L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

325 : Documentation, bibliothèque, administration des données

Icon formacode

Formacode(s)

46382 : Documentation audiovisuelle et multimédia

46345 : Ingénierie documentaire

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

09-02-2028

Niveau 5

325 : Documentation, bibliothèque, administration des données

46382 : Documentation audiovisuelle et multimédia

46345 : Ingénierie documentaire

09-02-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNIVERSITE TOULOUSE II 19311383400017 Université Toulouse - Jean Jaurès https://www.univ-tlse2.fr

Objectifs et contexte de la certification :

Le métier de Médiathécaire documentaliste contribue à l’élaboration, la gestion, la mise à disposition et la valorisation de l’offre d’un centre de ressources documentaires ou d’une médiathèque et plus largement de tout service dépositaire/diffuseur d’informations ou de documents du secteur privé ou public. Le niveau d’intervention privilégié est celui de l’adaptation et de la médiation de systèmes d’information et/ou documentaires existants. À ce titre, le Médiathécaire documentaliste est à même d’utiliser les outils de l’écosystème documentaire et informationnel numérique.

Le Médiathécaire documentaliste recherche, sélectionne, traite, rend accessible des documents et informations en fonction du besoin identifié et des moyens disponibles. Il gère l’accès aux ressources et les dispositifs de mise à disposition/diffusion de l’information ou des documents. Il apporte des réponses fiables et pertinentes à tout besoin documentaire et informationnel et privilégie le développement de dispositifs de veille. Il réalise des produits documentaires (bibliographies, documents imprimés ou numériques).
Il initie et anime des actions de valorisation (animations, expositions, sites web, réseaux sociaux, etc.). Il accueille et oriente les usagers dans leurs demandes et l’exploitation des documents et de l’information. Enfin, il participe à la gestion d’une structure documentaire (administration, ressources humaines, aspects juridiques, puis évaluation et prospective du service) dans des cadres publics ou privés, y compris associatifs.

Activités visées :

Conduite d’une recherche documentaire ou informationnelle en réponse à un besoin 

Accompagnement des usagers (publics et professionnels) dans leur recherche documentaire et informationnelle 

Réalisation de produits et services documentaires 

Organisation de dispositifs de veille adaptée au contexte de la structure, des usagers(publics ou professionnels) et diffusion des résultats

Mise en œuvre d’une politique documentaire formalisée au préalable 

Description et signalement des ressources documentaires 

Organisation dans l’espace et en ligne de l’offre de ressources documentaires et informationnelles 

Editorialisation et la valorisation des collections physiques et numériques, auprès des publics

Gestion d’une structure documentaire 

Accueil des publics individuels ou en groupe, en présentiel et distanciel 

Acquisition, le mise en œuvre et l’optimisation d’environnements numériques professionnels 

Mise en place d’actions de médiation (animations)

Compétences attestées :

Analyser une demande documentaire ou informationnelle en conduisant un questionnement quintilien (QQQOQCP*) pour en dégager cibles et contraintes opératoires en s’appuyant sur la connaissance des publics et l’environnement documentaire.

Conduire une démarche de recherche méthodologique en extrayant l’information et la documentation appropriée afin de répondre à un besoin documentaire ou informationnel.

Contrôler la validité des sources en utilisant des grilles d’évaluation afin d’apporter une réponse adéquate aux besoins documentaires.

Guider les usagers aux bonnes pratiques de recherches documentaires et informationnelles en mettant en place des dispositifs de sensibilisation et d’assistance adaptés à leurs besoins et spécificités.

Former le public aux usages des outils documentaires et informationnels, lors de sessions de formation en s’adaptant à leurs besoins et spécificités.

Concevoir des produits documentaires adaptés aux publics afin de faciliter l’accès aux contenus informationnels en respectant des normes, la sécurité informatique, le droit de l’information et le caractère accessible.

Alimenter les outils de signalement et de diffusion de l’information en s’adaptant à leurs spécificités afin d’optimiser leur référencement sur les réseaux et dispositifs collaboratifs.

Définir un dispositif de veille informationnelle, adapté aux contraintes de la structure, des sources, des usagers et des modes d’exploitation des résultats en s’appuyant sur les logiciels spécifiques afin d’aider à la décision ou d’actualiser ses connaissances.

Diffuser les résultats de la veille en les mettant en forme afin d’en faciliter l’usage.

Formaliser un plan de développement des collections (y compris des outils de suivi) à partir de la charte documentaire en s’appuyant sur la connaissance du paysage documentaire environnant et de la population à desservir afin de répondre aux besoins de documentation, d’information et de divertissement des publics y compris les personnes éloignées et empêchées.

Concevoir des offres informationnelles et documentaires afin de répondre aux besoins de documentation, d’information et divertissement des publics en utilisant les moyens numériques et de communication adaptés en fonction d’un contexte local, en prenant en compte les besoins des bénéficiaires, le cadre institutionnel, les réseaux nationaux et locaux.

Appliquer des méthodologies d’analyse et de sélection spécifiques à chaque type éditorial (physique et numérique) en s’appuyant sur une veille éditoriale en vue d’enrichir une collection.

Conduire un plan de régulation (désherbage) afin de maintenir le caractère actuel et attractif de la collection, en s’appuyant sur des indicateurs qui prennent en compte l’évaluation des usages des collections physiques et numériques.

Indexer des documents à partir de langage documentaire (thésaurus, liste d’autorité, classification, etc.), en analysant leur contenu afin d’en faciliter leur accès.

Cataloguer des documents dans des dispositifs de signalement et de référencement (catalogues) pour faciliter le repérage de l’information en utilisant les différents modules des logiciels de gestion des bibliothèques et systèmes d’informations documentaires.

Valoriser l’offre documentaire et informationnelle en ligne afin d’accroitre la visibilité des contenus, en utilisant les différents modules des logiciels de gestion des bibliothèques ainsi que les applications et outils de gestion des interfaces d’accès aux ressources numériques et en prenant en compte les spécificités.

Organiser la mise à disposition et la circulation des documents et informations pour en faciliter leur accès en prenant en compte les dispositifs propres à la structure et aux publics.

Adapter des plans de classement pour faciliter le libre-accès de l’offre de ressources dans les espaces, en prenant en compte les besoins des publics et les missions de l’établissement.

Développer des prestations et services de médiation afin d’accroitre l’attractivité de contenus culturels numériques en créant des dispositifs adaptés à chaque ressource (bouquet, catalogue, tutoriel, etc.) et aux spécificités des publics.

Créer des contenus de médiation multimédia afin de faciliter la découverte et l’accès des ressources physiques et numériques, en s’appuyant sur des interfaces et canaux de communication de l’environnement documentaire accessible (portail, site web, réseaux sociaux.

Rédiger des supports de communication adaptés aux besoins des publics afin de promouvoir les ressources culturelles et informationnelles.

Valoriser les ressources documentaires dans les espaces de l’établissement documentaire de manière continue et ponctuelle en utilisant des techniques d’aménagement et de présentation afin de faciliter la découverte et l’appropriation.

Optimiser le fonctionnement d’une structure documentaire en respectant les procédures administratives, le cadre budgétaire et les dispositifs réglementaires afin de proposer un service efficient aux différents publics.

Rédiger des synthèses et supports informationnels afin de rendre compte de l’activité de la structure et d’aider à la prise de décision en utilisant les outils de communication adaptés (formulaires, notes, rapports, bilans, etc.).

Décliner en actions opérationnelles des directives et orientations stratégiques en prenant en compte les enjeux et spécificités de l’environnement documentaire afin de proposer ou d’adapter de nouveaux services aux publics.

Adopter une posture d’accueil courtoise et bienveillante en fonction de la situation (sur site et à distance) propre à favoriser la relation avec le public, l’échange et la médiation en s’adaptant aux usagers.

Mettre en place une stratégie d’ensemble d’accueil des publics et leur prise en charge spécifique en concertation avec les collègues et les services ad hoc en vue d’anticiper des situations difficiles par un dispositif de médiation adapté élaboré.

Mettre en place des dispositifs de médiation et une communication adaptée en sollicitant les acteurs œuvrant en la matière et en s’informant sur les besoins des publics spécifiques.

Mesurer les besoins des usagers en mobilisant les techniques d’enquêtes et en s’appuyant sur les résultats analysés afin d’adapter les services au public.

Gérer l’activité de son environnement documentaire, le signalement et le référencement des ressources afin d’optimiser le service rendu, en utilisant les applications informatiques nécessaires à l’exercice de ses fonctions et en s’appuyant sur les besoins de la structure.

Assurer une maintenance de premier niveau des logiciels (SIGB, SID) et des matériels en mobilisant ses compétences informatiques et numériques nécessaires afin de garantir une continuité de l’utilisation du matériel et des logiciels.

Solliciter les services spécialistes, notamment par le biais de plateforme pour prendre en charge des interventions complexes et proposer des solutions.

Implémenter des équipements matériels et logiciels (notamment SIBG, SID) en adéquation au contexte et usage documentaire afin d’adapter sa conduite d’activité en prenant en compte les spécificités des utilisateurs et destinataires.

Mettre en place des actions culturelles et éducatives pour développer les usages documentaires et informationnels, l’accès aux modes et pratiques de lectures et aux savoirs en mobilisant des techniques d’animation et de médiation adaptés aux différents publics.

Concevoir des dispositifs de communication adaptés aux publics destinataires afin de promouvoir les actions culturelles et éducatives et leur environnement documentaire en mobilisant les outils et services adéquats en veillant à leur accessibilité.

Formaliser des actions culturelles et éducatives de manière concertée dans des documents d’aide à la décision et outils de pilotage en s’appuyant sur les différents acteurs et ses collègues en vue d’obtenir des moyens et de garantir la mise en œuvre des projets.

Modalités d'évaluation :

Dossier de recherche documentaire

Mémoire professionnel

Note de synthèse

Présentation orale

Exercices d’indexation

Rédaction de notices catalographiques normées

Création de tableur dynamique

Élaboration en groupe d’une fiche projet d’animation

RNCP38617BC01 - Rechercher des sources documentaires et informationnelle et diffuser des résultats

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser une demande documentaire ou informationnelle en conduisant un questionnement quintilien (QQQOQCP*) pour en dégager cibles et contraintes opératoires en s’appuyant sur la connaissance des publics et l’environnement documentaire.

Conduire une démarche de recherche méthodologique en extrayant l’information et la documentation appropriée afin de répondre à un besoin documentaire ou informationnel.

Contrôler la validité des sources en utilisant des grilles d’évaluation afin d’apporter une réponse adéquate aux besoins documentaires.

Guider les usagers aux bonnes pratiques de recherches documentaires et informationnelles en mettant en place des dispositifs de sensibilisation et d’assistance adaptés à leurs besoins et spécificités.

Former le public aux usages des outils documentaires et informationnels, lors de sessions de formation en s’adaptant à leurs besoins et spécificités.

Concevoir des produits documentaires adaptés aux publics afin de faciliter l’accès aux contenus informationnels en respectant des normes, la sécurité informatique, le droit de l’information et le caractère accessible.

Alimenter les outils de signalement et de diffusion de l’information en s’adaptant à leurs spécificités afin d’optimiser leur référencement sur les réseaux et dispositifs collaboratifs.

Définir un dispositif de veille informationnelle, adapté aux contraintes de la structure, des sources, des usagers et des modes d’exploitation des résultats en s’appuyant sur les logiciels spécifiques afin d’aider à la décision ou d’actualiser ses connaissances.

Diffuser les résultats de la veille en les mettant en forme afin d’en faciliter l’usage.

Mise en situation professionnelle

RNCP38617BC02 - Valoriser des ressources documentaires et informationnelles diversifiées

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Formaliser un plan de développement des collections (y compris des outils de suivi) à partir de la charte documentaire en s’appuyant sur la connaissance du paysage documentaire environnant et de la population à desservir afin de répondre aux besoins de documentation, d’information et de divertissement des publics y compris les personnes éloignées et empêchées.

Concevoir des offres informationnelles et documentaires afin de répondre aux besoins de documentation, d’information et divertissement des publics en utilisant les moyens numériques et de communication adaptés en fonction d’un contexte local, en prenant en compte les besoins des bénéficiaires, le cadre institutionnel, les réseaux nationaux et locaux.

Appliquer des méthodologies d’analyse et de sélection spécifiques à chaque type éditorial (physique et numérique) en s’appuyant sur une veille éditoriale en vue d’enrichir une collection.

Conduire un plan de régulation (désherbage) afin de maintenir le caractère actuel et attractif de la collection, en s’appuyant sur des indicateurs qui prennent en compte l’évaluation des usages des collections physiques et numériques.

Indexer des documents à partir de langage documentaire (thésaurus, liste d’autorité, classification, etc.), en analysant leur contenu afin d’en faciliter leur accès.

Cataloguer des documents dans des dispositifs de signalement et de référencement (catalogues) pour faciliter le repérage de l’information en utilisant les différents modules des logiciels de gestion des bibliothèques et systèmes d’informations documentaires.

Valoriser l’offre documentaire et informationnelle en ligne afin d’accroitre la visibilité des contenus, en utilisant les différents modules des logiciels de gestion des bibliothèques ainsi que les applications et outils de gestion des interfaces d’accès aux ressources numériques et en prenant en compte les spécificités.

Organiser la mise à disposition et la circulation des documents et informations pour en faciliter leur accès en prenant en compte les dispositifs propres à la structure et aux publics.

Adapter des plans de classement pour faciliter le libre-accès de l’offre de ressources dans les espaces, en prenant en compte les besoins des publics et les missions de l’établissement.

Développer des prestations et services de médiation afin d’accroitre l’attractivité de contenus culturels numériques en créant des dispositifs adaptés à chaque ressource (bouquet, catalogue, tutoriel, etc.) et aux spécificités des publics.

Créer des contenus de médiation multimédia afin de faciliter la découverte et l’accès des ressources physiques et numériques, en s’appuyant sur des interfaces et canaux de communication de l’environnement documentaire accessible (portail, site web, réseaux sociaux.

Rédiger des supports de communication adaptés aux besoins des publics afin de promouvoir les ressources culturelles et informationnelles.

Valoriser les ressources documentaires dans les espaces de l’établissement documentaire de manière continue et ponctuelle en utilisant des techniques d’aménagement et de présentation afin de faciliter la découverte et l’appropriation.

Mise en situation professionnelle

RNCP38617BC03 - Contribuer à la gestion d'une structure documentaire et au développement de projets culturels et éducatifs auprès de tous publics

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Optimiser le fonctionnement d’une structure documentaire en respectant les procédures administratives, le cadre budgétaire et les dispositifs réglementaires afin de proposer un service efficient aux différents publics.

Rédiger des synthèses et supports informationnels afin de rendre compte de l’activité de la structure et d’aider à la prise de décision en utilisant les outils de communication adaptés (formulaires, notes, rapports, bilans, etc.).

Décliner en actions opérationnelles des directives et orientations stratégiques en prenant en compte les enjeux et spécificités de l’environnement documentaire afin de proposer ou d’adapter de nouveaux services aux publics.

Adopter une posture d’accueil courtoise et bienveillante en fonction de la situation (sur site et à distance) propre à favoriser la relation avec le public, l’échange et la médiation en s’adaptant aux usagers.

Mettre en place une stratégie d’ensemble d’accueil des publics et leur prise en charge spécifique en concertation avec les collègues et les services ad hoc en vue d’anticiper des situations difficiles par un dispositif de médiation adapté élaboré.

Mettre en place des dispositifs de médiation et une communication adaptée en sollicitant les acteurs œuvrant en la matière et en s’informant sur les besoins des publics spécifiques.

Mesurer les besoins des usagers en mobilisant les techniques d’enquêtes et en s’appuyant sur les résultats analysés afin d’adapter les services au public.

Gérer l’activité de son environnement documentaire, le signalement et le référencement des ressources afin d’optimiser le service rendu, en utilisant les applications informatiques nécessaires à l’exercice de ses fonctions et en s’appuyant sur les besoins de la structure.

Assurer une maintenance de premier niveau des logiciels (SIGB, SID) et des matériels en mobilisant ses compétences informatiques et numériques nécessaires afin de garantir une continuité de l’utilisation du matériel et des logiciels.

Solliciter les services spécialistes, notamment par le biais de plateforme pour prendre en charge des interventions complexes et proposer des solutions.

Implémenter des équipements matériels et logiciels (notamment SIBG, SID) en adéquation au contexte et usage documentaire afin d’adapter sa conduite d’activité en prenant en compte les spécificités des utilisateurs et destinataires.

Mettre en place des actions culturelles et éducatives pour développer les usages documentaires et informationnels, l’accès aux modes et pratiques de lectures et aux savoirs en mobilisant des techniques d’animation et de médiation adaptés aux différents publics.

Concevoir des dispositifs de communication adaptés aux publics destinataires afin de promouvoir les actions culturelles et éducatives et leur environnement documentaire en mobilisant les outils et services adéquats en veillant à leur accessibilité.

Formaliser des actions culturelles et éducatives de manière concertée dans des documents d’aide à la décision et outils de pilotage en s’appuyant sur les différents acteurs et ses collègues en vue d’obtenir des moyens et de garantir la mise en œuvre des projets.

Mise en situation professionnelle

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L'acquisition de la certification s'effectue par la validation de tous les blocs des compétences. 

Secteurs d’activités :

Secteur public culturel : bibliothèque, médiathèque, librairie, centre de documentation en université, collectivité territoriale et ses services dépendants, administrations relevant des services de l'État.

Secteur privé : centre de documentation, bibliothèque d'entreprise, associative.

Type d'emplois accessibles :

  • Médiathécaire / Documentaliste
  • Assistant spécialisé des bibliothèques
  • Assistant spécialisé des centres de ressources documentaires ou d’informations
  • Archiviste documentaliste
  • Chargé de documentation numérique / Technicien documentaire des systèmes d’information
  • Animateur en médiathèque
  • Médiateur en médiathèque
  • Médiateur des ressources et collections
  • Médiateur numérique

Code(s) ROME :

  • K1601 - Gestion de l''information et de la documentation

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Niveau 4 de qualification ou équivalent.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 4 membres dont 50 % de professionnels, représentants qualifiés des métiers ciblés.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 4 membres dont 50 % de professionnels, représentants qualifiés des métiers ciblés.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 4 membres dont 50 % de professionnels, représentants qualifiés des métiers ciblés.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 21 0 59 47 -
2021 25 0 77 68 71
2020 20 0 47 29 41

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36478 Médiathécaire documentaliste

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :