L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

230n : Etudes et projets d architecture et de décors

Icon formacode

Formacode(s)

22232 : Métré BTP

22211 : Performance énergétique bâtiment

22485 : Rénovation bâtiment

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

01-03-2029

Niveau 5

230n : Etudes et projets d architecture et de décors

22232 : Métré BTP

22211 : Performance énergétique bâtiment

22485 : Rénovation bâtiment

01-03-2029

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DU TRAVAIL DU PLEIN EMPLOI ET DE L' INSERTION 11000007200014 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le chargé d'études thermiques, énergétiques et environnementales est chargé des études de conception de constructions neuves et de rénovations énergétiques de bâtiments existants. Il propose des solutions techniques d'optimisation énergétique qui respectent les réglementations thermiques et environnementales en vigueur. Dans ce cadre, il réalise des études approfondies et élabore des dossiers mettant en avant différentes options pour améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments résidentiels collectifs ou de petits tertiaires.

Le chargé d'études thermiques, énergétiques et environnementales joue un rôle essentiel dans la transition écologique en concevant des bâtiments respectueux de l'environnement et en améliorant l'efficacité énergétique des constructions existantes. Ses compétences, ses savoir-faire techniques et ses connaissances approfondies des réglementations lui permettent d'apporter des solutions concrètes et innovantes pour relever les défis de la transition écologique dans le domaine du bâtiment.

Activités visées :

Activités :
- Réaliser les études thermiques, énergétiques et environnementales d'un projet de construction neuve
- Réaliser l'audit énergétique d'un projet de rénovation
- Concevoir et prescrire des installations de génie climatique

A partir des plans 2D ou de la maquette numérique 3D de l'architecte d'un projet de construction neuve et d'un descriptif de structure, le chargé d'études étudie les caractéristiques du site, les contraintes liées à son environnement, les besoins spécifiques du client et les objectifs de performance énergétique du projet. Il propose alors plusieurs solutions d'isolation adaptées au projet, en mettant en avant l'utilisation de matériaux biosourcés.

Ensuite, le chargé d'études analyse les besoins de chauffage, de ventilation et de climatisation pour proposer plusieurs options d'installations performantes et adaptées, et présélectionne les équipements nécessaires pour le projet.
Le chargé d'études réalise également le calcul de l'analyse du cycle de vie du bâtiment (ACV) pour valider les différentes solutions techniques d'isolation et d'équipements de génie climatique, en tenant compte de leur empreinte carbone dans le projet.

En ce qui concerne les projets de rénovation énergétique d'un bâtiment, le chargé d'études est amené à réaliser l'état des lieux initial sur site afin d'identifier les techniques de construction du bâti ainsi que les équipements de génie climatique présents. A partir des plans 2D ou de la maquette numérique 3D qu'il aura réalisés ou fait réaliser si ceux-ci n'existent pas, il élabore différentes solutions techniques d'amélioration énergétique en respectant les spécificités des matériaux anciens, tout en y associant des équipements de génie climatique performants. Il estime le coût des travaux de rénovation en prenant en compte les aides de l'Etat et les coûts inhérents à l'aménagement de la santé et de la sécurité au travail (échafaudage, levage, repérage d'amiante, etc.).

Une fois la variante arrêtée par le maître d'ouvrage, le chargé d'études rédige des spécifications techniques et des cahiers des charges pour les lots dont il est responsable, afin de garantir que les travaux respectent les normes, réglementations en vigueur et les choix techniques retenus.
Ses trois activités types sont ainsi définies : les études thermiques, réglementaires et environnementales des constructions neuves, les études d'amélioration énergétique des bâtiments existants, la conception et la prescription des équipements de génie climatique.

Le champ d'intervention du chargé d'études se concentre principalement sur le domaine résidentiel collectif ainsi que sur des projets de petite envergure dans le secteur tertiaire.

Le chargé d'études utilise un logiciel de simulation thermique et dynamique (STD) qui lui permet de comparer les différentes solutions d'isolation, d'estimer les éventuelles surchauffes estivales du bâtiment et de prendre en compte les aspects bioclimatiques du projet, tels que l'orientation et l'inertie du bâtiment notamment. Il utilise également un logiciel de simulation énergétique et dynamique (SED) qui lui permet de valider les choix des systèmes de chauffage, de calculer les consommations de climatisation et de comparer l'impact entre différents types de ventilation sur les consommations de chauffage. Il utilise des logiciels de calcul énergétique et environnemental réglementaires agréés (RE 2020) qui visent à vérifier toutes les exigences de la réglementation d'un projet de construction neuve et à réduire son impact carbone (ACV). Pour des projets de rénovation énergétique, le chargé d'études est amené à se déplacer sur site pour collecter des données de consommation, géométriques et techniques du bâtiment existant et à cette occasion, il peut être amené à travailler ponctuellement en hauteur. De plus, il doit se prémunir des risques électriques et être habilité par son employeur si des équipements électriques doivent être démontés pour ses investigations. Il utilise également des logiciels d'audit énergétique pour des projets de rénovation énergétique qui permettent de vérifier la conformité à la réglementation de l'existant. Dans le cadre d'études courantes, il est autonome dans l'exécution de ses missions et responsable des dossiers qu'il élabore. Dans une démarche qualité, il fait contrôler les documents produits et fait valider les solutions techniques par un ingénieur thermicien ou un chargé d'études expérimenté. Pour des études de projets plus complexes, il peut être renforcé par un technicien expérimenté et acquérir ainsi de nouvelles compétences. Son activité est principalement réalisée en bureau d'études, mais peut nécessiter des déplacements sur site pour effectuer des relevés, des contrôles ou participer à des réunions sur le chantier concerné par l'étude.

Ses études impliquent de nombreux contacts avec d'autres professionnels tels que les dessinateurs-projeteurs des autres corps d'état, les chargés d'affaires, les architectes, les maîtres d'ouvrages, les bureaux de contrôle, les coordinateurs BIM (Building Information Modeling) et les managers BIM.

Compétences attestées :

1. Réaliser les études thermiques, énergétiques et environnementales d'un projet de construction neuve

  • Réaliser l'étude de solutions d'isolation thermique performantes d'un bâtiment neuf
  • Réaliser l'étude énergétique des solutions techniques d'un bâtiment neuf
  • Réaliser l'analyse du cycle de vie d'un bâtiment

2. Réaliser l'audit énergétique d'un projet de rénovation

  • Réaliser l'état des lieux initial en vue d'un projet de rénovation énergétique
  • Elaborer des solutions techniques d'amélioration énergétique d'un bâtiment existant
  • Estimer les coûts des travaux et évaluer la meilleure rentabilité financière d'un projet de rénovation énergétique

3. Concevoir et prescrire des installations de génie climatique

  • Concevoir et prescrire une installation de ventilation
  • Concevoir et prescrire des installations et de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire
  • Concevoir et prescrire une installation de climatisation

Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle : 27 h 00 min

A partir d’un dossier technique et de consignes, le candidat réalise un dossier d'audit énergétique d'un projet de rénovation énergétique d'un bâtiment existant.

 Entretien technique : 00 h 30 min

L’entretien technique a lieu après la mise en situation professionnelle. Le candidat répond aux questions du jury et argumente le dossier technique réalisé durant la mise en situation professionnelle. Pour mener l’entretien, le jury se base sur la production du candidat issue de la mise en situation professionnelle.

 Questionnaire professionnel : 01 h 30 min

Le questionnaire professionnel a lieu après la mise en situation professionnelle et avant l'entretien technique.

 Questionnement à partir de production(s) : 00 h 30 min

Le questionnement à partir de productions se déroule après l’entretien technique. En amont de la session, le candidat réalise un dossier d'étude thermique et énergétique d'un bâtiment neuf, préalablement intégré en annexe au Dossier Professionnel. Le questionnement comporte deux parties : Première partie, durée 00 h 10 min, le candidat présente son dossier d'étude. Deuxième partie, durée 00 h 20 min, le jury échange avec le candidat sur les travaux réalisés.

Entretien final : 00 h 20 min

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 29 h 50 min

RNCP38546BC01 - Réaliser les études thermiques, énergétiques et environnementales d'un projet de construction neuve

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser l'étude de solutions d'isolation thermique performantes d'un bâtiment neuf
Réaliser l'étude énergétique des solutions techniques d'un bâtiment neuf
Réaliser l'analyse du cycle de vie d'un bâtiment

Mise en situation professionnelle : 21 h 00 min

A partir d’un dossier technique et de consignes, le candidat réalise un dossier d'étude thermique et énergétique d'une construction neuve.

 Entretien technique : 00 h 30 min

L’entretien technique a lieu après la mise en situation professionnelle.

Le candidat répond aux questions du jury et argumente le dossier technique réalisé durant la mise en situation professionnelle.

Pour mener l’entretien, le jury se base sur la production du candidat issue de la mise en situation professionnelle.

 Questionnaire professionnel : 01 h 30 min

Le questionnaire professionnel a lieu après la mise en situation professionnelle.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 23 h 00 min

RNCP38546BC02 - Réaliser l'audit énergétique d'un projet de rénovation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser l'état des lieux initial en vue d'un projet de rénovation énergétique
Elaborer des solutions techniques d'amélioration énergétique d'un bâtiment existant
Estimer les coûts des travaux et évaluer la meilleure rentabilité financière d'un projet de rénovation énergétique

Mise en situation professionnelle : 21 h 00 min

A partir d’un dossier technique et de consignes, le candidat réalise un dossier d'audit énergétique d'un projet de rénovation énergétique d'un bâtiment existant.

 Entretien technique : 00 h 30 min

L’entretien technique a lieu après la mise en situation professionnelle.

Le candidat répond aux questions du jury et argumente le dossier technique réalisé durant la mise en situation professionnelle.

Pour mener l’entretien, le jury se base sur la production du candidat issue de la mise en situation professionnelle.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 21 h 30 min

RNCP38546BC03 - Concevoir et prescrire des installations de génie climatique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir et prescrire une installation de ventilation
Concevoir et prescrire des installations et de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire
Concevoir et prescrire une installation de climatisation

Mise en situation professionnelle : 21 h 00 min

A partir d’un dossier technique, le candidat réalise un dossier d'étude contenant la conception d'installations de génie climatique d'un bâtiment et la rédaction des spécifications techniques.

 Entretien technique : 00 h 30 min

L’entretien technique a lieu après la mise en situation professionnelle.

Le candidat répond aux questions du jury et argumente le dossier technique réalisé durant la mise en situation professionnelle.

Pour mener l’entretien, le jury se base sur la production du candidat issue de la mise en situation professionnelle.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 21 h 30 min

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le titre professionnel est composé de trois blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS).

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Secteurs d’activités :

  • bureaux d'études ou cabinets d'ingénieurs-conseils du bâtiment
  • bureaux d'études ou cabinets d'ingénieurs-conseils fluides
  • cabinets d'architecture, cabinets de métré ou d'économie de la construction
  • bureaux de contrôle
  • entreprises de maintenance en génie climatique pour répondre aux besoins de réhabilitation de leur clientèle
  • services techniques d'un organisme public ou privé
  • entreprises de petite, moyenne ou grande importance en génie climatique ou du bâtiment

Type d'emplois accessibles :

  • thermicien
  • économiste de la construction, métreur
  • technicien d'études en génie climatique
  • conseiller en rénovation énergétique
  • technicien en bâtiment
  • chargé d'affaires en bâtiment
  • responsable de projet de réhabilitation
  • responsable de projet de construction neuve
  • technicien B.E. ou responsable technique, chef de projet étude

Code(s) ROME :

  • F1108 - Métré de la construction
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP

Références juridiques des règlementations d’activité :

Travaux en hauteur :

Articles R. 4323-58 à R. 4323-68 du code du travail relatifs à la prévention des risques liés aux chutes de hauteur.
Opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage :

Articles R. 4544-9 à R. 4544-10 du code du travail relatifs à la prévention des risques liés aux chocs électriques.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 15 0 60 40 100

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP37547 TP - Technicien supérieur d'études en optimisation énergétique du bâtiment

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :