L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

115 : Physique

116 : Chimie

118 : Sciences de la vie

Icon formacode

Formacode(s)

11406 : Nanoscience nanotechnologie

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

30-04-2029

Niveau 7

115 : Physique

116 : Chimie

118 : Sciences de la vie

11406 : Nanoscience nanotechnologie

30-04-2029

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
CENTRALE LILLE INSTITUT 19590349700012 - -
ECOLE CENTRALE DE LYON 19690187000010 - -
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE MECANIQUE ET DES MICROTECHNIQUES 19250082500026 - -
INSTITUT MINES TELECOM - DIRECTION GENERALE 18009202500154 - -
INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE (INSA) 19310152400018 - -
INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE 19311381800127 - -
INSTITUT NATIONAL SCIENCES APPLIQUEES LYON 19690192000013 - -
UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 19691774400019 - -
UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE 13001533200013 - -
UNIVERSITE DE LILLE 13002975400012 - -
UNIVERSITE DIJON BOURGOGNE 19211237300019 - -
UNIVERSITE GRENOBLE ALPES 13002608100013 - -
UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III 19311384200010 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le master est un diplôme national de l'enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade universitaire de master. Il confère les mêmes droits à tous ses titulaires, quel que soit l'établissement qui l'a délivré.
Le master atteste l'acquisition d'un socle de connaissances et de compétences majoritairement adossées à la recherche dans un champ disciplinaire ou pluridisciplinaire. Le master prépare à la poursuite d'études en doctorat comme à l'insertion professionnelle immédiate après son obtention, et est organisé pour favoriser la formation tout au long de la vie.
Les parcours de formation en master tiennent compte de la diversité et des spécificités des publics accueillis en formation initiale et en formation continue.

Activités visées :

Les nanosciences étudient les phénomènes et la manipulation de la matière à l’échelle atomique et moléculaire. Les propriétés importantes de la matière, telles que les propriétés électriques, optiques et mécaniques, sont déterminées par la façon dont les molécules et les atomes s’assemblent en structures plus grandes à l’échelle nanométrique.

La nanotechnologie est l'application de cette science dans les nouveaux nanomatériaux et nanodispositifs pour de nouveaux composants, systèmes et produits. La nanotechnologie permet donc de concevoir des matériaux sur mesure dotés de toutes les propriétés souhaitées.

Les activités sont :

- Participation à un projet de recherche dans le domaine des nanosciences, nanomatériaux, nanotechnologies ou nano-bio-technologies

- Développement de solutions innovantes mettant en œuvre des nanotechnologies dans le domaine de l’ingénierie, des matériaux fonctionnels ou des biotechnologies

- Analyse d'un problème multidisciplinaire dans un large champ de sciences fondamentales : physique, chimie, biologie, instrumentation

- Mise en œuvre de techniques d'élaboration, de caractérisation, de manipulation ou d'intégration de nanostructures, nanomatériaux, nano-systèmes, nano-biotechnologies

- Elaboration de protocoles expérimentaux, d'instrumentation ou de modélisation dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies

- Animation d'équipes de recherche et développement dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies

- Veille scientifique et technologique

- Soutien technique dans le secteur de l’industrie

Compétences attestées :

Compétences transversales

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale
- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles


Compétences spécifiques de la mention

- Concevoir, proposer et mettre au point une démarche scientifique multidisciplinaire en nanosciences et nanotechnologies

- Mobiliser les concepts de base dans un large champ de sciences fondamentales apparentées : physique, chimie, biologie, instrumentation

- Mobiliser les concepts avancés de l’un des domaines suivants : physique de la matière condensée et des nanostructures, chimie des assemblages supramoléculaire et nanomatériaux, caractérisation des surfaces et nano-systèmes, biophysique et biotechnologies

- Concevoir une étude scientifique ou technique dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies en mobilisant les outils de modélisation et de simulation appropriés

- Analyser les enjeux techniques, environnementaux, sociétaux et scientifiques de projets impliquant des nanotechologies en tenant compte de leurs potentiels d’application

- Sélectionner un nano matériau pour une application visée en prenant en compte les impacts environnementaux, les contraintes techniques et économiques, les délais

- Développer un procédé technique innovant en nanosciences et nanotechnologies

- Conduire des protocoles expérimentaux, théoriques ou numériques en définissant les techniques appropriées en fonction des domaines, pour fabriquer, élaborer, manipuler, caractériser, comprendre et exploiter des nano-systèmes, des nanomatériaux, des nanostructures et des molécules uniques

- Développer un plan d’expérience, assurer le suivi, le dépouillement et l’analyse des résultats numériques ou expérimentaux

- Mettre en œuvre un procédé technique innovant en nanosciences et nanotechnologies

- Impulser de nouvelles idées en fonction des paramètres techniques et/ou économiques.

- Mener et organiser une veille technologique dans un ou plusieurs domaines des nanosciences et nanotechnologies

- Valoriser et diffuser les résultats (rapports techniques, scientifiques, fiches brevets) auprès de la communauté scientifique, d'institutionnels ou d'entreprises.

- Manager un projet et une équipe scientifique ou technique dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles qui sont proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Modalités d'évaluation :

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.
Chaque ensemble d'enseignements à une valeur définie en crédits européens (ECTS). Pour l’obtention du grade de Master, une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 120 crédits ECTS au-delà du grade de licence.

RNCP38691BC01 - Mettre en oeuvre les usages avancés et spécialisés des outils numériques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38691BC02 - Mobiliser et produire des savoirs hautement spécialisés

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38691BC03 - Mettre en oeuvre une communication spécialisée pour le transfert de connaissances

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38691BC04 - Contribuer à la transformation en contexte professionnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale

- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38691BC05 - Identifier un questionnement en nanosciences et nanotechnologies

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir, proposer et mettre au point une démarche scientifique multidisciplinaire en nanosciences et nanotechnologies

Mobiliser les concepts de base dans un large champ de sciences fondamentales apparentées : physique, chimie, biologie, instrumentation

Mobiliser les concepts avancés de l’un des domaines suivants : physique de la matière condensée et des nanostructures, chimie des assemblages supramoléculaire et nanomatériaux, caractérisation des surfaces et nano-systèmes, biophysique et biotechnologies

Concevoir une étude scientifique ou technique dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies en mobilisant les outils de modélisation et de simulation appropriés

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38691BC06 - Analyser un questionnement en nanosciences et nanotechnologies

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les enjeux techniques, environnementaux, sociétaux et scientifiques de projets impliquant des nanotechologies en tenant compte de leurs potentiels d’application

Sélectionner un nano matériau pour une application visée en prenant en compte les impacts environnementaux, les contraintes techniques et économiques, les délais

Développer un procédé technique innovant en nanosciences et nanotechnologies

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38691BC07 - Mettre en oeuvre méthodes et outils des nanosciences et nanotechnologies

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Conduire des protocoles expérimentaux, théoriques ou numériques en définissant les techniques appropriées en fonction des domaines, pour fabriquer, élaborer, manipuler, caractériser, comprendre et exploiter des nano-systèmes, des nanomatériaux, des nanostructures et des molécules uniques

Développer un plan d’expérience, assurer le suivi, le dépouillement et l’analyse des résultats numériques ou expérimentaux

Mettre en œuvre un procédé technique innovant en nanosciences et nanotechnologies

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38691BC08 - Manager les innovations techniques dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies pour en tirer parti dans l’industrie ou la recherche

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Impulser de nouvelles idées en fonction des paramètres techniques et/ou économiques.

Mener et organiser une veille technologique dans un ou plusieurs domaines des nanosciences et nanotechnologies

Valoriser et diffuser les résultats (rapports techniques, scientifiques, fiches brevets) auprès de la communauté scientifique, d'institutionnels ou d'entreprises.

Manager un projet et une équipe scientifique ou technique dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance sont définies par chaque certificateur qui met en œuvre les dispositifs qu’il juge adaptés : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités peuvent être modulées en fonction de la voie d’accès à la certification.

Secteurs d’activités :

71.12.17    Services d'ingénierie pour projets industriels et manufacturiers

71.20B      Analyses, essais et inspections techniques

71.20.12    Contrôle et analyses de propriétés physiques

71.20.13    Contrôle et analyses de systèmes mécaniques et électriques intégrés

71.20.19    Autres contrôles et analyses techniques

72.00        Recherche et développement expérimental interdisciplinaires

72.11        Recherche-développement en biotechnologie

72.19.1      Recherche et développement expérimental en physique

72.19.11    Recherche fondamentale en physique

72.19.12    Recherche appliquée en physique

72.19.13    Développement expérimental en physique

72.19.21    Recherche fondamentale en chimie et biologie

72.19.22    Recherche appliquée en chimie et biologie

72.19.23    Développement expérimental en chimie et biologie

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur d'études ou de recherche-développement dans tous types d’industrie ou dans un organisme de recherche

Ingénieur en nanotechnologies dans tous types d’industrie ou dans un organisme de recherche

Ingénieur de production dans des PMI-PME développant des nouveaux procédés ou produits qui intègrent des micros et nano-systèmes, nanomatériaux, ou nanotechnologies.

Ingénieur de bureau d’études en industrie

Ingénieur en procédés de production

Ingénieur d’études en industrie

Ingénieur de recherche procédés en industrie

Code(s) ROME :

  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • K2402 - Recherche en sciences de l''univers, de la matière et du vivant

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat d’apprentissage X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Articles L6411-1 à L6423-3 du Code du travail

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://centralelille.fr/

https://www.ec-lyon.fr/

https://www.grenoble-inp.fr/

https://www.imt.fr/

https://www.insa-lyon.fr/

https://www.insa-toulouse.fr/

https://www.inp-toulouse.fr/

https://www.univ-lyon1.fr/

https://www.univ-amu.fr/

https://www.univ-lille.fr/

https://www.u-bourgogne.fr/

https://www.univ-tlse3.fr/

https://www.univ-grenoble-alpes.fr/

Données en open data : Insertion professionnelle des diplômés

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
UNIVERSITE GRENOBLE ALPES 13002608100013 Est ajouté 12-03-2024

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP31502 MASTER - Nanosciences et nanotechnologies (fiche nationale)

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :