L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

232 : Bâtiment

Icon formacode

Formacode(s)

22374 : Construction

22378 : Réhabilitation bâtiment

22499 : Immotique

22254 : BTP conception organisation

32062 : Recherche développement

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2028

Niveau 7

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

232 : Bâtiment

22374 : Construction

22378 : Réhabilitation bâtiment

22499 : Immotique

22254 : BTP conception organisation

32062 : Recherche développement

31-08-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNIVERSITE COTE D'AZUR 13002566100013 Polytech Nice Sophia - Ecole Polytechnique Universitaire d'Université Côte d'Azur -

Objectifs et contexte de la certification :

Cette certification d’ingénieur Bâtiments répond à un besoin important de formation des ingénieurs du secteur du BTP dans un contexte de changement climatique, d’ambitions environnementales fortes, de transition numérique, et d’évolutions réglementaires et sociales.   

L’objectif de la certification d’ingénieur Bâtiments est de diplômer des ingénieurs généralistes pour la conception, la construction et la gestion des bâtiments durables et intelligents. Capables de répondre aux enjeux environnementaux et de la transition numérique, les ingénieurs Bâtiments maîtrisent les concepts traditionnels des sciences et techniques du génie civil (structure, thermique, énergétique…), les bases des systèmes intelligents au cœur des bâtiments de demain et les techniques et enjeux de la maquette numérique du bâtiment (BIM). 

Ce diplôme certifie que son bénéficiaire peut mener à bien des missions :

  • D’assistance à maitrise d’ouvrage tout au long du cycle de vie des bâtiments (construction neuve, réhabilitation, maintenance et exploitation).
  • De maîtrise d’œuvre et d’études et de contrôle (des structures bois, béton armée, métallique, du comportement sismique, du comportement énergétique, des équipements techniques…).
  • De conduite de travaux tous corps d’état (gros œuvre, second œuvre, CVC…) de réalisation de bâtiments. 

Le diplôme d’ingénieur est un diplôme national de l'enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade universitaire de master. Il atteste de l'acquisition d'un socle de connaissances et de compétences pluridisciplinaire en sciences, techniques, gestion, management et langues, qui prépare à l'insertion professionnelle ou à la poursuite d'études en doctorat, et favorise la capacité à s’adapter tout au long de la vie.

Activités visées :

 Les activités réalisées par les ingénieurs Bâtiments de Polytech Nice Sophia sont très variées : 

  • Contribuer aux choix et à la validation des systèmes constructifs en regard des exigences environnementales (bilan carbone et analyse de cycle de vie des solutions).
  • Dimensionner la structure du bâtiment (béton, métallique, bois et mixtes - y compris sa résistance aux séismes), les équipements techniques (ventilation, chauffage, climatisation, acoustique et éclairage).
  • Contribuer à la conception des smart buildings, plus particulièrement à la spécification des fonctions intelligentes et leur dimensionnement.
  • Conduire un chantier de construction en toute sécurité : préparer, organiser, coordonner, superviser, gérer (coût, technique, administratif).
  • Diriger une opération immobilière, étudier la faisabilité, programmer l’opération, dans le respect des obligations administratives et juridique.
  • Piloter, exploiter, organiser la maintenance du patrimoine bâti. Proposer des outils de mesure et de contrôle (exemple : confort intérieur par l’usage de capteurs…) et exploiter la masse d’informations collectées au quotidien.  

Compétences attestées :

  • Mobiliser des connaissances en sciences fondamentales (mathématique, physique, informatique, électronique) et en ingénierie du bâtiment (mécanique, thermodynamique, acoustique, éclairage…) pour appréhender et résoudre des problèmes environnementaux, structuraux, énergétiques, constructifs mobilisés dans les systèmes bâtiments (ouvrage, usage, environnement).
  • Mettre en œuvre des processus d’ingénierie couvrant la construction de bâtiments durables et intelligents pour la conception la réalisation et la gestion des ouvrages tels que les choix de méthodes et d’application informatique ad hoc pour la simulation du comportement dynamique des ouvrages (structure, énergie, acoustique, éclairage, …) et l'introduction d’innovations méthodologiques et technologiques.
  • Prendre en compte les enjeux du développement durable, depuis la définition des objectifs d’un projet jusqu’à sa mise en œuvre opérationnelle.
  • Gérer un projet immobilier de sa conception à sa réalisation, en appréhendant ses dimensions techniques, économiques et humaines, en cohérence avec la stratégie de l'entreprise.
  • Communiquer efficacement avec un public varié (e.g. composés d’élus et d’experts techniques d’autres domaines).
  • S’intégrer dans son environnement de travail en prenant en compte les enjeux et les besoins de la société dans un contexte pluriculturel et international.  

Modalités d'évaluation :

Les connaissances et les compétences sont appréciées par un contrôle continu ou/et un contrôle terminal sur la base de contrôles écrits individuels en français ou en anglais, d’exposés en français ou en anglais, de travaux pratiques menés sur des équipements spécifiques, de réalisation de projets encadrés seul ou en équipe par des enseignants ou des entreprises, de mises en situation professionnelle sous forme de stages en entreprise, de participation à des projets de recherche encadrés par des chercheurs ou enseignants-chercheurs, de participation à des challenges ou hackathons, de quizz ou d'autoévaluation de la progression dans l'acquisition des compétences.  

L’école, à travers son référent handicap, s’appuie sur les décisions de la mission Handicap de l’Université Cote d’Azur qui définit les conditions d’évaluations adaptées à chaque situation de handicap des élèves. 

RNCP38323BC01 - Concevoir, dimensionner et valider les systèmes techniques des bâtiments

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1. Identifier et mobiliser des connaissances scientifiques et techniques    de    l’ingénierie    du    bâtiment    pour    la conception d’un ouvrage.
  2. Sélectionner, adapter et utiliser les outils numériques pour la conception des bâtiments.
  3. Communiquer, échanger avec les intervenants impliqués dans le projet de construction, des différents domaines de spécialité, pour collaborer à la mission de maîtrise d’œuvre.
  4. Contribuer au choix et à la validation des systèmes constructifs en regard des exigences environnementales (bilan carbone et analyse de cycle de vie des solutions).
  5. Concevoir la structure du bâtiment, interpréter les choix architecturaux, valider les choix des matériaux (béton, métallique, bois et mixtes) modéliser le fonctionnement mécanique, y compris dynamique pour étudier sa résistance aux séismes.
  6. Étudier et optimiser le fonctionnement énergétique du bâtiment (notamment effectuer des simulations thermiques dynamiques)
  7. Dimensionner les équipements techniques (ventilation, chauffage, climatisation, acoustique, éclairage et électricité).
  8. Contribuer à la conception des smart buildings, plus particulièrement à la spécification des fonctions intelligentes et à leur dimensionnement.
  9. Mettre en place le processus collaboratif autour de la maquette numérique du bâtiment (BIM), le piloter et y participer.
  10. Apporter les innovations techniques pour améliorer et optimiser le projet.
  11. Intégrer   dans   le   développement   du   projet   les contraintes réglementaires propres au domaine de la construction telles que sécurité incendie, accessibilité Handicapés, établissement    recevant    du    public    … (Normes, Eurocodes, Document Technique Unifié (DTU), …)
  12. Gérer   une   équipe   projet   intra   entreprise (Bureau d’études) ou partenariale.
  13. Gérer un projet, planifier et organiser des activités, formuler et résoudre un problème, interroger et analyser une base de données, concevoir un algorithme et le programmer dans un langage approprié, faire des calculs et des simulations, et visualiser des informations pertinentes, en utilisant des méthodes et des outils mathématiques et informatiques.
  14. Mener une étude bibliographique et une veille scientifique de dimension internationale, trouver l’information pertinente, l’évaluer, l’exploiter et mener une pensée critique, en tenant compte des règles de confidentialité, de la propriété intellectuelle et industrielle, et du contexte réglementaire tels que le droit du travail et le droit des sociétés.
  15. Développer des produits et des services innovants et compétitifs, dans le respect de la démarche qualité pour assurer la satisfaction des clients et la performance de l'entreprise en comprenant les marchés et les tendances de l'industrie et en prenant en compte les enjeux et les besoins de la société, des transitions numériques, énergétiques et environnementales, et de l'entreprise.
  16. S’insérer dans la vie professionnelle, s’intégrer dans une organisation, l’animer et la faire évoluer par l'exercice des responsabilités éthiques, la prise en compte des enjeux de qualité de vie, de sécurité, de santé et de diversité au travail pour assurer un environnement de travail sain et productif, et l'exercice de l'engagement et du leadership dans le contexte de la coordination et du suivi de projet et d'équipe.
  17. Innover et entreprendre, dans le cadre de projets personnels pour créer de la valeur ajoutée pour son entreprise, ou par l’implication au sein de l’entreprise dans des projets de recherche et développement de nouveaux produits et services, de transfert industriel ou de création d'entreprises filiales et spin-off pour exploiter les résultats de leurs travaux de recherche.
  18. Communiquer à l'oral et à l'écrit, y compris à distance, et travailler en contexte international et multiculturel avec des publics divers (clients, partenaires, équipes, managers...), et adapter son discours et son comportement à ses interlocuteurs.
  19. Se connaitre et s’autoévaluer pour comprendre ses forces et ses faiblesses, afin de mieux gérer sa carrière et de faire des choix professionnels éclairés, et de faire évoluer ses compétences tout au long de la vie professionnelle pour s'adapter aux changements sociaux et technologiques, aux évolutions du marché, et pour rester compétitifs et performants dans son domaine.
  1. Activités à l’école   avec   une évaluation via des contrôles écrits (résolution de problèmes), des examens oraux (khôlle, défense de travaux individuel ou en équipe), des rapports techniques, des projets ou des études de cas visant à concevoir, dimensionner tout ou partie d’un projet de bâtiment.
  2. Activités en entreprise (stages, contrat de professionnalisation, VAE) via une évaluation par une grille d'évaluation critériée avec apport d’éléments de preuve (traces   organisationnelles et/ou fonctionnelles, cahier des charges, rapports écrits, supports de présentations orales, rapports d’autoévaluation avec prise de recul sur une analyse de situations, de problèmes et de solutions...).

RNCP38323BC02 - Etudier et conduire la réalisation des Bâtiments

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1. Identifier et mobiliser des connaissances scientifiques et techniques de l’ingénierie du bâtiment pour la réalisation d’un ouvrage.
  2. Sélectionner, adapter et utiliser les outils numériques pour la réalisation de bâtiments.
  3. Communiquer, échanger avec les intervenants de la réalisation de la construction, des différents corps d’état impliqués pour collaborer à la mission d’exécution.
  4. Contribuer au choix et à la validation des systèmes constructifs et modes opératoires en regard des exigences environnementales (bilan carbone et analyse de cycle de vie des solutions).
  5. Préparer et organiser un chantier, avec pour objectif l’optimisation des moyens et des coûts dans le respect des exigences techniques et du cahier des charges.
  6. Conduire un chantier de construction en toute sécurité
  7. Gérer un chantier et superviser son déroulement (coordination technique, suivi économique, administratif, impact environnemental)
  8. Apporter les innovations techniques pour améliorer et optimiser la réalisation de l’ouvrage.
  9. Participer au processus collaboratif autour de la maquette numérique du bâtiment (BIM).
  10. Intégrer dans la phase de réalisation de l’ouvrage les contraintes réglementaires propres au domaine de la construction telles que sécurité incendie, accessibilité Handicapés, établissement recevant du public … (Normes, Eurocodes, DTU, …)
  11. Gérer une équipe de réalisation interne à l’entreprise (bureau des méthodes, équipe de chantier)
  12. Gérer des partenaires et des sous‐traitants participants à la phase de réalisation de l’ouvrage.
  13. Gérer un projet, planifier et organiser des activités, formuler et résoudre un problème, interroger et analyser une base de données, concevoir un algorithme et le programmer dans un langage approprié, faire des calculs et des simulations, et visualiser des informations pertinentes, en utilisant des méthodes et des outils mathématiques et informatiques.
  14. Mener une étude bibliographique et une veille scientifique de dimension internationale, trouver l’information pertinente, l’évaluer, l’exploiter et mener une pensée critique, en tenant compte des règles de confidentialité, de la propriété intellectuelle et industrielle, et du contexte réglementaire tels que le droit du travail et le droit des sociétés.
  15. Développer des produits et des services innovants et compétitifs, dans le respect de la démarche qualité pour assurer la satisfaction des clients et la performance de l'entreprise en comprenant les marchés et les tendances de l'industrie et en prenant en compte les enjeux et les besoins de la société, des transitions numériques, énergétiques et environnementales, et de l'entreprise.
  16. S’insérer dans la vie professionnelle, s’intégrer dans une organisation, l’animer et la faire évoluer par l'exercice des responsabilités éthiques, la prise en compte des enjeux de qualité de vie, de sécurité, de santé et de diversité au travail pour assurer un environnement de travail sain et productif, et l'exercice de l'engagement et du leadership dans le contexte de la coordination et du suivi de projet et d'équipe.
  17. Innover et entreprendre, dans le cadre de projets personnels pour créer de la valeur ajoutée pour son entreprise, ou par l’implication au sein de l’entreprise dans des projets de recherche et développement de nouveaux produits et services, de transfert industriel ou de création d'entreprises filiales et spin-off pour exploiter les résultats de leurs travaux de recherche.
  18. Communiquer à l'oral et à l'écrit, y compris à distance, et travailler en contexte international et multiculturel avec des publics divers (clients, partenaires, équipes, managers...), et adapter son discours et son comportement à ses interlocuteurs.
  19. Se connaitre et s’autoévaluer pour comprendre ses forces et ses faiblesses, afin de mieux gérer sa carrière et de faire des choix professionnels éclairés, et de faire évoluer ses compétences tout au long de la vie professionnelle pour s'adapter aux changements sociaux et technologiques, aux évolutions du marché, et pour rester compétitifs et performants dans son domaine.

 

 

  1. Activités à l’école   avec   une évaluation via des contrôles écrits (résolution de problèmes), des examens oraux (khôlle, défense de travaux individuel ou en équipe), des rapports techniques, des projets ou des études de cas visant à concevoir, dimensionner tout ou partie d’un projet de bâtiment.
  2. Activités en entreprise (stages, contrat de professionnalisation, VAE) via une évaluation par une grille d'évaluation critériée avec apport d’éléments de preuve (traces   organisationnelles et/ou fonctionnelles, cahier des charges, rapports écrits, supports de présentations orales, rapports d’autoévaluation avec prise de recul sur une analyse de situations, de problèmes et de solutions...).

RNCP38323BC03 - Conduire et gérer une opération immobilière

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1. Identifier et mobiliser des connaissances scientifiques et techniques de l’ingénierie du bâtiment pour la conception et la réalisation d’un ouvrage.
  2. Communiquer, échanger avec les intervenants impliqués dans l’opération immobilière, des différents domaines de spécialité, pour collaborer à la mission de maîtrise d’ouvrage.
  3. Assister et conseiller un maitre d’ouvrage lors de son opération immobilière (de l’intention de construire à sa mise en exploitation)
  4. Diriger une opération immobilière, programmer et suivre l’opération, dans le respect des obligations administratives et juridique.
  5. Étudier la faisabilité d’une opération immobilière (technique, juridique, administrative)
  6. Mettre en place le processus collaboratif autour de la maquette numérique du bâtiment (BIM), le piloter et y participer.
  7. Intégrer dans le développement du projet les contraintes réglementaires propres au domaine de la construction telles que sécurité incendie, accessibilité Handicapés, établissement recevant du public … (Normes, Eurocodes, DTU, …)
  8. Analyser et valider des modes constructifs et opératoires en regard des exigences environnementales (bilan carbone et analyse de cycle de vie des solutions).
  9. Favoriser et analyser les innovations techniques pour améliorer la performance de l’opération (autant technique qu’environnementale).
  10. Gérer un projet, planifier et organiser des activités, formuler et résoudre un problème, interroger et analyser une base de données, concevoir un algorithme et le programmer dans un langage approprié, faire des calculs et des simulations, et visualiser des informations pertinentes, en utilisant des méthodes et des outils mathématiques et informatiques.
  11. Mener une étude bibliographique et une veille scientifique de dimension internationale, trouver l’information pertinente, l’évaluer, l’exploiter et mener une pensée critique, en tenant compte des règles de confidentialité, de la propriété intellectuelle et industrielle, et du contexte réglementaire tels que le droit du travail et le droit des sociétés.
  12. Développer des produits et des services innovants et compétitifs, dans le respect de la démarche qualité pour assurer la satisfaction des clients et la performance de l'entreprise en comprenant les marchés et les tendances de l'industrie et en prenant en compte les enjeux et les besoins de la société, des transitions numériques, énergétiques et environnementales, et de l'entreprise.
  13. S’insérer dans la vie professionnelle, s’intégrer dans une organisation, l’animer et la faire évoluer par l'exercice des responsabilités éthiques, la prise en compte des enjeux de qualité de vie, de sécurité, de santé et de diversité au travail pour assurer un environnement de travail sain et productif, et l'exercice de l'engagement et du leadership dans le contexte de la coordination et du suivi de projet et d'équipe.
  14. Innover et entreprendre, dans le cadre de projets personnels pour créer de la valeur ajoutée pour son entreprise, ou par l’implication au sein de l’entreprise dans des projets de recherche et développement de nouveaux produits et services, de transfert industriel ou de création d'entreprises filiales et spin-off pour exploiter les résultats de leurs travaux de recherche.
  15. Communiquer à l'oral et à l'écrit, y compris à distance, et travailler en contexte international et multiculturel avec des publics divers (clients, partenaires, équipes, managers...), et adapter son discours et son comportement à ses interlocuteurs.
  16. Se connaitre et s’autoévaluer pour comprendre ses forces et ses faiblesses, afin de mieux gérer sa carrière et de faire des choix professionnels éclairés, et de faire évoluer ses compétences tout au long de la vie professionnelle pour s'adapter aux changements sociaux et technologiques, aux évolutions du marché, et pour rester compétitifs et performants dans son domaine.

 

  1. Activités à l’école   avec   une évaluation via des contrôles écrits (résolution de problèmes), des examens oraux (khôlle, défense de travaux individuel ou en équipe), des rapports techniques, des projets ou des études de cas visant à concevoir, dimensionner tout ou partie d’un projet de bâtiment.
  2. Activités en entreprise (stages, contrat de professionnalisation, VAE) via une évaluation par une grille d'évaluation critériée avec apport d’éléments de preuve (traces   organisationnelles et/ou fonctionnelles, cahier des charges, rapports écrits, supports de présentations orales, rapports d’autoévaluation avec prise de recul sur une analyse de situations, de problèmes et de solutions...).

RNCP38323BC04 - Gérer et exploiter techniquement un parc immobilier

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1. Identifier et mobiliser des connaissances scientifiques et techniques de l’ingénierie du bâtiment pour la maintenance et l’exploitation d’un parc immobilier.
  2. Communiquer, échanger avec les intervenants impliqués dans la gestion immobilière, des différents domaines de spécialité, pour collaborer à la mission de maîtrise d’ouvrage, de gestionnaire technique de patrimoine immobilier.
  3. Assister et conseiller un maitre d’ouvrage dans ses activités de gestion immobilière en tant que gestionnaire technique (facility management), propriétaire (Property management) ou au niveau stratégique (Asset management).
  4. Piloter, exploiter, organiser la maintenance du patrimoine bâti.
  5. Proposer des outils de mesure et de contrôle (exemple : confort intérieur par l’usage de capteurs…) et exploiter la masse d’informations collectées au quotidien.
  6. Organiser, superviser le respect des obligations réglementaires.
  7. Intégrer dans la gestion des ouvrages les contraintes réglementaires propres au domaine de la construction telles que sécurité incendie, accessibilité Handicapés, établissement recevant du public … (Normes, Eurocodes, DTU, …)
  8. Intégrer dans la gestion des ouvrages les exigences environnementales (bilan carbone et analyse de cycle de vie des solutions).
  9. Favoriser et analyser les innovations techniques pour améliorer la performance du parc immobilier (autant technique qu’environnementale).
  10. Gérer un projet, planifier et organiser des activités, formuler et résoudre un problème, interroger et analyser une base de données, concevoir un algorithme et le programmer dans un langage approprié, faire des calculs et des simulations, et visualiser des informations pertinentes, en utilisant des méthodes et des outils mathématiques et informatiques.
  11. Mener une étude bibliographique et une veille scientifique de dimension internationale, trouver l’information pertinente, l’évaluer, l’exploiter et mener une pensée critique, en tenant compte des règles de confidentialité, de la propriété intellectuelle et industrielle, et du contexte réglementaire tels que le droit du travail et le droit des sociétés.
  12. Développer des produits et des services innovants et compétitifs, dans le respect de la démarche qualité pour assurer la satisfaction des clients et la performance de l'entreprise en comprenant les marchés et les tendances de l'industrie et en prenant en compte les enjeux et les besoins de la société, des transitions numériques, énergétiques et environnementales, et de l'entreprise.
  13. S’insérer dans la vie professionnelle, s’intégrer dans une organisation, l’animer et la faire évoluer par l'exercice des responsabilités éthiques, la prise en compte des enjeux de qualité de vie, de sécurité, de santé et de diversité au travail pour assurer un environnement de travail sain et productif, et l'exercice de l'engagement et du leadership dans le contexte de la coordination et du suivi de projet et d'équipe.
  14. Innover et entreprendre, dans le cadre de projets personnels pour créer de la valeur ajoutée pour son entreprise, ou par l’implication au sein de l’entreprise dans des projets de recherche et développement de nouveaux produits et services, de transfert industriel ou de création d'entreprises filiales et spin-off pour exploiter les résultats de leurs travaux de recherche.
  15. Communiquer à l'oral et à l'écrit, y compris à distance, et travailler en contexte international et multiculturel avec des publics divers (clients, partenaires, équipes, managers...), et adapter son discours et son comportement à ses interlocuteurs.
  16. Se connaitre et s’autoévaluer pour comprendre ses forces et ses faiblesses, afin de mieux gérer sa carrière et de faire des choix professionnels éclairés, et de faire évoluer ses compétences tout au long de la vie professionnelle pour s'adapter aux changements sociaux et technologiques, aux évolutions du marché, et pour rester compétitifs et performants dans son domaine.
  1. Activités à l’école   avec   une évaluation via des contrôles écrits (résolution de problèmes), des examens oraux (khôlle, défense de travaux individuel ou en équipe), des rapports techniques, des projets ou des études de cas visant à concevoir, dimensionner tout ou partie d’un projet de bâtiment.
  2. Activités en entreprise (stages, contrat de professionnalisation, VAE) via une évaluation par une grille d'évaluation critériée avec apport d’éléments de preuve (traces   organisationnelles et/ou fonctionnelles, cahier des charges, rapports écrits, supports de présentations orales, rapports d’autoévaluation avec prise de recul sur une analyse de situations, de problèmes et de solutions...).

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La formation est structurée en Unités d'Enseignement (UE) qui assurent une cohérence pédagogique entre diverses matières et contribuent à l'acquisition des blocs de compétences identifiés. Quelle que soit la voie de formation, le diplôme d’ingénieur est accordé après l’acquisition des 4 blocs de compétences et de leurs compétences associées ainsi que :

- Du niveau B2 en langue anglaise et en langue française le cas échéant

- D'au moins trois semestres académiques d’enseignements sous le contrôle actif de l’école dont l’un pourra être réalisé dans un établissement académique partenaire (Validation des Acquis de l'Entreprise (VAE) dispensée)

- D'une expérience à l’international de 17 semaines minimum en formation sous statut Etudiant et 12 semaines minimum en formation sous statut Apprenti  (VAE dispensée)

- D’une expérience en milieu professionnel de 28 semaines minimum

- D'actions dans des activités bénévoles proposées par l’école, par les associations de l’école ou à l'initiative personnelle de l’élève, reconnues sous forme de Polypoints (VAE dispensée)

Secteurs d’activités :

L’ingénieur de la spécialité Bâtiments a reçu une certification pluridisciplinaire en génie civil et plus particulièrement en ingénierie du bâtiment permettant d'accéder aux métiers de l'ingénieur dans le secteur du BTP au sens large, incluant la conception, la réalisation d’ouvrage, mais aussi la gestion d’ouvrages existants. Il est capable d’intégrer d’autres secteur du génie civil, comme celui des ouvrages fonctionnels ou des travaux publics. Les acteurs économiques ciblés sont les maîtres d’ouvrages publics ou privés, les bureaux d’études (maîtrise d’œuvre ou Bureau d'Etudes Techniques (BET) spécialisés), les bureaux de contrôles, les entreprises (gros œuvres, secondes œuvres, générales).   

Type d'emplois accessibles :

L’ingénieur de la spécialité Bâtiment peut prétendre aux emplois suivants :

  • Ingénieur d’études en bureau de maîtrise d’œuvre ou bureaux d’études spécialisés (structure, fluides équipements techniques, environnement)
  • Ingénieurs de contrôles en bureau de contrôle
  • Ingénieurs de travaux (conducteur ou directeur de travaux)
  • Conducteur d’opération ou directeur d’opération (maîtrise d’ouvrage publique ou privée)
  • Ingénieur de maintenance et d’exploitation
  • Ingénieur assistant à la maitrise d’ouvrage
  • Ingénieur R&D 

Code(s) ROME :

  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • C1503 - Management de projet immobilier
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

L'entrée en cycle ingénieur est accessible après au moins deux années validées d'études supérieures.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur de l’école (président du jury), directeur des études, directeurs de tous les départements de l’école (tous enseignants ou enseignants-chercheurs), le responsable des langues de l'école, deux représentants d'entreprise

En contrat d’apprentissage X

Directeur de l’école (président du jury), directeur du centre de formation d'apprentis, directeur des études, directeur des relations entreprises, directeurs de tous les départements de l’école (tous enseignants ou enseignants-chercheurs), le responsable des langues de l'école, deux représentants d'entreprise

Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

Directeur de l’école (président du jury), directeur des études, directeur des relations entreprises, directeurs de tous les départements de l’école (tous enseignants ou enseignants-chercheurs), le responsable des langues de l'école, deux représentants d'entreprise

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur de l’école (président du jury), directeur des études, directeur des relations entreprises, directeur de la spécialité, le responsable des langues de l'école, deux ingénieurs en exercice dans le domaine de la spécialité, deux enseignants de la spécialité

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36557 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'école polytechnique universitaire d'Université Côte d’Azur, spécialité Bâtiments

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :