L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

233n : Etudes et projets d agencement intérieur, architecture d intérieur

Icon formacode

Formacode(s)

45015 : Architecture intérieure

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

21-12-2028

Niveau 7

233n : Etudes et projets d agencement intérieur, architecture d intérieur

45015 : Architecture intérieure

21-12-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
SARL INSTITUT CREAD 48806311600021 CREAD https://www.cread.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Depuis sa création, CREAD forme les architectes d’intérieur de demain (créatifs, techniciens et gestionnaires), et s’attache à faire évoluer son dispositif de certification au regard des exigences du secteur et des nouveaux défis à relever, s’appuyant sur une veille permanente ainsi que sur ses liens privilégiés avec les professionnels de l’architecture d’intérieur.

La certification délivrée par CREAD répond ainsi aux principaux besoins en compétences du secteur tels qu'identifiés aujourd'hui :

  • Allier créativité et maitrise technique
  • Répondre aux enjeux d’écoresponsabilité
  • Développer une expertise en modélisation des informations du bâtiment
  • Manager l’ensemble des dimensions du projet

Activités visées :

L‘Architecte d’intérieur réalise principalement les activités suivantes, en s’inscrivant dans une démarche écoresponsable :

Rédaction d’un cahier des charges, du cadre de la prestation et d’un diagnostic déterminant la faisabilité du projet.

Formulation et argumentation d’une démarche esthétique (concept esthétique général) et d’une démarche architecturale originales enrichies des innovations récentes, en cohérence avec le cahier des charges et le programme établis.

Définition de la signature architecturale, précision et chiffrage de la démarche esthétique.

Traduction des préconisations esthétiques en réalisations graphiques.

Élaboration des plans techniques digitalisés (maquettes numériques) et réalisation des formalités administratives préalables aux travaux.

Réalisation d’un chiffrage complet des travaux et formalisation du contrat de mission dans le respect de l’enveloppe budgétaire délimitée par le client.

Management d’une équipe dédiée à la conception technique et esthétique du projet.

Coordination des prestataires sélectionnés et des travaux du projet.

Gestion des aspects administratifs, juridiques et financiers liés à la réalisation du projet, en fonction du statut avec lequel exerce l’Architecte d’intérieur (indépendant ou salarié).

Compétences attestées :

Analyser une demande et établir la faisabilité du projet d’architecture d’intérieur.

  • Réaliser une veille régulière sur les différents aspects inhérents à l’architecture d’intérieur afin de pouvoir formuler une réponse à la demande d’un client s’inscrivant dans les dernières évolutions, innovations et règlementations.
  • Analyser les besoins et attentes du client en mobilisant des techniques d’entretien et en adoptant une posture d’écoute adaptées pour pouvoir les retranscrire précisément dans un cahier des charges.
  • Rédiger le programme du projet, pour définir le cadre de la mission (conception seule ou conception et réalisation des travaux, …), l’enveloppe budgétaire globale et les délais.
  • Diagnostiquer le lieu à investir pour connaitre précisément sa surface, identifier ses contraintes techniques et déterminer la faisabilité du projet, en s’inscrivant dans une démarche écoresponsable.
  • Mobiliser ses connaissances avancées des tendances décoratives et des courants de création, en s’appuyant sur des recherches spécialisées et en s’enrichissant des innovations récentes, pour aboutir à une démarche esthétique respectueuse du cadre validé par le client et des principes d’écoresponsabilité.
  • Formuler plusieurs choix de répartition des espaces en fonction des usages et des usagers, en prenant en compte la sécurité des personnes et les éventuelles situations de handicap, pour aboutir à une démarche architecturale originale, qualitative et fonctionnelle, riche en marqueurs architecturaux.
  • Soumettre sa démarche esthétique et architecturale et argumenter ses choix pour convaincre son client et lancer le développement du projet.

Développer la conception créative du projet d’architecture d’intérieur.

  • Tracer des plans de répartition des volumes colorimétriques, renseignés et normalisés, afin de traduire la démarche esthétique et architecturale pour chaque zone d’usage et de permettre au client de voir les agencements et aménagements intérieurs.
  • Sélectionner des matériaux naturels et recyclables, prenant en compte l’accessibilité aux personnes en situation de handicap et les normes de sécurité s’appliquant le cas échéant, pour garantir une qualité environnementale et d’usage du projet.
  • Réaliser une planche de synthèse des matériaux sélectionnés en les regroupant par zone d’usage afin de préciser la démarche esthétique.
  • Chiffrer les matériaux et les mobiliers sélectionnés pour s’assurer de l’adéquation des coûts avec le budget défini par le client.
  • Mobiliser les outils digitaux spécialisés de projection dans le volume et/ou réaliser des croquis à la main pour traduire les préconisations esthétiques .
  • Réaliser des simulations digitales , concrètes et compréhensibles, en utilisant les outils adaptés, pour permettre au client de se projeter dans son futur volume.

Développer la conception technique du projet d’architecture d’intérieur.

  • Réaliser les plans structurels en gros œuvre et/ou second œuvre (liés aux murs, plafonds, planchers, cloisons…) en mobilisant ses connaissances avancées du bâtiment et en intégrant les grands principes de l’éco-conception, pour les transmettre aux entreprises exécutantes et aux administrations.
  • Réaliser les plans techniques liés au fonctionnement et à l’exploitation des bâtiments (fluides, sécurité des biens et des personnes, façade/enseigne…), en préconisant des matériaux respectueux des enjeux écologiques et favorisant la sobriété énergétique, et en tenant compte, le cas échéant, des normes liées à l’accessibilité, pour les transmettre aux entreprises exécutantes et aux administrations.
  • Mobiliser des outils digitaux spécialisés en modélisation des informations du bâtiment pour réaliser l’ensemble des maquettes numériques du projet.
  • Compléter, le cas échéant, les documents administratifs et règlementaires pour la réalisation des travaux envisagés.
  • Élaborer un Dossier de Consultation des Entreprises (DCE), regroupant le Cahier de Clauses Administratives Particulières (CCAP) et le Cahier de Clauses Techniques et Particulières (CCTP) pour établir et valider l’enveloppe budgétaire « travaux » du projet.
  • Élaborer le Contrat de Mission pour établir et valider l’enveloppe budgétaire « assistance à maitrise d’œuvre » du projet.

Manager et piloter un projet d’architecture d’intérieur.

  • Constituer une équipe pluridisciplinaire et déterminer les rôles et missions de chacun en tenant compte des situations éventuelles de handicap, pour réunir toutes les compétences nécessaires à la réalisation du projet d’architecture d’intérieur.
  • Superviser la réalisation des missions de chacun et partager l’avancement du projet auprès de toute l’équipe pour garantir une communication fluide, régulière et favoriser les performances collectives.
  • Sélectionner les prestataires compétents, parmi son réseau professionnel et en fonction du DCE établi, et leur transmettre des directives claires, pour garantir le bon déroulement du projet dans le respect des délais impartis et des règles de sécurité.
  • Piloter des réunions régulières avec l’ensemble des prestataires pour rendre compte de la bonne exécution des travaux et prévenir les conflits éventuels.
  • Réceptionner les travaux réalisés pour valider leur conformité règlementaire et contractuelle, en listant les réserves éventuelles ainsi que les dispositifs à mettre en place pour les lever.
  • Déterminer et effectuer les demandes d’autorisation règlementaires requises le cas échéant pour assurer la conduite du projet dans le respect de la législation en vigueur et garantir la sécurité des hommes qui travaillent sur les chantiers.
  • Se munir de la protection juridique adaptée pour pouvoir prévenir les risques éventuels liés à la réalisation du projet.
  • Garantir l’équilibre des coûts liés au projet dans une démarche RSE afin de pouvoir investir dans les moyens matériels et techniques nécessaires au projet et d’assurer la rentabilité de son activité sur le long terme.

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelle simulées : études de cas, production de dossiers/ livrables et présentations/ restitutions orales.

RNCP38522BC01 - Analyser une demande et établir la faisabilité du projet d’architecture d’intérieur.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une veille régulière sur les différents aspects inhérents à l’architecture d’intérieur afin de pouvoir formuler une réponse à la demande d’un client s’inscrivant dans les dernières évolutions, innovations et règlementations.

Analyser les besoins et attentes du client en mobilisant des techniques d’entretien et en adoptant une posture d’écoute adaptées pour pouvoir les retranscrire précisément dans un cahier des charges.

Rédiger le programme du projet, pour définir le cadre de la mission (conception seule ou conception et réalisation des travaux, …), l’enveloppe budgétaire globale et les délais.

Diagnostiquer le lieu à investir pour connaitre précisément sa surface, identifier ses contraintes techniques et déterminer la faisabilité du projet, en s’inscrivant dans une démarche écoresponsable.

Mobiliser ses connaissances avancées des tendances décoratives et des courants de création, en s’appuyant sur des recherches spécialisées et en s’enrichissant des innovations récentes, pour aboutir à une démarche esthétique respectueuse du cadre validé par le client et des principes d’écoresponsabilité.

Formuler plusieurs choix de répartition des espaces en fonction des usages et des usagers, en prenant en compte la sécurité des personnes et les éventuelles situations de handicap, pour aboutir à une démarche architecturale originale, qualitative et fonctionnelle, riche en marqueurs architecturaux.

Soumettre sa démarche esthétique et architecturale et argumenter ses choix pour convaincre son client et lancer le développement du projet.

Mise en situation professionnelle simulée.

  • Formalisation d'un dossier de faisabilité (cahier des charges/ cadre du programme / diagnostic du projet et plan d’état des lieux)
  • Réalisation et présentation à l’oral d'une esquisse ou étude préalable.

RNCP38522BC02 - Développer la conception créative du projet d’architecture d’intérieur.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Tracer des plans de répartition des volumes colorimétriques, renseignés et normalisés, afin de traduire la démarche esthétique et architecturale pour chaque zone d’usage et de permettre au client de voir les agencements et aménagements intérieurs.

Sélectionner des matériaux naturels et recyclables, prenant en compte l’accessibilité aux personnes en situation de handicap et les normes de sécurité s’appliquant le cas échéant, pour garantir une qualité environnementale et d’usage du projet.

Réaliser une planche de synthèse des matériaux sélectionnés en les regroupant par zone d’usage afin de préciser la démarche esthétique.

Chiffrer les matériaux et les mobiliers sélectionnés pour s’assurer de l’adéquation des coûts avec le budget défini par le client.

Mobiliser les outils digitaux spécialisés de projection dans le volume et/ou réaliser des croquis à la main pour traduire les préconisations esthétiques .

Réaliser des simulations digitales, concrètes et compréhensibles, en utilisant les outils adaptés, pour permettre au client de se projeter dans son futur volume.

Mise en situation professionnelle simulée.

Formalisation et présentation à l'oral d'un avant-projet sommaire (APS) :

  • Plan d’agencement colorimétrique, renseigné et normalisé
  • Planche de synthèse des revêtements de sols, murs et plafonds
  • DQE des revêtements, sols, murs et plafonds
  • DQE du mobilier
  • Carnets de détails.

RNCP38522BC03 - Développer la conception technique du projet d’architecture d’intérieur.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser les plans structurels en gros œuvre et/ou second œuvre (liés aux murs, plafonds, planchers, cloisons…) en mobilisant ses connaissances avancées du bâtiment et en intégrant les grands principes de l’éco-conception, pour les transmettre aux entreprises exécutantes et aux administrations.

Réaliser les plans techniques liés au fonctionnement et à l’exploitation des bâtiments (fluides, sécurité des biens et des personnes, façade/enseigne…), en préconisant des matériaux respectueux des enjeux écologiques et favorisant la sobriété énergétique, et en tenant compte, le cas échéant, des normes liées à l’accessibilité, pour les transmettre aux entreprises exécutantes et aux administrations.

Mobiliser des outils digitaux spécialisés en modélisation des informations du bâtiment pour réaliser l’ensemble des maquettes numériques du projet.

Compléter, le cas échéant, les documents administratifs et règlementaires pour la réalisation des travaux envisagés.

Élaborer un Dossier de Consultation des Entreprises (DCE), regroupant le Cahier de Clauses Administratives Particulières (CCAP) et le Cahier de Clauses Techniques et Particulières (CCTP) pour établir et valider l’enveloppe budgétaire « travaux » du projet.

Élaborer le Contrat de Mission pour établir et valider l’enveloppe budgétaire « assistance à maitrise d’œuvre » du projet.

Mise en situation professionnelle simulée.

Formalisation et présentation à l'oral d'un avant-projet détaillé (APD) :

  • Plans structurels en gros œuvre et/ou second œuvre
  • Plans et coupe(s)/élévation(s) techniques de plomberie, de ventilation/ chauffage/ climatisation...
  • Maquettes digitales de ces plans techniques
  • Documents administratifs et/ou règlementaires, le cas échéant
  • Dossier de consultation des entreprises (DCE).

RNCP38522BC04 - Manager et piloter un projet d’architecture d’intérieur.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Constituer une équipe pluridisciplinaire et déterminer les rôles et missions de chacun en tenant compte des situations éventuelles de handicap, pour réunir toutes les compétences nécessaires à la réalisation du projet d’architecture d’intérieur.

Superviser la réalisation des missions de chacun et partager l’avancement du projet auprès de toute l’équipe pour garantir une communication fluide, régulière et favoriser les performances collectives.

Sélectionner les prestataires compétents, parmi son réseau professionnel et en fonction du DCE établi, et leur transmettre des directives claires, pour garantir le bon déroulement du projet dans le respect des délais impartis et des règles de sécurité.

Piloter des réunions régulières avec l’ensemble des prestataires pour rendre compte de la bonne exécution des travaux et prévenir les conflits éventuels.

Réceptionner les travaux réalisés pour valider leur conformité règlementaire et contractuelle, en listant les réserves éventuelles ainsi que les dispositifs à mettre en place pour les lever.

Déterminer et effectuer les demandes d’autorisation règlementaires requises le cas échéant pour assurer la conduite du projet dans le respect de la législation en vigueur et garantir la sécurité des hommes qui travaillent sur les chantiers.

Se munir de la protection juridique adaptée pour pouvoir prévenir les risques éventuels liés à la réalisation du projet.

Garantir l’équilibre des coûts liés au projet dans une démarche RSE afin de pouvoir investir dans les moyens matériels et techniques nécessaires au projet et d’assurer la rentabilité de son activité sur le long terme.

Mise en situation professionnelle simulée.

Formalisation d'un dossier de management , d'un dossier de suivi de chantier et d'un dossier de gestion administrative.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L’obtention de la certification est conditionnée à la validation des 4 blocs de compétences.

Secteurs d’activités :

L’Architecte d’intérieur peut exercer son métier dans :

  • Le résidentiel : rénovations d'appartements ou de maisons pour des particuliers, agrandissements ou constructions de maisons pour des particuliers
  • Le tertiaire : bureaux, restaurants d'entreprise, écoles, hôtels, musées…
  • Le design retail : magasins, espaces de services et de vente

Il exerce principalement dans des cabinets ou agences :

  • Cabinets d’architecte, d’architecte intérieur
  • Agences de communication visuelle
  • Bureaux d’études et d’ingénierie d’entreprise ou d’administration
  • Bureaux de style, cabinets de tendances

On le trouve également parfois au sein de :

  • Entreprises de promotion immobilière habitations ou grande distribution.
  • Entreprises de la grande distribution et mass market (service architecture d’intérieur, design global)
  • Sociétés de maîtrise d’œuvre

Type d'emplois accessibles :

  • Architecte d’intérieur, salarié dans une entreprise/un bureau d’études/ un cabinet d’architecte
  • Architecte d’intérieur, exerçant en qualité d’indépendant.

 

Code(s) ROME :

  • F1102 - Conception - aménagement d''espaces intérieurs

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le métier d’Architecte d’intérieur n’est pas règlementé.

Selon les articles 1792 à 1792-2 du Code Civil, l’Architecte d’intérieur est toutefois responsable de plein droit envers le maitre d’ouvrage. Il doit donc souscrire à une assurance couvrant les risques relevant de la garantie décennale.

CREAD reste également attentive à expliciter les aspects règlementaires (normes électriques à appliquer par les fournisseurs en électricité, protection des biens et des personnes, normes d’accessibilité, respect du cadre concernant l’élimination des déchets…) et les normes environnementales en vigueur (RE2020) auprès de l’ensemble des candidats à la certification.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

  • Par la voie de la formation initiale (admission post-bac) = être titulaire du diplôme du baccalauréat toute section ou spécialité confondue (aucun niveau en dessin n'est requis).
    Admission sur dossier de candidature et entretien, avec présentation (optionnelle) d'un portfolio personnel de réalisations.
  • Par la voie de la formation continue (hors VAE) = justifier d'une expérience professionnelle dans la décoration, l'aménagement intérieur ou la construction.
    Admission sur dossier de candidature et entretien, avec présentation d'un portfolio professionnel de réalisations.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X
  • 4 professionnels qualifiés et expérimentés du secteur de l’architecture d’intérieur, externes à l'organisme certificateur
  • 2 représentants de l’organisme certificateur.
En contrat d’apprentissage X
  • 4 professionnels qualifiés et expérimentés du secteur de l’architecture d’intérieur, externes à l'organisme certificateur
  • 2 représentants de l’organisme certificateur.
Après un parcours de formation continue X
  • 4 professionnels qualifiés et expérimentés du secteur de l’architecture d’intérieur, externes à l'organisme certificateur
  • 2 représentants de l’organisme certificateur.
En contrat de professionnalisation X
  • 4 professionnels qualifiés et expérimentés du secteur de l’architecture d’intérieur, externes à l'organisme certificateur
  • 2 représentants de l’organisme certificateur.
Par candidature individuelle X -
Par expérience X
  • 4 professionnels qualifiés et expérimentés du secteur de l’architecture d’intérieur, externes à l'organisme certificateur
  • 2 représentants de l’organisme certificateur.
Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 108 4 87 71 -
2021 96 3 87 79 83

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.cread.fr/formation-architecture-interieure/annee-5 (FI)

https://www.cread.fr/pro/formation-professionnelle/formation-architecture-interieur (FC)

 

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP17823 Architecte d'intérieur designer global

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :