L'essentiel

Icon de certification

CCN1

3109 - Métallurgie

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

200n : Conception de produits (sans autre indication); design industriel

201n : Conception en automatismes et robotique industriels, en informatique industrielle

Icon formacode

Formacode(s)

11020 : Modèle simulation

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

09-02-2027

3109 - Métallurgie

Niveau 5

200n : Conception de produits (sans autre indication); design industriel

201n : Conception en automatismes et robotique industriels, en informatique industrielle

11020 : Modèle simulation

09-02-2027

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 - https://observatoire-metallurgie.fr
Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie - - https://www.observatoire-metallurgie.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Le métier relève de la recherche et du développement de nouveaux produits ou de systèmes mécaniques, de leur modélisation virtuelle ou physique, de leur simulation comportementale et de leur optimisation.

Le concepteur modélisateur de produits ou de systèmes mécaniques conçoit, à la demande d’un client interne ou externe, des produits ou des systèmes mécaniques à partir de logiciels de conception assistée par ordinateur et tout autre logiciel permettant de réaliser des calculs graphiques, dimensionnels, géométriques ou mécaniques, ainsi que des calculs liés aux simulations liées à la mises en mouvement de pièces et de systèmes mécaniques ou pour tester leur résistance mécanique ou leur fonctionnement.

Le concepteur modélisateur de produits ou de systèmes mécaniques élabore des plans mécaniques d’ensembles et des plans de définitions, recherche des solutions techniques modélisées et justifie ses choix lors des revues de projet. Il réalise l’étude de produit ou de système mécanique par leur conception et participe à sa validation technique avec le client interne ou externe. L’utilisation d’un ou plusieurs systèmes de conception assistée par ordinateur (C.A.O), et de leurs solutions informatiques spécifiques (modélisation, simulation, architecture système, maillage, etc.) domine l’activité du concepteur. Il rédige des spécifications techniques de son étude mécanique, en la conduisant selon une démarche d’assurance qualité et en tenant compte des normes en vigueur et des aspects environnementaux.

Les derniers procédés de fabrication comme la fabrication additive, l’éco-conception, la transition énergétique et plus largement la prise en compte des impacts environnementaux et de leurs enjeux majeurs, la conception dite collaborative et l’amélioration continue sont progressivement entrés dans le champ des activités du concepteur dont en outre la capacité d’innovation est une caractéristique fondamentale.

Activités visées :

La conception d’un produit ou d’un système mécanique

Cette activité consiste à réaliser les dossiers normalisés de définition du produit ou du système mécanique (plans, spécifications, nomenclatures et notices techniques) qui seront ensuite à la main des services de production pour en assurer la fabrication, le montage, l’utilisation et éventuellement la maintenance.
A partir de tout ou partie du cahier des charges client dont il identifie et caractérise les fonctions de service et de contrainte pour le parfaire, le concepteur modélisateur réalise l’analyse fonctionnelle et recherche les solutions techniques qui seront consignés dans un dossier d’avant-projet dans lequel il identifie l’ensemble des spécificités et les solutions techniques correspondantes. Il conçoit, à partir de l’exploitation de solutions informatiques de conception assistée par ordinateur, une étude de faisabilité, les plans de définition et nomenclatures associées. Il analyse les performances du produit ou du système conçu en simulant son fonctionnement toujours à l’aide de logiciels spécifiques ou de solutions informatiques adaptées, afin d’en vérifier la fonctionnalité mais également de déceler d’éventuelles contraintes, déformations ou fatigue mécanique.
Dans ce cadre, il réalise les calculs cinématiques ou dynamiques et de résistance des matériaux pour maximiser sa conception, et peut être amené à faire appel à un ingénieur mécanicien lorsque la complexité de la situation l’exige. Plusieurs hypothèses de conception pouvant être envisagées selon le cahier des charges, le concepteur modélisateur est amené à devoir justifier ses choix en argumentant sur ses caractéristiques mécaniques, le choix des matériaux et les performances du produit ou du système mécanique.
La finalité de cette activité vise à concevoir le produit ou le système mécanique, argumenter et justifier le ou les choix de conception, en réponse à l’expression du besoin initial du client.

La conduite d’une étude d’un produit ou d’un système mécanique

Cette activité regroupe les compétences nécessaires à la rédaction d’un document technique relatif à la conception d’un produit ou d’un système mécanique et sa justification devant un client, dans les temps et les délais impartis. Le concepteur modélisateur travaille généralement en équipe mais surtout en réseau et en mode collaboratif et peut être amené à définir, ordonner et planifier les tâches à réaliser selon la complexité du dispositif mécanique à concevoir.
Réalisant toujours ses études dans un esprit d’analyse critique, il conçoit en maitrisant les coûts et les délais de développement, en apportant de la valeur ajoutée au produit. En maîtrisant par ailleurs les processus tout au long du cycle de vie du projet, il négocie avec le client interne ou externe, fait des propositions de modification et fait preuve d’innovation.
La conduite de l’étude se déroule en mettant en œuvre une démarche qualité en conception et en éco-conception, ce qui le conduit à connaître ou exploiter les normes en vigueur.
A l’aide des solutions informatiques ou logiciels d’animation, de simulation ou de calculs, il argumente les choix de son étude devant l’équipe projet avec qui il travaille de manière collaborative, voire directement avec le client final.
La finalité de cette activité vise à conduire une étude d’un produit ou d’un système mécanique jusqu’à son terme et sa validation par le client interne ou externe. En apportant la valeur ajoutée demandée de manière collaborative avec toutes les parties prenantes du projet d’étude, la conduite de l’étude est réalisée dans le respect des coûts, délais et qualité déterminés par le cahier des charges et les exigences du client.

Compétences attestées :

Réaliser l’analyse fonctionnelle d’un produit ou d’un système mécanique

Élaborer tout ou partie d’un cahier des charges d’un produit ou d’un système mécanique

Rechercher des solutions techniques répondant au besoin fonctionnel.

Concevoir une solution technique d’un produit ou un système mécanique sur un logiciel de CAO.

Mener tout ou partie d’une étude en assurance qualité et en tenant compte du profil environnemental du produit ou du système mécanique.

Établir un planning d’avancement d’un projet d’étude d’un produit ou d’un système mécanique.

Modalités d'évaluation :

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :  

A. Évaluation en situation professionnelle réelle : l’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles réalisées en entreprise ou en centre de formation habilité, ou tout autre lieu adapté. Celle-ci s’appuie sur : 

1. une observation en situation de travail.  

2. des questionnements avec apport d’éléments de preuve sur les activités professionnelles réalisées en entreprise par le candidat.  

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel : le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre de certification, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer selon cette modalité ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel de certification sont satisfaites.  

C. Et avis de l'entreprise : l’entreprise donne un avis au regard du référentiel d’activités.

RNCP38620BC01 - La conception produit ou d'un système mécanique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser l’analyse fonctionnelle d’un produit ou d’un système mécanique.
Élaborer tout ou partie d’un cahier des charges d’un produit ou d’un système mécanique.
Rechercher des solutions techniques répondant au besoin fonctionnel.
Concevoir une solution technique d’un produit ou un système mécanique sur un logiciel de CAO.

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :
A. Évaluation en situation professionnelle réelle
B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel
C. Et avis de l'entreprise

RNCP38620BC02 - La conduite d'une étude d'un produit ou d'un système mécanique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mener tout ou partie d’une étude en assurance qualité et en tenant compte du profil environnemental du produit ou du système mécanique.
Établir un planning d’avancement d’un projet d’étude d’un produit ou d’un système mécanique.

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :
A. Évaluation en situation professionnelle réelle
B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel
C. Et avis de l'entreprise

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation  des blocs de compétences. Le candidat a la possibilité de se présenter à de nouvelles actions d’évaluation sur la conservation du bénéfice des compétences professionnelles acquises et validées, pendant un délai de 5 ans à compter de la date de la décision du jury paritaire de  délibération. La réinscription sera effectuée par l’intermédiaire d’une entreprise ou d’un organisme de formation habilité, ou directement par  le candidat.

Secteurs d’activités :

Le concepteur modélisateur de produits ou de systèmes mécaniques exerce dans le cadre d’un bureau d’études ou de recherche ou dans différents services de conception, sous la responsabilité d’un directeur ou chef de service, d’un chef de bureau d’études, d’un projeteur confirmé ou d’un ingénieur développement. Il exerce ses activités en collaboration avec les responsables de produits et peut également avoir des liens professionnels avec les services de production, de markéting, de design produit.

Son environnement de travail relève de la recherche et du développement de nouveaux produits ou de systèmes mécaniques, de leur modélisation virtuelle ou physique, de leur simulation comportementale et de leur optimisation.

Selon l’organisation dans laquelle il exerce, la taille du projet, le secteur d’activité visé, et selon l’organisation du client, le concepteur travaille seul en mode projet ou avec une équipe d’autres concepteur ou de dessinateurs. Le mode collaboratif dans lequel il exerce, amène le concepteur à utiliser tous les moyens de communications dont il dispose, notamment dans une configuration de conception à distance, où chaque itération du projet est comprise et traduite dans son étude. En conséquence il est souvent amené à travailler en réseau.

 

Type d'emplois accessibles :

Designer industriel 

Concepteur modélisateur numérique de produits ou de systèmes mécaniques

Chef de projet en conception industrielle en mécanique

Concepteur de produits industriels mécaniques

Concepteur en produits mécaniques

Dessinateur Projeteur

Technicien en conception industrielle

Technicien d’études en mécanique

Code(s) ROME :

  • H1203 - Conception et dessin produits mécaniques

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Avoir validé une certification professionnelle de niveau à minima n-1 du cadre national des certifications professionnelles OU avoir une expérience professionnelle.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury paritaire de délibération est constitué :

D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.

D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés.

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

En contrat de professionnalisation X

Le jury paritaire de délibération est constitué :

D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.

D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés.

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury paritaire de délibération est constitué :

D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.

D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés.

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 29 0 100 85 -
2021 60 0 100 87 -

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35216 CQP Concepteur modélisateur numérique de produits ou de systèmes mécaniques

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :