L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 4

Icon NSF

Code(s) NSF

212 : Productions animales, élevage spécialisé, aquaculture, soins aux animaux (y.c. vétérinaire)

Icon formacode

Formacode(s)

21085 : Élevage laitier

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

01-01-2029

Niveau 4

212 : Productions animales, élevage spécialisé, aquaculture, soins aux animaux (y.c. vétérinaire)

21085 : Élevage laitier

01-01-2029

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE 11007001800012 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Moteur de l’économie agricole française en 2ème position après la filière viande, la filière laitière emploie 298 000 personnes dont 150 000 dans les élevages laitiers. Deuxième producteur de lait européen derrière l’Allemagne (presque 20% du lait de vache en Europe), l’industrie laitière française compte 5 groupes industriels (Lactalis, Sodiaal, Bel, Danone et Savencia) parmi les 25 leaders mondiaux. 99% du lait transformé par 500 entreprises (55% par des coopératives et 45% par des entreprises privées) sur le territoire français provient de France et près de 60% des produits laitiers fabriqués dans l’hexagone sont consommés par les Français.  

On observe depuis le début de la sortie progressive des quotas (2010), une accélération de la transformation des élevages laitiers, des structures et des pratiques d’élevages. La réduction du nombre d’élevages bovin lait se poursuit tant en plaine qu’en zone de montagne. Quoi que fortement contrasté selon la zone et le système (polyculture-élevage en plaine, lait et viande en montagne), l’arrêt de l’activité laitière concerne essentiellement les élevages de moins de 40 vaches. Le cheptel national se maintient néanmoins, au rythme de 10 vaches laitières supplémentaires par élevage ces 5 dernières années et d’une forte augmentation de la technicité et de la productivité du travail (+50% en 10 ans). La tendance est donc « moins d’entreprises et plus de vaches ».

Tous les plans du projet agro - écologique pour la France concernent le secteur de l’élevage à des degrés divers en fonction du système de production : Ecophyto, Ecoantibio, « énergie, méthanisation, autonomie, azote », protéines végétales, Ambition Bio, agroforesteries, « 4 pour 1000 », semences et agriculture durable, apiculture durable et le plan bien-être animal.

Activités visées :

Le titulaire de ce certificat de spécialisation conduit l'alimentation, les pâturages, la traite, la reproduction, le vêlage.

Il est responsable de la surveillance, des soins et de la manipulation des animaux.

Il gère les aspects techniques et économiques de l'atelier bovin lait.

Dans le cas où l’activité complémentaire " transformation du lait" est mise en œuvre, il exerce des activités de transformation.

Compétences attestées :

C1- Assurer le pilotage technico économique d’un élevage bovin lait : 

- Choix de conduite technique de l’atelier
- Organisation des activités de l’atelier  

C2- Réaliser les travaux liés à la conduite d’un élevage bovin lait : 

- Observation des animaux
- Organisation de l’intervention
- Réalisation de l’intervention   

C3- Réaliser les opérations relatives à la transformation du lait et à son organisation (unité capitalisable complémentaire 3 dans le cas où l’activité complémentaire « transformation du lait » est mise en œuvre) : 

- Organisation de l’atelier de transformation
- Mise en oeuvre du process de transformation et d'affinage

Modalités d'évaluation :

Le certificat de spécialisation est un titre délivré en unités capitalisables (UC) qui sont évaluées en situation professionnelle.

RNCP38332BC01 - Assurer le pilotage technico-économique d’un élevage bovin lait

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Choix de conduite technique de l’atelier

- Organisation des activités de l’atelier  

Evaluation en situation professionnelle

RNCP38332BC02 - Réaliser les travaux liés à la conduite d’un élevage bovin lait

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Observation des animaux

- Organisation de l’intervention

- Réalisation de l’intervention   

Evaluation en situation professionnelle

RNCP38332BC03 - Réaliser les opérations relatives à la transformation du lait et à son organisation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Organisation de l’atelier de transformation

- Mise en oeuvre du process de transformation et d'affinage

Evaluation en situation professionnelle

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le certificat de spécialisation " Conduite d'un élevage bovin lait  " est organisé et délivré en unités capitalisables (UC), qui sont également des blocs de compétences. 

Les règles communes de l’évaluation des diplômes en unités capitalisables du ministère chargé de l’agriculture sont définies par le règlement d'examen.

Toutes les unités capitalisables doivent faire l’objet d’une évaluation en situation professionnelle. 

Le certificat de spécialisation agricole option « conduite d'un élevage ovin viande » est délivré aux candidats ayant acquis les deux blocs constitutifs du diplôme :

- Bloc 01 : assurer le pilotage technico-économique d'un atelier bovin lait.
- Bloc 02 : réaliser les travaux liés à la conduite d'un élevage bovin lait.

Le bloc optionnel "Réaliser les opérations relatives à la transformation de la viande et à son organisation" n'est pas pris en compte pour la délivrance du diplôme. Les candidats peuvent choisir de présenter ou non cette unité capitalisable complémentaire.
La mention “ Transformation de la viande ” est portée sur le diplôme des candidats dûment inscrits et ayant validé l'unité capitalisable complémentaire. Une attestation de compétences peut également être délivrée en sus du diplôme.

Secteurs d’activités :

Elevage bovin lait

Type d'emplois accessibles :

Eleveur de vaches laitières

Salarié d'élevage laitier bovin

Producteur de lait bovin

Responsable d’élevage laitier

Vacher hautement qualifié

Code(s) ROME :

  • A1407 - Élevage bovin ou équin

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le certificat de spécialisation agricole option « conduite d'un élevage bovin lait » est accessible aux candidats titulaires :
- d'un brevet professionnel du secteur de la production agricole ;
- d'un baccalauréat professionnel du secteur de la production agricole ;
- d'un brevet de technicien supérieur agricole du secteur de la production agricole ;
- titres et certificats du secteur de la production agricole, de niveau IV, enregistrés au répertoire national des certifications professionnelles et cités dans l'arrêté du 29 octobre 2012 portant définition de listes de diplômes, titres et certificats pour l'application des articles L. 331-2(3°), R. 331-1 et D. 343-4 du code rural et de la pêche maritime susvisé.

Les candidats ne justifiant pas d'un de ces diplômes peuvent également être admis sur décision prise par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, conformément aux dispositions de l'article D. 811-167-3 du code rural et de la pêche maritime.

 

 

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées

Après un parcours de formation continue X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées

En contrat de professionnalisation X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34275 CS - Conduite d'un élevage bovin lait

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :