis au candidat en début de formation.

https://www.forepabe.fr/infos-utiles/accessiblite-handicap

RNCP38237BC01 - Bloc 1 - Réaliser l’étude de faisabilité d’un projet d’ornement en pierre pour un client

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C1.1 : Recueillir la demande client en suivant une technique de questionnement permettant d’obtenir les éléments nécessaires (type de projet : restauration ou création ; sur place ou en atelier ; budget du projet ; échéances …) afin de pouvoir faire une proposition qui corresponde au besoin et en s’adaptant à la situation du client 

C1.2 : Identifier les éléments stylistiques de l’ornement en inspectant l’existant afin de respecter l’architecture et l’histoire du bâti

C1.3 : Relever les cotes et les métrés pour s’assurer des bonnes proportions lors de la réalisation du projet d’ornement proposé en prenant les mesures et données nécessaires à la bonne réalisation de l’ornement

C1.4 : Réaliser un croquis pour s’assurer que l'ornement est en concordance avec le projet du client dans le respect des cotes et des métrés 

C1.1 : Situation simulée : le candidat doit questionner un client joué par un des membres du jury.

Mise en situation professionnelle : Le candidat dispose d’une description complète du projet du client, du bâti, d’un plan vierge du  support de l’ornement et d’un questionnaire de recueil de données complété.

A partir de ces éléments, le candidat devra :

C1.2 : lister les styles de l’ornement, l’architecture et l’histoire du bâti

C1.3 : reporter les cotes et métrés sur le plan

C1.4 : réaliser un croquis de l’ornement en respectant les données fournies (codes stylistiques, architecturaux, historiques)

Entretien avec le jury :

Le jury s’assure, grâce à des questions complémentaires, de l’acquisition des compétences.

RNCP38237BC02 - Bloc 2 - Évaluer techniquement et financièrement le projet d’ornement en pierre

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C2.5 : Réaliser un dessin de qualité à la main ou sous forme numérique, en respectant les cotes et les métrés, pour reproduire la complexité de l’ornement en reprenant toutes les caractéristiques du projet proposé au client

C2.6 : Identifier les éléments techniques nécessaires à l’établissement du devis, en matière de matériaux, de matériels et de besoins humains pour réaliser le chantier dans le respect des règles de l’art et de la sécurité

C2.7 : Réaliser le devis, en utilisant le logiciel et les barèmes, intégrant les éléments constitutifs de la réalisation de l’ornement, dans le respect des règles légales en vigueur afin que le client dispose de tous les éléments techniques et financiers de son projet

Mise en situation professionnelle :

Le candidat dispose d’un modèle d’ornement, d’un plan côté et métré, d’un descriptif du chantier et de différents barèmes

A partir de ces éléments, le candidat devra :

C2.5 : Réaliser un dessin de qualité de l’ornement à la main qui respecte le modèle

C2.6 : identifier les matériaux,  les matériels et les moyens humains sur un relevé technique

C2.7 : Un devis détaillant les éléments techniques du chantier (pierre, matériaux, matériels, installation de l’ornement, traitement des déchets, EPI)

Entretien avec le jury :

Le jury s’assure, grâce à des questions complémentaires, de l’acquisition des compétences.

RNCP38237BC03 - Bloc 3 – Élaborer un prototype du projet d’ornement sous forme de maquette

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C3.8 : Réaliser une maquette en argile, à partir d’un dessin ou de l’original de l’ornement pour une reproduction fidèle de la sculpture en respectant les volumes

C3.9 : Réaliser le moule et le tirage de l’ornement en plâtre, pour une reproduction fidèle de la sculpture en appliquant les techniques du moulage afin de conserver dans le temps les dimensions et les formes du modèle créé en argile

C3.10 : Réaliser une patine, en choisissant les matériaux (pigments, cire, gomme laque) et outils (pinceaux, chiffons) adaptée au projet en respectant les modes d’emplois et les conditions d’utilisation, afin de mettre en valeur le tirage en plâtre

C3.11 : Réaliser une maquette numérique, pour une reproduction fidèle de la sculpture en utilisant les techniques de la photogrammétrie

Mise en situation professionnelle :

Le candidat dispose de la maquette en plâtre, du dessin de l’ornement à réaliser et du devis envoyé au client

C3.8 : A partir de la maquette en plâtre, le candidat devra réaliser une maquette en argile

C3.9 : A partir de la maquette en argile, le candidat devra :

  • Réaliser un moulage durable de l’ornement
  • Réaliser un tirage en plâtre de l’ornement

C3.10 : A partir du tirage, le candidat devra réaliser la patine du plâtre

C3.11 : A partir d’un logiciel de photogrammétrie, le candidat devra reproduire l’ornement en 3D par la technique de photographies

Entretien avec le jury :

Le jury s’assure, grâce à des questions complémentaires, de l’acquisition des compétences.

RNCP38237BC04 - Bloc 4 - Sculpter un ornement en pierre

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C4.12 : Installer le bloc de pierre et l’outillage, dans le respect des procédures et consignes en vigueur afin de sculpter l’ornement dans les règles de l’art, de sécurité et de santé

C4.13 : Réaliser les traçages, en utilisant les outils adaptés (compas, équerre, crayon, règle) et en respectant les consignes et procédures de sécurité, pour conserver le volume de pierre nécessaire, conformément à la maquette réalisée en amont

C4.14 : Epanneler le bloc, en utilisant le matériel et les outils adaptés en respectant les consignes et procédures de sécurité pour dégrossir le bloc et obtenir la forme de la pierre adaptée à la sculpture de l’ornement

C4.15 : Sculpter l’ornement en réalisant le modelé par la maitrise des techniques d’ombre et de lumière pour une finition adaptée répondant au style (layé, fini, râpé)

C4.16 : Clôturer le chantier par la réalisation du procès-verbal (PV) de fin de chantier afin d’établir la facturation dans le respect du devis

C4.12 : La veille de l’épreuve, les candidats installent leur poste et 2 membres du jury consignent sur une grille d’évaluation les différents points de l’installation

NB : le bloc de pierre utilisé pour l’épreuve ne nécessite pas système de levage

Mise en situation professionnelle :

A partir de la maquette en plâtre, du devis et du projet du client le candidat devra :

C4.13 : Réaliser les traçages

C4.14 : Epanneler et dégrossir le bloc

C4.15 : Réaliser le modelé de l’ornement dans un fini correspondant à la nature de la pierre et à la demande du client

C4.16 : A partir du devis, le candidat devra 

  • Rédiger le PV
  • Facturer le projet d’ornement

Entretien avec le jury :

Le jury s’assure, grâce à des questions complémentaires, de l’acquisition des compétences.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les candidats qui ont validé l’intégralité des compétences des 4 blocs de la certification du titre sont admis à recevoir le parchemin de sculpteur ornemaniste sur pierre et le carnet de compétences présentant les 4 blocs et les 16 compétences attestées.

Les candidats n’ayant pas réussi la totalité des épreuves finales reçoivent le carnet de compétences précisant le ou les blocs validés et/ou la ou les compétences attestées. Les candidats peuvent se réinscrire à la session de leur choix sans délai de carence dans la limite de 5 ans.

Le carnet de compétences est un outil qui permet au candidat de faire valoir ses compétences acquises auprès des professionnels.

Secteurs d’activités :

Les compétences des sculpteurs ornemanistes sur pierre qualifiés sont très recherchées notamment en raison des grands chantiers de rénovation du patrimoine bâti mais aussi en vue du remplacement des ouvriers qualifiés qui doivent partir en retraite.

Concernant l’activité on peut citer les nombreux chantiers liés à la rénovation du patrimoine : rénovation de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, le loto Mission patrimoine, les chantiers de rénovation prévus dans le cadre des jeux olympiques de 2024.

Concernant le remplacement d’ouvriers qualifiés, cela concerne non seulement les salariés des entreprises mais aussi ceux d’ateliers artisanaux et de travailleurs indépendants qui partent ou qui vont partir en retraite dans un avenir proche.

On retrouve des sculpteurs ornemanistes sur pierre dans des entreprises de taille très variées :  

  • TPE – Très petite entreprise
  • PME – Petite et Moyenne entreprise
  • Artisan
  • Entreprise individuelle

Et rattachées à différents secteurs d’activités :

  • 4399C Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment : PME H. Chevalier, PME Tollis ;
  • 2370Z Taille, façonnage et finissage de pierres : Entrepreneur individuel Ianek Kocher, PME Atelier Jean-Loup Bouvier, PME l’Art de la Pierre ;
  • 9003A Création artistique relevant des arts plastiques : PME Ateliers Enache, PME l’atelier des sculpteurs, entrepreneur individuel Emmanuel Sellier ;
  • 9001Z Arts du spectacle vivant : Marc Deligny.

Dans une PME ou une TPE, le titulaire de la certification sculpteur ornemaniste sur pierre exercera son activité en tant qu’ouvrier spécialisé sous la responsabilité d’un chef d’entreprise, d’un chef d’atelier ou d’un chef de chantier. Il sera autonome dans la réalisation des différentes sculptures qui lui seront confiées dans le respect des consignes données. Au fil de son expérience, il pourra prendre des initiatives dans la réalisation de la sculpture de l’ornement et au niveau de l’organisation de son travail.

C'est un marché d'emploi très ouvert qui permet à nos stagiaires d'entrevoir un avenir professionnel passant du salariat à la création de leur propre atelier. En effet, après une expérience en entreprise, le sculpteur pourra créer son entreprise en tant qu’artisan ou artisan d’art voire travailler en sous-traitance.

Enfin, les grands chantiers de rénovation, Notre Dame de Paris, les chantiers du loto Mission patrimoine aspirent de nombreux professionnels. Les entreprises expriment des besoins importants car elles doivent aussi exécuter tous les autres chantiers privés ou publics décidés au fil du temps.

Beaucoup d’entreprises des métiers de la pierre manquent de personnels. C’est pourquoi, les entreprises de sculpture auxquelles nous nous adressons, expriment une réelle satisfaction de bénéficier, depuis 2014, d'une formation structurée et certifiée.

Type d'emplois accessibles :

Métiers possibles :

  • Sculpteur Sculptrice ornemaniste sur pierre
  • Sculpteur Sculptrice
  • Tailleur de pierre restaurateur – Tailleuse de pierre restauratrice

Code(s) ROME :

  • F1612 - Taille et décoration de pierres
  • B1101 - Création en arts plastiques

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le dispositif de formation est ouvert aux candidats qui répondent aux trois niveaux de prérequis suivants :

  • Expérience dans un métier de la pierre, de la sculpture sur un autre matériau ou de formation dans les métiers d’art 
  • Connaissances générales : compréhension orale et écrite du français 
  • Connaissances professionnelles : expérience de chantier souhaitable, stage en entreprise (taille de pierre, sculpture sur bois, métier artistique ou bâtiment)

Les candidats doivent remplir un dossier de candidature qui est soumis à l'avis de l’équipe pédagogique. Cette première étape permet de vérifier les pré-requis et de faire compléter le dossier si nécessaire.

Les candidats passent ensuite des tests de positionnement qui portent sur le dessin et le modelage afin d’apprécier les qualités d’observation et de compréhension des volumes. Ces tests sont suivis d’un entretien avec le formateur. Les conclusions de l’entretien font l’objet d’un bilan de positionnement sur lequel le formateur accepte l’entrée en formation et définit le parcours (durée, date d’entrée en formation…) ou dresse des préconisations en cas de refus. Ce document est signé par le candidat et le formateur et sera conservé dans le dossier du candidat

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pour les candidats en formation continue, en contrat d'apprentissage et en contrat de professionnalisation, ils doivent suivre la formation et se présenter aux épreuves et à l'entretien final devant le jury.

Pour les personnes en situation de handicap, ils bénéficient d'aménagements prévus dès l’inscription aux épreuves de la certification : tiers temps, aide à la lecture de consigne, aide à la rédaction, aide à l’exécution (matériel, équipement, accompagnement adaptés). Ces éléments sont détaillés dans le protocole handicap remis au candidat en début de formation.

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury est tripartite :

3 professionnels : salarié ou employeur qui peuvent être sculpteur, tailleur de pierre avec expérience en ornement, architecte. Au moins deux professionnels sur les 3 sont sculpteur ou employeur qui ont des sculpteurs dans leur équipe.

1 formateur qui n’assure pas la formation de la promotion.

Sa composition garantit l’indépendance pleine et entière du jury et prévient d’éventuels conflits d’intérêts. 75 % des membres sont extérieurs à Forepabe.

Après un parcours de formation continue X

Le jury est tripartite :

3 professionnels : salarié ou employeur qui peuvent être sculpteur, tailleur de pierre avec expérience en ornement, architecte. Au moins deux professionnels sur les 3 sont sculpteur ou employeur qui ont des sculpteurs dans leur équipe.

1 formateur qui n’assure pas la formation de la promotion.

Sa composition garantit l’indépendance pleine et entière du jury et prévient d’éventuels conflits d’intérêts. 75 % des membres sont extérieurs à Forepabe.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est tripartite :

3 professionnels : salarié ou employeur qui peuvent être sculpteur, tailleur de pierre avec expérience en ornement, architecte. Au moins deux professionnels sur les 3 sont sculpteur ou employeur qui ont des sculpteurs dans leur équipe.

1 formateur qui n’assure pas la formation de la promotion.

Sa composition garantit l’indépendance pleine et entière du jury et prévient d’éventuels conflits d’intérêts. 75 % des membres sont extérieurs à Forepabe.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé d'un formateur sculpteur ornemaniste sur pierre et de 2 professionnels sculpteurs ornemanistes sur pierre 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 4 0 75 75 -
2021 11 0 100 100 -
2020 6 0 80 75 -

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.forepabe.fr/formations/sculpteur-trice-ornemaniste-sur-pierre

 

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP18102 Sculpteur ornemaniste sur pierre

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :