L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 3

Icon NSF

Code(s) NSF

214 : Aménagement paysager (parcs, jardins, espaces verts, terrains de sport)

Icon formacode

Formacode(s)

21046 : Travaux paysagers

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-12-2028

Niveau 3

214 : Aménagement paysager (parcs, jardins, espaces verts, terrains de sport)

21046 : Travaux paysagers

31-12-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE 11007001800012 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPa) est un diplôme de niveau 3. Il s’agit du premier niveau de qualification professionnelle préparant à des emplois d’employés qualifiés. Cette qualification sera utilisée selon les territoires soit pour l’emploi salarié, soit pour une activité d’indépendant.

Le secteur du paysage se compose principalement des entreprises de travaux paysagers du secteur privé et des services en charge des jardins et espaces verts des collectivités territoriales. Ce secteur, socialement rattaché à l’agriculture, est relié aux secteurs de l’urbanisme et du bâtiment.

Le domaine du paysage offre des emplois non délocalisables sur l’ensemble du territoire. La sensibilité croissante des Français quant à la protection et l’embellissement de leur cadre de vie contribue au dynamisme et à l’image attractive de ce secteur professionnel.

Le secteur du paysage et son métier de base, ouvrier du paysage ou jardinier, ont fortement évolué ces vingt dernières années. Ainsi, les acteurs du paysage doivent composer avec un contexte marqué en particulier par le renforcement de la réglementation dans le domaine de la protection de l’environnement et de la prévention des risques naturels et professionnels.

L’emploi salarié du secteur se répartit de manière sensiblement équivalente entre ses deux composantes principales : les entreprises de travaux paysagers et les services jardins espaces verts (JEV) des collectivités territoriales. Ces structures réalisent traditionnellement deux catégories d’activités principales : les travaux d'aménagement et les travaux d’entretien des espaces verts ou des jardins.

D’autres acteurs interviennent aussi dans le secteur du paysage de façon plus marginale. Il s’agit des entreprises des territoires ruraux, des entreprises de travaux forestiers, des entreprises agricoles, des entreprises horticoles et des entreprises du BTP.

En amont, les bureaux d’études dirigés par des architectes paysagistes interviennent dans le secteur du paysage, pour concevoir les travaux et aménagement mais les emplois proposés ne relèvent pas de leur champ d’activité.

Activités visées :

L’ouvrier du paysage ou le jardinier aménage et entretient les jardins privés ou les espaces publics à l’aide d’outils manuels et d’engins motorisés. Les travaux d’aménagement couvrent principalement les travaux liés à la plantation des végétaux, l’engazonnement et la mise en place d’infrastructures (systèmes d’arrosage, petits ouvrages et installations inertes,…). Les travaux d’entretien consistent à assurer la maintenance des aménagements et des espaces végétalisés et l’entretien des matériels utilisés.

1- Organisation du travail :
1.1- Participe à la préparation des chantiers
1.2- Organise ses tâches en fonction des consignes, du travail en équipe et des aléas
1.3- Assure le repliement de chantier

2- Réalisation de travaux d’aménagement
2.1- Réalise les travaux d’infrastructure d’un espace en suivant le plan d’exécution
2.2- Réalise des travaux de plantation de végétaux
2.3- Réalise des travaux de semis et d’engazonnement

3- Réalisation de travaux d’entretien
3.1- Entretient les espaces paysagers et naturels
3.2- Assure l’entretien et la maintenance des installations et infrastructures
3.3- Peut réaliser des travaux d’entretien d’espaces naturels

4- Entretien du matériel et d’équipements
4.1- Règle le matériel et ajuste les réglages en cours de travail
4.2 - Assure l’entretien courant des matériels
4.3- Assure les petites réparations sur le matériel
4.4- Assure l’entretien des protections individuelles et collectives
4.5- Assure le nettoyage et le rangement des outils et matériels

5- Communication en situation professionnelle
5.1- Réalise les enregistrements relatifs à son travail sur les supports prévus à cet effet
5.2- Rend compte à son responsable de ses activités et des observations réalisées
5.3- Alerte le responsable ou le spécialiste en cas d’aléa ou d’anomalie
5.4- Alerte les secours en cas d’accident 
5.5- Fait valider par le supérieur avant exécution les changements de programme et les décisions en cas d’incident, d’anomalie ou d’aléa
5.6- Informe l’usager ou le client quant aux travaux qu’il réalise
5.7- Participe aux activités de la vie sociale ou professionnelle de la structure
5.8- Peut collecter des informations et/ou données se rapportant au suivi de la faune, flore, de la qualité de l'eau et aux usages
5.9- Peut proposer des améliorations pour optimiser le travail lors des chantiers
5.10- Peut participer à des réunions de chantier
5.11- Peut contribuer à l’accueil et l'accompagnement dans l'entreprise ou le service de nouvelles personnes (stagiaires, apprentis et nouveaux salariés)

Compétences attestées :

Compétences générales 

CG1- Agir dans des situations de la vie courante à l’aide de repères sociaux
CG1.1 - Prendre position dans une situation à caractère social et civique
CG1.2 - Utiliser des outils dans des situations de la vie courante

CG2- Mettre en oeuvre des actions contribuant à sa construction personnelle
CG2.1- S’exprimer à travers une réalisation personnelle
CG2.2- Adopter des comportements favorisant son équilibre personnel

CG3 - Interagir avec son environnement social
CG3.1 - Adapter son langage et son comportement aux situations de communication
CG3.2 - S’approprier les normes et cadres de références d’un collectif

Compétences professionnelles

CP4. Réaliser en sécurité des travaux d’entretien paysager
CP4.1 Entretenir la végétation
CP4.2 Réaliser l’entretien des installations et des infrastructures paysagères

CP5. Réaliser en sécurité des travaux d’aménagement paysager
CP5.1 Réaliser des travaux de mise en place de végétaux
CP5.2 Réaliser des travaux de mise en place d’installations et d’infrastructures paysagères

CP6. Effectuer des travaux liés à l’entretien des matériels et équipements
CP6.1 Réaliser des opérations de maintenance conditionnelle des matériels et équipements
CP6.2 Réaliser des opérations de maintenance corrective des matériels et équipements

CP7. S’adapter à des enjeux professionnels locaux

Modalités d'évaluation :

L’examen du CAPa comporte sept épreuves obligatoires et, le cas échéant, une à deux épreuves facultatives. Elles permettent de vérifier l’atteinte de toutes les capacités globales du référentiel de certification.

L’examen prend en compte la formation en milieu professionnel.

Il est organisé par combinaisons entre des épreuves ponctuelles terminales et des évaluations certificatives en cours de formation (ECCF) pour les scolaires, les apprentis et les stagiaires de la formation continue inscrits dans un établissement habilité à la mise en œuvre du CCF.

Le CAPa peut aussi être obtenu par la voie des unités capitalisables pour les candidats de l'apprentissage et de la formation professionnelle continue.
Hormis l'UC1 (se situer en tant que professionnel de l’agroéquipement), toutes les capacités constitutives du brevet professionnel font l'objet d'une évaluation en situation professionnelle.

L’examen est organisé en épreuves ponctuelles terminales pour les candidats libres.

RNCP38386BC01 - Agir dans des situations de la vie courante à l’aide de repères sociaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Prendre position dans une situation à caractère social et civique

- Utiliser des outils dans des situations de la vie courante

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38386BC02 - Mettre en œuvre des actions contribuant à sa construction personnelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- S’exprimer à travers une réalisation personnelle

- Adopter des comportements favorisant son équilibre personnel

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38386BC03 - Interagir avec son environnement social

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Adapter son langage et son comportement aux situations de communication

- S’approprier les normes et cadres de références d’un collectif

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38386BC04 - Réaliser en sécurité des travaux d’entretien paysager

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Entretenir la végétation

- Réaliser l’entretien des installations et des infrastructures paysagères

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38386BC05 - Réaliser en sécurité des travaux d’aménagement paysager

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Réaliser des travaux de mise en place de végétaux

- Réaliser des travaux de mise en place d’installations et d’infrastructures paysagères

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38386BC06 - Effectuer des travaux liés à l'entretien courant des matériels et équipements

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Réaliser des opérations de maintenance conditionnelle des matériels et équipements

- Réaliser des opérations de maintenance corrective des matériels et équipements

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38386BC07 - Unité capitalisable d'adaptation régionale ou à l'emploi

Liste de compétences Modalités d'évaluation

S’adapter à des enjeux professionnels locaux

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le certificat d’aptitude professionnel agricole est un diplôme organisé et délivré soit par épreuves ponctuelles terminales(EPT) / évaluations certificatives en cours de formation (ECCF), soit en unités capitalisables (UC), spécifique à la formation professionnelle continue et à l’apprentissage.

Chaque bloc de compétence est validé par une évaluation de certification définie par le règlement d'examen. La réussite à un bloc donne lieu à une attestation de capacité. Le titulaire de l’attestation de capacité prétendant au diplôme par l'examen ou la VAE peut être dispensé de la passation de l'épreuve correspondant au bloc attesté.

Tous les blocs de compétences doivent être validés afin d'obtenir le certificat d’aptitude professionnelle agricole.

Secteurs d’activités :

Le titulaire de l’emploi travaille le plus souvent dans une entreprise du paysage ou dans le service en charge des espaces verts d’une collectivité ou d’un établissement public. Il peut aussi être employé dans une SIAE, un ESAT ou, plus rarement, dans une entreprise horticole ou une entreprise du territoire (ETF, ETR, ETA).

Type d'emplois accessibles :

Agent d'entretien des parcs et jardins

Jardinier paysagiste/des espaces verts

Aide-jardinier

Manœuvre des espaces verts

Ouvrier d'entretien des espaces verts ou naturels / du paysage

Code(s) ROME :

  • A1202 - Entretien des espaces naturels
  • A1203 - Aménagement et entretien des espaces verts

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Avoir suivi la préparation prévue aux articles D. 811-147 à D. 811-147-3

ou

avoir 18 ans  et justifié avoir occupé un emploi d'ouvrier qualifié dans un secteur professionnel en rapport avec la spécialité du diplôme pendant l'équivalent d'au moins deux années à temps plein à la date du début des épreuves.

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, organisateur de l'examen. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A de l'enseignement agricole public.

Il est composé d'enseignants des établissements d'enseignement agricole publics ou privés sous contrat justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une spécialité préparant au certificat d'aptitude professionnelle agricole pour les deux tiers au maximum et de professionnels représentant les emplois visés par les spécialités du diplôme.

En contrat d’apprentissage X

Le jury est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, organisateur de l'examen. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A de l'enseignement agricole public.

Il est composé d'enseignants des établissements d'enseignement agricole publics ou privés sous contrat justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une spécialité préparant au certificat d'aptitude professionnelle agricole pour les deux tiers au maximum et de professionnels représentant les emplois visés par les spécialités du diplôme.

Après un parcours de formation continue X

Le jury est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, organisateur de l'examen. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A de l'enseignement agricole public.

Il est composé d'enseignants des établissements d'enseignement agricole publics ou privés sous contrat justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une spécialité préparant au certificat d'aptitude professionnelle agricole pour les deux tiers au maximum et de professionnels représentant les emplois visés par les spécialités du diplôme.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, organisateur de l'examen. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A de l'enseignement agricole public.

Il est composé d'enseignants des établissements d'enseignement agricole publics ou privés sous contrat justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une spécialité préparant au certificat d'aptitude professionnelle agricole pour les deux tiers au maximum et de professionnels représentant les emplois visés par les spécialités du diplôme.

Par candidature individuelle X

Le jury est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, organisateur de l'examen. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A de l'enseignement agricole public.

Il est composé d'enseignants des établissements d'enseignement agricole publics ou privés sous contrat justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une spécialité préparant au certificat d'aptitude professionnelle agricole pour les deux tiers au maximum et de professionnels représentant les emplois visés par les spécialités du diplôme.

Par expérience X

Le jury est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, organisateur de l'examen. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A de l'enseignement agricole public.

Il est composé d'enseignants des établissements d'enseignement agricole publics ou privés sous contrat justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une spécialité préparant au certificat d'aptitude professionnelle agricole pour les deux tiers au maximum et de professionnels représentant les emplois visés par les spécialités du diplôme.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP24928 CAPA - Jardinier paysagiste

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :