L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

311 : Transports, manutention, magasinage

311p : Gestion des flux et des stocks de marchandises

Icon formacode

Formacode(s)

31660 : Approvisionnement

31641 : Contrôle gestion production

31663 : Gestion stock

31698 : Kanban

31697 : MRP

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

21-12-2027

Niveau 7

311 : Transports, manutention, magasinage

311p : Gestion des flux et des stocks de marchandises

31660 : Approvisionnement

31641 : Contrôle gestion production

31663 : Gestion stock

31698 : Kanban

31697 : MRP

21-12-2027

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ESC - FORCE OUEST 81263551400019 BREST BUSINESS SCHOOL https://brest-bs.com

Objectifs et contexte de la certification :

Une étude récente publiée le 31/01/2022 par « Pôle emploi »  a révélé que près de 2 millions de Français travaillent aujourd’hui dans la logistique, supply chain et achats.  Et pour cause, ces activités sont les principaux piliers de notre société de consommation. En effet, ces activités prennent en charge toutes les marchandises depuis la matière première jusqu’au consommateur final. Elles comprennent également de nombreux métiers tels que l’approvisionnement, les achats, le transport, la planification, la production, la gestion des stocks, la distribution,…etc. En plus, la Supply Chain représente aujourd’hui entre 60% et 90% du coût de revient des produits. C’est pourquoi le secteur de la logistique et la supply chain est sans conteste l’un des plus grands pourvoyeurs d’emplois en France.

Par ailleurs, avec les nouvelles exigences du secteur et des clients, face à la révolution de l’industrie 4.0 et la digitalisation, les fonctions de la supply chain, logistique et achats, intéressent et attirent de plus en plus les entreprises industrielles. En effet, celles-ci sont conscientes du rôle que peut jouer le supply chain manager ou le responsable achat pour à la fois satisfaire les besoins du marché notamment la satisfaction du client et améliorer les performances économiques de l’entreprise. C’est pour ces raisons que des postes de responsabilités plus importantes et stratégiques se créent de plus en plus dans ce secteur.     

Il est à noter également que plusieurs secteurs que ce soit l’aéronautique, l’aérospatiale, l’automobile, l’agroalimentaire ou encore l’e-commerce sont de plus en plus à la recherche de nouveaux talents pour la logistique et la supply chain. En effet, même si la crise sanitaire du Covid-19 a affecté plusieurs métiers, ceux de la logistique et de la supply chain ont su rester intacts. Bien au contraire, avec la révolution et l’industrie 4.0 et les nouvelles technologies émergentes, a permis de créer et d’émerger encore un nombre important de postes dans ce secteur en France. Par exemple, les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique s’intéressent tout particulièrement aux profils d’acheteurs afin d’optimiser leur service achats, et des supply chain managers pour réduire les coûts et optimiser les marges. Et bien d’autres profils pour améliorer la qualité de service, réduire les délais de livraison, assurer la disponibilité du produit…etc. 

Les raisons pour former des cadres en logistique et supply chain sont nombreuses : 

  • Secteur porteur : selon une étude réalisée par Supply Chain Info, 500 000 postes sont à pourvoir à l’horizon 2025. En effet, l’étude a révélé que le secteur logistique est l’un des plus dynamiques à l’échelle de la France avec près de 2 millions d’emplois. La logistique représente 10% du PIB français, avec 200 milliards d’euros de chiffres d’affaires. En plus, ce secteur est marqué par une réelle évolution technologique surtout avec la quatrième révolution industrielle. Cette révolution touche tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement depuis les achats et approvisionnement jusqu’à la livraison au client final. Des milliers d’entreprises du secteur recherchent donc régulièrement de nouveaux talents et cadres, que ce soit pour des missions opérationnelles, tactiques ou encore plus stratégiques. De plus les achats, les approvisionnements, au comité de direction, les compétences en termes de logistique et de supply chain sont activement recherchées par les entreprises.
  • Secteur humain : vue la diversité des acteurs, que ce soit prestataires, transporteurs, fournisseurs, producteurs, client final, etc. Cela nécessite un nombre important des cadres pour pouvoir gérer et piloter une chaîne d’approvisionnement. En plus, les sites logistiques sont de plus en plus grands : la multiplication des acteurs sur la chaîne logistique, ou encore la technicité grandissante des opérations logistiques nécessitent des équipes avec des compétences techniques pointues, pluridisciplinaires et de taille importante. Dans ce cadre, le Manager de la Supply Chain et des Achats doit avoir la capacité à animer et piloter ces équipes aux profils très divers.
  • Secteur en évolution constante : connue par ses trois principaux flux, physiques, informations et financiers. En plus, avec l’arrivée des nouvelles technologies et l’industrie 4.0 qui devient de plus en plus un intérêt concurrentiel, la supply chain évolue également d’une manière exponentielle : on parle donc d’une supply chain 4.0. Cette transformation digitale nécessite également des nouvelles compétences dans l’industrie 4.0 et ses technologies émergentes. 
  • Secteur international :  les réseaux logistiques sont mondialisés, ce qui ouvre une large possibilité aux entreprises d’exporter leur savoir-faire à l’étranger. En plus, cela multiplie les flux, tant en import qu’en export. Les entreprises évoluent sur des marchés mondiaux qui les amènent à s’approvisionner partout dans le monde afin de réduire leurs coûts. Par ailleurs, de nombreux marchés émergents constituent aujourd’hui des débouchés commerciaux à forts potentiels et nécessitent une organisation logistique compétitive à l’échelle mondiale. Par conséquent, le Manager de la Supply Chain et des Achats doit maîtriser les compétences liées à la conduite de projet à l’échelle internationale et le management interculturel.

Le cabinet de recrutement Michael Page spécialisé dans la recherche de profils de cadres a confirmé qu’il rencontre chaque années des milliers de professionnels de la Supply Chain qui viennent avec leur problématique pour la recherche des talents et des cadres pour couvrir leur besoin dans ce métier. Le cabinet a précisé encore que les profils clés les plus demandés sont :

  • Responsable - Directeur, Exploitation/Directeur de site logistique,
  • Responsable Supply Chain en PME Industrielle,
  • Responsable Exploitation Logistique ou Transport à potentiel,
  • Responsable Transport/ Chef de Projet Transport Distribution, 
  • Coordinateur Service Clients et Logistique,
  • Responsable Lean et Amélioration Continue,
  • Supply Chain Manager.

La certification Manager de la Supply Chain et Achats (MS) couvre largement ces besoins identifiés. En plus, d’autres raisons pour former des cadres dans la supply chain et achats sont fortement liées aux besoins croissants de la région Bretagne où il y a un véritable manque dans ce secteur car nous n’avons pas assez d’établissements qui proposent ce type de formation. En Bretagne, la logistique contribue largement au développement économique régional. En raison de la situation géographique de la région, les besoins en logistique et supply chain répondent tout juste à la demande locale.

C’est pour ces raisons que l’association régionale Bretagne Supply Chain pour la logistique, labellisée comme grappe d’entreprises par la DATAR en janvier 2011 s’est installée dans cette région. Elle a pour but de promouvoir la logistique auprès des entreprises bretonnes et d’aider les PME dans le développement et l’optimisation de leur logistique. L’antenne finistérienne est régulièrement animée par la filière logistique et achats de Brest Business School. Par ailleurs, un candidat de la certification a suivi sa formation en alternance avec cette association en 2011-2012, en tant que chargé de mission dans le cadre du projet de coopération logistique et achats ayant abouti à la mise en œuvre d’un projet de mutualisation des achats pour la filière agroalimentaire des pommes de terre en Bretagne.

Enfin, le responsable de la filière logistique et achats de Brest Business School est membre du bureau de Bretagne Supply Chain.

Ces activités sont en lien très étroits avec les autres fonctions de l’entreprise et s’exercent en collaboration avec les partenaires de l’entreprise (fournisseurs et clients).

Ainsi, le Manager de la Supply Chain et des Achats se doit de Manager les équipes Achats et Supply Chain, Mesurer la performance Achats et/ou Supply Chain afin de trouver l’équilibre entre la satisfaction du client et les performances économiques des entreprises.

Activités visées :

Le manager de la supply chain et des achats réalise les activités suivantes :

- Cartographie et optimisation d'une chaîne d'approvisionnement globale

- Localisation et conception des réseaux logistiques

- Mutualisation, analyse et maitrise des risques dans une supply chain collaborative et durable

- Digitalisation d'une supply chain (supply chain 4.0)

- Mise en place des méthodes et des techniques de gestion des stocks et des approvisionnements dans un contexte certain et incertain

- Planification des besoins et des approvisionnements.

- Organisation des achats, missions et rôles d’un acheteur (gestion, métiers et outils).

- Amélioration des processus de production, méthodes d’amélioration continue et des standards de travail.

- Réalisation d’un audit logistique.

- Gestion des risques et des crises dans l’industrie 4.0.

- Gestion des modes de transport et de la logistique à l’international, les risques, les coûts et les contraintes de transport.

- Suivi des performances fournisseurs et identifications des leviers de négociation.

- Analyse de la demande des clients jusqu’à la rédaction du cahier des charges. Construction des fondamentaux du contrôle de gestion à travers les coûts, les marges, les budgets et les tableaux de bord.

- Gestion de projet en utilisant les méthodes logistiques. Analyse, identification et maîtrise des risques d’un projet logistique

- Choix et mise en œuvre d’un système d’information tel que l’ERP (Enterprise Resource Planning), outils de modélisation (flux, processus, données).

- Pilotage de la chaîne logistique à travers un système d’information.

Compétences attestées :

Optimiser d’une manière globale la supply chain et les achats depuis l’approvisionnement jusqu’à la livraison au client final afin de minimiser les coûts et améliorer le niveau de satisfaction des clients.

Cartographier et établir les flux physiques, financiers et d’information, et montrer le rôle de chaque flux afin de collaborer et partager l’information en temps réel avec les différents acteurs de la chaîne 

Formaliser les processus et les règles de gestion associées à la supply chain (acteurs, risques et mesure de performance) en identifiant les indicateurs clés de performance d’une supply chain pour garantir une gestion efficace et optimale de la chaîne logistique

Dimensionner les moyens supply chain et achats en déterminant les ressources nécessaires pour répondre aux besoins de l'entreprise

Calculer les coûts d’investissement et d’exploitation en évaluant la viabilité d’un projet afin de faciliter la prise de décision pour l'entreprise qui envisage un investissement.

Calculer le taux de service associé (niveau de service et taux de satisfaction) pour évaluer la performance d'une entreprise en termes de satisfaction des clients et de niveau de service

Comparer le plan de fiabilisation avec le schéma d’organisation supply chain et achats via une analyse approfondie de la chaîne logistique pour améliorer la qualité et la fiabilité des processus et des produits dans une chaîne logistique

Concevoir et configurer des réseaux logistiques d’une manière optimale afin d’assurer un équilibre entre la rentabilité de l’entreprise et la satisfaction des clients

Concevoir le schéma de transport du réseau de l’entreprise (fréquence, carte des flux, itinéraire, volumétrie, risques) en cartographiant le réseau logistique pour garantir l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement

Concevoir le schéma d’entreposage du réseau de l’entreprise en relation avec le schéma directeur supply chain (dimensionner le Plan Directeur de Production (PDP) et le Plan Industriel et Commercial (PIC)) en identifiant les emplacements optimaux pour garantir la qualité et la flexibilité de la chaîne d'approvisionnement

Décrire les formalisations possibles des pratiques de mutualisation logistiques, en vue de la construction d’une supply chain collaborative

Evaluer et mettre en œuvre les différentes formes, approches et scénarios de la mutualisation en logistique afin de partager les ressources et les coûts de la chaîne d'approvisionnement entre plusieurs entreprises

Evaluer et minimiser les risques liés à une supply chain en utilisant une matrice d’atténuation des risques pour assurer une continuité opérationnelle et une résilience de l'entreprise face aux aléas du marché

Concevoir un réseau de logistique inverse en tenant compte des objectifs de l'entreprise afin de planifier la gestion de la chaîne d'approvisionnement pour les produits retournés, recyclés, réutilisés ou remis à neuf

Identifier et intégrer les enjeux économiques, environnementaux et sociétaux dans la supply chain pour assurer la durabilité et la responsabilité sociale de l'entreprise et atteindre les objectifs de développement durable

Concevoir et configurer les circuits et canaux de distribution et montrer les avantages et inconvénients de chaque circuit pour garantir que les produits atteignent les clients de manière efficace et efficiente

Evaluer la rentabilité d’une chaîne logistique inverse (fréquence de retour de produits en fin de vie, désassemblage, traitement) et faire le lien avec la chaîne logistique classique afin de revaloriser les produits en fin de vie et minimiser leurs impacts négatifs sur l’environnement

Identifier les outils digitaux qui peuvent être appliqués à la digitalisation d’une supply chain et montrer leur importance pour optimiser la gestion de la chaîne d'approvisionnement, minimiser ses erreurs et améliorer ses performances

Mettre en place un ou plusieurs outils pour digitaliser une supply chain de bout en bout afin d'apporter des améliorations significatives en termes d'efficacité et de rentabilité

Concevoir et implémenter une supply chain digitale en suivant une stratégie de digitalisation pour optimiser les processus et améliorer l'efficacité de la supply chain

Identifier et calculer les différents coûts de stockages afin de montrer l’intérêt et l’importance de la gestion des stocks dans le maintien d’un équilibre entre la demande des clients et la disponibilité des produits, afin de satisfaire le client et améliorer la performance financière de l’entreprise.

Identifier la répartition des différents types de produits stockés sur le flux physique, montrer également le rôle d’un stock tampon pour faire face aux fluctuations de la demande ou aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement

Classer les produits stockés en fonction de leur fréquence des entrées/ sorties selon différentes catégories en fonction de leur nature et de leur demande pour optimiser la gestion des stocks et minimiser les coûts de stockage.

Développer des méthodes d’optimisation FIRST IN, FIRST OUT (FIFO), Last In et First Out (LIFO) utilisées dans la gestion des stocks afin de déterminer l'ordre dans lequel les produits sont prélevés du stock et vendus aux clients.

Identifier et développer les méthodes de prévision les plus pertinentes en analysant les données historiques de vente et identifier des tendances pour estimer les valeurs futures d'une série de données afin de minimiser les ruptures et les surstocks.

Définir les méthodes et des règles de stockage et de préparation de commande (règles de gestion et moyens associés) afin d'assurer la disponibilité des produits et leur expédition en temps voulu en tenant compte des potentielles situations de handicap du personnel mobilisé. 

Identifier et mettre en œuvre les outils de pilotage et de management de l’entrepôt en déterminant les principaux indicateurs de productivité et les différentes catégories d’articles afin de répondre à des besoins spécifiques en matière de stockage, de distribution et de transport de marchandises

Planifier à court terme les activités logistiques, des fournisseurs jusqu’aux clients en examinant les commandes des clients et les prévisions de vente pour déterminer les quantités et les délais de livraison prévus

Dimensionner la taille des lots de production (lot-sizing) en utilisant des modèles d’optimisation linéaire pour minimiser les coûts de configurations et de stockage.

Identifier et étudier les différentes méthodes d’approvisionnement et choisir la méthode la plus adéquate à l’activité de l’entreprise pour se procurer les matières premières, les produits semi-finis ou les produits finis dont elle a besoin

Analyser le budget d’un projet achats et/ou logistique en prenant en compte tous les coûts et les dépenses estimées pour gérer la complexité des opérations financières et la gestion des fournisseurs impliqués

Développer les compétences des collaborateurs au service des achats et logistique en mettant en place une stratégie de communication efficace pour assurer la performance et l'efficacité du service achats et logistique

Communiquer le lancement de l’organisation achats et logistique aux acteurs internes et externes à l’entreprise en élaborant un plan de communication détaillé afin de s'assurer que ces derniers soient informés des changements à venir

Formaliser les processus achats et les relations avec les fournisseurs et sous-traitants pour garantir la transparence, la clarté et l'efficacité des opérations

Evaluer le bilan économique du réseau achats et logistique de l’entreprise en identifiant tous les coûts liés aux achats et à la logistique pour déterminer la performance de l'entreprise et identifier les opportunités d'amélioration

Evaluer les résultats qualitatifs du réseau achats et logistique de l’entreprise via des sondages et des enquêtes pour s'assurer de la satisfaction des parties prenantes et de l'efficacité des processus.

Piloter le résultat économique de l’activité achat et logistique et le taux de service en se basant sur des indicateurs clés de performance (KPI) pour assurer la performance financière de l'entreprise

Développer et mettre en place des méthodes d’amélioration continue en utilisant les outils de lean management afin d’éliminer les sources de gaspillages dans le processus de production et minimiser les coûts de stockage

Minimiser les coûts et améliorer l’efficacité et la productivité de l’entreprise (coût de rupture, de stockage et de surproduction) en mettant en place les méthodes d'amélioration continue qui permettent d'identifier les sources de gaspillage et d'inefficacité dans les processus opérationnels de l'entreprise.

Identifier et rédiger des standards de travail en étudiant les processus impliqués dans l'activité achats et logistique pour garantir la qualité, la cohérence et l'efficacité du travail effectué par une entreprise ou une organisation

Diagnostiquer et analyser toute la chaîne logistique d’une entreprise pour assurer la planification, l'approvisionnement, la fabrication, la distribution et la livraison de ses produits ou services

Identifier les points faibles qui se dégagent de la gestion de la chaîne logistique afin de gérer toutes les activités de la chaîne logistique, en particulier lorsqu'elle implique plusieurs acteurs internes et externes.

Identifier les axes d'amélioration, restructurer si nécessaire ou introduire un nouveau flux dans la supply chain en analysant la cartographie de la supply chain existante afin d'améliorer l'efficacité et l'efficience de celle-ci

Analyser une situation financière existante et la comparer à un référentiel tel qu’un tableau de bord en déterminant les indicateurs financiers clés qui seront utilisés pour évaluer la performance financière de l'entreprise afin de visualiser l'état actuel de la situation financière et identifier les écarts par rapport aux objectifs fixés

Identifier et évaluer les nouvelles technologies via une recherche et veille technologique pour améliorer l'efficacité et l'efficience des activités logistiques 

Identifier, évaluer et gérer les risques d’une usine connectée en utilisant une matrice d’atténuation des risques afin de minimiser ces risques

Identifier, évaluer et gérer les crises de chaque nouvelle technologie en identifiant, évaluant et gérant ces risques pour minimiser leur impact en cas de crise.

Concevoir et configurer le schéma de transport du réseau de l’entreprise (fréquence, itinéraires, volumétrie, tournée de véhicules) pour garantir une distribution efficace et rentable des produits

Planifier le réseau de transport (national et international) via une cartographie des flux pour assurer une distribution efficace et efficiente des produits à travers différentes régions et pays.

Identifier les règlementations douanières applicables aux opérations d'importation et d'exportation pour pouvoir négocier avec les agents en douane de manière efficace

Assurer une communication efficace pour tout le personnel de livraison et l'équipe de gestion de flotte en utilisant les outils de communication tels que les radios, les téléphones portables, les applications de messagerie instantanée, les systèmes de gestion de flotte, etc. afin de faciliter la communication entre les membres de l'équipe de livraison et de gestion de flotte.

Connaître les modes, types et normes de transports afin de choisir le moyen le plus approprié pour chaque type de produit pour acheminer des marchandises d'un endroit à un autre dans les meilleures conditions en termes de délai, coût et qualité.

Choisir et sélectionner les fournisseurs en se basant sur des critères et des approches de sélection pour garantir que les produits et les services répondent aux normes de qualité et de fiabilité de l'entreprise.

Identifier tous les critères de sélection des fournisseurs pour choisir les fournisseurs qui conviennent le mieux aux besoins de l'entreprise

Identifier et gérer les données comptables et les enjeux du diagnostic financier en se basant sur des données comptables, telles que les bilans, les comptes de résultats, les flux de trésorerie, etc. pour visualiser la situation financière actuelle de l'entreprise et d'identifier les problèmes potentiels.

Gérer l’externalisation de la fonction logistique en identifiant le bon fournisseur afin de garantir une gestion efficace de la chaîne logistique de l'entreprise.

Déterminer la rentabilité des projets d'investissement pour évaluer si un investissement est viable pour l'entreprise et si les avantages de l'investissement l'emportent sur les coûts

Mettre en place d’une approche conceptuelle et organisationnelle du contrôle de gestion pour assurer une gestion efficace des ressources de l'entreprise

Analyser le bilan comptable fonctionnel en identifiant les actifs et les passifs pour visualiser la situation financière d'une entreprise

Analyser dynamiquement la situation financière via des indicateurs clés de performance (KPI) afin de suivre l'évolution de sa performance financière au fil du temps et prendre des décisions stratégiques clés

Evaluer les projets d’investissement en estimant les différents flux afin de garantir que l'entreprise investit efficacement ses ressources financières

Concevoir de tableaux de bord en identifiant tous les indicateurs de performance afin de suivre efficacement la performance de l'entreprise et d'identifier les domaines d'amélioration

Favoriser le management des hommes : enjeux et méthodes en établissant une stratégie de communication et collaboration pour gérer efficacement les ressources humaines d'une entreprise en intégrant une approche inclusive du management, prenant en compte les situations de handicap, afin de faciliter l’intégration des collaborateurs

Conduire un projet de conception et de développement d’un système d’information en analysant les besoins pour planifier minutieusement une gestion efficace des ressources

Identifier, mesurer, évaluer et minimiser les risques d’un point de vue de projet logistique en identifiant et évaluant les risques pour réussir un projet logistique

Développer des méthodes classiques de planification d’un projet logistique en utilisant Diagramme de Gantt, PERT (Program Evaluation and Review Technique), etc. pour planifier un projet logistique

Identifier les risques liés à l’implémentation d’un ERP à savoir les coûts, les délais, la résistance au changement et l’intégration pour maîtriser les risques liés à cette implémentation

Choisir un ERP en identifiant et analysant les besoins de l'entreprise afin de déterminer les fonctions dont l’entreprise a besoin dans un ERP

Implémenter un système ERP en mettant en place une planification et une exécution rigoureuse pour améliorer les performances d’une entreprise

Connaître et concevoir le langage UML (Unified Modeling Language) en identifiant les différents diagrammes pour représenter les différents éléments d'un système (classes, objets, composants, relations, etc.) sous forme de diagrammes

Piloter les flux logistique (flux financier, flux physique et flux d’information) en maîtrisant ces flux pour gérer l’ensemble des mouvements de biens.

Définir le rôle du flux d’information au sein d’une chaîne logistique lors d’une collaboration avec les différents acteurs pour réduire les coûts, optimiser les processus et améliorer la satisfaction des clients.

Assurer le système de partage d’information entre les acteurs d’une chaîne logistique pour optimiser la coordination et la collaboration entre les différents maillons de la chaîne.

Choisir une plateforme d’une gestion de progiciel intégré en tenant compte de plusieurs critères de fonctionnalités, de flexibilité, de facilité d'utilisation et du coût pour assurer que la plateforme offre toutes les fonctionnalités dont l'entreprise a besoin

Modalités d'évaluation :

Etudes de cas / Dossier pratique / Jeu d’entreprise /Mises en situation professionnelle / Rapport et soutenance

RNCP38462BC01 - Piloter et gérer la chaîne logistique et la supply chain par la conception et la configuration des réseaux logistiques d’une manière optimale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Optimiser d’une manière globale la supply chain et les achats depuis l’approvisionnement jusqu’à la livraison au client final afin de minimiser les coûts et améliorer le niveau de satisfaction des clients.

Cartographier et établir les flux physiques, financiers et d’information, et montrer le rôle de chaque flux afin de collaborer et partager l’information en temps réel avec les différents acteurs de la chaîne 

Formaliser les processus et les règles de gestion associées à la supply chain (acteurs, risques et mesure de performance) en identifiant les indicateurs clés de performance d’une supply chain pour garantir une gestion efficace et optimale de la chaîne logistique

Dimensionner les moyens supply chain et achats en déterminant les ressources nécessaires pour répondre aux besoins de l'entreprise

Calculer les coûts d’investissement et d’exploitation en évaluant la viabilité d’un projet afin de faciliter la prise de décision pour l'entreprise qui envisage un investissement.

Calculer le taux de service associé (niveau de service et taux de satisfaction) pour évaluer la performance d'une entreprise en termes de satisfaction des clients et de niveau de service

Comparer le plan de fiabilisation avec le schéma d’organisation supply chain et achats via une analyse approfondie de la chaîne logistique pour améliorer la qualité et la fiabilité des processus et des produits dans une chaîne logistique

 

Concevoir et configurer des réseaux logistiques d’une manière optimale afin d’assurer un équilibre entre la rentabilité de l’entreprise et la satisfaction des clients

Concevoir le schéma de transport du réseau de l’entreprise (fréquence, carte des flux, itinéraire, volumétrie, risques) en cartographiant le réseau logistique pour garantir l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement

Concevoir le schéma d’entreposage du réseau de l’entreprise en relation avec le schéma directeur supply chain (dimensionner le Plan Directeur de Production (PDP) et le Plan Industriel et Commercial (PIC)) en identifiant les emplacements optimaux pour garantir la qualité et la flexibilité de la chaîne d'approvisionnement

 

Décrire les formalisations possibles des pratiques de mutualisation logistiques, en vue de la construction d’une supply chain collaborative

Evaluer et mettre en œuvre les différentes formes, approches et scénarios de la mutualisation en logistique afin de partager les ressources et les coûts de la chaîne d'approvisionnement entre plusieurs entreprises

Evaluer et minimiser les risques liés à une supply chain en utilisant une matrice d’atténuation des risques pour assurer une continuité opérationnelle et une résilience de l'entreprise face aux aléas du marché

Concevoir un réseau de logistique inverse en tenant compte des objectifs de l'entreprise afin de planifier la gestion de la chaîne d'approvisionnement pour les produits retournés, recyclés, réutilisés ou remis à neuf

Identifier et intégrer les enjeux économiques, environnementaux et sociétaux dans la supply chain pour assurer la durabilité et la responsabilité sociale de l'entreprise et atteindre les objectifs de développement durable

Concevoir et configurer les circuits et canaux de distribution et montrer les avantages et inconvénients de chaque circuit pour garantir que les produits atteignent les clients de manière efficace et efficiente

Evaluer la rentabilité d’une chaîne logistique inverse (fréquence de retour de produits en fin de vie, désassemblage, traitement) et faire le lien avec la chaîne logistique classique afin de revaloriser les produits en fin de vie et minimiser leurs impacts négatifs sur l’environnement

 

Identifier les outils digitaux qui peuvent être appliqués à la digitalisation d’une supply chain et montrer leur importance pour optimiser la gestion de la chaîne d'approvisionnement, minimiser ses erreurs et améliorer ses performances

Mettre en place un ou plusieurs outils pour digitaliser une supply chain de bout en bout afin d'apporter des améliorations significatives en termes d'efficacité et de rentabilité

Concevoir et implémenter une supply chain digitale en suivant une stratégie de digitalisation pour optimiser les processus et améliorer l'efficacité de la supply chain

 

Etudes de cas / Dossier pratique / Jeu d’entreprise /Mises en situation professionnelle / Rapport et soutenance

 

 

RNCP38462BC02 - Planifier et organiser la gestion des stocks et les achats en maitrisant les méthodes et les techniques des approvisionnements et des achats dans un contexte certain et incertain

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier et calculer les différents coûts de stockages afin de montrer l’intérêt et l’importance de la gestion des stocks dans le maintien d’un équilibre entre la demande des clients et la disponibilité des produits, afin de satisfaire le client et améliorer la performance financière de l’entreprise.

Identifier la répartition des différents types de produits stockés sur le flux physique, montrer également le rôle d’un stock tampon pour faire face aux fluctuations de la demande ou aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement

Classer les produits stockés en fonction de leur fréquence des entrées/ sorties selon différentes catégories en fonction de leur nature et de leur demande pour optimiser la gestion des stocks et minimiser les coûts de stockage.

Développer des méthodes d’optimisation FIRST IN, FIRST OUT (FIFO), Last In et First Out (LIFO) utilisées dans la gestion des stocks afin de déterminer l'ordre dans lequel les produits sont prélevés du stock et vendus aux clients.

Identifier et développer les méthodes de prévision les plus pertinentes en analysant les données historiques de vente et identifier des tendances pour estimer les valeurs futures d'une série de données afin de minimiser les ruptures et les surstocks.

Définir les méthodes et des règles de stockage et de préparation de commande (règles de gestion et moyens associés) afin d'assurer la disponibilité des produits et leur expédition en temps voulu en tenant compte des potentielles situations de handicap du personnel mobilisé. 

Identifier et mettre en œuvre les outils de pilotage et de management de l’entrepôt en déterminant les principaux indicateurs de productivité et les différentes catégories d’articles afin de répondre à des besoins spécifiques en matière de stockage, de distribution et de transport de marchandises

 

Planifier à court terme les activités logistiques, des fournisseurs jusqu’aux clients en examinant les commandes des clients et les prévisions de vente pour déterminer les quantités et les délais de livraison prévus

Dimensionner la taille des lots de production (lot-sizing) en utilisant des modèles d’optimisation linéaire pour minimiser les coûts de configurations et de stockage.

Identifier et étudier les différentes méthodes d’approvisionnement et choisir la méthode la plus adéquate à l’activité de l’entreprise pour se procurer les matières premières, les produits semi-finis ou les produits finis dont elle a besoin

 

Analyser le budget d’un projet achats et/ou logistique en prenant en compte tous les coûts et les dépenses estimées pour gérer la complexité des opérations financières et la gestion des fournisseurs impliqués

Développer les compétences des collaborateurs au service des achats et logistique en mettant en place une stratégie de communication efficace pour assurer la performance et l'efficacité du service achats et logistique

Communiquer le lancement de l’organisation achats et logistique aux acteurs internes et externes à l’entreprise en élaborant un plan de communication détaillé afin de s'assurer que ces derniers soient informés des changements à venir

Formaliser les processus achats et les relations avec les fournisseurs et sous-traitants pour garantir la transparence, la clarté et l'efficacité des opérations

Evaluer le bilan économique du réseau achats et logistique de l’entreprise en identifiant tous les coûts liés aux achats et à la logistique pour déterminer la performance de l'entreprise et identifier les opportunités d'amélioration

Evaluer les résultats qualitatifs du réseau achats et logistique de l’entreprise via des sondages et des enquêtes pour s'assurer de la satisfaction des parties prenantes et de l'efficacité des processus.

Piloter le résultat économique de l’activité achat et logistique et le taux de service en se basant sur des indicateurs clés de performance (KPI) pour assurer la performance financière de l'entreprise

 

Etudes de cas / Dossier pratique / Jeu d’entreprise /Mises en situation professionnelle / Rapport et soutenance

RNCP38462BC03 - Mettre en place des méthodes d’amélioration continue en minimisant les couts et améliorant l’efficacité de la productivité de l’entreprise

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Développer et mettre en place des méthodes d’amélioration continue en utilisant les outils de lean management afin d’éliminer les sources de gaspillages dans le processus de production et minimiser les coûts de stockage

Minimiser les coûts et améliorer l’efficacité et la productivité de l’entreprise (coût de rupture, de stockage et de surproduction) en mettant en place les méthodes d'amélioration continue qui permettent d'identifier les sources de gaspillage et d'inefficacité dans les processus opérationnels de l'entreprise.

Identifier et rédiger des standards de travail en étudiant les processus impliqués dans l'activité achats et logistique pour garantir la qualité, la cohérence et l'efficacité du travail effectué par une entreprise ou une organisation

 

Diagnostiquer et analyser toute la chaîne logistique d’une entreprise pour assurer la planification, l'approvisionnement, la fabrication, la distribution et la livraison de ses produits ou services

Identifier les points faibles qui se dégagent de la gestion de la chaîne logistique afin de gérer toutes les activités de la chaîne logistique, en particulier lorsqu'elle implique plusieurs acteurs internes et externes.

Identifier les axes d'amélioration, restructurer si nécessaire ou introduire un nouveau flux dans la supply chain en analysant la cartographie de la supply chain existante afin d'améliorer l'efficacité et l'efficience de celle-ci

Analyser une situation financière existante et la comparer à un référentiel tel qu’un tableau de bord en déterminant les indicateurs financiers clés qui seront utilisés pour évaluer la performance financière de l'entreprise afin de visualiser l'état actuel de la situation financière et identifier les écarts par rapport aux objectifs fixés

 

Identifier et évaluer les nouvelles technologies via une recherche et veille technologique pour améliorer l'efficacité et l'efficience des activités logistiques 

Identifier, évaluer et gérer les risques d’une usine connectée en utilisant une matrice d’atténuation des risques afin de minimiser ces risques

Identifier, évaluer et gérer les crises de chaque nouvelle technologie en identifiant, évaluant et gérant ces risques pour minimiser leur impact en cas de crise.

Etudes de cas / Dossier pratique / Jeu d’entreprise /Mises en situation professionnelle / Rapport et soutenance

 

RNCP38462BC04 - Appréhender l’organisation du transport international et de la logistique via le management stratégique et le pilotage économique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir et configurer le schéma de transport du réseau de l’entreprise (fréquence, itinéraires, volumétrie, tournée de véhicules) pour garantir une distribution efficace et rentable des produits

Planifier le réseau de transport (national et international) via une cartographie des flux pour assurer une distribution efficace et efficiente des produits à travers différentes régions et pays.

Identifier les règlementations douanières applicables aux opérations d'importation et d'exportation pour pouvoir négocier avec les agents en douane de manière efficace

Assurer une communication efficace pour tout le personnel de livraison et l'équipe de gestion de flotte en utilisant les outils de communication tels que les radios, les téléphones portables, les applications de messagerie instantanée, les systèmes de gestion de flotte, etc. afin de faciliter la communication entre les membres de l'équipe de livraison et de gestion de flotte.

Connaître les modes, types et normes de transports afin de choisir le moyen le plus approprié pour chaque type de produit pour acheminer des marchandises d'un endroit à un autre dans les meilleures conditions en termes de délai, coût et qualité.

 

Choisir et sélectionner les fournisseurs en se basant sur des critères et des approches de sélection pour garantir que les produits et les services répondent aux normes de qualité et de fiabilité de l'entreprise.

Identifier tous les critères de sélection des fournisseurs pour choisir les fournisseurs qui conviennent le mieux aux besoins de l'entreprise

Identifier et gérer les données comptables et les enjeux du diagnostic financier en se basant sur des données comptables, telles que les bilans, les comptes de résultats, les flux de trésorerie, etc. pour visualiser la situation financière actuelle de l'entreprise et d'identifier les problèmes potentiels.

Gérer l’externalisation de la fonction logistique en identifiant le bon fournisseur afin de garantir une gestion efficace de la chaîne logistique de l'entreprise.

 

Déterminer la rentabilité des projets d'investissement pour évaluer si un investissement est viable pour l'entreprise et si les avantages de l'investissement l'emportent sur les coûts

Mettre en place d’une approche conceptuelle et organisationnelle du contrôle de gestion pour assurer une gestion efficace des ressources de l'entreprise

Analyser le bilan comptable fonctionnel en identifiant les actifs et les passifs pour visualiser la situation financière d'une entreprise

Analyser dynamiquement la situation financière via des indicateurs clés de performance (KPI) afin de suivre l'évolution de sa performance financière au fil du temps et prendre des décisions stratégiques clés

Evaluer les projets d’investissement en estimant les différents flux afin de garantir que l'entreprise investit efficacement ses ressources financières

Concevoir de tableaux de bord en identifiant tous les indicateurs de performance afin de suivre efficacement la performance de l'entreprise et d'identifier les domaines d'amélioration

Favoriser le management des hommes : enjeux et méthodes en établissant une stratégie de communication et collaboration pour gérer efficacement les ressources humaines d'une entreprise en intégrant une approche inclusive du management, prenant en compte les situations de handicap, afin de faciliter l’intégration des collaborateurs

Etudes de cas / Dossier pratique / Jeu d’entreprise /Mises en situation professionnelle / Rapport et soutenance

RNCP38462BC05 - Mettre en place les systèmes ERP au sein des entreprises afin de piloter la chaine logistique a travers un système d’information

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Conduire un projet de conception et de développement d’un système d’information en analysant les besoins pour planifier minutieusement une gestion efficace des ressources

Identifier, mesurer, évaluer et minimiser les risques d’un point de vue de projet logistique en identifiant et évaluant les risques pour réussir un projet logistique

Développer des méthodes classiques de planification d’un projet logistique en utilisant Diagramme de Gantt, PERT (Program Evaluation and Review Technique), etc. pour planifier un projet logistique

 

Identifier les risques liés à l’implémentation d’un ERP à savoir les coûts, les délais, la résistance au changement et l’intégration pour maîtriser les risques liés à cette implémentation

Choisir un ERP en identifiant et analysant les besoins de l'entreprise afin de déterminer les fonctions dont l’entreprise a besoin dans un ERP

Implémenter un système ERP en mettant en place une planification et une exécution rigoureuse pour améliorer les performances d’une entreprise

Connaître et concevoir le langage UML (Unified Modeling Language) en identifiant les différents diagrammes pour représenter les différents éléments d'un système (classes, objets, composants, relations, etc.) sous forme de diagrammes

 

Piloter les flux logistique (flux financier, flux physique et flux d’information) en maîtrisant ces flux pour gérer l’ensemble des mouvements de biens.

Définir le rôle du flux d’information au sein d’une chaîne logistique lors d’une collaboration avec les différents acteurs pour réduire les coûts, optimiser les processus et améliorer la satisfaction des clients.

Assurer le système de partage d’information entre les acteurs d’une chaîne logistique pour optimiser la coordination et la collaboration entre les différents maillons de la chaîne.

Choisir une plateforme d’une gestion de progiciel intégré en tenant compte de plusieurs critères de fonctionnalités, de flexibilité, de facilité d'utilisation et du coût pour assurer que la plateforme offre toutes les fonctionnalités dont l'entreprise a besoin

 

Etudes de cas / Dossier pratique / Jeu d’entreprise /Mises en situation professionnelle / Rapport et soutenance

 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le référentiel de certification comporte 5 composantes regroupées en blocs de compétences. Chacun de ces blocs de compétences peut être validé de façon autonome.   

Par ailleurs, la rédaction d’une thèse professionnelle et sa soutenance sont associées à une mission en entreprise de 4 mois minimum équivalents temps plein, consécutifs ou non.  

La validation de ces 5 blocs de compétences ainsi que celle de la thèse professionnelle et sa soutenance permettent l’obtention de la certification « Manager de la supply chain et des achats » (MS).    

Les candidats désirant obtenir la certification par la voie de la VAE devront faire la preuve qu’ils ont acquis les compétences de chacun des blocs de compétences ainsi que les compétences associées à la rédaction de la thèse professionnelle et celles associées à la soutenance.

Secteurs d’activités :

De manière générale, le manager de la Supply Chain et des Achats peut exercer toutes les activités relatives à la chaîne d’approvisionnement depuis l’approvisionnement jusqu’à la livraison du produit fini au client. Ces activités sont réparties sur toute la chaîne logistique.

 

Type d'emplois accessibles :

  • Responsable supply chain
  • Chef de projet supply Chain groupe
  • Responsable logistique
  • Responsable planification (production)
  • Demand planner
  • Responsable de la planification de la production
  • Consultant logistique/ consultant supply chain
  • Responsable achat et logistique
  • Directeur des opérations
  • Analyste logistique
  • Chargé d'études et méthodes transport
  • Superviseur des transports
  • Responsable de la planification des transports
  • Responsable gestion des stocks/approvisionnement
  • Gestionnaire du stock
  • Responsable entrepôt/plateforme
  • Responsable logistique magasin
  • Acheteur projet
  • Public Purchaser
  • Approvisionneur grands comptes
  • Responsable des achats et des approvisionnements

Code(s) ROME :

  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • N1302 - Direction de site logistique
  • M1102 - Direction des achats
  • N1301 - Conception et organisation de la chaîne logistique

Références juridiques des règlementations d’activité :

L’exercice de ces métiers ne relève pas de professions réglementées.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Ce programme s’adresse aux :    

- Diplômés des grandes écoles d’ingénieurs habilitées par la Commission des Titres d’Ingénieur (liste CTI)  

- Diplômés d’une école de management habilitée à délivrer le grade de Master (liste CEFDG)  

- Diplômés de 3ème cycle habilité par les autorités universitaires (DEA, DESS, Master…) ou diplôme professionnel de niveau 7 

- Diplômés de M1 ou équivalent, pour des auditeurs justifiant d’au moins trois années d’expérience professionnelle  

- Titulaires d’un Titre inscrit au RNCP niveau 7 (ancienne nomenclature niveau I)  

- Diplôme étranger équivalent aux diplômes français ci-dessus 

 Et par dérogation, avec une limite de 40% maximum de la promotion :  

A) Pour un maximum de 30% de la promotion :   

- Diplôme M1 validé ou équivalent sans expérience professionnelle  

- Diplôme L3 et 3 ans d’expérience professionnelle adaptée    

B) Pour un maximum de 40%   

VAPP (Validation des acquis professionnels et personnels pour les candidats justifiant à minima de 5 années d'expérience professionnelle ayant un lien avéré avec les compétences visées)       

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est désigné par le directeur de Brest Business School   

Nombre de personnes composant le jury : quatre membres dont deux professionnels en activité du domaine concerné.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50 %   

En contrat d’apprentissage X

Le jury est désigné par le directeur de Brest Business School   

Nombre de personnes composant le jury : quatre membres dont deux professionnels en activité du domaine concerné.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50 %   

Après un parcours de formation continue X

Le jury est désigné par le directeur de Brest Business School   

Nombre de personnes composant le jury : quatre membres dont deux professionnels en activité du domaine concerné.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50 %   

En contrat de professionnalisation X

Le jury est désigné par le directeur de Brest Business School   

Nombre de personnes composant le jury : quatre membres dont deux professionnels en activité du domaine concerné.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50 %   

Par candidature individuelle X

Le jury est désigné par le directeur de Brest Business School   

Nombre de personnes composant le jury : quatre membres dont deux professionnels en activité du domaine concerné.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50 %   

Par expérience X

Le jury est désigné par le directeur de Brest Business School   

Nombre de personnes composant le jury : quatre membres dont deux professionnels en activité du domaine concerné.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50 %   

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 16 0 94 86 -
2021 8 0 88 75 -
2020 10 3 100 90 90
2019 7 0 86 80 80
2018 7 1 100 83 100

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://brest-bs.com/programmes/executive-mastere-specialise-manager-de-la-supply-chain/

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP32227 Manager de la supply chain et Achats (MS)

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :