Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Coordinateur de projets informatiques (infrastructures cloud, applicatives ou data)

Active

N° de fiche
RNCP38478
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 31094 : Conduite projet informatique
  • 31008 : Système information
  • 31067 : Analyse programmation
  • 31023 : Données massives
Date d’échéance de l’enregistrement : 21-12-2028
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ASSOCIATION SUP DE VINCI 40955435900037 https://www.supdevinci.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Les coordinateurs informatiques représentent les chefs d'orchestre indispensables pour harmoniser les projets relatifs aux systèmes d'information. Ces professionnels sont capables de coordonner des projets transverses ou bien spécialisés dans le cloud computing, le développement informatique ou encore la gestion de données.

Dans ce but, ces professionnels savent piloter un projet informatique, coordonner une équipe projet, et superviser la mise en oeuvre d'un projet informatique. Et, en fonction de leur spécialisation : orchestrer l'infrastructure cloud, ou coordonner le cycle de vie des applications, ou encore élaborer l'analyse et la qualité des données.

Activités visées :

Piloter un projet informatique (bloc commun)

  • Conception du cadrage technique et méthodologique du projet informatique responsable
  • Structuration de la veille technologique, concurrentielle et règlementaire
  • Planification des différentes étapes du projet
  • Prévention des risques informatique

Coordonner une équipe projet (bloc commun)

  • Transmission d’informations autour des étapes du projet
  • Entretien de la relation client
  • Supervision des collaborations avec l'ensemble des parties prenantes
  • Conduite du changement et fédération d’une équipe projet

Superviser la mise en œuvre d’un projet informatique (bloc commun)

  • Mise en place de l’installation et de la configuration
  • Gouvernance des systèmes d’information
  • Gestion de la sécurité de l’information
  • Organisation des phases de tests et de validation
  • Elaboration de la documentation technique

Orchestrer l'infrastructure cloud (bloc optionnel)

  • Déploiement et maintenance de services cloud computing
  • Mise en place de politiques de sécurité pour la protection des données stockées dans une infrastructure cloud

Coordonner le cycle de vie des applications (bloc optionnel)

  • Développement côté utilisateurs
  • Développement côté serveurs

Contrôler l’analyse et de la qualité des données (bloc optionnel)

  • Analyse et exploitation des données
  • Développement d’outils d’intelligence artificielle et de visualisation de données
Compétences attestées :

Piloter un projet informatique (bloc commun)

  • Analyser les besoins du client, au travers d'une commande ou d'un appel d'offres
  • Déterminer les spécifications fonctionnelles et techniques ainsi que le cahier des charges
  • Concevoir un projet informatique en prenant appui sur une méthode de gestion de projet informatique
  • Définir l'architecture du système d’information à l’aide des exigences de l’entreprise, les spécifications techniques et les contraintes
  • Définir des process pour décrypter les actualités technologiques, concurrentiels et règlementaires récentes sur la base d’outils de veille et la consultation de sources d’information disponibles
  • Affecter les ressources (humaines, financières, technologiques, matérielles) nécessaires au projet en tenant compte des moyens et contraintes associés
  • Ordonnancer logiquement les tâches et activités d’un projet à l’aide d’outil de planification
  • Réduire au minimum les interruptions de service suite à des modifications informatiques en les regroupant

Coordonner une équipe projet (bloc commun)

  • Assurer la circulation, l’accessibilité et la vulgarisation de l’information entre toutes les parties prenantes
  • Développer une relation client par le biais de techniques commerciales
  • Animer les collaborations professionnelles en ayant recours à des techniques de communication
  • Mobiliser l’ensemble des parties prenantes par une approche inclusive
  • Capitaliser et formaliser les savoir-faire et méthodes par la mise en commun des réflexions, échecs et réussites

Superviser la mise en œuvre d’un projet informatique (bloc commun)

  • Déployer l'infrastructure, notamment les systèmes d'exploitation, serveurs, logiciels, bases de données et outils de gestion de configuration en utilisant les technologies appropriées au plan de configuration  
  • Effectuer une surveillance de l’infrastructure à l’aide d’outils de supervisions, gestions de logs  
  • Automatiser une infrastructure par le biais d’outils d’automatisation 
  • Elaborer la politique de sécurité de l’information en définissant les procédures 
  • Prendre des mesures contre les intrusions, les fraudes, les atteintes ou les fuites en paramétrant le système d’information 
  • Vérifier la performance du système d’information en conduisant les tests nécessaires 
  • Mettre en place un système de gestion de la récurrence d’erreurs courantes en utilisant un outil approprié 
  • Elaborer des procédures ainsi que la documentation technique 

Orchestrer l‘infrastructure cloud (bloc optionnel)

  • Déployer un service informatique en s’appuyant sur les technologies ou environnements virtualisés en local et/ou dans le cloud 
  • Configurer des services cloud 
  • Mettre en œuvre des mesures de sécurité en utilisant des outils et techniques de sécurité appropriés 
  • Réaliser l'analyse des risques liés à la sécurité des données stockées dans l'infrastructure cloud en utilisant des interfaces graphiques et d'autres outils d'analyse de risques 

Coordonner le cycle de vie des applications (bloc optionnel)

  • Intégrer des API et des microservices dans des applications et systèmes 
  • Concevoir des interfaces interactives, fonctionnelles et compatibles via des langages des programmation et outils de développement 
  • Intégrer et structurer des microservices dans des applications et des systèmes 
  • Automatiser le déploiement de microservices en utilisant des frameworks 

Contrôler l’analyse et de la qualité des données (bloc optionnel)

  • Manipuler et analyser des données complexes en vue de fournir un outil d’aide à la décision 
  • Evaluer la qualité et la fiabilité des données en identifiant les tendances et les modèles qui peuvent aider l'entreprise à atteindre ses objectifs 
  • Concevoir des outils d'IA et de visualisation de données efficaces via des solutions backend répondant aux besoins du client 
  • Développer des outils d'IA et de visualisation de données via des entrepôts de données répondant aux besoins du client 
Modalités d'évaluation :

Par voie de formation : Mises en situation professionnelle réelles ou reconstituées, en individuel ou en collectif, à l'écrit ou à l'oral

Par voie de VAE : Dossier de validation et soutenance orale

RNCP38478BC01 - Piloter un projet informatique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les besoins du client, au travers d’une commande ou d’un appel d’offres, afin de concevoir une solution informatique appropriée à la demande du client, son environnement interne et externe ainsi qu’à la stratégie SI du groupe

Déterminer les spécifications fonctionnelles et techniques ainsi que le cahier des charges afin de garantir la faisabilité et la durabilité du projet informatique

Concevoir un projet informatique en prenant appui sur une méthode de gestion de projet informatique dans l’optique d’optimiser sa réussite et l’inscrire dans une démarche numérique responsable

Définir l'architecture du système d’information à l’aide des exigences de l’entreprise, les spécifications techniques et les contraintes, dans l’optique de garantir la disponibilité du système d’information

Définir des process de veille technologiques, concurrentiels et règlementaires récentes sur la base d’outils de veille et la consultation de sources d’information disponibles afin de proposer des solutions innovantes, pour améliorer le système d’information ou bien répondre à ses nouveaux besoins

Affecter les ressources (humaines, financières, technologiques, matérielles) nécessaires au projet en tenant compte des moyens et contraintes associés, afin de se porter garant de la faisabilité et la pérennisation du projet

Ordonnancer logiquement les tâches et activités d’un projet à l’aide d’outil de planification selon un calendrier opérationnel permettant la réalisation des tâches par les exécutants et garantir la révision du calendrier initial en fonction des contraintes imprévues

Réduire au minimum les interruptions de service suite à des modifications informatiques en les regroupant pour se conformer au contrat de service (SLA) défini

Mise en situation professionnelle reconstituée relative à l’ensemble du bloc : à partir d’un appel d’offres reconstitué portant sur l’organisation d’un système d’information, il est demandé au candidat de concevoir un projet informatique en rédigeant les spécifications fonctionnelles et techniques, définissant l’architecture du SI, planifiant le projet, structurant la veille, prévenant les risques, garantissant une dimension responsable du projet informatique au travers de sa finalité et de ses fonctionnalités

Pré-requis à l’entrée en formation pour le bloc :

Pour un cursus de formation en 1 an :

  • Niveau 5 validé,
  • Niveau 4 validé avec expérience professionnelle dans le domaine visé d'au moins 1 an, et après étude du dossier de candidature par la commission d'admission,
  • Niveau 4 validé + 120 ECTS attestés.

Pour un cursus de formation en 3 ans : niveau 4 validé

Pré-requis à la validation pour le bloc :

Par la voie de la formation : Validation de l'évaluation spécifique de ce bloc de compétences

 

RNCP38478BC02 - Coordonner une équipe projet

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Assurer la circulation, l’accessibilité et la vulgarisation de l’information entre toutes les parties prenantes afin de garantir un niveau de compréhension et d’adhésion au projet quelque-soit les parties prenantes et dans une visée de satisfaction client

Développer une relation client par le biais de techniques commerciales dans le but de viser la satisfaction et la fidélisation du client

Animer les collaborations professionnelles en ayant recours à des techniques de communication afin de garantir l’efficacité du projet informatique

Mobiliser l’ensemble des parties prenantes par une approche inclusive, dans une logique de génération de valeur aux niveaux micro, méso et macro

Capitaliser et formaliser les savoir-faire et méthodes par la mise en commun des réflexions, réussites et échecs afin de développer les compétences individuelles et collectives et inscrire le fonctionnement du groupe supervisé dans une visée d’amélioration continue

2 mises en situation professionnelle reconstituées, relatives à des activités différentes constituant ce bloc de compétences :

- A partir de documents relatifs à la réponse à un appel d’offres d’une ESN : spécifications fonctionnelles et techniques, analyse du positionnement du commanditaire, dossier d’architecture et planning du projet, il est demandé à l’équipe projet de préparer et animer une réunion de présentation du projet au client (partie avant-vente)

- A partir du travail collectif précédent, chaque membre de l’équipe présente individuellement une analyse de la dynamique du groupe projet ainsi qu’un bilan de sa communication / participation au sein de ce dernier : Qu’est-ce qui a donné du sens au projet ? Qu’est-ce qui a été fédérateur ? En quoi cette personne a-t-elle été moteur au sein du groupe projet ? Qu’est-ce qui a représenté un frein ? En quoi cette personne a pu représenter un frein au sein du groupe projet de par ses actions et / ou mode de communication ? Comment les spécificités des membres du groupe ont-elles été considérées ? En quoi le candidat a adopté des techniques collaboratives et inclusives au sein du groupe projet ? En quoi les compétences collectives ont-elles enrichi celles du candidat ?

 

Pré-requis à l’entrée en formation pour le bloc :

Pour un cursus de formation en 1 an :

  • Niveau 5 validé,
  • Niveau 4 validé avec expérience professionnelle dans le domaine visé d'au moins 1 an, et après étude du dossier de candidature par la commission d'admission,
  • Niveau 4 validé + 120 ECTS attestés.

Pour un cursus de formation en 3 ans : niveau 4 validé

Pré-requis à la validation pour le bloc :

Par la voie de la formation : Validation des 2 évaluations spécifiques de ce bloc de compétences

RNCP38478BC03 - Superviser la mise en œuvre d'un projet informatique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Déployer l'infrastructure, notamment les systèmes d'exploitation, serveurs, logiciels, bases de données et outils de gestion de configuration en utilisant les technologies appropriées au plan de configuration dans l’optique de la mise en production et la rédaction de documentation technique

Effectuer une surveillance de l’infrastructure à l’aide d’outils de supervisions, gestions de logs permettant l’évaluation des performances

Automatiser une infrastructure par le biais d’outils spécifiques afin de réduire les erreurs et améliorer l’efficacité du système d’information

Elaborer la politique de sécurité de l’information en définissant les procédures pour garantir un niveau de sécurité optimal

Prendre des mesures contre les intrusions, les fraudes, les atteintes ou les fuites en paramétrant le système d’information pour obtenir le niveau de sécurité choisi

Vérifier la performance du système d’information en conduisant les tests nécessaires pour garantir une intégration réussie

Mettre en place un système de gestion de la récurrence d’erreurs courantes en utilisant un outil approprié pour anticiper les causes profondes des problèmes informatiques

Elaborer des procédures ainsi que la documentation technique afin de garantir intégrité, fiabilité et interopérabilité des systèmes

Mise en situation professionnelle reconstituée relative à l’ensemble du bloc : A partir de documents relatifs à la réponse à un appel d’offres d’une ESN : spécifications fonctionnelles et techniques, analyse du positionnement du commanditaire, dossier d’architecture et planning du projet, il est demandé au candidat d’élaborer une documentation technique pour la mise en production de l’infrastructure

Pré-requis à l’entrée en formation pour le bloc :

Pour un cursus de formation en 1 an :

  • Niveau 5 validé,
  • Niveau 4 validé avec expérience professionnelle dans le domaine visé d'au moins 1 an, et après étude du dossier de candidature par la commission d'admission,
  • Niveau 4 validé + 120 ECTS attestés.

Pour un cursus de formation en 3 ans : niveau 4 validé

Pré-requis à la validation pour le bloc :

Par la voie de la formation : Validation de l'évaluation spécifique de ce bloc de compétences

RNCP38478BC04 - Orchestrer l'infrastructure cloud

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Déployer un service informatique en s’appuyant sur les technologies ou environnements virtualisés en local et/ou dans le cloud afin d’optimiser : les réductions de coûts IT (matériel, mises à jour des systèmes et des applications, ressources humaines et consommation d’énergie), la scalabilité, la collaboration dans les pratiques de travail et de suivi client, ainsi que l’accès aux mises à jour automatiques

Configurer des services cloud afin de s'assurer de leur qualité et garantir leur maintenance

Mettre en œuvre des mesures de sécurité en utilisant des outils et techniques de sécurité appropriés pour protéger les données stockées dans une infrastructure cloud

Réaliser l'analyse des risques liés à la sécurité des données stockées dans l'infrastructure cloud en utilisant des interfaces graphiques (IHM) et d'autres outils d'analyse de risques afin de garantir la conformité des politiques de sécurité de l'entreprise

2 mises en situation professionnelle reconstituées relatives aux 2 activités constituant le bloc de compétences :

- En se basant sur un document d'architecture technique fourni par le certificateur, le candidat doit : Concevoir et planifier une architecture cloud, ainsi que prévoir la migration vers le cloud, Automatiser les processus liés à cette migration, surveiller l'infrastructure cloud mise en place et élaborer une démarche d'amélioration continue pour optimiser les performances de l'architecture cloud, Prendre en compte les besoins en termes de ressources, de sécurité, de redondance et de disponibilité, Elaborer une démarche d’amélioration continue pour optimiser les performances de l'architecture cloud

- En se basant sur un document d'architecture technique fourni par le certificateur, le candidat doit : Planifier une architecture cloud et identifier les besoins de l'entreprise cible en termes de ressources, de sécurité, de redondance et de disponibilité pour concevoir une architecture cloud répondant aux exigences. La planification doit inclure les choix de fournisseurs cloud, les coûts associés et les délais de mise en place. Prévoir les risques liés à la migration vers le cloud. Le candidat doit tester les processus automatiser de migration et prévoir les périodes d'indisponibilité nécessaires pour la migration. Anticiper, surveiller et sécuriser l'infrastructure cloud mise en place pour assurer la disponibilité et la performance des applications de l'entreprise

Pré-requis à l’entrée en formation pour le bloc :

Pour un cursus de formation en 1 an :

  • Niveau 5 validé,
  • Niveau 4 validé avec expérience professionnelle dans le domaine visé d'au moins 1 an, et après étude du dossier de candidature par la commission d'admission,
  • Niveau 4 validé + 120 ECTS attestés.

Pour un cursus de formation en 3 ans : niveau 4 validé

+

Avoir validé le bloc 'Superviser la mise en oeuvre d'un projet informatique' par la voie de la formation ou bien de la VAE

Pré-requis à la validation pour le bloc :

Par la voie de la formation : Validation des évaluations spécifiques

RNCP38478BC05 - Coordonner le cycle de vie des applications

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Intégrer des API et des microservices dans des applications et systèmes afin de faciliter et accélérer le processus de développement et de déploiement

Concevoir des interfaces interactives, fonctionnelles et compatibles via des langages des programmation et outils de développement avec pour objectif de perfectionner l’expérience utilisateur

Intégrer et structurer des microservices dans des applications et des systèmes en utilisant les solutions devops et d’architectures orientées services (AOS) dans l’optique de ne pas mettre en péril l’ensemble de l’applicatif

Automatiser le déploiement de microservices en utilisant des frameworks afin de mettre en œuvre une architecture de microservices évolutive et flexible

2 mises en situation professionnelle reconstituées relatives aux 2 activités constituant le bloc de compétences :

- A partir d’un logiciel fourni par le certificateur, le candidat doit : Elaborer des API en intégrant les meilleures pratiques en matière de sécurité telles que l'authentification, l'autorisation, la gestion des erreurs et la protection contre les attaques de déni de service. Il doit également concevoir des microservices en les utilisant dans leurs applications via des API sécurisées. Concevoir des interfaces utilisateur pour les applications, en décrivant les différentes étapes impliquées dans la conception d’une interface utilisateur (dont la recherche utilisateur, la création de prototypes, la conception graphique et l'implémentation) et en tenant compte de la convivialité de l’application, son accessibilité ainsi que la compatibilité multiplateforme. Coordonner le cycle de vie des applications qu’il a créées en détaillant un plan comprenant les étapes suivantes : la planification, la conception, le développement, les tests et la mise en production

- A partir d’un logiciel fourni par le certificateur, le candidat doit : Appliquer des concepts Devops à un scénario pratique en proposant un plan de développement pour une application qui utilise des microservices. Le plan doit inclure les étapes de conception de microservices, communication entre les services, gestion de la sécurité et de la conformité, ainsi que les outils et les technologies nécessaires pour le développement et la gestion de l'ensemble du système de microservices. Inclure des mesures pour surveiller et améliorer la performance et la disponibilité des microservices tout au long de leur cycle de vie. Mettre en œuvre l'automatisation de frameworks dans les applications et les systèmes. Installer des outils et technologies utilisés pour automatiser la construction, le test et le déploiement d’architecture via des frameworks.

Pré-requis à l’entrée en formation pour le bloc :

Pour un cursus de formation en 1 an :

  • Niveau 5 validé,
  • Niveau 4 validé avec expérience professionnelle dans le domaine visé d'au moins 1 an, et après étude du dossier de candidature par la commission d'admission,
  • Niveau 4 validé + 120 ECTS attestés.

Pour un cursus de formation en 3 ans : niveau 4 validé

+

Avoir validé le bloc 'Superviser la mise en oeuvre d'un projet informatique' par la voie de la formation ou bien de la VAE

Pré-requis à la validation pour le bloc :

Par la voie de la formation : Validation des évaluations spécifiques de ce bloc de compétences

RNCP38478BC06 - Contrôler l'analyse et la qualité des données

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Manipuler et analyser des données complexes en vue de fournir un outil d’aide à la décision

Evaluer la qualité et la fiabilité des données en identifiant les tendances et les modèles qui peuvent aider l'entreprise à atteindre ses objectifs

Concevoir des outils d'IA et de visualisation de données efficaces via des solutions backend répondant aux besoins du client

Développer des outils d'IA et de visualisation de données via des entrepôts de données répondant aux besoins du client

2 mises en situation professionnelle reconstituées relatives aux 2 activités constituant le bloc de compétences :

- A partir d’un extrait de flux de données brut, fourni par le certificateur, le candidat doit : Collecter des données pertinentes et fiables pour pouvoir les analyser de manière approfondie. Pour ce faire il doit mettre en place un système de contrôle de qualité pour garantir la précision des données. Il peut utiliser des techniques telles que l'analyse de la variance, les tests de normalité et les tests de significativité. Procéder à une analyse exploratoire des données pour identifier les tendances et les modèles. Il peut utiliser des outils tels que les histogrammes, les diagrammes en boîte et les nuages de points pour visualiser les données et détecter les relations entre les variables. Identifier les valeurs aberrantes et les corriger si nécessaire. Procéder à des analyses plus avancées pour fournir un outil d'aide à la décision. Par exemple, il peut utiliser des techniques telles que la régression linéaire, l'analyse de régression multiple et l'analyse de corrélation pour modéliser les relations entre les variables et prédire les résultats futurs. Il doit également s'assurer que les résultats soient interprétés correctement et communiqués clairement aux parties prenantes. Identifier les sources potentielles d'erreurs et de biais, telles que des erreurs de saisie ou des échantillons non représentatifs, et mettre en place des mesures pour atténuer ces problèmes. Le candidat doit également utiliser des techniques telles que la validation croisée pour évaluer la performance des modèles et s'assurer qu'ils sont suffisamment fiables pour être utilisés comme outil d'aide à la décision

- A partir de données massives et d’une architecture technique fournies par le certificateur, le candidat doit : Développer des outils d'IA en utilisant les entrepôts de données précédemment créés, afin de fournir des insights et des analyses pertinentes. Créer des visualisations de données attrayantes et informatives pour faciliter la compréhension des résultats et aider le client à prendre des décisions éclairées. Mettre en place des mécanismes de contrôle de qualité pour assurer la fiabilité des données utilisées dans les analyses et les visualisations. De plus, il doit optimiser les processus de collecte, de traitement et de stockage des données pour garantir une efficacité maximale

Pré-requis à l’entrée en formation pour le bloc :

Pour un cursus de formation en 1 an :

  • Niveau 5 validé,
  • Niveau 4 validé avec expérience professionnelle dans le domaine visé d'au moins 1 an, et après étude du dossier de candidature par la commission d'admission,
  • Niveau 4 validé + 120 ECTS attestés.

Pour un cursus de formation en 3 ans : niveau 4 validé

+

Avoir validé le bloc 'Superviser la mise en oeuvre d'un projet informatique' par la voie de la formation ou bien de la VAE

Pré-requis à la validation pour le bloc :

Par la voie de la formation : Validation des évaluations spécifiques

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Voie d’accès à la certification par la formation

Validation des 3 blocs de compétences communs et d'1 bloc optionnel parmi les 3, pour chacun par leurs modalités d’évaluations spécifiques  + Validation des évaluations complémentaires relatives à la période en entreprise (soutenance orale explicitant la mise en œuvre des compétences et mémoire technique explicitant la mise en œuvre d’un projet informatique)

Voie d’accès à la certification par la VAE

En fonction du projet du candidat, validation d'un à plusieurs blocs de compétences par un dossier de validation + Soutenance orale devant un jury

L’accès à la certification professionnelle est également possible par la mise en œuvre d’un parcours mixte (formation + VAE).     

Secteurs d’activités :

La coordination d’infrastructures informatiques et logiciels est présente dans tous les secteurs d’activités. Les projets de transformation numérique et d’organisation des systèmes d’information concernent maintenant tous les domaines professionnels.

Les secteurs suivants sont tout de même identifiés comme employeurs principaux :

  • Activités informatiques,
  • Ingénierie R&D,
  • Conseil et gestion des entreprises,
  • Banque et assurances (particulièrement pour les professionnels de l’infrastructure et de la data).
Type d'emplois accessibles :

Le tronc commun de la certification vise l’exercice de fonctions appliquées au périmètre informatique/ des systèmes d’information et les principaux métiers visés sont, par ordre alphabétique : Administrateur, Analyste, Chef de projet, Consultant, Correspondant, Ingénieur, Responsable.

Le bloc optionnel ‘Orchestrer l’infrastructure cloud’ permet de particulièrement cibler les métiers comme : Administrateur cloud, Analyste cloud, Consultant réseaux, Ingénieur cloud.

Le bloc optionnel ‘Coordonner le cycle de vie des applications’ vise l’exercice de métiers spécifiques tels que : Responsable du développement informatique, Développeur web, Développeur full-stack.

Enfin, le bloc optionnel ‘Contrôler l’analyse et la qualité des données’ correspond aux activités et compétences des postes de : Chef de projet Big data, Administrateur de base de données, Data analyst.

Code(s) ROME :
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
  • M1803 - Direction des systèmes d''information
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • M1805 - Études et développement informatique
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

Les emplois-types ciblés ne sont en eux-mêmes pas réglementés mais il convient de tenir compte du cadre légal et règlementaire dans lequel les activités s’inscrivent, notamment par rapport aux normes, lois et directives suivantes : Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), Norme ISO/CEI 27002, (relative au système de management de la sécurité de l’information), Norme ISO 27005, (relative à la sécurité des systèmes d’information), Normes sur l’écoconception des services numériques (notamment présentées dans un guide AFNOR du même nom). Ces dernières sont déployées et leur mise en application mesurée au fil des référentiels.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Pour un cursus de formation en 1 an : 

  • Niveau 5 validé,
  • Niveau 4 validé avec expérience professionnelle dans le domaine visé d'au moins 1 an, et après étude du dossier de candidature par la commission d'admission,
  • Niveau 4 validé + 120 ECTS attestés.

Pour un cursus de formation en 3 ans : niveau 4 validé


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Par la voie de la formation :

Validation des évaluations spécifiques relatives à chaque bloc de compétences (3 blocs communs + 1 bloc optionnel) + Validation des évaluations complémentaires relatives à la période en entreprise 

 


Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Oui

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le Président du Jury est le représentant de l’Association Sup de Vinci.

Le jury est composé de 3 membres minimum dont 2 professionnels représentant les employeurs et les salariés.

Le pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont les professionnels qualifiés est de 75 % minimum.

En contrat d’apprentissage X

Le Président du Jury est le représentant de l’Association Sup de Vinci.

Le jury est composé de 3 membres minimum dont 2 professionnels représentant les employeurs et les salariés.

Le pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont les professionnels qualifiés est de 75 % minimum.

Après un parcours de formation continue X

Le Président du Jury est le représentant de l’Association Sup de Vinci.

Le jury est composé de 3 membres minimum dont 2 professionnels représentant les employeurs et les salariés.

Le pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont les professionnels qualifiés est de 75 % minimum.

En contrat de professionnalisation X

Le Président du Jury est le représentant de l’Association Sup de Vinci.

Le jury est composé de 3 membres minimum dont 2 professionnels représentant les employeurs et les salariés.

Le pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont les professionnels qualifiés est de 75 % minimum.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le Président du Jury est le représentant de l’Association Sup de Vinci.

Le jury est composé de 3 membres minimum dont 2 professionnels représentant les employeurs et les salariés.

Le pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont les professionnels qualifiés est de 75 % minimum.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en correspondance partielle :
Bloc(s) de compétences concernés Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance partielle Bloc(s) de compétences en correspondance partielle
RNCP38478BC01 - Piloter un projet informatique RNCP34568 - Chef de projet logiciel et réseau RNCP34568BC01 - Coordonner un projet informatique
RNCP38478BC01 - Piloter un projet informatique RNCP35649 - Responsable d’ingénierie des systèmes d’information et de communication, option "analyse et développement", option "systèmes et réseaux" et option "télécommunications" RNCP35649BC02 - Contribuer à la conduite ou conduire un projet informatique
RNCP38478BC02 - Coordonner une équipe projet RNCP35649 - Responsable d’ingénierie des systèmes d’information et de communication, option "analyse et développement", option "systèmes et réseaux" et option "télécommunications" RNCP35649BC01 - Manager une équipe
Anciennes versions de la certification professionnelle reconnues en correspondance partielle :
Bloc(s) de compétences concernés Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance partielle Bloc(s) de compétences en correspondance partielle
RNCP38478BC03 - Superviser la mise en œuvre d'un projet informatique RNCP34022 - Administrateur des systèmes d'information RNCP34022BC03 - Faire évoluer le système informatique
Date de décision 21-12-2023
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 21-12-2028
Date de dernière délivrance possible de la certification 21-12-2032
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 374 2 88 70 -
2021 296 2 94 82 90
2020 80 0 94 83 93
2019 61 0 94 94 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.supdevinci.fr/formations/b3-apres-un-bac2/


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34022 Administrateur des systèmes d'information
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet