L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

232r : Contrôle des normes de construction et de sécurité

233p : Conduite des travaux, métré encadrement de chantiers de finition

Icon formacode

Formacode(s)

22485 : Rénovation bâtiment

22215 : Audit énergétique bâtiment

22210 : Réglementation thermique bâtiment

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

21-12-2026

Niveau 5

232r : Contrôle des normes de construction et de sécurité

233p : Conduite des travaux, métré encadrement de chantiers de finition

22485 : Rénovation bâtiment

22215 : Audit énergétique bâtiment

22210 : Réglementation thermique bâtiment

21-12-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
SONELO 49343210800022 SONELO https://www.sonelo.com

Objectifs et contexte de la certification :

La transition énergétique et la préservation de l'environnement sont des défis cruciaux de notre époque, exigeant une adaptation de tous les secteurs d'activité. L'industrie du bâtiment n'échappe pas à cette nécessité et pour atteindre ces objectifs, la rénovation des bâtiments doit désormais intégrer des méthodes de production d'énergie qui n'épuisent pas les ressources initiales. Ces approches doivent être intrinsèquement liées à des sources d'énergie renouvelables, constamment disponibles à l'échelle humaine, comme les énergies renouvelables (éolien, solaire, géothermique, biomasse, hydraulique).

Dans le contexte du plan de rénovation énergétique de l'habitat (PREH), la présence du chef de projet en rénovation énergétique devient essentielle pour apporter un accompagnement et une orientation essentiels au maître d'œuvre (qu'il s'agisse d'un particulier, d'un maître d'ouvrage, d'un promoteur ou d'une collectivité, par exemple) dans la conception et la réalisation de projets visant la réhabilitation ou la modernisation des bâtiments. Ce professionnel agit principalement en tant qu'intermédiaire entre les acteurs du secteur du bâtiment et les clients et possède une expertise approfondie en matière de performance énergétique des bâtiments.

Activités visées :

Analyse énergétique du bâtiment 

Proposition de l’offre détaillé, transparente et collecte documentaire

Examen approfondie des caractéristiques du bâtiment en lien avec sa performance énergétique avant et après travaux

Contrôle des installations avec des outils appropriés

Recueil des éléments d’exploitation énergétique

Mise en évidence des améliorations envisagées après analyse des données recueillies

Etablissement d’un bilan énergétique global bâtiment tenant compte des tous les usages importants

Conception et préparation d’un programmes d’améliorations énergétique 

Identification des opportunités d'amélioration de l'efficacité énergétique

Evaluation des différents programmes d’amélioration énergétique 

Analyse financière et accompagnement aux aides dédiées à la rénovation énergétique

Elaboration de l’analyse financière pour chaque programme d’amélioration énergétique proposé

Accompagnement financier et assistance à l’accompagnement des travaux

Accompagnement pour la mise en œuvre des préconisations et du suivi des travaux

Accompagnement à la réalisation du projet de travaux

Accompagnement à la prise en main du logement après travaux par le client

Organisation, animation et gestion des interfaces des différents interlocuteurs

Management des interlocuteurs : piloter, organiser, déléguer, diriger, contrôler

Communication au sein de la structure ou mission (interne et externe) : communiquer et gérer les conflits

Recrutement et ou accueil d’une personne en situation de handicap dans l’entreprise ou mission 

Compétences attestées :

Analyse énergétique du bâtiment 

Identifier les souhaits et les exigences du client avec une fiche d’intervention en ce qui concerne son projet de rénovation pour dresser les grandes lignes d’un programme d’économie d’énergie cohérent

Informer le client des différentes étapes d'un projet de rénovation énergétique au moyen d’un descriptif des opérations afin de lui permettre, de décider du programme des interventions que nécessite son bâtiment pour améliorer sa performance énergétique

Construire une bibliothèque de documents grâce à la collecte auprès du client tel que les factures, plans de bâtiments, schémas des réseaux électriques et de fluides, données de suivi énergétique, abonnements et contrats d’exploitation, livret de chaufferie) afin de construire une analyse critique de l’état existant

Effectuer une analyse à l’aide de la feuille de saisie de données des caractéristiques architecturales, urbaines et paysagères, ainsi qu'une évaluation des qualités d'usage du bâtiment et, le cas échéant, une description concise des principes de construction et des désordres apparents pour parvenir à des préconisations solides

Caractériser les locaux en fonction des facteurs climatiques extérieurs et intérieurs des bâtiments en intégrant les données dans le logiciel (données météo locales, organisation du site, zonage climatique et utilisation des bâtiments) pour l’intégrer à l’analyse bioclimatique de l’existant

Effectuer un relevé et une description détaillée des caractéristiques du bâtiment et des installations (état du bâti et des installations, plans des réseaux de fluides) en traçant les résultats sur la feuille de saisie de données pour les analyser

Effectuer un contrôle du fonctionnement des installations avec des outils d’investigations appropriés (débit de ventilation, température de consigne, hygrométrie intérieure, mesures de combustion, éclairement moyen, infiltrométrie de l’enveloppe et des réseaux, etc.) pour souligner les points défectueux de ces installations

Examiner les modes de gestion des énergies à l’aide des résultats enregistrés sur la feuille de saisie de données (tarification, nature et durée des contrats) afin d’analyser les conditions d’exploitation

Réaliser une analyse critique de la situation existante en s’attachant aux anomalies ou aux déficiences observées lors de l’état des lieux sur les éléments du bâtiment afin de mettre en évidence les améliorations à envisager et tracés les observations dans le rapport

Analyser les installations thermiques (génération, distribution, émission, régulation), l’adéquation des différents zonages, la nature et le dimensionnement des équipements, et enfin la configuration des circuits de distribution (y compris électrique) pour en souligner les points défectueux qui sont mis en évidence dans le rapport

Effectuer une confrontation des consommations réelles, issues des mesures relevées et les résultats obtenus par un calcul théorique des consommations afin d’en relever les écarts pour les commenter en s’appuyant sur les anomalies décelées lors de l’état des lieux

Concevoir un recueil des améliorations possibles qui est intégré dans le rapport pour distinguer les actions correctives permettant un gain immédiat et celles impliquant un investissement lourd

Définir les évolutions des outils de maintenance, la possibilité immédiate ou à terme de diversification énergétique, de substitution et/ou de l'utilisation de techniques nouvelles pour les proposer en recommandations d’améliorations énergétique qui sont intégrés dans le rapport d’audit

Exploiter les paramètres principaux sur lesquels porteront les améliorations afin de donner des indications chiffrées sur les objectifs d’amélioration visés pour chaque action en proposant un descriptif précis dans le rapport

Conception et préparation d’un programmes d’améliorations énergétique 

Concevoir des scénarios à l’aide d’une application de simulations de travaux de rénovation, d'audits énergétiques, de réhabilitation à partir de la situation existante, adaptés aux caractéristiques de chacun des bâtiments, pour permettre au client d’orienter son intervention dans les meilleures conditions de coût et de délai

Identifier les actions correctives avec une application de simulations ne nécessitant pas de travaux et portant sur les conditions d'utilisation et de meilleure exploitation du bâtiment pour aider à la prise de décision le client sur les attendus des programmes proposés

Construire des solutions de réduction de consommation énergétique en examinant les substitutions d’énergie possible en recourant aux énergies renouvelables permettant un impact significatif sur les émissions de gaz à effet de serre

Elaborer de façon détaillée un plan d’interventions à mettre en œuvre doit comprendre les éléments suivants : quantités, type de matériel, performance visée, conditions de mise en œuvre, etc ; qui sera repris dans le rapport final pour éclairer le client sur les travaux prévu dans le programme d’amélioration

Elaborer à l’aide d’une méthode de calcul thermique une comparaison des consommations, avant et après travaux, sur l'ensemble du programme proposé, pour juger de la pertinence des scénarios émis

Evaluer l’amélioration de la qualité du confort des occupants en comparaisons des standards thermiques en fonctions des scénarios pour distinguer le programme le plus adapté

Illustrer à l’aide d’une méthode de calcul thermique, les comparaisons d’évaluations des réductions d’émissions de gaz à effet de serre sur la base des contenus CO2 des énergies définies par convention, pour guider le choix final du programme d’amélioration énergétique

Analyse financière et accompagnement aux aides dédiées à la rénovation énergétique

Concevoir un prévisionnel des coûts des travaux par poste et global à l’aide d’un outil de simulation tarifaire, pour comparer l’impact financier de chaque programme proposé

Etablir le coût d’exploitation de chacun des usages (usages conventionnels et usages spécifiques d’électricité), à l’aide d’un logiciel pour comparaisons entre scénarios

Calculer le coût d’entretien des installations à l’aide d’un logiciel de calcul tarifaire, en identifiant la personne à qui est affectée cette charge (locataire, propriétaire, gestionnaire, exploitant...) pour en déterminer les conséquences financières si ces entretiens ne sont pas réalisés

Définir le coût de renouvellement prévisionnel du matériel lourd à l’aide d’un logiciel pour affiner le retour sur investissement global

Estimer à l’aide d’un logiciel le temps de retour prévisionnel de l’investissement sur l’ensemble des postes pour faciliter la comparaison entre les différents programmes et l’aide à la décision finale

Réaliser un plan de financement du projet en identifiant les différentes aides financières mobilisables, notamment les aides de l’Agence nationale de l’habitat, les aides proposées par les acteurs du dispositif des certificats d’économie d’énergie et les aides des collectivités territoriales pour déterminer le reste à charge du client

Accompagner le client dans sa démarche d’obtention d’aides financières en l’informant et en le conseillant pour déposer les dossiers de demandes d’aides financières publiques et privées identifiées dans le plan de financement jusqu’à la notification de l’octroi de la subvention

Assister le client dans ses démarches en l’aidant à obtenir des attestations de travaux nécessaires pour bénéficier de la prime de transition énergétique en s’appuyant sur les règles de l’urbanisme

Accompagnement pour la mise en œuvre des préconisations et du suivi des travaux

Décrire et expliquer les informations des différentes phases d’un chantier de rénovation jusqu’à la réception des travaux au client à l’aide de documents dédiés pour l’accompagner dans la bonne réalisation des travaux

Coordonner les entreprises intervenantes afin d’assurer la bonne mise en œuvre du projet de travaux et la résolution des difficultés techniques éventuellement constatées lors de la pose du matériel par les entreprises en réalisant un suivi de chantier

Réaliser la réception des travaux (pour le compte du client) ou l’aide à la réception au travers de la remise de fiches de réception pour s’assurer de la bonne exécutions des prestations

Valider la bonne exécution du cahier des charges prévu en réalisant une visite sur site en fin de prestation en vérifiant la conformité des factures et du projet de travaux par rapport au devis afin de détecter d’éventuel défauts de qualité

Conseiller le client des recours possibles en cas de persistance de défauts de qualité en ayant un rôle de première médiation entre le client et le maitre d’œuvre pour éviter les situations conflictuelles

Organisation, animation et gestion des interfaces des différents interlocuteurs

Organiser le chantier, en déterminant la planification, les ressources, les compétences internes et externes à mobiliser en fonction des délais et du budget, afin de respecter le cahier des charges

Piloter la mise place du projet/chantier, en contrôlant à une fréquence pertinente à l’aide du cahier des charges :  les conditions de réalisation, les résultats atteints et les étapes restantes, afin de décider des ajustements à réaliser

Diriger les parties prenantes internes et externes et déléguer les réalisations en accord avec leurs compétences afin d’optimiser les délais et les coûts

Décider de la communication à mettre en place tout au long du chantier, en évaluant ses effets potentiels sur l’ensemble des parties prenantes afin d’assurer la diffusion et le partage de l’information essentiel à sa réussite

Assurer une communication spécifique pour chaque partie prenante en fonction de son périmètre sur le projet pour faire part des avancées par phase et donner une perspective

Gérer les relations avec l’ensemble des parties prenantes du projet par des réunions de chantier, afin de prévenir tout conflit pouvant émerger

Exercer un rôle de médiateur en cas de problème affectant les parties prenantes du projet, en examinant les difficultés rencontrées et en insufflant la recherche et la présentation de solutions adaptées, afin de résoudre le conflit en protégeant les acteurs concernés

Elaborer la politique handicap de l’entreprise ou la mission, en définissant le process d’intégration, afin d’accompagner dans la prise de poste et dans l’emploi des personnes en situation de handicap

Organiser le travail des parties prenantes en prenant en compte les compétences de chacun et en favorisant le maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap, afin de leur permettre une montée en compétence collective et individuelle

Procéder au recrutement de nouveaux collaborateurs, en confirmant les choix concernant la sélection des profils et en veillant à l’application des modalités de recrutement justes, permettant l’accès à l’emploi de professionnels en situation de handicap, afin de disposer des ressources humaines nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise ou de la mission

Réaliser une veille régulière sur les dispositions réglementaires et usages actuels sur l’intégration des publics en situation de handicap par le biais de flux RSS en lien avec le handicap afin de répondre aux exigences en vigueur

Modalités d'évaluation :

Mémoire sur cas, entretien oral avec le jury et mise en situation professionnelle reconstituée

RNCP38521BC01 - Analyse énergétique du bâtiment

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier les souhaits et les exigences du client avec une fiche d’intervention en ce qui concerne son projet de rénovation pour dresser les grandes lignes d’un programme d’économie d’énergie cohérent

Informer le client des différentes étapes d'un projet de rénovation énergétique au moyen d’un descriptif des opérations afin de lui permettre, de décider du programme des interventions que nécessite son bâtiment pour améliorer sa performance énergétique

Construire une bibliothèque de documents grâce à la collecte auprès du client tel que les factures, plans de bâtiments, schémas des réseaux électriques et de fluides, données de suivi énergétique, abonnements et contrats d’exploitation, livret de chaufferie) afin de construire une analyse critique de l’état existant

Effectuer une analyse à l’aide de la feuille de saisie de données des caractéristiques architecturales, urbaines et paysagères, ainsi qu'une évaluation des qualités d'usage du bâtiment et, le cas échéant, une description concise des principes de construction et des désordres apparents pour parvenir à des préconisations solides

Caractériser les locaux en fonction des facteurs climatiques extérieurs et intérieurs des bâtiments en intégrant les données dans le logiciel (données météo locales, organisation du site, zonage climatique et utilisation des bâtiments) pour l’intégrer à l’analyse bioclimatique de l’existant

Effectuer un relevé et une description détaillée des caractéristiques du bâtiment et des installations (état du bâti et des installations, plans des réseaux de fluides) en traçant les résultats sur la feuille de saisie de données pour les analyser

Effectuer un contrôle du fonctionnement des installations avec des outils d’investigations appropriés (débit de ventilation, température de consigne, hygrométrie intérieure, mesures de combustion, éclairement moyen, infiltrométrie de l’enveloppe et des réseaux, etc.) pour souligner les points défectueux de ces installations

Examiner les modes de gestion des énergies à l’aide des résultats enregistrés sur la feuille de saisie de données (tarification, nature et durée des contrats) afin d’analyser les conditions d’exploitation

Réaliser une analyse critique de la situation existante en s’attachant aux anomalies ou aux déficiences observées lors de l’état des lieux sur les éléments du bâtiment afin de mettre en évidence les améliorations à envisager et tracés les observations dans le rapport

Analyser les installations thermiques (génération, distribution, émission, régulation), l’adéquation des différents zonages, la nature et le dimensionnement des équipements, et enfin la configuration des circuits de distribution (y compris électrique) pour en souligner les points défectueux qui sont mis en évidence dans le rapport

Effectuer une confrontation des consommations réelles, issues des mesures relevées et les résultats obtenus par un calcul théorique des consommations afin d’en relever les écarts pour les commenter en s’appuyant sur les anomalies décelées lors de l’état des lieux. 

Concevoir un recueil des améliorations possibles qui est intégré dans le rapport pour distinguer les actions correctives permettant un gain immédiat et celles impliquant un investissement lourd

L’évaluation est réalisée à travers un mémoire sur cas, une présentation d’une partie du mémoire au jury à l’oral et une mise en situation devant le jury.

RNCP38521BC02 - Conception et préparation d’un programme d’amélioration énergétique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir des scénarios à l’aide d’une application de simulations de travaux de rénovation, d'audits énergétiques, de réhabilitation à partir de la situation existante, adaptés aux caractéristiques de chacun des bâtiments, pour permettre au client d’orienter son intervention dans les meilleures conditions de coût et de délai

Identifier les actions correctives avec une application de simulations ne nécessitant pas de travaux et portant sur les conditions d'utilisation et de meilleure exploitation du bâtiment pour aider à la prise de décision le client sur les attendus des programmes proposés

Construire des solutions de réduction de consommation énergétique en examinant les substitutions d’énergie possible en recourant aux énergies renouvelables permettant un impact significatif sur les émissions de gaz à effet de serre

Elaborer de façon détaillée un plan d’interventions à mettre en œuvre doit comprendre les éléments suivants : quantités, type de matériel, performance visée, conditions de mise en œuvre, etc ; qui sera repris dans le rapport final pour éclairer le client sur les travaux prévu dans le programme d’amélioration

Elaborer à l’aide d’une méthode de calcul thermique une comparaison des consommations, avant et après travaux, sur l'ensemble du programme proposé, pour juger de la pertinence des scénarios émis

Evaluer l’amélioration de la qualité du confort des occupants en comparaisons des standards thermiques en fonctions des scénarios pour distinguer le programme le plus adapté

Illustrer à l’aide d’une méthode de calcul thermique, les comparaisons d’évaluations des réductions d’émissions de gaz à effet de serre sur la base des contenus CO2 des énergies définies par convention, pour guider le choix final du programme d’amélioration énergétique

L’évaluation est réalisée à travers un mémoire sur cas et une présentation d’une partie du mémoire au jury à l’oral.

RNCP38521BC03 - Analyse financière et accompagnement aux aides dédiées à la rénovation énergétique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir un prévisionnel des coûts des travaux par poste et global à l’aide d’un outil de simulation tarifaire, pour comparer l’impact financier de chaque programme proposé

Etablir le coût d’exploitation de chacun des usages (usages conventionnels et usages spécifiques d’électricité), à l’aide d’un logiciel pour comparaisons entre scénarios

Calculer le coût d’entretien des installations à l’aide d’un logiciel de calcul tarifaire, en identifiant la personne à qui est affectée cette charge (locataire, propriétaire, gestionnaire, exploitant...) pour en déterminer les conséquences financières si ces entretiens ne sont pas réalisés

Définir le coût de renouvellement prévisionnel du matériel lourd à l’aide d’un logiciel pour affiner le retour sur investissement global

Estimer à l’aide d’un logiciel le temps de retour prévisionnel de l’investissement sur l’ensemble des postes pour faciliter la comparaison entre les différents programmes et l’aide à la décision finale

Réaliser un plan de financement du projet en identifiant les différentes aides financières mobilisables, notamment les aides de l’Agence nationale de l’habitat, les aides proposées par les acteurs du dispositif des certificats d’économie d’énergie et les aides des collectivités territoriales pour déterminer le reste à charge du client

Accompagner le client dans sa démarche d’obtention d’aides financières en l’informant et en le conseillant pour déposer les dossiers de demandes d’aides financières publiques et privées identifiées dans le plan de financement jusqu’à la notification de l’octroi de la subvention

Assister le client dans ses démarches en l’aidant à obtenir des attestations de travaux nécessaires pour bénéficier de la prime de transition énergétique en s’appuyant sur les règles de l’urbanisme

L’évaluation est réalisée à travers un mémoire sur cas et une présentation d’une partie du mémoire au jury à l’oral.

RNCP38521BC04 - Accompagnement pour la mise en œuvre des préconisations et du suivi des travaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Décrire et expliquer les informations des différentes phases d’un chantier de rénovation jusqu’à la réception des travaux au client à l’aide de documents dédiés pour l’accompagner dans la bonne réalisation des travaux

Coordonner les entreprises intervenantes afin d’assurer la bonne mise en œuvre du projet de travaux et la résolution des difficultés techniques éventuellement constatées lors de la pose du matériel par les entreprises en réalisant un suivi de chantier

Réaliser la réception des travaux (pour le compte du client) ou l’aide à la réception au travers de la remise de fiches de réception pour s’assurer de la bonne exécutions des prestations

Valider la bonne exécution du cahier des charges prévu en réalisant une visite sur site en fin de prestation en vérifiant la conformité des factures et du projet de travaux par rapport au devis afin de détecter d’éventuel défauts de qualité

Conseiller le client des recours possibles en cas de persistance de défauts de qualité en ayant un rôle de première médiation entre le client et le maitre d’œuvre pour éviter les situations conflictuelles

L’évaluation est réalisée à travers un mémoire sur cas, une présentation d’une partie du mémoire au jury à l’oral et une mise en situation devant le jury.

RNCP38521BC05 - Organisation, animation et gestion des interfaces des différents interlocuteurs

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Organiser le chantier, en déterminant la planification, les ressources, les compétences internes et externes à mobiliser en fonction des délais et du budget, afin de respecter le cahier des charges

Piloter la mise place du projet/chantier, en contrôlant à une fréquence pertinente à l’aide du cahier des charges :  les conditions de réalisation, les résultats atteints et les étapes restantes, afin de décider des ajustements à réaliser

Diriger les parties prenantes internes et externes et déléguer les réalisations en accord avec leurs compétences afin d’optimiser les délais et les coûts

Décider de la communication à mettre en place tout au long du chantier, en évaluant ses effets potentiels sur l’ensemble des parties prenantes afin d’assurer la diffusion et le partage de l’information essentiel à sa réussite

Assurer une communication spécifique pour chaque partie prenante en fonction de son périmètre sur le projet pour faire part des avancées par phase et donner une perspective

Gérer les relations avec l’ensemble des parties prenantes du projet par des réunions de chantier, afin de prévenir tout conflit pouvant émerger

Exercer un rôle de médiateur en cas de problème affectant les parties prenantes du projet, en examinant les difficultés rencontrées et en insufflant la recherche et la présentation de solutions adaptées, afin de résoudre le conflit en protégeant les acteurs concernés

Elaborer la politique handicap de l’entreprise ou la mission, en définissant le process d’intégration, afin d’accompagner dans la prise de poste et dans l’emploi des personnes en situation de handicap

Organiser le travail des parties prenantes en prenant en compte les compétences de chacun et en favorisant le maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap, afin de leur permettre une montée en compétence collective et individuelle

Procéder au recrutement de nouveaux collaborateurs, en confirmant les choix concernant la sélection des profils et en veillant à l’application des modalités de recrutement justes, permettant l’accès à l’emploi de professionnels en situation de handicap, afin de disposer des ressources humaines nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise ou de la mission

Réaliser une veille régulière sur les dispositions réglementaires et usages actuels sur l’intégration des publics en situation de handicap par le biais de flux RSS en lien avec le handicap afin de répondre aux exigences en vigueur

L’évaluation est réalisée à travers un mémoire sur cas, évalué par le jury sans passage d’oral du candidat.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification s'acquiert par capitalisation des blocs de compétences et/ou correspondance. La validation de la totalité des 5 blocs de compétences est obligatoire pour l’obtention de la certification.

Secteurs d’activités :

Entreprises en génie climatique ou du bâtiment

Bureaux d'études ou cabinets d'ingénieurs-conseils du bâtiment

Bureaux d'études ou cabinets d'ingénieurs-conseils fluides

Entreprises de maintenance en génie climatique pour répondre aux besoins de réhabilitation de leur clientèle

Services techniques d'un organisme public ou privé

Bureaux de contrôle

Cabinets d'architecture, cabinets de métré ou d'économie de la construction

Type d'emplois accessibles :

Chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment

Technicien en rénovation énergétique

Chef de projet en rénovation énergétique

Responsable technique en rénovation énergétique

Coordonnateur de projet en rénovation énergétique

Conseiller en rénovation énergétique

Accompagnateur énergétique

Auditeur énergétique 

Code(s) ROME :

  • I1101 - Direction et ingénierie en entretien infrastructure et bâti
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers
  • F1108 - Métré de la construction

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le métier n’est pas règlementé, cependant le chef de projet en rénovation énergétique doit prendre en compte les textes réglementaires suivants dans l’exercice de son métier :

- Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation

- Arrêté du 4 mai 2022 définissant pour la France métropolitaine le contenu de l'audit énergétique réglementaire prévu par l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation

- Décret n° 2022-1143 du 9 août 2022 modifiant le décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation

- Arrêté du 9 août 2022 modifiant l'arrêté du 4 mai 2022 définissant le contenu de l'audit énergétique réglementaire prévu par l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation et applicable en France métropolitaine

- Arrêté du 20 juillet 2023 définissant les critères de certification des diagnostiqueurs intervenant dans le domaine du diagnostic de performance énergétique, de leurs organismes de formation et les exigences applicables aux organismes de certification et modifiant l'arrêté du 24 décembre 2021 définissant les critères de certification des opérateurs de diagnostic technique et des organismes de formation et d'accréditation des organismes de certification.

- Décret n° 2018-416 du 30 mai 2018 relatif aux conditions de qualification des auditeurs réalisant l'audit énergétique éligible au crédit d'impôt sur le revenu pour la transition énergétique prévues au dernier alinéa du 2 de l'article 200 quater du code général des impôts

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Être titulaire d'une certification de niveau 5 minimum dans le domaine du bâtiment, de la construction ou de l’énergétique.

ou

Être titulaire d’une certification de de niveau 4 au minimum et justifier d’une expérience professionnelle de 1 an minimum.

ou

Justifier d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

1 représentant de la certification

4 professionnels du secteur non intervenant dans l’établissement, dont l’un est président du jury 

Après un parcours de formation continue X

1 représentant de la certification

4 professionnels du secteur non intervenant dans l’établissement, dont l’un est président du jury 

En contrat de professionnalisation X

1 représentant de la certification

4 professionnels du secteur non intervenant dans l’établissement, dont l’un est président du jury 

Par candidature individuelle X

1 représentant de la certification

4 professionnels du secteur non intervenant dans l’établissement, dont l’un est président du jury 

Par expérience X

1 représentant de la certification

4 professionnels du secteur non intervenant dans l’établissement, dont l’un est président du jury 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :