L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

232 : Bâtiment

Icon formacode

Formacode(s)

22250 : Écoconstruction

22378 : Réhabilitation bâtiment

22211 : Performance énergétique bâtiment

22396 : Construction bois

22254 : BTP conception organisation

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2026

Niveau 7

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

232 : Bâtiment

22250 : Écoconstruction

22378 : Réhabilitation bâtiment

22211 : Performance énergétique bâtiment

22396 : Construction bois

22254 : BTP conception organisation

31-08-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
INSTITUT MINES TELECOM - ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES MINES D'ALES 18009202500113 IMT Mines Alès https://www.mines-ales.fr

Objectifs et contexte de la certification :

Selon le rapport de France Stratégie « Les métiers en 2030 » publié en mars 2022, le secteur de « la construction serait stimulé par l’investissement et l’accroissement des besoins en rénovation des bâtiments pour répondre notamment aux exigences d’efficacité énergétique de la transition bas carbone […] Le secteur devrait créer 190 000 emplois entre 2019 et 2030. »

D’après ce même rapport, les besoins en personnel cadre du bâtiment augmentent au regard de « la complexification des chantiers, des avancées technologiques et de la nécessité de répondre à la fois aux exigences de confort et de durabilité. »

Le bâtiment est une des clés de la réussite de la stratégie bas carbone de la France. Le Secrétariat Général à la Planification Écologique (SGPE) lui a fixé des objectifs ambitieux en matière de rénovation : 61 % d'émissions en moins d'ici à 2030.

Dans ce contexte de fort besoin en personnel compétent pour faire face aux défis technologiques et environnementaux à venir, la certification d’ingénieur spécialité « Bâtiment » a toute sa place.

L’ingénieur se trouve confronté aujourd’hui à :

  • Un environnement de plus en plus concurrentiel à l’international
  • L’usage de nouveaux outils numériques collaboratifs (BIM, LEAN C) qui amènent à des échanges entre les acteurs modifiant ainsi les modes de pensée, les modes de fonctionnement et les responsabilités
  • La nécessaire transition écologique impliquant la variation des propriétés des matériaux en fonction des contextes locaux et modifiant l’équilibre économique des projets
  • La transition énergétique avec un objectif de décarbonation
  • Au challenge que représentent les outils de l’IA (generative design) en termes d’innovation dans la conception et l’optimisation de la structure et de la performance énergétique du bâtiment.
  • Au défi des évolutions climatiques à venir

Pour répondre au mieux à ce contexte en forte évolution et ces enjeux, les ingénieurs de demain devront mobiliser expertise, ingéniosité, agilité, responsabilité et influence.

Agréée par Effinergie, collectif reconnu d’intérêt général et expert dans le domaine des bâtiments sobres en énergie et bas carbone, et labellisée par le Pôle de compétitivité DERBI (Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l’Industrie), cette certification aborde de manière très marquée les préoccupations principales de l’urgence climatique et énergétique actuelle dans le secteur de la construction et de la réhabilitation des bâtiments.

Activités visées :

L’ingénieur certifié de l’Ecole Nationale supérieure des Mines d’Alès de l’Institut Mines-Télécom spécialité Bâtiment développe des activités qui intègrent :

  • Analyse du besoin client pour la structure d’un bâtiment.
  • Élaboration de solutions techniques innovantes pour la structure d’un bâtiment durable.
  • Choix de principes constructifs pour la structure d’un bâtiment durable.
  • Modélisation et calcul des structures (béton, métallique) d’un bâtiment.
  • Rédaction de notes de calculs de structures d’un bâtiment.
  • Conception d’une structure de bâtiment en fonction des enjeux majeurs de l’opération et du domaine du bâtiment durable (avoisinants, architecturaux, géotechniques, corps d’états, socio-économiques, légaux, réglementaires, normatifs,…).
  • Production des pièces techniques écrites et dessinées concernant la structure d’un bâtiment.
  • Réponse à appel d'offres pour la construction ou la réhabilitation structurelle d'un bâtiment.
  • Gestion d’un projet ou d'une équipe pour la construction ou la réhabilitation structurelle d'un bâtiment.
  • Communication et coordination des parties prenantes d’un projet de construction ou de réhabilitation structurelle d'un bâtiment.
  • Analyse du besoin client pour les dispositifs énergétiques d’un bâtiment.
  • Identification des enjeux énergétiques majeurs d’une opération de construction ou de réhabilitation d’ un bâtiment.
  • Analyse et conception de l’enveloppe et des systèmes énergétiques d’un bâtiment durable.
  • Élaboration de solutions techniques adaptées et innovantes à l’exploitation des dispositifs énergétiques d’un bâtiment durable.
  • Modélisation, calcul de la performance énergétique et du confort d’un bâtiment.
  • Réponse à appel d'offres pour la construction ou la réhabilitation énergétique d'un bâtiment.
  • Production des pièces techniques écrites et dessinées concernant l’enveloppe et les systèmes énergétiques d’un bâtiment.
  • Gestion d’un projet ou d'une équipe pour la construction ou la réhabilitation énergétique d'un bâtiment.
  • Communication et coordination des parties prenantes d’un projet de construction ou de réhabilitation énergétique d'un bâtiment.
  • Analyse et conception des méthodes et moyens pour réaliser l’enveloppe d’un bâtiment et ses équipements.
  • Élaboration de solutions techniques pour réaliser un chantier.
  • Élaborations de solutions techniques adaptées aux aléas de chantier et négociations de contrats afférents.
  • Ordonnancement, planification, suivi des travaux dans le respect des obligations légales, réglementaires et normatives.
  • Production des pièces techniques écrites et dessinées pour la bonne exécution des travaux.
  • Gestion administrative et économique d'une opération de construction ou de réhabilitation d’un bâtiment.
  • Gestion d’un projet ou d'une équipe pour l’exécution des travaux.
  • Communication et coordination des parties prenantes du chantier.
  • Analyse et évaluation de la structure d’un bâtiment existant.
  • Identification des enjeux majeurs d’une opération de réhabilitation structurelle d’un bâtiment existant (avoisinants, architecturaux, géotechniques, corps d’états, socio-économiques, légaux, réglementaires, normatifs,…).
  • Élaboration de solutions techniques adaptées pour la réhabilitation structurelle d’un bâtiment existant.
  • Modélisation et calcul de solutions structurelles adaptées à la réhabilitation d’un bâtiment existant.
  • Rédaction de notes de calculs de structures d’un projet de réhabilitation d’un bâtiment existant.
  • Analyse et évaluation de l'enveloppe et des systèmes énergétiques d’un bâtiment existant.
  • Identification des enjeux majeurs d’une opération de réhabilitation énergétique d’un bâtiment existant (architecturaux, géotechniques, bio climatisme, socio-économiques, environnementaux, règlementaires, normatifs).
  • Élaboration de solutions techniques des dispositifs énergétiques adaptées à la réhabilitation d’un bâtiment existant.
  • Modélisation et calcul de solutions de dispositifs énergétiques adaptées à la réhabilitation d’un bâtiment existant.
  • Identification des enjeux majeurs d’une opération de construction en matériau bois (avoisinants, architecturaux, géotechniques, corps d’états, socio-économiques, légaux, réglementaires, normatifs, …).
  • Élaboration de solutions techniques conformes aux enjeux majeurs d’une opération de construction en matériau bois.
  • Choix des essences de bois et des filières d’approvisionnement prenant en compte les critères d’éco-conception et de circuit court
  • Modélisation et calcul de structure d’un bâtiment à ossature bois.
  • Rédaction de notes de calculs de structures d’un bâtiment à ossature bois

Compétences attestées :

L’ingénieur issu de la certification délivrée par IMT Mines Alès est Ingénieur polyvalent spécialiste du bâtiment durable tous corps d’état avec de fortes compétences développées en ossature des bâtiments, en énergétique des bâtiments et autour de l’usage de matériaux naturels. Pour cela, la certification atteste, dans ces domaines, la validation des compétences suivantes :

Répondre à une problématique d'ingénierie dans un environnement complexe et évolutif.

Concevoir des solutions pouvant répondre aux besoins, en mettant en œuvre des méthodes de créativité et d'innovation.

Assurer la gestion financière des activités menées en s’adaptant à la conjoncture.

Prendre en compte les lois et normes en vigueur dans le bâtiment.

Conduire des projets dans le respect des grandes étapes de la gestion de projet.

Manager une équipe en visant la performance et l’épanouissement individuel des collaborateurs.

Communiquer des informations clés de manière claire, concise et adaptée à différents publics.

Mener une activité dans un contexte international, multiculturel et inclusif

Appliquer des valeurs éthiques et sociétales en situation professionnelle en adoptant une posture éco-responsable.

Mobiliser la créativité au quotidien afin de réinventer les techniques de l’entreprise pour la transformer.

Situer le bâtiment aux regards des enjeux majeurs de l’opération et du bâtiment durable (architecturaux, géotechniques, bio climatisme, socio-économiques...).

Concevoir et réaliser la structure d’un bâtiment durable.

Concevoir les dispositifs énergétiques adaptés à l’exploitation de bâtiments.

Exécuter les travaux de construction d’un bâtiment durable.

Prendre en compte les critères d’écoconception dans le choix de la structure et des matériaux de construction ; comme dans ceux des systèmes énergétiques et de leurs consommations tout au long de leur durée d’utilisation.

Réaliser des bâtiments en choisissant les moyens, les méthodes, les ressources et la planification des chantiers en réponse aux choix de conception.

Intégrer les enjeux de l’économie circulaire et du bâtiment durable au travers, notamment, de la méthode ACV (Analyse du Cycle de Vie).

Prendre des décisions engageant sa responsabilité, dans le respect des cadres juridiques concernés, et s’ adapter aux changements de contextes professionnels.

Gérer et coordonner la maquette numérique (Building information modeling) d'un projet de construction ou de réhabilitation d’un bâtiment.

Modalités d'évaluation :

Pour les voies d'accès en formation initiale et continue diplômante, les activités d'apprentissage de la certification sont de deux types : des enseignements Ressources ou des SAÉ (situation d'apprentissage et d'évaluation).

Les modalités d'évaluation sont adaptées aux objectifs visés par ces activités :

- contrôles de connaissances (examens écrits ; évaluations pratiques, quizz, oraux…) dans le cas des enseignements Ressources

- projets, soutenances, rapports écrits, jeux sérieux, oraux, mémoire et soutenance finale, dans le cas des SAÉ,

- évaluations effectuées par le maître d’apprentissage suivant une trame proposée par l’école, des compétences acquises et développées par l’apprenti en situation professionnelle.

Les évaluations de connaissances et des compétences s’appuient principalement sur 3 familles de critères :

- Le génie scientifique et technique : Capacité à comprendre les problèmes, à les modéliser et à proposer des solutions adaptées et innovantes sur le plan scientifique et technique.

- Les qualités relationnelles et professionnelles : Respect des autres, Écoute, Autonomie, Créativité, Intelligence collective, Responsabilité, Engagement, Éthique, Communication.

- La vision systémique et le sens critique : Approche systémique et pluridisciplinaire, Posture réflexive, Vérification des informations, Vérification de faisabilité, Evaluation des risques et des impacts, Prise en compte de l'incertitude.

Pour la voie d'accès par la validation des acquis de l'expérience (VAE), les modalités d'évaluation se réfèrent à un mémoire et une soutenance orale devant un jury ad hoc.

Prise en compte des situations de handicap :

Des aménagements des épreuves d’évaluation, adaptés aux situations de handicap, sont mis en place sous la supervision du référent handicap de l’école, sous réserve de la formulation d’une demande accompagné d’ un avis médical.

RNCP38679BC01 - Concevoir la structure d'un bâtiment durable

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une étude de faisabilité technique et financière d’un ouvrage en adoptant une approche systémique du projet et en faisant preuve de créativité pour proposer des solutions innovantes afin de produire une offre optimisée et permettre une décision éclairée du donneur d'ordre ou maître d'ouvrage.

(éco)Concevoir de manière optimisée les structures ou éléments structurels d'un bâtiment en adoptant une démarche d'écoconception et en appliquant les règles de calcul spécifiques aux propriétés des matériaux choisis et aux caractéristiques du sous-sol, pour proposer un bâtiment à impacts environnementaux limités ou positifs tout en assurant sa pérennité dans les limites identifiées de durabilité.

Modéliser une structure en statique et en dynamique en utilisant les outils numériques, les concepts scientifiques et les principes justificatifs réglementaires adoptés dans les normes et les recommandations professionnelles pour assurer la sécurité structurelle de la construction en lien avec les contraintes de site.

Dimensionner la structure de manière critique et justifiée en intégrant les résultats de la modélisation et des analyses multicritères dans le respect de la réglementation et de la normalisation de calcul pour offrir une réponse optimisée et éco-responsable au donneur d'ordre ou maître d'ouvrage.

Manager un projet de conception structurelle d'un bâtiment durable, y compris dans un contexte multiculturel, inclusif et international, en mettant en œuvre des méthodes de gestion de projet adéquates et un climat propice à l'innovation, la performance et l’ épanouissement des individus, pour maitriser les coûts, délais et risques, afin d'apporter une réponse qualitativement adaptée aux exigences de résistance et de durabilité de la structure du bâtiment imposées aux parties prenantes.

Gérer, partager, maîtriser les données d'entrée et de sortie aux différentes étapes du projet en produisant les pièces écrites et graphiques, en déployant une démarche contractuelle, collaborative et des outils numériques (BIM) afin de faciliter les échanges, la prise de décision et la traçabilité du processus de conception de la structure du bâtiment.

Dans le cas des enseignements Ressources : contrôles de connaissances (examens écrits, évaluations pratiques, quizz, oraux…)

Dans le cas des situations d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ): projets, soutenances, rapports écrits, jeux sérieux, oraux, mémoire et soutenance finale et évaluations en situations professionnelles

RNCP38679BC02 - Concevoir les dispositifs énergétiques adaptés à l'exploitation de bâtiments

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une étude de faisabilité technique, financière et de rentabilité d’enveloppe de bâtiment ou de systèmes énergétiques en élaborant les principes de fonctionnement, les besoins en systèmes énergétiques et en énergies renouvelables et en maîtrisant le coût énergétique du système afin d'atteindre les objectifs techniques, financiers et environnementaux tout au long de la durée d’ exploitation du bâtiment.

Modéliser un bâtiment, son enveloppe et ses systèmes énergétiques en utilisant les outils numériques et les concepts scientifiques associés à la thermique, l'hydraulique, l'aéraulique à partir d'une analyse multicritères des sous-ensembles caractérisés et de leur impact environnemental afin de déterminer les besoins énergétiques et produire un bilan général à l’échelle du bâtiment répondant au cahier des charges.

Dimensionner un dispositif énergétique de manière optimisée en justifiant les choix technico-économiques au regard des enjeux majeurs de l’ opération et du domaine du bâtiment durable (architecturaux, géotechniques, bio climatisme, socio-économiques, environnementaux, règlementaires, normatifs) pour proposer des solutions économes, performantes et confortables conformes aux réglementations environnementales en vigueur.

Manager un projet de conception énergétique d'un bâtiment durable, y compris dans un contexte multiculturel, inclusif et international, en mettant en œuvre des méthodes de gestion de projet adéquates et un climat propice à l'innovation, la performance et l’ épanouissement des individus, pour maitriser les coûts, délais et risques, afin d'apporter une réponse qualitativement adaptée aux exigences de résistance et de durabilité de la structure du bâtiment imposées aux parties prenantes.

Gérer, partager, maîtriser les données d'entrée et de sortie aux différentes étapes du projet en produisant les pièces écrites et graphiques, en déployant une démarche contractuelle, collaborative et des outils numériques (BIM fluides) afin de faciliter les échanges, la prise de décision et la traçabilité de la démarche de performance énergétique du bâti.

Dans le cas des enseignements Ressources : contrôles de connaissances (examens écrits, évaluations pratiques, quizz, oraux…)

Dans le cas des situations d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ): projets, soutenances, rapports écrits, jeux sérieux, oraux, mémoire et soutenance finale et évaluations en situations professionnelles

RNCP38679BC03 - Exécuter les travaux de construction d'un bâtiment durable

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Définir les techniques et les principes constructifs d’ une enveloppe en privilégiant les fonctions acoustique et d'éclairage pour respecter l'objectif d'efficacité énergétique du bâtiment et le confort des usagers.

Choisir les matériaux et les équipements les plus adaptés au projet en analysant leurs performances, leur facilité de mise en œuvre et leurs coûts afin de déterminer un optimum technico-économique et environnemental en intégrant les enjeux de l’ économie circulaire.

Définir les modalités de réalisation des travaux d'un bâtiment durable en choisissant les moyens, les méthodes, les ressources et la planification des chantiers en réponse aux choix de conception pour assurer une réception conforme aux exigences des parties prenantes.

Manager des travaux d'exécution d'un bâtiment, y compris dans un contexte multiculturel, inclusif et international, en mettant en œuvre des méthodes de gestion de projet adéquates et un climat propice à l'innovation, la performance et l’épanouissement des individus, pour maitriser qualité, coûts, délais et risques afin d'apporter une réponse qualitativement adaptée aux exigences de toutes natures des parties prenantes du chantier. Gérer, partager, maîtriser les données d'entrée et de sortie aux différentes étapes du projet en produisant les pièces écrites et graphiques, en déployant une démarche contractuelle, collaborative et des outils numériques (BIM) afin de faciliter les échanges, la prise de décision et la traçabilité sur le chantier.

Dans le cas des enseignements Ressources : contrôles de connaissances (examens écrits, évaluations pratiques, quizz, oraux…)

Dans le cas des situations d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ): projets, soutenances, rapports écrits, jeux sérieux, oraux, mémoire et soutenance finale et évaluations en situations professionnelles

RNCP38679BC04 - Réhabiliter la structure d'un bâtiment

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser la structure d'un bâtiment en récoltant les données de l'existant, en établissant le diagnostic de l'ouvrage, en recalculant le bâtiment selon les normes actuelles ou antérieures afin de caractériser le bâti, son état et sa capacité résistante actuelle.

Réaliser une étude de réhabilitation structurelle en proposant et justifiant des solutions, des procédés techniques, des méthodes, des modes de réhabilitation et des moyens humains propres à la réhabilitation afin d’assurer la cohérence entre les exigences et contraintes de la réhabilitation et la destination future du bâtiment.

(éco)Concevoir une réhabilitation structurelle de bâtiment durable en s'appuyant sur les études des ouvrages provisoires et définitifs, en réalisant le choix des matériaux dans une démarche d'optimisation structurelle du bâti afin de limiter l'impact environnemental, le coût et les délais de réalisation de la construction.

Dans le cas des enseignements Ressources : contrôles de connaissances (examens écrits, évaluations pratiques, quizz, oraux…)

Dans le cas des situations d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ): projets, soutenances, rapports écrits, jeux sérieux, oraux, mémoire et soutenance finale et évaluations en situations professionnelles

RNCP38679BC05 - Réhabiliter un bâtiment sur le plan énergétique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser énergétiquement un bâtiment en diagnostiquant l'existant à partir des mesures collectées et d'un suivi instrumenté de l'ouvrage afin de caractériser le bâti et ses performances énergétiques actuelles.

Réaliser une étude d’optimisation énergétique en proposant et justifiant des procédés techniques, des systèmes énergétiques, des moyens humains et des méthodologies de pose sur chantier adaptées à la réhabilitation énergétique afin d’assurer la cohérence entre les exigences (financières et techniques), les contraintes de la réhabilitation et la destination du bâtiment.

(éco)Concevoir l'enveloppe et les systèmes énergétiques dans le cadre d'une réhabilitation de bâtiment durable en choisissant des procédés techniques innovants qui préservent la qualité du service rendu et le confort d'usage tout en prenant en compte la maintenance de ces systèmes afin de limiter le coût global, l'impact environnemental du bâtiment et l'inscrire dans une démarche durable.

Dans le cas des enseignements Ressources : contrôles de connaissances (examens écrits, évaluations pratiques, quizz, oraux…)

Dans le cas des situations d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ): projets, soutenances, rapports écrits, jeux sérieux, oraux, mémoire et soutenance finale et évaluations en situations professionnelles

RNCP38679BC06 - Concevoir et réaliser une construction en matériau bois

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une étude de faisabilité technique et financière d’un projet de construction bois en adoptant une approche systémique du projet et en faisant preuve de créativité pour proposer des solutions innovantes afin de produire une offre optimisée et permettre une décision éclairée du donneur d'ordre ou maître d'ouvrage dans le contexte de la filière Bois.

(éco)Concevoir un bâtiment à ossature bois en utilisant de manière critique les concepts et propriétés spécifiques au matériau dans le cadre de choix structurels afin de limiter le coût global, l'impact environnemental du bâtiment et l'inscrire dans une démarche durable.

Définir les modalités d'exécution des phases de travaux et les délais de réalisation d'une construction bois en situant le projet dans son écosystème et en favorisant les circuits courts afin de livrer un bâtiment à faible bilan carbone dans des délais réduits et des coûts maîtrisés.

Dans le cas des enseignements Ressources : contrôles de connaissances (examens écrits, évaluations pratiques, quizz, oraux…)

Dans le cas des situations d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ): projets, soutenances, rapports écrits, jeux sérieux, oraux, mémoire et soutenance finale et évaluations en situations professionnelles

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Pour les voies d'accès en formation initiale et continue diplômante, les conditions obligatoires de l’acquisition de la certification sont :

  • Acquisition des trois blocs de compétences communs (Blocs 1, 2 et 3) et d’un bloc optionnel (blocs 4, 5 ou 6).
  • Niveau minimal B2 attesté en anglais.
  • Temps de présence en entreprise supérieur à la moitié du temps initialement prévu par le calendrier d’ alternance.

Pour la voie d'accès par la validation des acquis de l'expérience (VAE), les conditions obligatoires de l’ acquisition de la certification sont :

  • Acquisition des trois blocs de compétences communs (Blocs 1, 2 et 3) et d’un bloc optionnel (blocs 4, 5 ou 6).
  • Niveau minimal B2 attesté en anglais.

Secteurs d’activités :

L’ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines d'Alès de l'Institut Mines-Télécom, spécialité bâtiment est amené à exercer en tant qu’ingénieur dans les secteurs d’activités suivants : bureaux d’études, entreprises de construction de gros œuvre ou second œuvre, l'ingénierie du bâtiment tous corps d'état, bureaux de contrôle technique, cabinets d’expertise, la gestion de patrimoine, les cabinets d'architecture, la promotion immobilière, l’économie de la construction, assistance à la maîtrise d’ouvrage.

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur d’études, chargé d’affaires, chef de projet, gestionnaire de patrimoine immobilier, conducteur de travaux, maître d’œuvre, maître d’ouvrage, contrôleur technique, économiste de la construction, et autres emplois de cadre liés à la conception, la construction et l'exploitation de bâtiments.

Code(s) ROME :

  • C1503 - Management de projet immobilier
  • F1204 - Qualité Sécurité Environnement et protection santé du BTP
  • F1202 - Direction de chantier du BTP
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le candidat doit être titulaire, en adéquation avec la spécialité de la certification :

- a minima, d'un diplôme de niveau 5 (BTS, DUT, ...) ou niveau équivalent

ou

- d'un diplôme de niveau 6 (licence, BUT, M1, ...)

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

la directrice de l’école (présidente)

le directeur adjoint de l’école le directeur des formations par apprentissage

le directeur de l’action internationale

le directeur des études, ou son représentant

le chef du service chargé de la pédagogie des formations par apprentissage, adjoint au directeur des formations par apprentissage

huit responsables ou enseignants couvrant les différentes spécialités, désignés par le directeur

un représentant des anciens élèves désigné par l’association amicale des anciens élèves et approuvé par le comité de l’enseignement

un élève représentant de chaque promotion concernée est invité. Il n’assiste pas aux délibérations

Après un parcours de formation continue X

la directrice de l’école (présidente)

le directeur adjoint de l’école le directeur des formations par apprentissage

le directeur de l’action internationale

le directeur des études, ou son représentant

le chef du service chargé de la pédagogie des formations par apprentissage, adjoint au directeur des formations par apprentissage

huit responsables ou enseignants couvrant les différentes spécialités, désignés par le directeur

un représentant des anciens élèves désigné par l’association amicale des anciens élèves et approuvé par le comité de l’enseignement

un élève représentant de chaque promotion concernée est invité. Il n’assiste pas aux délibérations

En contrat de professionnalisation X

la directrice de l’école (présidente)

le directeur adjoint de l’école le directeur des formations par apprentissage

le directeur de l’action internationale

le directeur des études, ou son représentant

le chef du service chargé de la pédagogie des formations par apprentissage, adjoint au directeur des formations par apprentissage

huit responsables ou enseignants couvrant les différentes spécialités, désignés par le directeur

un représentant des anciens élèves désigné par l’association amicale des anciens élèves et approuvé par le comité de l’enseignement

un élève représentant de chaque promotion concernée est invité. Il n’assiste pas aux délibérations

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Président du jury : un industriel ou un professionnel choisi parmi les membres du jury. Membres du jury : 3 industriels ou professionnels, 3 membres académiques de l’école, le directeur des formations par apprentissage, secrétaire de séance.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 50 0 100 100 -
2021 43 0 94 94 -
2020 35 0 100 100 -

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.imt-mines-ales.fr/formations/ingenieur-de-specialite-par-apprentissage/ingenieur-batiment

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP38089 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'école nationale supérieure des mines d'Alès de l'Institut Mines Télécom, spécialité bâtiment

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :