L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

124g : Psychologie de la santé ; Psychologie clinique ; Psychopédagogie ; Psychologie de l'environnement

Icon formacode

Formacode(s)

14414 : Psychopathologie

14475 : Psychanalyse

14456 : Psychothérapie

14492 : Test psychologique

Icon date

Date d’échéance
de l’enregistrement

30-06-2029

Niveau 7

124g : Psychologie de la santé ; Psychologie clinique ; Psychopédagogie ; Psychologie de l'environnement

14414 : Psychopathologie

14475 : Psychanalyse

14456 : Psychothérapie

14492 : Test psychologique

30-06-2029

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
UNIVERSITE COTE D'AZUR 13002566100013 - -
UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE 13001533200013 - -
UNIVERSITE D'ANGERS 19490970100303 - -
UNIVERSITE DE LORRAINE 13001550600012 - -
UNIVERSITE DE STRASBOURG 13000545700010 - https://www.unistra.fr/
UNIVERSITE LYON 2 A ET L LUMIERE 19691775100014 - -
UNIVERSITE MONTPELLIER III PAUL VALERY 19341089100017 - -
UNIVERSITE PARIS CITE 13002573700011 - -
UNIVERSITE PARIS XIII PARIS NORD VILLETANEUSE 19931238000017 - -
UNIVERSITE RENNES II HAUTE BRETAGNE 19350937900015 - -
UNIVERSITE TOULOUSE II 19311383400017 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le master est un diplôme national de l'enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade universitaire de master. Il confère les mêmes droits à tous ses titulaires, quel que soit l'établissement qui l'a délivré.
Le master atteste l'acquisition d'un socle de connaissances et de compétences majoritairement adossées à la recherche dans un champ disciplinaire ou pluridisciplinaire. Le master prépare à la poursuite d'études en doctorat comme à l'insertion professionnelle immédiate après son obtention et est organisé pour favoriser la formation tout au long de la vie.
Les parcours de formation en master tiennent compte de la diversité et des spécificités des publics accueillis en formation initiale et en formation continue.

Activités visées :

- Analyse des problématiques psychiques du sujet mobilisées dans une approche individuelle et/ou groupale, familiale, institutionnelle et/ou dans une approche des pratiques professionnelles
- Élaboration d’un diagnostic psychopathologique et/ou psychodynamique en termes d’organisation et de fonctionnement psychiques
- Pratique de l’entretien clinique dans des visées et des contextes professionnels variés
- Pratique du bilan psychologique à l’appui d’outils et méthodologies propres au psychologue clinicien (tests psychométriques d’aptitudes, de niveau intellectuel et de fonctionnement cognitif, tests de personnalité, techniques projectives) dans ses différents aspects (conception / choix des outils / réalisation / interprétation / restitution)
- Rédaction et communication de documents de restitution des interventions et investigations cliniques adaptées au patient, à ses proches si nécessaire, et aux collègues
- Élaboration et mise en œuvre de dispositifs individuels et collectifs à visée psychothérapeutique, d’évaluation, de soutien, notamment dans les champs de la santé, de l'éducation, du médico-social, du judiciaire…
- Interventions auprès des professionnels dans les champs médico-socio-éducatif, judiciaire, santé, etc. (soutien, analyse des pratiques, supervision, formation, expertise…)
- Élaboration et mise en œuvre d'activités de recherche et réalisations de productions scientifiques (rapports, communications, publications) en psychologie clinique et psychopathologie psychanalytique.

Compétences attestées :

Compétences transversales

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale
- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles

Compétences spécifiques
- Maîtriser la littérature scientifique et les modèles pertinents par rapport à son champ d’activité
- Référer les connaissances théoriques aux situations-problèmes rencontrées sur le terrain
- Identifier, sélectionner, synthétiser, et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet
- Se tenir à jour sur l’actualité des modalités et techniques d’intervention psychologiques et leur efficacité
- Conduire un entretien (individuel ou en groupe), une anamnèse
- Analyser la demande, en proposer une reformulation ou la co-construire avec les demandeurs en fonction des besoins mis à jour et des objectifs visés
- Repérer les souffrances psychiques, les psychopathologies dans les champs individuels, groupaux, familiaux, institutionnels ainsi que les incidences des diversités et spécificités culturelles
- Identifier la dynamique subjective des symptômes : leurs déterminations inconscientes, leurs rôles dans le conflit psychique, leurs fonctions singulières et leurs caractéristiques différentielles selon l’organisation du fonctionnement psychique.
- Discerner les états de souffrance bruyants ou masqués, légers ou sévères, ponctuels ou chroniques.
- Appréhender les modalités de fonctionnement psychique en adossant la réflexion à une perspective psychanalytique qui intègre la prise en compte de la complexité des processus et conflits psychiques et des dynamiques transférentielles engagées dans les rencontres cliniques.
- Utiliser des méthodes et des outils d’investigation adaptés à la situation et au(x) public(s) : observations, entretiens, tests psychologiques.
- Chercher des informations complémentaires (par observation, enquête, expérimentation…).
- Analyser, mettre en lien et interpréter les informations recueillies.
- Établir un diagnostic permettant l’élaboration de propositions d’intervention en psychologie fondées théoriquement.
- Rédiger et communiquer les conclusions du bilan psychologique au patient, aux proches si nécessaire, et aux collègues en problématisant avec tact, clarté et prudence les données cliniques et psychométriques et psychodynamiques susceptibles d’être sources d'appréhension, de stigmatisation, de résistance, de souci de performance idéalisé, etc.
- Mettre en place une intervention (conseil, orientation, prévention, soin, formation…).
- Faire des indications de traitements psychothérapeutiques pertinents pour des patients présentant des souffrances psychiques en lien avec des troubles psychiatriques, des troubles somatiques, des conduites addictives, des situations traumatiques, des situations de précarité sociale, un contexte d’expertise judiciaire, de souffrance au travail ou d’échec scolaire, etc.
- Soutenir les enjeux psychiques complexes et inconscients qui ne peuvent pas faire l'objet d'une évaluation ou d'un soins psychique préétabli.
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité des situations.
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité, en respect des évolutions de la règlementation.
- Distinguer son implication dans la compréhension d'autrui et dans la manière dont les interventions sont conçues et menées, par exemple en se situant dans une démarche de formation personnelle.
- Inscrire son activité dans le respect des règles juridiques, déontologiques et éthiques de la profession de psychologue (code de déontologie des psychologues).
- Interroger sa pratique dans le cadre de participation à des groupes de travail, de pilotage ou d’analyse des pratiques.
- Élaborer et concevoir une intervention ciblée et adaptée (objectifs, modalités…).
- Mettre en œuvre des dispositifs psychothérapeutiques et de soins individuels et/ou groupaux (psychothérapie, psychodrame, médiations thérapeutiques, groupes de parole, etc.), de soutien et d’accompagnement psychologique, de prévention, intégrant une compréhension psychodynamique du fonctionnement psychique.
- Évaluer le bénéfice de l’intervention et réajuster, le cas échéant.
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité des situations.
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité, en respect des évolutions de la règlementation.
- Distinguer son implication dans la compréhension d'autrui et dans la manière dont les interventions sont conçues et menées, par exemple en se situant dans une démarche de formation personnelle.
- Inscrire son activité dans le respect des règles juridiques, déontologiques et éthiques de la profession de psychologue (code de déontologie des psychologues).
- Interroger sa pratique dans le cadre de participation à des groupes de travail, de pilotage ou d’analyse des pratiques.
- S’inscrire dans les réseaux et différents partenaires intervenant dans la prise en charge.
- Inscrire son activité dans le respect des cadres institutionnels : contribuer au projet de service, au projet d’établissement.
- Analyser les politiques sociales et leur répercussion sur les pratiques professionnelles.
- Appréhender l’environnement juridique qui règlemente le monde du travail.
- Adapter la communication aux destinataires et aux situations (résultats d’évaluation, pratiques mises en place, résultats observés).
- Collaborer avec d’autres professionnels en apportant une compréhension des enjeux psychiques, notamment inconscients, des sujets et des situations dans leur singularité et leur complexité : implication institutionnelle et clinique, animation de la réflexion d’équipe, supervision, intervention en situation de crise, participation aux réflexions diagnostiques et thérapeutiques, analyse des pratiques, travail collaboratif interdisciplinaire, travail de liaison afin de toujours œuvrer pour soutenir la prise en compte du sujet dans sa singularité, sa complexité et son unicité.
- Justifier les choix professionnels, l’usage des outils choisis ou les pratiques mises en place.
- Se positionner professionnellement dans une équipe pluridisciplinaire et situer son rôle par rapport aux autres intervenants du secteur d’exercice (santé, social, éducation, travail, justice…).
- Contribuer au projet institutionnel (de service, d’établissement…), en soutenant la réflexion sur les implications cliniques des politiques et des discours qui le contextualisent.
- Participer à la formation des professionnels de terrain.
- Identifier les grandes étapes d’une recherche scientifique en psychologie.
- Réaliser une revue de la littérature scientifique.
- Réaliser des analyses quantitatives et qualitatives des données.
- Présenter les résultats d’une recherche (orale et écrit) selon les normes de la discipline (APA).
- Collecter des données dans le cadre d’une recherche.
- Élaborer, mettre en place et réaliser des recherches de psychologie clinique et de psychopathologie psychanalytique en lien avec des questions émanant des terrains de pratique clinique.
- Participer à une recherche clinique en réel partenariat avec des collègues ayant une autre formation dans une perspective interdisciplinaire.
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines.
- Actualiser ses connaissances et s’ouvrir au dialogue avec d’autres disciplines.
- Participer au rayonnement et à la diffusion des travaux de recherche (séminaires, conférences, publications).

Dans certains établissements, d’autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l’établissement.

Modalités d'évaluation :

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.
Chaque ensemble d'enseignements à une valeur définie en crédits européens (ECTS). Pour l’obtention du grade de Master, une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 120 crédits ECTS au-delà du grade de licence.

RNCP38989BC01 - Mettre en oeuvre les usages avancés et spécialisés des outils numériques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38989BC02 - Mobiliser et produire des savoirs hautement spécialisés

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38989BC03 - Mettre en oeuvre une communication spécialisée pour le transfert de connaissances

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38989BC04 - Contribuer à la transformation en contexte professionnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale
- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de la voie d’accès à la certification.

RNCP38989BC05 - Assurer une veille scientifique dans le domaine de la psychologie pour construire le raisonnement et faire le choix pertinent et actualisé des interventions

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Maîtriser la littérature scientifique et les modèles pertinents par rapport à son champ d’activité.
- Référer les connaissances théoriques aux situations-problèmes rencontrées sur le terrain.
- Identifier, sélectionner, synthétiser, et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.
- Se tenir à jour sur l’actualité des modalités et techniques d’intervention psychologiques et leur efficacité.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP38989BC06 - Élaborer un diagnostic dynamique du fonctionnement psychique en res-pectant le code de déontologie des psychologues

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Conduire un entretien (individuel ou en groupe), une anamnèse.
- Analyser la demande, en proposer une reformulation ou la co-construire avec les demandeurs en fonction des besoins mis à jour et des objectifs visés.
- Repérer les souffrances psychiques, les psychopathologies dans les champs individuels, groupaux, familiaux, institutionnels ainsi que les incidences des diversités et spécificités culturelles.
- Identifier la dynamique subjective des symptômes : leurs déterminations inconscientes, leurs rôles dans le conflit psychique, leurs fonctions singulières et leurs caractéristiques différentielles selon l’organisation du fonctionnement psychique.
- Discerner les états de souffrance bruyants ou masqués, légers ou sévères, ponctuels ou chroniques.
- Appréhender les modalités de fonctionnement psychique en adossant la réflexion à une perspective psychanalytique qui intègre la prise en compte de la complexité des processus et conflits psychiques et des dynamiques transférentielles engagées dans les rencontres cliniques.
- Utiliser des méthodes et des outils d’investigation adaptés à la situation et au(x) public(s) : observations, entretiens, tests psychologiques.
- Chercher des informations complémentaires (par observation, enquête, expérimentation…).
- Analyser, mettre en lien et interpréter les informations recueillies.
- Établir un diagnostic permettant l’élaboration de propositions d’intervention en psychologie fondées théoriquement.
- Rédiger et communiquer les conclusions du bilan psychologique au patient, aux proches si nécessaire, et aux collègues en problématisant avec tact, clarté et prudence les données cliniques et psychométriques et psychodynamiques susceptibles d’être sources d'appréhension, de stigmatisation, de résistance, de souci de performance idéalisé, etc.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP38989BC07 - Pratiquer la clinique de l’accompagnement psychologique et de la psychothérapie en respectant le code de déontologie des psychologues

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Mettre en place une intervention (conseil, orientation, prévention, soin, formation…).
- Faire des indications de traitements psychothérapeutiques pertinents pour des patients présentant des souffrances psychiques en lien avec des troubles psychiatriques, des troubles somatiques, des conduites addictives, des situations traumatiques, des situations de précarité sociale, un contexte d’expertise judiciaire, de souffrance au travail ou d’échec scolaire, etc.
- Soutenir les enjeux psychiques complexes et inconscients qui ne peuvent pas faire l'objet d'une évaluation ou d'un soins psychique préétabli.
- Élaborer et concevoir une intervention ciblée et adaptée (objectifs, modalités…).
- Mettre en œuvre des dispositifs psychothérapeutiques et de soins individuels et/ou groupaux (psychothérapie, psychodrame, médiations thérapeutiques, groupes de parole, etc.), de soutien et d’accompagnement psychologique, de prévention, intégrant une compréhension psychodynamique du fonctionnement psychique.
- Évaluer le bénéfice de l’intervention et réajuster, le cas échéant.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP38989BC08 - Évaluer, analyser et interroger sa pra-tique en respectant le code de déontologie des psychologues

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité des situations.
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité, en respect des évolutions de la règlementation.
- Distinguer son implication dans la compréhension d'autrui et dans la manière dont les interventions sont conçues et menées, par exemple en se situant dans une démarche de formation personnelle.
- Inscrire son activité dans le respect des règles juridiques, déontologiques et éthiques de la profession de psychologue (code de déontologie des psychologues).
- Interroger sa pratique dans le cadre de participation à des groupes de travail, de pilotage ou d’analyse des pratiques.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP38989BC09 - Travailler en équipe Accompagner les pratiques profes-sionnelles et institutionnelles en respectant le code de déontologie des psychologues

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- S’inscrire dans les réseaux et différents partenaires intervenant dans la prise en charge.
- Inscrire son activité dans le respect des cadres institutionnels : contribuer au projet de service, au projet d’établissement.
- Analyser les politiques sociales et leur répercussion sur les pratiques professionnelles.
- Appréhender l’environnement juridique qui règlemente le monde du travail.
- Adapter la communication aux destinataires et aux situations (résultats d’évaluation, pratiques mises en place, résultats observés).
- Collaborer avec d’autres professionnels en apportant une compréhension des enjeux psychiques, notamment inconscients, des sujets et des situations dans leur singularité et leur complexité : implication institutionnelle et clinique, animation de la réflexion d’équipe, supervision, intervention en situation de crise, participation aux réflexions diagnostiques et thérapeutiques, analyse des pratiques, travail collaboratif interdisciplinaire, travail de liaison afin de toujours œuvrer pour soutenir la prise en compte du sujet dans sa singularité, sa complexité et son unicité
- Justifier les choix professionnels, l’usage des outils choisis ou les pratiques mises en place.
- Se positionner professionnellement dans une équipe pluridisciplinaire et situer son rôle par rapport aux autres intervenants du secteur d’exercice (santé, social, éducation, travail, justice…).
- Contribuer au projet institutionnel (de service, d’établissement…), en soutenant la réflexion sur les implications cliniques des politiques et des discours qui le contextualisent.
- Participer à la formation des professionnels de terrain.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP38989BC10 - Participer à la réalisation d’une recherche en psychopathologie clinique psychanalytique en respectant le code de déontologie des psychologues

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier les grandes étapes d’une recherche scientifique en psychologie.
- Réaliser une revue de la littérature scientifique.
- Réaliser des analyses quantitatives et qualitatives des données.
- Présenter les résultats d’une recherche (orale et écrit) selon les normes de la discipline (APA).
- Collecter des données dans le cadre d’une recherche.
- Élaborer, mettre en place et réaliser des recherches de psychologie clinique et de psychopathologie psychanalytique en lien avec des questions émanant des terrains de pratique clinique.
- Participer à une recherche clinique en réel partenariat avec des collègues ayant une autre formation dans une perspective interdisciplinaire.
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines.
- Actualiser ses connaissances et s’ouvrir au dialogue avec d’autres disciplines.
- Participer au rayonnement et à la diffusion des travaux de recherche (séminaires, conférences, publications).

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.
Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence sont définies par chaque certificateur qui met en œuvre les dispositifs qu’il juge adaptés : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités peuvent être modulées en fonction de la voie d’accès à la certification.

Secteurs d’activités :

- M : Activités spécialisées, scientifiques et techniques

- Q : Santé humaine et action sociale

Type d'emplois accessibles :

- Psychologue clinicien
- Psychothérapeute
- Praticien-chercheur
- Chargé(e) d’études en psychologie
- Responsable de formation, conseiller en formation ou formateur
- Psychologue judiciaire expert

Code(s) ROME :

  • K1104 - Psychologie
  • K2401 - Recherche en sciences de l''homme et de la société

Références juridiques des règlementations d’activité :

La profession de psychologue est la seule profession réglementée par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

L’usage du titre de psychologue est protégé par la loi du n°85-772 du 25 juillet 1985 publiée au JO du 26 juillet 1985.

L’obtention du titre de Psychologue est conditionnée par une formation complète de Psychologie (Licence ET Master) et le respect des conditions de stage définies par l’Arrêté du 19 mai 2006 relatif aux modalités d'organisation et de validation du stage professionnel prévu par le décret n°90-255 du 22 mars 1990 modifié fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue.

Les titulaires d’une Licence et d’un Master de psychologie sont autorisés à faire usage du titre de psychologue selon les textes en vigueur et sont reconnus par le Répertoire français d’Automatisation des listes (ADELI).

Tous les parcours de Master de la présente mention donnent accès au titre professionnel de psychologue, sous réserve d’avoir acquis précédemment la Licence de psychologie sans équivalence et d’avoir effectué au minimum 500 heures de stage encadré par un psychologue référent ayant au moins trois ans d’activité professionnelle.

Cf.

- Loi du n°85-772 du 25 juillet 1985 publiée au JO du 26 juillet 1985 (article 44).

- Arrêté du 19 mai 2006 relatif aux modalités d’organisation et de validation du stage professionnel prévu par le décret n° 90-255 du 22 mars 1990 modifié, fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat d’apprentissage X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Composition définie par le Code de l'éducation : article L613-4 modifié par la loi n°2016-1088 du 8 août 2016 - art. 78

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
UNIVERSITE PARIS XIII PARIS NORD VILLETANEUSE 19931238000017 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE TOULOUSE II 19311383400017 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE DE STRASBOURG 13000545700010 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE D'ANGERS 19490970100303 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE MONTPELLIER III PAUL VALERY 19341089100017 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE LYON 2 A ET L LUMIERE 19691775100014 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE RENNES II HAUTE BRETAGNE 19350937900015 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE PARIS CITE 13002573700011 Est ajouté 06-05-2024
UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE 13001533200013 Est ajouté 18-06-2024
UNIVERSITE COTE D'AZUR 13002566100013 Est ajouté 18-06-2024
UNIVERSITE DE LORRAINE 13001550600012 Est ajouté 03-07-2024

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34102 MASTER - Psychologie : psychopathologie clinique psychanalytique (fiche nationale)

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :