L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 3

Icon NSF

Code(s) NSF

254 : Structures métalliques (y.c. soudure, carrosserie, coque bateau, cellule avion)

Icon formacode

Formacode(s)

23083 : Chaudronnerie

23026 : Soudage

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2028

Niveau 3

254 : Structures métalliques (y.c. soudure, carrosserie, coque bateau, cellule avion)

23083 : Chaudronnerie

23026 : Soudage

31-08-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE 11004301500012 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le titulaire du CAP "Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage, option A : chaudronnerie, option B : soudage" réalise et assemble tout ou partie d'un ouvrage. Selon la taille de l'entreprise, il exerce tout ou partie de ses activités en atelier ou sur chantier, avec un niveau de spécialisation et d'autonomie variable.

Les compétences professionnelles du titulaire du CAP « Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage » s’exercent dans des secteurs d’activités très divers, principalement dans les domaines de la chaudronnerie, de la tôlerie, de la tuyauterie industrielle et du mécano soudage, mais aussi dans les domaines de la construction métallique, de la métallerie et de la menuiserie métallique.

Le titulaire du CAP « Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage » possède les compétences nécessaires pour la mise en œuvre des moyens de débit, d’usinage, de soudage, de conformation et d'assemblage constitutifs d'un plateau technique de production. En fonction de son option, il réalise et assemble tout ou partie d'un ouvrage (option chaudronnerie), ou assure la continuité d’éléments métalliques par soudage tout en
respectant des caractéristiques métallurgique, mécaniques et physiques d’un ouvrage (option soudage).

Le titulaire du CAP « Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage » option chaudronnerie sait :
- décoder et analyser des données techniques relatives à un ouvrage à réaliser,
- préparer une phase de travail,
- mettre en œuvre un ou plusieurs postes de fabrication (débit, formage, préparation des éléments, assemblage, parachèvement…) à partir de consignes opératoires et contrôler les résultats obtenus,
- s’associer au sein d’une équipe à la fabrication sur site ou chantier de tout ou partie d’un ouvrage
- participer à l’installation/pose sur le site de tout ou partie d’ouvrage.

Il utilise différents outils traditionnels ou numériques, peut intervenir en maintenance de premier niveau et est capable de rendre compte de son travail et de renseigner des documents de production.

Le titulaire du CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage option soudage sait :
- décoder et analyser des données techniques relatives à un ouvrage et aux soudures à réaliser,
- préparer un poste de travail et son environnement,
- mettre en œuvre les procédés de soudage et les techniques connexes,
- s’associer au sein d’une équipe à la fabrication sur site ou chantier de tout ou partie d’un ouvrage.

Il possède les compétences nécessaires pour la mise en œuvre de moyens de découpe en vue de la préparation des éléments à souder. Il peut intervenir en maintenance de premier niveau, est capable d’exécuter un autocontrôle et de rendre compte. Il (elle) utilise notamment les procédés de soudages suivant :
- soudage à l’arc avec électrode enrobée ;
- soudage MIG (soudage à l’arc sous protection de gaz inerte avec fil électrode fusible) ;
- soudage MAG (soudage à l’arc sous protection de gaz actif avec fil électrode fusible) ;
- soudage à l’arc sous protection de gaz actif avec fil-électrode fourré fusible ;
- soudage TIG (soudage à l’arc en atmosphère inerte avec électrode en tungstène).

Activités visées :

Les emplois concernés par le CAP « Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage, option A : chaudronnerie, option B : soudage" sont des emplois d’ouvriers qualifiés relatifs principalement à ceux de chaudronnier tôlier, chaudronnier tuyauteur, chaudronnier soudeur et plus généralement relatifs au travail des métaux en feuilles et des profilés.

Les principales activités sont les suivantes :

Décodage et analyse des données techniques et préparation d’une ou plusieurs phases de travail :
- Décoder les dessins d’ensembles et de sous-ensembles d’un ouvrage.
- Identifier les fonctions assurées par un ouvrage.
- Décoder les dessins de définition d’un élément.
- Décoder des documents de fabrication pour en extraire les données nécessaires à la réalisation.
- Développer des éléments qui ne nécessitent pas d’épure intermédiaire.

Mise en œuvre d’un ou plusieurs procédés de fabrication, d’assemblages et des techniques connexes à partir de consignes opératoires :
- Préparer les postes de fabrication et de leur environnement en respectant les procédures.
- Reproduire des développements.
- Réaliser la fabrication en atelier ou sur site
- Positionner et pré-assembler les éléments d’un sous ensemble à réaliser
- Régler les paramètres de soudage
- Régler les paramètres de pointage et de soudage
- Contrôler les réalisations et rendre compte (auto contrôle).
- Renseigner les documents (qualité, traçabilité).
- Réaliser des opérations de maintenance de premier niveau des moyens de production.

Compétences attestées :

Option A : chaudronnerie ou Option B : soudage

Analyse et exploitation des données préparatoires à une fabrication chaudronnée
Identifier, décoder et interpréter les données de définition d'un ouvrage ou d'un élément
Préparer la fabrication de tout ou partie d'un ouvrage ou d'un élément

Configuration, réalisation et contrôle d’un ouvrage chaudronné
Configurer et régler les postes de travail
Réaliser un ou plusieurs éléments d'un ouvrage
Assembler les éléments de tout ou partie d'un ouvrage
Contrôler la réalisation
Respecter les procédures relatives à la sécurité et au respect de l'environnement
Communiquer sur son activité

Français et Histoire-géographie - Enseignement moral et civique
Français

- Communiquer : écouter, dialoguer et s’exprimer (F)
- Reformuler, à l’écrit ou à l’oral, un message lu ou entendu (F)
- Évaluer sa production orale ou écrite en vue de l’améliorer (F)
- Lire, comprendre et présenter des textes documentaires ou fictionnels, des œuvres littéraires et artistiques (F)
- Rendre compte, à l’oral ou à l’écrit, d’une expérience en lien avec le métier (F)

Histoire-géographie - Enseignement moral et civique
- Maîtriser et utiliser des repères chronologiques et spatiaux : mémoriser et s’approprier les notions, se repérer, contextualiser (HG)
- S’approprier les démarches historiques et géographiques : exploiter les outils spécifiques aux disciplines, mener et construire une démarche historique ou géographique et la justifier, collaborer et échanger en histoire-géographie (HG)
- Construire et exprimer une argumentation cohérente et étayée en s’appuyant sur les repères et les notions du programme (EMC)
- Mettre à distance ses opinions personnelles pour construire son jugement (EMC)
- Mobiliser ses connaissances pour penser et s’engager dans le monde en s’appropriant les principes et les valeurs de la République (HG-EMC)

Mathématiques et physique-chimie
- Rechercher, extraire et organiser l’information
- Proposer, choisir, exécuter une méthode de résolution ou un protocole opératoire en respectant les règles de sécurité
- Expérimenter, utiliser une simulation
- Critiquer un résultat, argumenter : contrôler la vraisemblance d’une hypothèse, mener un raisonnement logique et établir une conclusion
- Rendre compte d’une démarche, d’un résultat, à l’oral ou à l’écrit en utilisant des outils et un langage appropriés

Éducation physique et sportive
- Développer sa motricité
- S’organiser pour apprendre et s’entraîner
- Exercer sa responsabilité dans un engagement personnel et solidaire : connaître les règles, les appliquer et les faire respecter
- Construire durablement sa santé
- Accéder au patrimoine culturel sportif et artistique

Prévention-santé-environnement
- Appliquer une méthode d’analyse d’une situation de la vie professionnelle ou quotidienne et d’une documentation
- Mettre en relation un phénomène physiologique, un enjeu environnemental, une disposition réglementaire, avec une mesure de prévention
- Proposer une solution pour résoudre un problème lié à la santé, l’environnement ou la consommation et argumenter un choix
- Communiquer à l’écrit et à l’oral avec une syntaxe claire et un vocabulaire technique adapté
- Agir face à une situation d’urgence

Langue vivante (facultatif)
L’épreuve de langue vivante facultative (langue différente de la langue concernée par l’épreuve obligatoire) a pour objectif de vérifier, au niveau A2 (utilisateur élémentaire de niveau intermédiaire) du CECRL (art. D.312-16 du CE), les compétences du candidat à :

- S’exprimer à l’oral en continu
- Interagir à l’oral
- Comprendre un document écrit

dans des situations de la vie quotidienne, sociale et professionnelle

Mobilité (facultatif)
- Comprendre et se faire comprendre dans un contexte professionnel étranger
- Caractériser le contexte professionnel étranger
- Réaliser partiellement une activité professionnelle, sous contrôle, dans un contexte professionnel étranger
- Comparer des activités professionnelles similaires, réalisées ou observées, à l’étranger et en France
- Se repérer dans un nouvel environnement
- Identifier des caractéristiques culturelles du contexte d’accueil

Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation sont décrites dans les annexes de l'arrêté définissant le diplôme (Voir, notamment, les règlements d'examen et les définitions d'épreuves) : forme ponctuelle ou contrôle en cours de formation. Le diplôme est aussi accessible par la VAE.

RNCP38568BC01 - Analyse et exploitation des données préparatoires à une fabrication chaudronnée ou soudée (Option A : chaudronnerie ou option B : soudage)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier, décoder et interpréter les données de définition d'un ouvrage ou d'un élément
Préparer la fabrication de tout ou partie d'un ouvrage ou d'un élément

- Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d'apprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public : Contrôle en Cours de Formation (CCF)

- Voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section d'apprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissement privé. Enseignement à distance. Candidats justifiant de 3 années d'activités professionnelles : Ponctuel Pratique

- Voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public habilité : Contrôle en Cours de Formation (CCF)

RNCP38568BC02 - Configuration, réalisation et contrôle d’un ouvrage chaudronné ou soudé (Option A : chaudronnerie ou option B : soudage)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Configurer et régler les postes de travail
Réaliser un ou plusieurs éléments d'un ouvrage
Assembler les éléments de tout ou partie d'un ouvrage
Contrôler la réalisation
Respecter les procédures relatives à la sécurité et au respect de l'environnement
Communiquer sur son activité

- Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d'apprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public : CCF

- Voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section d'apprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissement privé. Enseignement à distance. Candidats justifiant de 3 années d'activités professionnelles : Ponctuel Pratique

- Voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public habilité : CCF

RNCP38568BC03 - Français et Histoire-géographie - Enseignement moral et civique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Français
- Communiquer : écouter, dialoguer et s’exprimer (F)
- Reformuler, à l’écrit ou à l’oral, un message lu ou entendu (F)
- Évaluer sa production orale ou écrite en vue de l’améliorer (F)
- Lire, comprendre et présenter des textes documentaires ou fictionnels, des œuvres littéraires et artistiques (F)
- Rendre compte, à l’oral ou à l’écrit, d’une expérience en lien avec le métier (F)

Histoire-géographie - Enseignement moral et civique
- Maîtriser et utiliser des repères chronologiques et spatiaux : mémoriser et s’approprier les notions, se repérer, contextualiser (HG)
- S’approprier les démarches historiques et géographiques : exploiter les outils spécifiques aux disciplines, mener et construire une démarche historique ou géographique et la justifier, collaborer et échanger en histoire-géographie (HG)
- Construire et exprimer une argumentation cohérente et étayée en s’appuyant sur les repères et les notions du programme (EMC)
- Mettre à distance ses opinions personnelles pour construire son jugement (EMC)
- Mobiliser ses connaissances pour penser et s’engager dans le monde en s’appropriant les principes et les valeurs de la République (HG-EMC)

- Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d'apprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public : CCF

- Voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section d'apprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissement privé. Enseignement à distance. Candidats justifiant de 3 années d'activités professionnelles : Ponctuel écrite et orale

- Voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public habilité : CCF

RNCP38568BC04 - Mathématiques et physique-chimie

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Rechercher, extraire et organiser l’information
- Proposer, choisir, exécuter une méthode de résolution ou un protocole opératoire en respectant les règles de sécurité - Expérimenter, utiliser une simulation
- Critiquer un résultat, argumenter : contrôler la vraisemblance d’une hypothèse, mener un raisonnement logique et établir une conclusion
- Rendre compte d’une démarche, d’un résultat, à l’oral ou à l’écrit en utilisant des outils et un langage appropriés

- Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d'apprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public : CCF

- Voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section d'apprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissement privé. Enseignement à distance. Candidats justifiant de 3 années d'activités professionnelles : Ponctuel écrite

- Voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public habilité : CCF

RNCP38568BC05 - Education physique et sportive

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Développer sa motricité
- S’organiser pour apprendre et s’entraîner
- Exercer sa responsabilité dans un engagement personnel et solidaire : connaître les règles, les appliquer et les faire respecter
- Construire durablement sa santé
- Accéder au patrimoine culturel sportif et artistique

- Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d'apprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public : CCF

- Voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section d'apprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissement privé. Enseignement à distance. Candidats justifiant de 3 années d'activités professionnelles : Ponctuel

- Voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public habilité : CCF

RNCP38568BC06 - Prévention - santé - environnement

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Appliquer une méthode d’analyse d’une situation de la vie professionnelle ou quotidienne et d’une documentation
- Mettre en relation un phénomène physiologique, un enjeu environnemental, une disposition réglementaire, avec une mesure de prévention
- Proposer une solution pour résoudre un problème lié à la santé, l’environnement ou la consommation et argumenter un choix
- Communiquer à l’écrit et à l’oral avec une syntaxe claire et un vocabulaire technique adapté
- Agir face à une situation d’urgence.

- Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d'apprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public : CCF

- Voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section d'apprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissement privé. Enseignement à distance. Candidats justifiant de 3 années d'activités professionnelles : Ponctuel

- Voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public habilité : CCF

RNCP38568BC07 - Langue vivante étrangère (bloc facultatif)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

L’épreuve de langue vivante étrangère a pour objectif de vérifier, au niveau A2 (utilisateur élémentaire de niveau intermédiaire) du CECRL (art. D.312-16 du CE), les compétences du candidat à :

- Comprendre la langue orale
- Comprendre un document écrit
- S’exprimer à l’écrit
- S’exprimer à l’oral en continu
- Interagir à l’oral

dans des situations de la vie quotidienne, sociale et professionnelle

- Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d'apprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public : Ponctuel oral

- Voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section d'apprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissement privé. Enseignement à distance. Candidats justifiant de 3 années d'activités professionnelles : Ponctuel oral

- Voie de la formation professionnelle continue dans un établissement public habilité : Ponctuel oral

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Décret n° 2016-772 du 10 juin 2016 relatif à la reconnaissance de l'acquisition de blocs de compétences par les candidats préparant l'examen du certificat d'aptitude professionnelle dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l'expérience.

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d'un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l'obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

Les candidats s'inscrivent à l'examen du diplôme. Ils reçoivent, pour les unités du diplôme qui ont fait l'objet d'une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d'une validation des acquis de l'expérience, une attestation reconnaissant l'acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondant.
Le diplôme est obtenu par l'obtention d'une note moyenne supérieure à 10/20 à l'ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes.

Secteurs d’activités :

Le titulaire du diplôme du CAP "Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage" exerce ses compétences professionnelles dans des secteurs d'activités très divers, principalement dans les domaines de la chaudronnerie, de la tôlerie, de la tuyauterie industrielle et du mécano soudage, mais aussi dans les domaines de la construction métallique, de la métallerie et de la menuiserie métallique. Il peut exercer dans des entreprises très diversifiées (entreprises artisanales, PMI, PME, grandes entreprises industrielles). Ses activités peuvent l'amener à évoluer vers des fonctions de chef d'équipe.

Type d'emplois accessibles :

Le titulaire du diplôme du CAP "Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage, option A : chaudronnerie" trouve des débouchés dans des emplois de chaudronnier tôlier, chaudronnier tuyauteur, chaudronnier soudeur et plus généralement d'emplois relatifs au travail des métaux en feuilles et des profilés.

Les emplois concernés par le CAP « Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage » option soudage sont des emplois d’ouvriers qualifiés dans des domaines tels que la tôlerie, la chaudronnerie, la charpente métallique, la tuyauterie industrielle, le mécano soudage.

Code(s) ROME :

  • H2902 - Chaudronnerie - tôlerie

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury du certificat d'aptitude professionnelle est composé à parité :

1° De professeurs des établissements d'enseignement public et des établissements d'enseignement privés sous contrat ainsi que d'enseignants des centres de formation d'apprentis ;

2° De personnes qualifiées de la profession choisies en nombre égal parmi les employeurs et les salariés après consultation des organisations représentatives.

Si ces proportions ne sont pas atteintes en raison de l'absence d'un ou plusieurs de ses membres, le jury peut néanmoins valablement délibérer.

 

En contrat d’apprentissage X

Le jury du certificat d'aptitude professionnelle est composé à parité :

1° De professeurs des établissements d'enseignement public et des établissements d'enseignement privés sous contrat ainsi que d'enseignants des centres de formation d'apprentis ;

2° De personnes qualifiées de la profession choisies en nombre égal parmi les employeurs et les salariés après consultation des organisations représentatives.

Si ces proportions ne sont pas atteintes en raison de l'absence d'un ou plusieurs de ses membres, le jury peut néanmoins valablement délibérer.

Après un parcours de formation continue X

Le jury du certificat d'aptitude professionnelle est composé à parité :

1° De professeurs des établissements d'enseignement public et des établissements d'enseignement privés sous contrat ainsi que d'enseignants des centres de formation d'apprentis ;

2° De personnes qualifiées de la profession choisies en nombre égal parmi les employeurs et les salariés après consultation des organisations représentatives.

Si ces proportions ne sont pas atteintes en raison de l'absence d'un ou plusieurs de ses membres, le jury peut néanmoins valablement délibérer.

En contrat de professionnalisation X

Le jury du certificat d'aptitude professionnelle est composé à parité :

1° De professeurs des établissements d'enseignement public et des établissements d'enseignement privés sous contrat ainsi que d'enseignants des centres de formation d'apprentis ;

2° De personnes qualifiées de la profession choisies en nombre égal parmi les employeurs et les salariés après consultation des organisations représentatives.

Si ces proportions ne sont pas atteintes en raison de l'absence d'un ou plusieurs de ses membres, le jury peut néanmoins valablement délibérer.

Par candidature individuelle X

Le jury du certificat d'aptitude professionnelle est composé à parité :

1° De professeurs des établissements d'enseignement public et des établissements d'enseignement privés sous contrat ainsi que d'enseignants des centres de formation d'apprentis ;

2° De personnes qualifiées de la profession choisies en nombre égal parmi les employeurs et les salariés après consultation des organisations représentatives.

Si ces proportions ne sont pas atteintes en raison de l'absence d'un ou plusieurs de ses membres, le jury peut néanmoins valablement délibérer.

Par expérience X

Le jury du certificat d'aptitude professionnelle est composé à parité :

1° De professeurs des établissements d'enseignement public et des établissements d'enseignement privés sous contrat ainsi que d'enseignants des centres de formation d'apprentis ;

2° De personnes qualifiées de la profession choisies en nombre égal parmi les employeurs et les salariés après consultation des organisations représentatives.

Si ces proportions ne sont pas atteintes en raison de l'absence d'un ou plusieurs de ses membres, le jury peut néanmoins valablement délibérer.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

ONISEP : https://www.onisep.fr/ressources/univers-formation/Formations/Lycees/cap-realisations-industrielles-en-chaudronnerie-ou-soudage-option-a-chaudronnerie, https://www.onisep.fr/ressources/univers-formation/formations/Lycees/cap-realisations-industrielles-en-chaudronnerie-ou-soudage-option-b-soudage

LEGIFRANCE : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000033888504/2019-01-01

EDUSCOL : https://eduscol.education.fr/1923/le-certificat-d-aptitude-professionnelle-cap

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP27470 CAP - Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage, option B : soudage
RNCP27468 CAP - Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage, option A : chaudronnerie

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :