L'essentiel

Icon de certification

CCN1

3109 - Métallurgie

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 3

Icon NSF

Code(s) NSF

223 : Métallurgie (y.c. sidérurgie, fonderie, non ferreux...)

223v : métiers d art des métaux précieux

Icon formacode

Formacode(s)

23583 : Mécanique surface

23054 : Travail matériau

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

21-12-2026

3109 - Métallurgie

Niveau 3

223 : Métallurgie (y.c. sidérurgie, fonderie, non ferreux...)

223v : métiers d art des métaux précieux

23583 : Mécanique surface

23054 : Travail matériau

21-12-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 - https://www.observatoire-metalllurgie.fr/
CPNEFP Métallurgie - - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le polisseur réalise des travaux de polissage consistant à épurer les matières brutes ou endommagées afin de les rendre lisses par des techniques manuelles ou industrielles. Dans ce cadre, le polisseur utilise des produits abrasifs qui selon le matériau et le niveau de finition demandé se présentent sous forme de toiles, de pates, de feutres, de disques.
Le polissage consiste à créer un déplacement entre une pièce à polir et un support abrasif à la main ou à l’aide de machines manuelles, automatisées ou à commande numérique. Le polisseur exerçant un travail de minutie doit faire preuve de concentration, de dextérité pour aboutir au rendu final d’esthétique attendu

Activités visées :

La préparation des opérations de polissage

Cette activité consiste, à partir des données techniques (demande du client ou dossier technique comportant gammes, plans…) de préparer l’ensemble des moyens nécessaires à l’activité et adaptées aux contraintes. D’abord les abrasifs : disques de toile, ou de coton, de formes de meules, pâtes abrasives… Mais aussi les types d’outillages et supports en respectant le mode opératoire d’exécution et en tenant compte des opérations particulières (métal utilisé, résultat à obtenir, forme du produit, …). Le nettoyage des pièces, masquage avant polissage selon les contraintes de propreté et de finition attendues est assuré.

Cette activité consiste également à assurer le montage et le réglage des équipements (vitesse de rotation, matière du disque abrasif, lubrifiant…) adaptés aux conditions de polissage (mode opératoire, type de matière et forme de la pièce à réaliser).

L’activité consiste à assurer l’entretien du poste de travail en le rangeant, en réassortissant les produits, outillages nécessaires. En assurant la propreté des moyens et postes de travail, en assurant l’entretien des machines, des outils…

La finalité de cette activité est de préparer et de mettre à disposition au poste de travail l’ensemble des moyens, outillages, supports, produits de polissage nécessaires et d’assurer le nettoyage, traitement (rhodiage) de la pièce avant ou après polissage.

La réalisation des opérations de polissage

Cette activité consiste à réaliser les opérations de polissage en intégrant les opérations intermédiaires (émerisage, …). Pour cela, il est nécessaire de garantir la préhension de la pièce, d’adopter la gestuelle adaptée à la forme et dimension de la pièce à polir, de prendre les précautions nécessaires pour assurer une qualité optimum (protection des pièces, création de supports : cabrons…). Puis d’adapter les opérations en cours de polissage en fonction des écarts constatés d’ajuster son geste, sa position… Et enfin, de réaliser les traitements demandés (traitement par électrolyse ou rhodiage, nettoyage par ultrason, …) pour l’obtention du rendu final.

Cette activité consiste également à identifier les défauts avant la mise à disposition du produit au client. Dans ce cadre l’appréciation du polisseur au regard du niveau d’exigence du client est attendue. Les corrections nécessaires, l’alerte et les échanges avec les experts ou fonctions support conduisent à la mise en oeuvre  d’une solution corrective en adéquation avec les exigences du client.

La finalité de cette activité est par combinaison d’opérations et d’ajustement du geste, des produits, des supports d’aboutir à la qualité de polissage attendue.

Compétences attestées :

Préparer les pièces à polir et les équipements

Monter et régler les outillages et abrasifs

Entretenir le poste de travail

Réaliser les opérations de polissage

Adapter les opérations de polissage en cours de fabrication

Contrôler la qualité d’une pièce polie
 

Modalités d'évaluation :

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel sont évaluées par une commission d’évaluation composée de plusieurs membres qualifiés ayant une expérience professionnelle leur permettant d’évaluer la maitrise des compétences professionnelles du candidat identifiées dans le référentiel de la certification professionnelle visée.

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :

ÉVALUATION EN SITUATION PROFESSIONNELLE RÉELLE : L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles réalisées en entreprise ou en centre de formation habilité, ou tout autre lieu adapté. Celle-ci s’appuie sur :

1. une observation en situation de travail.

2. des questionnements avec apport d’éléments de preuve sur les activités professionnelles réalisées en entreprise par le candidat.

ET/OU PRÉSENTATION DES PROJETS OU ACTIVITÉS RÉALISÉS EN MILIEU PROFESSIONNEL : Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre de certification, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer selon cette modalité ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel de certification sont satisfaites.

ET AVIS DE L’ENTREPRISE : L’entreprise (tuteur, responsable hiérarchique ou fonctionnel…) donne un avis au regard du référentiel d’activité.

RNCP38471BC01 - La préparation des opérations de polissage

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer les pièces à polir et les équipements

Monter et régler les outillages et abrasifs

Entretenir le poste de travail

A - Evaluation en situation professionnelle réelle,

B - Et/ou présentation  des projets ou activités réalisés en milieu professionnel

C - Et avis de l'entreprise.

RNCP38471BC02 - La réalisation des opérations de polissage

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser les opérations de polissage

Adapter les opérations de polissage en cours de fabrication

Contrôler la qualité d’une pièce polie

A - Evaluation en situation professionnelle réelle,

B - Et/ou présentation  des projets ou activités réalisés en milieu professionnel

C - Et avis de l'entreprise.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation des blocs de compétences. Le candidat a la possibilité de se présenter à de nouvelles actions d’évaluation sur la conservation du bénéfice des compétences professionnelles acquises et validées, pendant un délai de 5 ans à compter de la date de la décision du jury paritaire de délibération.

La réinscription sera effectuée par l’intermédiaire d’une entreprise ou d’un organisme de formation habilité, ou directement par le candidat.

Secteurs d’activités :

Il existe deux grands domaines d’intervention liés à la taille des pièces à polir. Le polisseur micromécanique interviendra sur des pièces de 3 à 50 mm et polisseur industriel sur des pièces de 30 mm à plusieurs mètres.
Le polisseur micromécanique interviendra généralement dans les domaines de l’horlogerie et/ou sous-traitants de ce domaine. Et le polisseur industriel interviendra généralement dans le cadre des entreprises industrielles qui réalisent le polissage de produits de formes et dimensions variées.

Même si ces métiers ont des intitulés proches, le contexte, les matériaux, les moyens techniques, les gestes professionnels ainsi que le niveau d’exigence de finitions vont différer.

Type d'emplois accessibles :

Polisseur micromécanique

Polisseur industriel

Opérateur en polissage

Polisseur en horlogerie
 

Code(s) ROME :

  • H3401 - Conduite de traitement d''abrasion de surface

Références juridiques des règlementations d’activité :

En règle générale, il n'y a pas de réglementation particulière pour exercer les activités visées par la certification, le cas échéant, pour les pièces de grande dimension et en fonction de la zone d’activité ou d'intervention, le polisseur pourra être titulaire de différentes habilitations spécifiques délivrées par le site client.

 

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury paritaire de délibération est constitué :

D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.

D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés.

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

En contrat de professionnalisation X

Le jury paritaire de délibération est constitué :

D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.

D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés.

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury paritaire de délibération est constitué :

D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.

D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés.

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 12 0 83 75 -
2021 11 0 91 91 -

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :