L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

110 : Spécialités pluri-scientifiques

20 : Spécialités pluri-technologiques de production

12 : Sciences humaines et droit

Icon formacode

Formacode(s)

42898 : Ergonomie

32008 : Responsabilité sociétale entreprise

32135 : Conduite projet

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-12-2028

Niveau 7

110 : Spécialités pluri-scientifiques

20 : Spécialités pluri-technologiques de production

12 : Sciences humaines et droit

42898 : Ergonomie

32008 : Responsabilité sociétale entreprise

32135 : Conduite projet

31-12-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS 19753471200017 - -
UNIVERSITE DE CAEN NORMANDIE 19141408500016 - -
UNIVERSITE DE LORRAINE 13001550600012 - -
UNIVERSITE LYON 2 A ET L LUMIERE 19691775100014 - -
UNIVERSITE PARIS CITE 13002573700011 - -
UNIVERSITE PARIS-SACLAY 13002602400054 - https://www.universite-paris-saclay.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Le master est un diplôme national de l'enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade universitaire de master. Il confère les mêmes droits à tous ses titulaires, quel que soit l'établissement qui l'a délivré.
Le master atteste l'acquisition d'un socle de connaissances et de compétences majoritairement adossées à la recherche dans un champ disciplinaire ou pluridisciplinaire. Le master prépare à la poursuite d'études en doctorat comme à l'insertion professionnelle immédiate après son obtention et est organisé pour favoriser la formation tout au long de la vie.
Les parcours de formation en master tiennent compte de la diversité et des spécificités des publics accueillis en formation initiale et en formation continue.

Activités visées :

  1. Réception et instruction de la demande du commanditaire : clarification, définition ou redéfinition des intentions du projet d’intervention (le périmètre des questions ou problèmes à traiter, les parties prenantes, les enjeux associés, le calendrier, etc.)
  2. Élaboration et choix des méthodes et moyens qui seront mis en place pour analyser les activités humaines de travail ou de situations d’usage
  3. Réalisation d'un diagnostic global (pluridimensionnel) sur les situations de travail ou d’usage
  4. Proposition argumentée de recommandations / préconisations ergonomiques novatrices pour la conception ou la transformation de systèmes techniques et de systèmes de travail
  5. Conception de solutions et accompagnement de leur mise en place
  6. Conduite de projet et coordination de ses différentes étapes
  7. Évaluation des transformations et de leurs impacts sur la santé, la performance globale et la sécurité du système
  8. Participation au dialogue social et aux transitions (écologiques, sociétales, numériques, énergétiques, etc.)
  9. Conception et animation de modules de formation

Toutes ces activités sont réalisées dans le respect du code de déontologie des ergonomes européens (https://www.artee.com/charte-de-deontologie/)

Compétences attestées :

Compétences transversales :

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale
- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles

Compétences spécifiques de la mention

- Maitriser les modèles d’analyse et d’action de l’activité humaine et de la santé développés en ergonomie, et les mobiliser de façon critique et située en fonction des classes de situation

- Réaliser une revue de question sur les enjeux contemporains du travail et identifier les connaissances pertinentes aux questions posées dans le cadre d’une mission

- Identifier le rôle ou la fonction qu’occupe l’ergonomie dans les transformations contemporaines des régimes de travail actuels, en lien avec les évolutions de la population et de la société.

- Construire des modèles adaptés à la singularité des situations de travail identifiées, dans une perspective d’analyse et de conception

- Maîtriser les modèles du travail humain, et les mobiliser de façon critique et située en fonction des classes de situation.

- Identifier les bases et les principes mis en œuvre dans les modèles productifs contemporains, et leurs interactions avec les évolutions de la population et de la société.

- Mobiliser de façon critique et située des concepts et méthodes de disciplines connexes pour identifier des enjeux et problématiques en lien avec l’humain et les régimes contemporains de travail

- Maîtriser les concepts, méthodes, techniques et outils de l’analyse de l’activité en ergonomie

- Mettre en œuvre des formes variées d’observations et d’entretiens de ou sur les activités de travail et d’usage

- Analyser et formaliser un processus de production (industriel, agricole, de service)

- Analyser le système d’acteurs d’une organisation

- Articuler Déterminants-Activité(s)-Effets sur les personnes et les autres dimensions (de la performance) des systèmes

- Identifier les facteurs de pénibilité et de fragilisation d’une situation de travail

- Analyser le système de prévention des risques professionnels et de traitement des questions de santé au travail d’une organisation

- Identifier, mesurer, analyser les ambiances et exigences d’une situation de travail ou d’usage (physique, physiologique, cognitive, psychique)

- Produire une analyse systémique des situations de travail (facteurs humains et dimensions techniques et organisationnels)

- Recueillir, traiter et présenter les données qualitatives et quantitatives relatives aux activités humaines en situation de travail ou d’usage

- Produire et partager un diagnostic argumenté du système de travail ou des situations d’usage

- Comprendre le modèle économique relatif à la création de valeur en ergonomie

- Se positionner au sein d’une équipe de conception comme porteur du point de vue du travail et des usages

- Identifier et mettre en place une dynamique et une organisation de la conception favorable à la prise en compte des activités humaines de travail ou en situation d’usage.

- Mobiliser des méthodes prospectives et projectives des activités humaines pour contribuer à un projet de conception : simulation, expérimentation ergonomique, méthodes de créativité, tests utilisateurs, etc.

- Rédiger et proposer des spécifications fonctionnelles et des cahiers des charges

- Co-construire et promouvoir des solutions innovantes pour concevoir des espaces de travail et de vie, des organisations, des technologies inclusifs et durables.

- Identifier les enjeux et les leviers de transformation d’une organisation en tenant compte des spécificités et diversités des contextes, des systèmes de production et de management en place

- Définir et mener une démarche d’intervention en réponse à une demande située portant sur une problématique de conception, de prévention ou d’expertise.

- Négocier les conditions sociales, techniques et financières adaptées à la singularité des demandes et du contexte d’intervention dans le respect de la charte de déontologie des ergonomes.

- Identifier et mobiliser les acteurs clés de l’organisation (salariés, managers, représentants du personnel, acteurs de la prévention) en regard du contexte et de la demande

- Négocier des formes de participation à l’intervention qui permettent l’élaboration de connaissances sur le travail et de choix de transformation

- Proposer et mettre en place une démarche d’évaluation des transformations du point de vue du travail et des usages dans une perspective de capitalisation au sein de l’entreprise et d’ajustement des solutions

- Inscrire son action en lien et dans les problématiques contemporaines liées aux territoires, à l’écologie/environnement (climat, biodiversité, pollutions, etc.), aux inégalités sociales, au vivre ensemble, etc.

- Analyser les impacts des évolutions sociales, économiques,  technologiques et environnementales sur les activités de travail et les usage

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Modalités d'évaluation :

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.
Chaque ensemble d'enseignements à une valeur définie en crédits européens (ECTS). Pour l’obtention du grade de Master, une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 120 crédits ECTS au-delà du grade de licence.

RNCP38544BC01 - Mettre en oeuvre les usages avancés et spécialisés des outils numériques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC02 - Mobiliser et produire des savoirs hautement spécialisés

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC03 - Mettre en oeuvre une communication spécialisée pour le transfert de connaissances

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC04 - Contribuer à la transformation en contexte professionnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale
- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC05 - Identifier et mobiliser des concepts et des modèles sur le travail adaptés à chaque classe de situation, et les ajuster à la singularité de la situation traitée

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Maitriser les modèles d’analyse et d’action de l’activité humaine et de la santé développés en ergonomie, et les mobiliser de façon critique et située en fonction des classes de situation
- Réaliser une revue de question sur les enjeux contemporains du travail et identifier les connaissances pertinentes aux questions posées dans le cadre d’une mission
- Identifier le rôle ou la fonction qu’occupe l’ergonomie dans les transformations contemporaines des régimes de travail actuels, en lien avec les évolutions de la population et de la société.
- Construire des modèles adaptés à la singularité des situations de travail identifiées, dans une perspective d’analyse et de conception
- Maîtriser les modèles du travail humain, et les mobiliser de façon critique et située en fonction des classes de situation.
- Identifier les bases et les principes mis en œuvre dans les modèles productifs contemporains, et leurs interactions avec les évolutions de la population et de la société.
- Mobiliser de façon critique et située des concepts et méthodes de disciplines connexes pour identifier des enjeux et problématiques en lien avec l’humain et les régimes contemporains de travail

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC06 - Conduire et réaliser une analyse ergonomique des situations de travail et d’usage

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Maîtriser les concepts, méthodes, techniques et outils de l’analyse de l’activité en ergonomie
- Mettre en œuvre des formes variées d’observations et d’entretiens de ou sur les activités de travail et d’usage
- Analyser et formaliser un processus de production (industriel, agricole, de service)
- Analyser le système d’acteurs d’une organisation
- Articuler Déterminants-Activité(s)-Effets sur les personnes et les autres dimensions (de la performance) des systèmes 
- Identifier les facteurs de pénibilité et de fragilisation d’une situation de travail
- Analyser le système de prévention des risques professionnels et de traitement des questions de santé au travail d’une organisation
- Identifier, mesurer, analyser les ambiances et exigences d’une situation de travail ou d’usage (physique, physiologique, cognitive, psychique)
- Produire une analyse systémique des situations de travail (facteurs humains et dimensions techniques et organisationnels)
- Recueillir, traiter et présenter les données qualitatives et quantitatives relatives aux activités humaines en situation de travail ou d’usage
- Produire et partager un diagnostic argumenté du système de travail ou des situations d’usage
- Comprendre le modèle économique relatif à la création de valeur en ergonomie

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC07 - Concevoir des systèmes de travail et des situations d’usage adaptés aux activités humaines situées

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Se positionner au sein d’une équipe de conception comme porteur du point de vue du travail et des usages
- Identifier et mettre en place une dynamique et une organisation de la conception favorable à la prise en compte des activités humaines de travail ou en situation d’usage.
- Mobiliser des méthodes prospectives et projectives des activités humaines pour contribuer à un projet de conception : simulation, expérimentation ergonomique, méthodes de créativité, tests utilisateurs, etc.
- Rédiger et proposer des spécifications fonctionnelles et des cahiers des charges
- Co-construire et promouvoir des solutions innovantes pour concevoir des espaces de travail et de vie, des organisations, des technologies inclusifs et durables.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC08 - Conduire une intervention en ergonomie selon une conduite de projet adaptée aux caractéristiques d’un système socio organisationnel dans le respect de la déontologie

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier les enjeux et les leviers de transformation d’une organisation en tenant compte des spécificités et diversités des contextes, des systèmes de production et de management en place
- Définir et mener une démarche d’intervention en réponse à une demande située portant sur une problématique de conception, de prévention ou d’expertise.
- Négocier les conditions sociales, techniques et financières adaptées à la singularité des demandes et du contexte d’intervention dans le respect de la charte de déontologie des ergonomes.
- Identifier et mobiliser les acteurs clés de l’organisation (salariés, managers, représentants du personnel, acteurs de la prévention) en regard du contexte et de la demande
- Négocier des formes de participation à l’intervention qui permettent l’élaboration de connaissances sur le travail et de choix de transformation
- Proposer et mettre en place une démarche d’évaluation des transformations du point de vue du travail et des usages dans une perspective de capitalisation au sein de l’entreprise et d’ajustement des solutions

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38544BC09 - Inscrire les concepts et les méthodes dans les enjeux sociétaux contemporains et émergents

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Inscrire son action en lien et dans les problématiques contemporaines liées aux territoires, à l’écologie/environnement (climat, biodiversité, pollutions, etc.), aux inégalités sociales, au vivre ensemble, etc.
- Analyser les impacts des évolutions sociales, économiques,  technologiques et environnementales sur les activités de travail et les usages

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence sont définies par chaque certificateur qui met en œuvre les dispositifs qu’il juge adaptés : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités peuvent être modulées en fonction de la voie d’accès à la certification.

Secteurs d’activités :

- 71.1 – Activités d’architecture et d’ingénierie
- 74.9.B – Activités spécialisées, scientifiques et techniques diverses
- 82.99 – Autres activités de soutien aux entreprises N.C.A.
- 86.9 – Autres activités pour la santé humaine
- 62.02A – Conseil en systèmes et logiciels informatiques

Type d'emplois accessibles :

- Ergonome
- Ergonome conseil, consultant(e) ergonome
- Ergonome en prévention des risques professionnels / industriels
- Ergonome des Interactions Homme-Machine – IHM
- Ergonome en industrie
- Ergonome chargé du maintien dans l'emploi de personnes en situation de handicap
- Ergonome dans le domaine recherche scientifique
- Ergonome spécialiste Facteurs Humains
- Ergonome des produits et des services
- Chargé de mission / projets
- Chargé de prévention
- Spécialiste facteurs humains et organisationnels (FOH)
- Ingénieur d'études
- Ingénieur de recherche
- Ingénieur développement
- Ingénieur conception-production
- Ingénieur Facteurs Humains
 

En sortie de diplôme d’un Master mention Ergonomie certifié Ergonome Junior Certifié (http://www.ce2-ergo.fr/ergonome_junior_certifie/index.html) par le CE2 (Collège des enseignants-chercheur en Ergonomie), les diplômés peuvent demander la certification EJC délivrée par l’ARTEE (Association pour la Reconnaissance du Titre d’Ergonome Européen).

Après 3 années d’expérience professionnelle effective, les diplômés peuvent accéder au titre d’Ergonome Européen « Erg. Eur » (https://www.artee.com/criteres/) délivré par l’ARTEE et le CREE (Center of Registration for European Ergonomists) en accord avec la SELF (Société d’Ergonomie de Langue Française).

Code(s) ROME :

  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1204 - Design industriel
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Il convient d’être titulaire d'une licence ou d'un diplôme de niveau 6 (Bachelor, diplôme d'une école privée ou d'ingénieur, etc) quel que soit le domaine disciplinaire :
1) arts, lettres, langues,
2) droit, économie, gestion,
3) sciences humaines et sociales,
4) sciences, technologies, santé.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat d’apprentissage X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Articles L6411-1 à L6423-3 du Code du travail

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.unicaen.fr/
https://www.univ-lorraine.fr/
https://www.univ-lyon2.fr/
https://www.cnam.fr/
https://u-paris.fr/
https://www.universite-paris-saclay.fr/

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP31807 MASTER - Ergonomie (fiche nationale)

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :