L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

210 : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture

250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite

333 : Enseignement, formation

Icon formacode

Formacode(s)

21011 : Machinisme agricole

23692 : Dessin construction mécanique

23662 : Construction mécanique

23035 : Montage assemblage

44586 : Formation formateur

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

21-12-2026

Niveau 5

210 : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture

250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite

333 : Enseignement, formation

21011 : Machinisme agricole

23692 : Dessin construction mécanique

23662 : Construction mécanique

23035 : Montage assemblage

44586 : Formation formateur

21-12-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
L'ATELIER PAYSAN 53774037500028 - https://latelierpaysan.org/

Objectifs et contexte de la certification :

L’animateur formateur en technologies paysannes intervient dans le domaine de l’accompagnement et la formation des agriculteurs, et de la construction ou réparation artisanale d’équipements agricoles.

Il participe et facilite la conception, la construction et la diffusion d’agroéquipements auto constructibles appropriés à l’agroécologie, dans une démarche d’innovation ascendante en animant des collectif d’agriculteurs. Dans un objectif d'autonomisation et de capacitation des nouvelles générations d'agriculteurs de plus en plus issues d'un milieu non agricole, il forme les agriculteurs au travail du métal pour renforcer leurs capacités à réparer et adapter leurs outils selon leurs propres besoins.

Face à la nécessité de faire évoluer les pratiques agricoles vers un meilleur respect de l'environnement et une résilience tant économique que climatique, l'autoconstruction d'agroéquipements s'avère un levier puissant pour développer des techniques innovantes, à moindre coût, et facilement reproductibles. L'animateur formateur en technologies paysannes par ses activités d'accompagnement et de formation de collectifs agricoles est un catalyseur des innovations, en phase avec les problématiques agricoles locales et les attentes sociétales.

Activités visées :

Construction, réparation et adaptation d’agroéquipement autoconstructible adapté à l’agroécologie, gestion d’un plateau technique

Préparation et animation d’une formation au travail du métal et autoconstruction d’agroéquipement avec mise en place d’atelier technique

Animation de processus R&D participatif et co-conception d’un équipement adapté

Insertion dans le territoire / Partenariat / Organisation / planification / communication / financement / gestion entreprise

Compétences attestées :

Proposer des solutions techniques de réparation, d'adaptation ou de construction d'agroéquipement adaptés à l’agroécologie paysanne en effectuant un diagnostic de la situation afin de faire une offre répondant aux besoins de l’usager

Organiser la commande des pièces et matières premières chez différents fournisseurs, en utilisant des outils de suivi et en s’assurant du respect des délais fixés, afin de garantir la réception à temps de toute la matière et s’assurer d’un tarif abordable pour les agriculteurs

Organiser la mise en œuvre de la réparation, adaptation ou construction de l’agroéquipement en mobilisant des outils de découpe, perçage et soudage ainsi que des techniques d’assemblage, dans le respect des normes de sécurité en vigueur, afin d’obtenir un outil fiable et adapté à l’usage des agriculteurs

Assurer le contrôle de l’équipement construit, en vérifiant et rectifiant au besoin les soudures, l’équilibrage, et l’outil en fonctionnement, afin de garantir la fiabilité de l’équipement

Organiser la réparation et le renouvellement du parc outils et des moyens de production, en contrôlant leur état et en planifiant la maintenance, afin d’avoir un plateau technique opérationnel pour la tenue des différents chantiers

Concevoir un déroulé pédagogique et un dimensionnement de chantier adaptés au public en accompagnant les stagiaires dans leur choix d’agroéquipement support de formation et en organisant les séquences pédagogiques afin de garantir la faisabilité technique et l’atteinte des objectifs de la formation

Concevoir des supports pédagogiques de différentes natures en vulgarisant des connaissances théoriques sur les matériaux, les procédés de travail du métal et les étapes d’assemblage des agroéquipements afin de faciliter les apprentissages des stagiaires et leur compréhension du déroulement du chantier

Organiser l’installation du chantier en accompagnant le groupe à faire connaissance et à s’approprier les différents espaces du chantier afin d’établir un cadre de sécurité, de confiance et de coopération

Animer la formation en créant des situations de travail dans lesquels les apprenants vont expérimenter la lecture de plans, l’utilisation de machines de découpe, perçage et soudage sous la supervision du formateur afin de participer à la construction collective des différents agroéquipements et ancrer leurs apprentissages

Organiser le suivi et l’évaluation des apprenants à chaque phase de la formation (avant, pendant, et en fin de formation) en s’appuyant sur le processus qualité de l’organisme afin de garantir une progression cohérente avec leur projet d’installation et leurs objectifs de montée en compétences tout en assurant un engagement dans l’amélioration continue des formations

Clôturer le chantier en organisant le rangement collectif, la transmission des éléments nécessaires pour le montage et réglage des équipements, et en incitant à faire des retours d’usage via les ressources collectives de l’autoconstruction afin de contribuer à l’amélioration des équipements et leur diffusion

Adapter les contenus et la pédagogie en fonction du public et ses attentes, en veillant particulièrement à la prise en compte du handicap s'il y a lieu, afin de faciliter l'intégration de tous les apprenants

Etablir le cadre du projet collectif de co-conception d'un agroéquipement autoconstuctible dans le cadre d’une démarche d’autocertification, en intégrant les objectifs, un calendrier prévisionnel, un budget, un plan de financement, une répartition des responsabilités et des tâches des différentes parties, afin d'assurer un partenariat clarifié

Formuler la problématique agronomique en confrontant les besoins des commanditaires au matériel déjà existant afin de valider la pertinence de l’autoconstruction d’un nouvel équipement comme réponse au problème posé

Accompagner à la rédaction d’un cahier des charges en aidant à formuler les besoins, à analyser l’existant et faire émerger les solutions techniques, afin d’assurer une conception ascendante issue d’un besoin réel

Animer des temps de co-conception en présentiel ou en distanciel, en mettant en œuvre des techniques d’animation participatives afin de faire émerger des solutions techniques en correspondance avec les besoins exprimés, tout au long du projet de conception

Elaborer des documents techniques (dessin sur papier ou CAO, schémas de principe, maquettes, plans, revue de conception) en utilisant une méthodologie et des outils favorisant une vision claire du projet, afin que les parties prenantes puissent se saisir pleinement de la conception et être en capacité de réaliser un prototype

Produire un document de vulgarisation de l’équipement (synthèse, chroniques, contexte, tutoriel, schéma …) en compilant toutes les informations de construction et d’utilisation, afin de faciliter l’appropriation par les usagers autoconstructeurs et une diffusion plus large

Réaliser une analyse des enjeux territoriaux en collectant des données socio-économiques et techniques issues d’enquêtes, d’études ou d’éléments de veille, afin de proposer une offre de service en adéquation avec les problématiques agricoles locales et leur évolution

Concevoir une stratégie partenariale en co-organisant des évènements de démonstration et partage d’expériences sur le thème des équipements adaptés à l’agroécologie et l’ergonomie à la ferme, afin de développer son réseau professionnel et faire connaître son activité

Choisir les statuts les plus adaptés pour porter l’activité d’animateur formateur en mettant en perspective les différentes possibilités avec les objectifs de son projet, afin d’assurer la pérennité de son activité et une cohérence entre le statut choisi et la réalité de l’activité entrepreneuriale

Construire un budget équilibré sur 3 ans en affectant les charges et produits à chaque activité, un plan de trésorerie glissant sur 18 mois, et un plan d’investissement en accord avec les objectifs fixés, afin de vérifier la faisabilité du projet notamment dans le cadre d’une activité indépendante

Planifier les activités sur l’année, par semestre ou trimestre, mêlant formation, animation et temps de démarchage, en établissant un plan de charge adapté afin de s’assurer de sa disponibilité pour mener à bien l’ensemble des activités

Assurer le lien avec les fournisseurs, en prospectant de nouvelles références ou en négociant les tarifs sur celles existantes, afin d’assurer le tarif le plus abordable possible aux usagers qui commanderont les pièces constitutives des agroéquipements

Assurer le lien avec les usagers en établissant les devis et factures de matériel ou prestation, et en communicant sur les conditions de vente et de fabrication, afin de créer une relation de confiance basée sur la transparence

Modalités d'évaluation :

Dossiers professionnels

Mises en situation

Soutenances orales

RNCP38475BC01 - Réaliser des interventions techniques sur des équipements agricoles de structure métallique en mobilisant des techniques constructives tout en assurant la maintenance du plateau technique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Proposer des solutions techniques de réparation, d'adaptation ou de construction d'agroéquipement adaptés à l’agroécologie paysanne en effectuant un diagnostic de la situation afin de faire une offre répondant aux besoins de l’usager

Organiser la commande des pièces et matières premières chez différents fournisseurs, en utilisant des outils de suivi et en s’assurant du respect des délais fixés, afin de garantir la réception à temps de toute la matière et s’assurer d’un tarif abordable pour les agriculteurs

Organiser la mise en œuvre de la réparation, adaptation ou construction de l’agroéquipement  en mobilisant des outils de découpe, perçage et soudage ainsi que des techniques d’assemblage, dans le respect des normes de sécurité en vigueur, afin d’obtenir un outil fiable et adapté à l’usage des agriculteurs

Assurer le contrôle de l’équipement construit, en vérifiant et rectifiant au besoin les soudures, l’équilibrage, et l’outil en fonctionnement, afin de garantir la fiabilité de l’équipement

Organiser la réparation et le renouvellement du parc outils et des moyens de production, en contrôlant leur état et en planifiant la maintenance, afin d’avoir un plateau technique opérationnel pour la tenue des différents chantiers

Dossier professionnel

Réalisation pratique

RNCP38475BC02 - Organiser et mener une formation à l’auto-construction d'agroéquipement adapté en s’appuyant sur la pédagogie de chantier afin de renforcer l’autonomie des participants dans leur activité professionnelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir un déroulé pédagogique et un dimensionnement de chantier adaptés au public en accompagnant les stagiaires dans leur choix d’agroéquipement support de formation et en organisant les séquences pédagogiques afin de garantir la faisabilité technique et l’atteinte des objectifs de la formation

Concevoir des supports pédagogiques de différentes natures en vulgarisant des connaissances théoriques sur les matériaux, les procédés de travail du métal et les étapes d’assemblage des agroéquipements afin de faciliter les apprentissages des stagiaires et leur compréhension du déroulement du chantier

Organiser l’installation du chantier en accompagnant le groupe à faire connaissance et à s’approprier les différents espaces du chantier afin d’établir un cadre de sécurité, de confiance et de coopération

Animer la formation en créant des situations de travail dans lesquels les apprenants vont expérimenter la lecture de plans, l’utilisation de machines de découpe, perçage et soudage sous la supervision du formateur afin de participer à la construction collective des différents agroéquipements et ancrer leurs apprentissages

Organiser le suivi et l’évaluation des apprenants à chaque phase de la formation (avant, pendant, et en fin de formation) en s’appuyant sur le processus qualité de l’organisme afin de garantir une progression cohérente avec leur projet d’installation et leurs objectifs de montée en compétences tout en assurant un engagement dans l’amélioration continue des formations

Clôturer le chantier en organisant le rangement collectif, la transmission des éléments nécessaires pour le montage et réglage des équipements, et en incitant à faire des retours d’usage via les ressources collectives de l’autoconstruction afin de contribuer à l’amélioration des équipements et leur diffusion

Adapter les contenus et la pédagogie en fonction du public et ses attentes, en veillant particulièrement à la prise en compte du handicap s'il y a lieu, afin de faciliter l'intégration de tous les apprenants.

Pratique professionnelle

Entretien oral

RNCP38475BC03 - Animer un processus de R&D participative afin de concevoir un équipement autoconstructible adapté à l’agroécologie et à l’ergonomie à la ferme

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Etablir le cadre du projet collectif de co-conception d'un agroéquipement autoconstuctible dans le cadre d’une démarche d’autocertification, en intégrant les objectifs, un calendrier prévisionnel, un budget, un plan de financement, une répartition des responsabilités et des tâches des différentes parties, afin d'assurer un partenariat clarifié.

Formuler la problématique agronomique en confrontant les besoins des commanditaires au matériel déjà existant afin de valider la pertinence de l’autoconstruction d’un nouvel équipement comme réponse au problème posé

Accompagner à la rédaction d’un cahier des charges en aidant à formuler les besoins, à analyser l’existant et faire émerger les solutions techniques, afin d’assurer une conception ascendante issue d’un besoin réel

Animer des temps de co-conception en présentiel ou en distanciel, en mettant en œuvre des techniques d’animation participatives afin de faire émerger des solutions techniques en correspondance avec les besoins exprimés, tout au long du projet de conception

Elaborer des documents techniques (dessin sur papier ou CAO, schémas de principe, maquettes, plans, revue de conception) en utilisant une méthodologie et des outils favorisant une vision claire du projet, afin que les parties prenantes puissent se saisir pleinement de la conception et être en capacité de réaliser un prototype

Produire un document de vulgarisation de l’équipement (synthèse, chroniques, contexte, tutoriel, schéma …) en compilant toutes les informations de construction et d’utilisation, afin de faciliter l’appropriation par les usagers autoconstructeurs et une diffusion plus large

Dossier professionnel

Soutenance orale

RNCP38475BC04 - Développer et gérer son activité, en s’appropriant les problématiques agricoles locales, les enjeux socio-économiques et environnementaux du territoire, afin de faciliter la transition agroécologique en concertation avec les acteurs locaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une analyse des enjeux territoriaux en collectant des données socio-économiques et techniques issues d’enquêtes, d’études ou d’éléments de veille, afin de proposer une offre de service en adéquation avec les problématiques agricoles locales et leur évolution

Concevoir une stratégie partenariale en co-organisant des évènements de démonstration et partage d’expériences sur le thème des équipements adaptés à l’agroécologie et l’ergonomie à la ferme, afin de développer son réseau professionnel et faire connaître son activité

Choisir les statuts les plus adaptés pour porter l’activité d’animateur formateur en mettant en perspective les différentes possibilités avec les objectifs de son projet, afin d’assurer la pérennité de son activité et une cohérence entre le statut choisi et la réalité de l’activité entrepreneuriale

Construire un budget équilibré sur 3 ans en affectant les charges et produits à chaque activité, un plan de trésorerie glissant sur 18 mois, et un plan d’investissement en accord avec les objectifs fixés, afin de vérifier la faisabilité du projet notamment dans le cadre d’une activité indépendante

Planifier les activités sur l’année, par semestre ou trimestre, mêlant formation, animation et temps de démarchage, en établissant un plan de charge adapté afin de s’assurer de sa disponibilité pour mener à bien l’ensemble des activités

Assurer le lien avec les fournisseurs, en prospectant de nouvelles références ou en négociant les tarifs sur celles existantes, afin d’assurer le tarif le plus abordable possible aux usagers qui commanderont les pièces constitutives des agroéquipements.

Assurer le lien avec les usagers en établissant les devis et factures de matériel ou prestation, et en communicant sur les conditions de vente et de fabrication, afin de créer une relation de confiance basée sur la transparence

Projet professionnel

Soutenance orale

Mise en situation

Evaluation orale

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Chaque bloc de compétences fait l’objet d’une ou plusieurs épreuves. Chaque bloc de compétences peut s’obtenir indépendamment des autres. La certification professionnelle est acquise dès lors que l'ensemble des blocs de compétences qui la constitue sont acquis.

Secteurs d’activités :

L’animateur formateur en technologies paysannes est employé dans le secteur agricole, plus particulièrement dans le domaine du service aux agriculteurs.

Les activités de ce métier s’exercent au sein d’organismes agricoles (chambre d’agriculture, CUMA, Groupement d’Agriculteurs Biologiques, CIVAM, CETA, …), de sociétés artisanales ou de service de taille petite à moyenne (TPE, PME), de groupements d’employeurs (rassemblement d’exploitations agricoles), GIEE, centres de formation agricole ou encore des collectivités territoriales. Ces structures œuvrent dans les domaines suivants :

  • Réparation, conception d’agroéquipements
  • Développement agricole
  • Formation agricole

Le métier peut s’exercer sous statut indépendant en qualité de gérant d’une entreprise d’artisanat, agricole, ou de services, en proposant des prestations de réparation, adaptation d’outils, ou encore de formation à l'autoconstruction. Il peut être l’objet d’une reconversion ou d’une diversification des activités.

Type d'emplois accessibles :

- Animateur technique agricole

- Formateur en agroéquipement

- Métallier pour ouvrages agricoles

Code(s) ROME :

  • H1203 - Conception et dessin produits mécaniques
  • I1603 - Maintenance d''engins de chantier, levage, manutention et de machines agricoles
  • H2911 - Réalisation de structures métalliques
  • A1301 - Conseil et assistance technique en agriculture
  • K2111 - Formation professionnelle

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Posséder un diplôme de niveau 4 dans le domaine agricole ou de la métallurgie ou disposer d'un diplôme de niveau 3 et d'une expérience de 3 ans minimum dans le domaine.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury professionnel est composé de trois personnes dont deux membres externes et un membre interne.

En contrat d’apprentissage X

Le jury professionnel est composé de trois personnes dont deux membres externes et un membre interne.

Après un parcours de formation continue X

Le jury professionnel est composé de trois personnes dont deux membres externes  et un membre interne.

En contrat de professionnalisation X

Le jury professionnel est composé de trois personnes dont deux membres externes  et un membre interne.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury professionnel est composé de trois personnes dont deux membres externes  et un membre interne.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :