L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

111f : Sciences des matériaux, physique-chimie des procédés industriels

200 : Technologies industrielles fondamentales

222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)

Icon formacode

Formacode(s)

31608 : Génie procédés

24154 : Énergie

11557 : Conduite équipement industrie chimique pétrolière

32062 : Recherche développement

32154 : Encadrement management

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2026

Niveau 7

111f : Sciences des matériaux, physique-chimie des procédés industriels

200 : Technologies industrielles fondamentales

222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)

31608 : Génie procédés

24154 : Énergie

11557 : Conduite équipement industrie chimique pétrolière

32062 : Recherche développement

32154 : Encadrement management

31-08-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE 19311381800127 Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques (ENSIACET) http://ensiacet.fr

Objectifs et contexte de la certification :

Dans un contexte où les transitions économiques, environnementales, énergétiques et sociétales sont au cœur des préoccupations, il apparait crucial de disposer d’ingénieurs disposant de compétences en conception, dimensionnement, analyse et conduite des procédés de transformation de la matière et de l’énergie. Ainsi, l’ingénieur « Génie des Procédés » contribue aussi bien à l’amélioration de procédés existants qu’à l’innovation en proposant de nouveaux procédés plus sobres en énergie et en matière en lien avec les nouvelles filières énergétiques tout en incluant la maîtrise des risques, la sécurité et l’impact environnemental. L’ingénieur « Génie des Procédés » dispose de compétences scientifiques et techniques en génie des procédés, avec notamment une solide maîtrise des outils numériques de modélisation et de simulation des procédés, de traitement des données, de programmation et une formation générale en sciences sociales, humaines et économiques.

Il contribue ainsi aux enjeux sociétaux autour de la transition énergétique et de la transition environnementale afin de concevoir l’usine du futur décarbonée. Habitué à travailler en équipe sur des projets pluridisciplinaires, l’ingénieur en génie des procédés intervient dans des secteurs d’activités variés : des énergies fossiles aux nouvelles sources d’énergie, l’industrie chimique, l’agro-alimentaire, la pharmacie, la cosmétique, l’environnement, les éco-industries, les entreprises de conseil et bureaux d’études.

Activités visées :

L’ingénieur issu de cette certification a pour vocation à exercer les activités suivantes :

  • Concevoir des procédés dans un objectif de performance économique et environnementale en travail collaboratif multidisciplinaire
  • Dimensionner les appareils de transformations physiques, chimiques ou biologiques de la matière et de l’énergie
  • Développer et utiliser des outils et méthodes de modélisation et simulation pour l’optimisation des procédés
  • Analyser et améliorer le fonctionnement des installations existantes pour plus d’efficience et dans un objectif de sobriété matière et énergie
  • Conduire les unités de production en lien étroit avec différentes équipes techniques.
  • Maîtriser la qualité, les risques et la sécurité des procédés
  • Gérer des projets scientifiques et techniques complexes dans un contexte international

Compétences attestées :

Analyser un problème, Instruire une problématique dans le domaine du génie des procédés

  • Posséder un large champ de sciences fondamentales : mathématiques, physique et chimie-physique et, dans une moindre mesure, chimie.
  • Rechercher l’information pertinente dans son environnement, dans la littérature scientifique, dans les bases de données de brevets pour en faire une synthèse critique à des fins d’exploitation.
  • Formuler et énoncer clairement un problème de conception, optimisation, supervision des procédés et des systèmes énergétiques en faisant appel à ses capacités d'analyse et son esprit de synthèse.

Innover et/ou concevoir une réponse à un problème dans le domaine du génie des procédés

  • Innover, créer de la valeur, apporter des solutions de ruptures technologiques dans le domaine du génie des procédés, dans un objectif de transitions énergétiques et environnementales, tout en assurant la sécurité des personnes, des installations, de l'environnement
  • Appliquer les méthodes et outils de l’ingénieur : conception, dimensionnement, optimisation ou simulation, dans un cadre collaboratif, en utilisant les outils (numériques ou non) appropriés, dans un objectif de sobriété matière et énergie.
  • Au-delà des dimensions scientifiques, prendre en compte les enjeux économiques (évaluations économiques des systèmes, analyse de coût…), d’intelligence économique (propriété industrielle, dépôt de brevet…) et de gestion de la qualité.

Mettre en œuvre, exploiter, piloter la solution proposée

  • Mettre en place des méthodologies de conduite de projet dans le domaine du génie des procédés.
  • Utiliser de façon autonome les outils expérimentaux et numériques « métier » pour résoudre des problèmes de conception, développement et optimisation des procédés
  • Réaliser et tester (conceptuellement, expérimentalement ou numériquement) les systèmes proposés pour valider leur efficience et leur sureté.

Interagir avec son environnement décliné dans ses dimensions intrapersonnelle, interpersonnelle au sein de l'entreprise et interpersonnelle au sein de la société

  • Opérer des choix quant à son projet professionnel (quel métier, dans quel secteur ?) à partir de la connaissance de ses propres aspirations et de l’auto-évaluation de ses compétences.
  • S’intégrer à la vie de l’entreprise ou du service, l’animer et le faire évoluer en accord avec la stratégie de la société, en gérant des projets et des équipes, en communicant de façon adaptée à la situation et aux interlocuteurs.
  • Travailler en contexte international et multiculturel en pratiquant des langues vivantes (français et anglais au minimum).
  • Identifier et comprendre les concepts de responsabilité sociétale de l’entreprise : gouvernance de l’entreprise, sécurité et santé au travail, gestion du risque, acceptabilité des sites industriels, respect de la diversité et des droits de l’homme, respect de l’environnement et développement durable, éthique.

Modalités d'évaluation :

Les blocs de compétences sont évalués par une des modalités ci-dessous ou plus généralement une combinaison de ces modalités:

  • contrôle continu individuel
  • examens individuel qui peuvent prendre la forme d'écrits, d’interrogations orales ou de QCM.
  • travaux pratiques réalisés en groupe, évalués par des rapports écrits et des soutenances orales.
  • projets courts ou longs en groupe évalués par un rapport écrit ou une soutenance orale.
  • mises en situation dans le contexte métier (Activités Spécifiques Métier) réalisées en groupe et évaluées par un rapport écrit et/ou une soutenance orale et/ou du contrôle continu.

Une évaluation spécifique en situation professionnelle (stages, alternances) est mise en place : rapport de missions réalisées en entreprise pour juger la qualité scientifique et technique, appréciation de l’entreprise sur les aptitudes professionnelles et comportementales, qualité du rapport et de la soutenance orale.

Pour la VAE, les acquis d’expériences professionnelles sont évalués par un rapport et une soutenance orale.

Les modalités d’évaluation sont adaptées pour les apprenants en situation de handicap, en accord avec les aménagements prescrits par le "Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé" de l'Université de Toulouse 3.

RNCP38377BC01 - Concevoir et optimiser des procédés durables

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Analyser et concevoir un flowsheet, des modes opératoires, des procédés de fabrication ou d'industrialisation
  • Sélectionner des produits ou équipements nécessaires à une production
  • Établir les bilans matière et thermique d'un système
  • Analyser et améliorer un procédé d’un point de vue sobriété matière et sobriété énergétique
  • Concevoir et dimensionner des réacteurs chimiques mono ou polyphasiques
  • Concevoir et dimensionner des installations de séparation, de traitement du solide
  • Concevoir et dimensionner des opérations de bioprocédés
  • Concevoir et dimensionner des équipements multifonctionnels et énergétiquement sobres
  • Réaliser l’analyse de cycle de vie d’un produit (ACV – LCA)
  • Évaluer l’impact environnemental d’un procédé
  • Préconiser des mesures de maîtrise des risques (prévention / limitation / protection) pour la conception d’un procédé sûr
  • Présenter les résultats d’une étude à des collaborateurs ou à des clients (communication orale et écrite)
  • Déployer une approche organisationnelle pour les différentes phases de projet, gestion du temps et optimisation des moyens et des ressources.
  • Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères (dont l’anglais), les relations interculturelles et faire preuve d’une capacité d’adaptation aux contextes internationaux

Evaluation par une combinaison des modalités suivantes :

  • Contrôle continu individuel
  • Examens individuels qui peuvent prendre la forme d'écrits, d’interrogations orales ou de QCM.
  • Projets courts ou longs en groupe évalués par un rapport écrit ou une soutenance orale.

Mises en situation dans le contexte métier (Activités Spécifiques Métier) réalisées généralement en groupe et évaluées par un rapport écrit et/ou une soutenance orale et/ou du contrôle continu.

RNCP38377BC02 - Conduire des procédés et maîtriser les risques technologiques et professionnels

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Planifier les étapes d'une production Suivre les données de planification d'une production
  • Analyser les indicateurs de fonctionnement d'un atelier de production
  • Modifier des phases de production en fonction des écarts constatés
  • Superviser une unité de production en continu
  • Analyser un dysfonctionnement ou une non-conformité
  • Utiliser un progiciel de Gestion Intégrée (PGI) / Enterprise Resource Planning (ERP)
  • Réaliser et superviser le démarrage ou l'arrêt d'une unité de production
  • Evaluer les risques industriels d’un procédé chimique (méthodes APR, HAZOP, arbres des défaillances / des conséquences)
  • Préconiser des mesures de maîtrise des risques (prévention / limitation / protection) pour la conduite en sécurité d’un procédé
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité professionnelle

Evaluation par une combinaison des modalités suivantes :

  • Contrôle continu individuel
  • Examens individuels qui peuvent prendre la forme d'écrits, d’interrogations orales ou de QCM.
  • Projets courts ou longs en groupe évalués par un rapport écrit ou une soutenance orale.

Mises en situation dans le contexte métier (Activités Spécifiques Métier) réalisées généralement en groupe et évaluées par un rapport écrit et/ou une soutenance orale et/ou du contrôle continu.

RNCP38377BC03 - Maitriser la modélisation et la simulation numérique pour son application aux procédés

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation)
  • Concevoir l'architecture fonctionnelle d'une application
  • Réaliser la modélisation et la simulation de procédés industriels
  • Évaluer les potentialités /limitations d'un logiciel de simulation et de design
  • Mettre en place une stratégie de validation d'un outil numérique
  • Rédiger une notice technique d’utilisation d’un logiciel
  • Réaliser les tests et écritures de correction d’un programme informatique
  • Mettre en place une stratégie de résolution numérique en fonction du type de problème
  • Réaliser un projet de simulation numérique en interaction avec des collaborateurs
  • Utiliser, savoir paramétrer des logiciels de modélisation, simulation et d'optimisation, et développer de nouvelles fonctions

Evaluation par une combinaison des modalités suivantes :

  • Contrôle continu individuel
  • Examens individuels qui peuvent prendre la forme d'écrits, d’interrogations orales ou de QCM.
  • Projets courts ou longs en groupe évalués par un rapport écrit ou une soutenance orale.

Mises en situation dans le contexte métier (Activités Spécifiques Métier) réalisées généralement en groupe et évaluées par un rapport écrit et/ou une soutenance orale et/ou du contrôle continu.

RNCP38377BC04 - Gérer l’énergie à l’échelle industrielle et concevoir des procédés de conversion d’énergie

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Réaliser et analyser un bilan énergétique
  • Caractériser les sources et puits de chaleur sur un procédé industriel
  •  Concevoir et gérer un système de conversion d'énergie
  • Concevoir un réseau d'échangeurs de chaleur
  • Utiliser un logiciel de dimensionnement d'échangeur
  • Réaliser la simulation et la modélisation de systèmes thermiques Optimiser des consommations énergétiques
  • Identifier et valoriser les sources de chaleur fatale
  • Créer un tableau de bord pour la performance énergétique

Evaluation par une combinaison des modalités suivantes :

  • Contrôle continu individuel
  • Examens individuels qui peuvent prendre la forme d'écrits, d’interrogations orales ou de QCM.
  • Projets courts ou longs en groupe évalués par un rapport écrit ou une soutenance orale.

Mises en situation dans le contexte métier (Activités Spécifiques Métier) réalisées généralement en groupe et évaluées par un rapport écrit et/ou une soutenance orale et/ou du contrôle continu.

RNCP38377BC05 - Concevoir et mettre en œuvre les solutions basées sur les sciences de la donnée

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Réaliser une modélisation statistique des données
  • Estimer un modèle statistique avec le logiciel R
  • Adapter les outils de traitement statistique de données
  •  Analyser pour identifier les données pertinentes
  • Maitriser et utiliser les techniques de validation de données
  • Développer les méthodes de recherche, de recueil et d'analyse de données
  • Définir les méthodes et les outils de traitement de l'information
  • Concevoir et modéliser une base de données
  • Maitriser un Système de Gestion de Base de Données

Evaluation par une combinaison des modalités suivantes :

  • Contrôle continu individuel
  • Examens individuels qui peuvent prendre la forme d'écrits, d’interrogations orales ou de QCM.
  • Projets courts ou longs en groupe évalués par un rapport écrit ou une soutenance orale.

Mises en situation dans le contexte métier (Activités Spécifiques Métier) réalisées généralement en groupe et évaluées par un rapport écrit et/ou une soutenance orale et/ou du contrôle continu.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification s'obtient par la validation de l'ensemble des blocs de compétences. Il n'y a pas de compensation possible entre les Blocs de Compétences. De plus un niveau B2 en anglais, une immersion de plusieurs semaines en entreprise et une autres immersion de plusieurs semaines à l'international sont certifiés.

Secteurs d’activités :

Les titulaires de cette certification exercent leur activité dans le cadre d’entreprises issues des secteurs de la pétrochimie, l’agro-alimentaire, la pharmacie, l’énergie, l’industrie chimique, parachimique, pharmaceutique, cosmétique, l'environnement, les éco-industries, le conseil et bureau d’études.

Type d'emplois accessibles :

  • Ingénieur Conception et Industrialisation
  • Ingénieur Recherche et Développement
  • Ingénieur Aide Technique Production
  • Ingénieur Production (matière et Energie)
  • Ingénieur Environnement
  • Ingénieur Risques Industriels
  • Ingénieur informatique scientifique et Techniques
  • Ingénieur Data et Système d'Information
  • Ingénieur d’Achats et d’Affaires
  • Ingénieur Gestion de Projets

Code(s) ROME :

  • H1101 - Assistance et support technique client
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Recrutement sur concours post Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles,

Recrutement post Classes péparatoires intégrées (Prepa INP, Prepa Fédération Gay Lussac)

Recrutement par Admissions sur Titre L3, Bachelor Universitaire de Technologie (Diplômes Niveau 6)

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Obligatoirement le Directeur de l'école, le directeur des Etudes de l'école, le Responsable pédagogique du diplôme, le responsable de LV1 (Anglais).

L'ensemble des enseignants intervenant dans la formation sont également invités à participer ce qui constitue en moyenne 45 personnes supplémentaires.

En contrat d’apprentissage X

Obligatoirement le Directeur de l'école, le directeur des Etudes de l'école, le Responsable pédagogique du diplôme, le responsable de LV1 (Anglais).

L'ensemble des enseignants intervenant dans la formation sont également invités à participer ce qui constitue en moyenne 45 personnes supplémentaires.

Après un parcours de formation continue X

Obligatoirement le Directeur de l'école, le directeur des Etudes de l'école, le Responsable pédagogique du diplôme, le responsable de LV1 (Anglais).

L'ensemble des enseignants intervenant dans la formation sont également invités à participer ce qui constitue en moyenne 45 personnes supplémentaires.

En contrat de professionnalisation X

Obligatoirement le Directeur de l'école, le directeur des Etudes de l'école, le Responsable pédagogique du diplôme, le responsable de LV1 (Anglais).

L'ensemble des enseignants intervenant dans la formation sont également invités à participer ce qui constitue en moyenne 45 personnes supplémentaires.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

3 enseignants chercheurs ainsi que 2 personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis (conformément au décret n°2002-590 du 24 avril 2002)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.ensiacet.fr

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP16913 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques (ENSIACET), spécialité génie des procédés

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :