L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

213 : Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche

Icon formacode

Formacode(s)

12250 : Hydrologie

12510 : Aménagement gestion rivière

12526 : Réhabilitation écologique

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

09-02-2027

Niveau 5

213 : Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche

12250 : Hydrologie

12510 : Aménagement gestion rivière

12526 : Réhabilitation écologique

09-02-2027

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
LYCEE GENERAL TECHNOLOGIQUE AGRICOLE JEAN MONNET (EPLEFPA) - CFPPA DES HTES PYRENEES 19650139900030 CFA-CFPPA des Hautes-Pyrénées https://cfa-cfppa65.fr/
LEGTA - LYCEE GAL & TECHNIQUE AGRICOLE 19650139900014 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le Technicien de rivière GEMAPI est chargé d’assister les élus dans la définition et la mise en œuvre de la politique de gestion des milieux aquatiques, des dynamiques d’écoulements des eaux et de la prévention des inondations au sein d’un bassin versant. Il se situe à l’interface entre les partenaires institutionnels et financiers, les élus locaux, les usagers et les riverains et joue ainsi un rôle de médiateur.

Cela implique entre autres de participer à l’élaboration de programmes pluriannuels de gestion des cours d'eau dans le respect du cadre réglementaire et des documents de planifications territoriales (Contrat Territoriaux, SAGE...), en tenant compte des enjeux écologiques, socio-économiques et d'usages du milieu.

Il a un rôle de conseiller technique, d'appui administratif, d'animation et de concertation auprès des différents partenaires sur la gestion des milieux aquatiques. Il intervient tout d’abord dans les études préalables à tout projet d'aménagement, d'entretien ou de restauration des milieux aquatiques, puis dans la réalisation et le suivi de ces chantiers. Il peut alors être amené à coordonner une équipe (si existence d’une régie).

Ce métier comporte aussi une dimension importante de sensibilisation de différents publics (scolaires, élus, riverains) à la connaissance des milieux aquatiques et à leur protection.

Activités visées :

Constitue et actualise une base de données sur l’hydrosystème

Réalise un état des lieux du bassin versant

Élabore un diagnostic sectorisé

Exerce une fonction d’aide à la décision auprès des élus

Participe à la définition des éléments de cadrage de la politique d’intervention de la structure en matière de « Gestion de l’Eau et des Milieux Aquatiques » dans le respect du cadre réglementaire actualisé

Participe à l’élaboration du plan de financement et du budget prévisionnel

Réalise les démarches administratives nécessaires à la réalisation des travaux et études, et au fonctionnement de la collectivité

Programme les travaux et actions à réaliser

Assure ou accompagne la maîtrise d’œuvre des travaux dans le respect de la réglementation en vigueur

Réajuste périodiquement le programme et évalue les travaux et leurs impacts sur le milieu naturel

Adopte une posture professionnelle adaptée et efficace

Anime des réunions de travail et d’information

Mobilise des outils d’animation créatifs et participatifs

Sensibilise différents publics aux problématiques locales des milieux aquatiques

Élabore un diagnostic sectorisé du risque inondation et le présente aux élus

Participe à la définition des éléments de cadrage de la politique d’intervention de la structure en matière de Protection contre les Inondations dans le respect du cadre réglementaire actualisé

Assure ou accompagne la maîtrise d’œuvre des travaux nécessaires dans le respect de la réglementation en vigueur

Compétences attestées :

Constituer et actualiser une base de données opérationnelle d’un bassin versant comme préalable au diagnostic

Identifier et collecter les données géographiques, géologiques, climatiques, naturalistes et hydrologiques existantes de l’hydrosystème et de son bassin versant

Inventorier les enjeux socio-économiques et environnementaux du territoire couvert par le bassin versant

Réaliser un état des lieux qualitatif de l’hydrosystème en intégrant les dimensions physiques et naturalistes

Identifier les investigations de terrain nécessaires à une bonne connaissance du fonctionnement hydromorphologique de l’hydrosystème et de son l’évolution

Sélectionner les protocoles standardisés de caractérisation de l’état hydromorphologique d’un cours d’eau ou d’une zone humide et les adapter au contexte de l’étude

Réaliser les relevés de terrain identifiés sur une base cartographique géo référencé

Sélectionner et conduire les expertises naturalistes nécessaires à la définition de l’état écologique de l’hydrosystème

Élaborer un diagnostic sectorisé d’un hydrosystème en vue de dégager les principaux enjeux de gestion

A partir de l’état des lieux, caractériser la dynamique globale puis sectorisée des cours d’eau, le fonctionnement écologique des zones humides et annexes fluviales

Identifier et localiser les potentialités, dysfonctionnements, pressions, risques associés et leurs conséquences

Élaborer une cartographie analytique du diagnostic sectorisé de l’hydrosystème

Réaliser les démarches administratives nécessaires à la mise en œuvre de la GEMA

Participer à la rédaction d’un programme de gestion en prenant en compte les documents cadre nationaux, régionaux et départementaux actualisés, dans les limites des compétences de sa structure

Rédiger le dossier loi sur l’eau (déclaration) d’un projet de travaux, dans le respect du cadre réglementaire

Rédiger les documents de mise en œuvre de la procédure de marché public

Rendre compte des actions réalisées auprès des partenaires institutionnels et financiers

Établir le plan de financement d’un programme d’actions

Estimer les coûts des travaux et études planifiées

Élaborer les dossiers de subvention des actions planifiées puis les facturations pour paiement final

Identifier les travaux et actions à réaliser répondant aux objectifs opérationnels identifiés

Définir des objectifs opérationnels adaptés en prenant en compte les enjeux définis et les documents de planification existants

Déterminer les solutions techniques de préservation, d’entretien, de restauration et/ou d’aménagement des milieux aquatiques

Décrire les itinéraires techniques permettant l’élaboration du cahier des charges

Assurer la maîtrise d’œuvre des travaux dans le respect de la réglementation et des règles de sécurité

Conduire des travaux, en assurer le suivi

Encadrer une équipe de chantier, veiller au respect des règles de sécurité

Évaluer globalement le programme d’actions d'un point de vue qualitatif et opérationnel

Évaluer l’impact environnemental d’un chantier, d’un programme d’actions

Évaluer l’atteinte des objectifs et le respect du cahier des charges

Animer des réunions de travail et d’information afin d’exercer une fonction d’aide à la décision auprès des élus pour la mise en œuvre de la compétence GEMAPI

Apporter les éclairages nécessaires à la compréhension des problématiques gemapiennes par des moyens de vulgarisation scientifique

Définir et identifier les objectifs et résultats attendus de réunions de travail

Mobiliser des outils d’animation créatifs et participatifs

Diffuser des informations ciblées au sein d’un réseau de partenaires

Conduire des actions de concertation afin de trouver des solutions de gestion acceptables par le plus grand nombre

Accompagner les élus et acteurs locaux dans les démarches de concertation

Adopter une posture professionnelle neutre et impulser une dynamique d’écoute et de compréhension des différents avis en présence

Analyser le risque d’inondation sur le territoire afin d’accompagner les élus dans la mise en œuvre d’actions de prévention

Décrire la genèse des crues sur le bassin versant à partir de l’analyse des épisodes passés

Repérer et cartographier les zones inondables et les risques encourus à l’échelle du bassin versant

Collaborer à la définition d’un programme d’actions de prévention des risques d’inondation

Effectuer le recensement et le suivi des protections contre les inondations et des systèmes d’endiguement

Restaurer les capacités d’écoulements et les champs d'expansion de crues

Conseiller les élus pour l'élaboration du PCS (Plan Communal de Sauvegarde) et documents d'urbanisme

Gérer des travaux d’urgence suite à un épisode climatique imprévisible

Assurer la maîtrise d’œuvre de travaux en cas d’urgence

Modalités d'évaluation :

Retours d'expériences
Mises en situation

RNCP38610BC01 - Réaliser un état des lieux et un diagnostic de l’hydrosystème

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Constituer et actualiser une base de données opérationnelle d’un bassin versant comme préalable au diagnostic

Identifier et collecter les données géographiques, géologiques, climatiques, naturalistes et hydrologiques existantes de l’hydrosystème et de son bassin versant

Inventorier les enjeux socio-économiques et environnementaux du territoire couvert par le bassin versant

Réaliser un état des lieux qualitatif de l’hydrosystème en intégrant les dimensions physiques et naturalistes

Identifier les investigations de terrain nécessaires à une bonne connaissance du fonctionnement hydromorphologique de l’hydrosystème et de son l’évolution

Sélectionner les protocoles standardisés de caractérisation de l’état hydromorphologique d’un cours d’eau ou d’une ZH et les adapter au contexte de l’étude

Réaliser les relevés de terrain identifiés sur une base cartographique géo référencé

Sélectionner et conduire les expertises naturalistes nécessaires à la définition de l’état écologique de l’hydrosystème

Élaborer un diagnostic sectorisé d’un hydrosystème en vue de dégager les principaux enjeux de gestion

A partir de l’état des lieux, caractériser la dynamique globale puis sectorisée des cours d’eau, le fonctionnement écologique des zones humides et annexes fluviales

Identifier et localiser les potentialités, dysfonctionnements, pressions, risques associés et leurs conséquences

Élaborer une cartographie analytique du diagnostic sectorisé de l’hydrosystème

Evaluation à partir d’un retour d’expérience : « Analyse d’une pratique professionnelle : état des lieux et diagnostic d’un hydrosystème »

RNCP38610BC02 - Assurer le suivi administratif et financier d’un programme d’actions de gestion de l’eau et des milieux aquatiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser les démarches administratives nécessaires à la mise en œuvre de la GEMA

Participer à la rédaction d’un programme de gestion en prenant en compte les documents cadre nationaux, régionaux et départementaux actualisés, dans les limites des compétences de sa structure

Rédiger le dossier loi sur l’eau (déclaration ou autorisation) d’un projet de travaux, dans le respect cadre réglementaire

Rédiger les documents de mise en œuvre de la procédure de marché public

Rendre compte des actions réalisées auprès des partenaires institutionnels et financiers

Établir le plan de financement d’un programme d’actions

Estimer les coûts de travaux et études planifiées

Élaborer les dossiers de subvention des actions planifiées puis les facturations pour paiement final

 Evaluation par retour d’expérience : « Analyse d’une pratique professionnelle : plan de financement et rapport d’activités »

RNCP38610BC03 - Concevoir et mettre en œuvre le volet technique d’un programme d’actions de gestion de l’eau et des milieux aquatiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier les travaux et actions à réaliser répondant aux objectifs opérationnels identifiés

Définir des objectifs opérationnels adaptés en prenant en compte les enjeux définis et les documents de planification existants

Déterminer les solutions techniques de préservation, d’entretien, de restauration et/ou d’aménagement des milieux aquatiques

Décrire les itinéraires techniques permettant l’élaboration du cahier des charges

Assurer la maîtrise d’œuvre de travaux dans le respect de la réglementation et des règles de sécurité

Conduire des travaux, en assurer le suivi

Encadrer une équipe de chantier, veiller au respect des règles de sécurité

Évaluer globalement le programme d’actions d'un point de vue qualitatif et opérationnel

Évaluer l’impact environnemental d’un chantier, d’un programme d’actions

Évaluer l’atteinte des objectifs et le respect du cahier des charges

Evaluation par une mise en situation : « Conception d’un itinéraire technique »

 

RNCP38610BC04 - Animer des actions de concertation et de sensibilisation à la GEMAPI

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Animer des réunions de travail et d’information afin d’exercer une fonction d’aide à la décision auprès des élus pour la mise en œuvre de la compétence GEMAPI

Apporter les éclairages nécessaires à la compréhension des problématiques gemapiennes par des moyens de vulgarisation scientifique

Définir et identifier les objectifs et résultats attendus de réunions de travail

Mobiliser des outils d’animation créatifs et participatifs

Diffuser des informations ciblées au sein d’un réseau de partenaires

Conduire des actions de concertation afin de trouver des solutions de gestion acceptables par le plus grand nombre

Accompagner les élus et acteurs locaux dans les démarches de concertation

Adopter une posture professionnelle neutre et impulser une dynamique d’écoute et de compréhension des différents avis en présence

Evaluation par retour d’expérience : « Analyse d’une pratique professionnelle : présentation d’un programme d’action »

RNCP38610BC05 - Participer à la prévention des inondations sur le territoire

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser le risque d’inondation sur le territoire afin d’accompagner les élus dans la mise en œuvre d’actions de prévention

Décrire la genèse des crues sur le bassin versant à partir de l’analyse des épisodes passés

Repérer et cartographier les zones inondables et les risques encourus à l’échelle du bassin versant

Collaborer à la définition d’un programme d’actions de prévention des risques d’inondation

Effectuer le recensement et le suivi des protections contre les inondations et des systèmes d’endiguement

Restaurer les capacités d’écoulements et les champs d'expansion de crues

Conseiller les élus pour l'élaboration du PCS (Plan Communal de Sauvegarde) et documents d'urbanisme

Gérer des travaux d’urgence suite à un épisode climatique imprévisible

Assurer la maîtrise d’œuvre de travaux en cas d’urgence

Evaluation par une mise en situation : "Analyse d'un cas concret : rédaction d'une note de synthèse sur les impacts d'un obstacle aux écoulements en lit majeur"

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les blocs de compétences sont validés indépendamment les uns des autres.

Pour obtenir la certification, le candidat doit avoir validé l'ensemble des blocs de compétences.

Secteurs d’activités :

Le Technicien rivière travaille essentiellement dans des structures intercommunales, (Communautés de Communes et Communautés d’Agglomérations, Syndicats mixtes pouvant avoir le statut d’EPAGE), parfois les Conseils Généraux ou les EPTB (Établissement Publics Territorial de Bassin), ou encore les Fédérations de Pêche. Il peut être amené à travailler dans des entreprises spécialisées du secteur privé, comme les bureaux d’études en environnement, ou entreprises de génie écologique.

Type d'emplois accessibles :

- Technicien médiateur de rivière, technicien GEMAPI
- Conseiller technique en gestion des milieux aquatiques
- Animateur de bassin versant, contrat de rivière ou contrat territorial de bassin
- Animateur pour la protection de la ressource en eau
- Technicien études et travaux milieux aquatiques
- Chargé d’étude pêche, milieux aquatiques
- Chargé de mission conduite de projet de génie écologique en milieux aquatiques

Code(s) ROME :

  • A1202 - Entretien des espaces naturels
  • A1204 - Protection du patrimoine naturel
  • A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement naturel
  • A1301 - Conseil et assistance technique en agriculture

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

- Justifier d'un BTS agricole "Gestion et Protection de la Nature" ou "Gestion et Maîtrise de l'Eau", ou assimilé

ou d'un diplôme de même niveau (5) et satisfaire aux tests de positionnement

ou d'un diplôme de moindre niveau et justifier d'une expérience professionnelle d'au moins 1 an dans le domaine ou 3 ans dans tout autre domaine

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

- Président du jury : Directeur du CFPPA de droit
- 3 professionnels de la gestion des milieux aquatiques (Techniciens de rivière ou assimilé qualifiés et en poste, Président de Syndicat ayant la compétence GEMAPI…)
- 1 formateur de l’équipe pédagogique

Après un parcours de formation continue X

- Président du jury : Directeur du CFPPA de droit
- 3 professionnels de la gestion des milieux aquatiques (Techniciens de rivière ou assimilé qualifiés et en poste, Président de Syndicat ayant la compétence GEMAPI…)
- 1 formateur de l’équipe pédagogique

En contrat de professionnalisation X

- Président du jury : Directeur du CFPPA de droit
- 3 professionnels de la gestion des milieux aquatiques (Techniciens de rivière ou assimilé qualifiés et en poste, Président de Syndicat ayant la compétence GEMAPI…)
- 1 formateur de l’équipe pédagogique

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

- Président du jury : Directeur du CFPPA de droit
- 3 professionnels de la gestion des milieux aquatiques (Techniciens de rivière ou assimilé qualifiés et en poste, Président de Syndicat ayant la compétence GEMAPI…)
- 1 formateur de l’équipe pédagogique

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 21 0 100 73 -
2021 15 0 91 73 82
2020 14 0 93 57 75
2019 16 0 100 86 64

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36227 Technicien de rivière GEMAPI

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :