L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

120 : Spécialités pluridisciplinaires, sciences humaines et droit

128 : Droit, sciences politiques

340 : Spécialites plurivalentes des services a la collectivité

Icon formacode

Formacode(s)

13154 : Économie

13054 : Science politique

46354 : Communication et information

32154 : Encadrement management

13254 : Droit

Icon date

Date d’échéance
de l’enregistrement

14-04-2029

Niveau 7

120 : Spécialités pluridisciplinaires, sciences humaines et droit

128 : Droit, sciences politiques

340 : Spécialites plurivalentes des services a la collectivité

13154 : Économie

13054 : Science politique

46354 : Communication et information

32154 : Encadrement management

13254 : Droit

14-04-2029

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES DE RENNES 19352317200016 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES D'AIX-EN-PROVENCE 19133346700014 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES DE BORDEAUX - SCIENCES PO BORDEAUX 19330192600039 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES DE GRENOBLE 19380134700017 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES DE LILLE 19595876400035 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES DE LYON 19690173000024 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES DE PARIS - SCIENCES PO (IEP) 19753431600017 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES DE TOULOUSE 19311386700025 - -
INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES SAINT-GERMAIN-EN-LAYE 13002597600122 Sciences Po Saint-Germain-en-Laye https://www.sciencespo-saintgermainenlaye.fr/
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
UNIVERSITE DE STRASBOURG 13000545700010 - https://www.unistra.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Le diplôme des Instituts d'Études Politiques prépare les futurs cadres supérieurs des secteurs public, associatif et privé à des fonctions de décision, de conseil stratégique, d’expertise ou d’accompagnement dans les domaines de la conduite des politiques publiques, de la conception et la gestion de projets à différentes échelles (locale, nationale, européenne ou internationale), du management des organisations et des projets, de l’analyse des évolutions sociales et politiques, de l’action sociale et solidaire, de la gouvernance territoriale, de la communication, de la coopération et du développement, de la sécurité ou encore des institutions européennes et des relations internationales et européennes.

Ces instituts visent à certifier des cadres capables de répondre aux défis de la vie politique, économique et sociale, d’appréhender les enjeux du monde contemporain et de contribuer ainsi à le transformer à partir de démarches prospectives et innovantes.

La valeur ajoutée de ce diplôme, au regard du monde socio-économique, se reflète en particulier dans ce choix d’une pédagogie très ancrée sur le terrain. avec un réseau d’entreprises et de collectivités

L’insertion rapide et massive des diplômés et la qualité des emplois occupés (nature des contrats, domaines et niveaux de responsabilité) sont un indice de ce maillage entre les Sciences Po et les secteurs professionnels sur les territoires.

Certains métiers cibles connaissent une forte demande actuelle : par exemple, les métiers du conseil (35 761 offres sur le site de France Travail au 30 janvier 2024) ou de chargé de mission (6 463 offres sur le site de France Travail à la même date).

Les débouchés en termes de secteurs d’activités et de taille d’entreprises sont diversifiés. Le secteur public est un pourvoyeur d’emplois important avec plus de 1 000 postes à pourvoir au sein de la fonction publique territoriale selon les sources d’emploi public territorial.

Activités visées :

- Veille sur les évolutions techniques, juridiques, économiques, sociales et politiques de son secteur d’activité

- Constitution et animation d’un réseau d’acteurs

- Rédaction de discours, plaidoyers, argumentaires

- Ingénierie et conduite de projets, de programmes, de missions d’expertise et de conseil

- Réalisation de diagnostics, d’audits, d’évaluations et d’analyses prospectives

- Représentation de son organisation, de son entité, de son institution

- Conduite de négociations

- Participation à la conception, à l’animation et à l’évaluation d’une politique publique

- Élaboration de dossiers, rapports et notes de synthèse, comptes-rendus, supports de communication multimédias

- Pilotage stratégique et opérationnel (organisationnel, administratif et financier, ressources humaines, etc.) d’une structure ou d’une entité

Compétences attestées :

Compétences transversales

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale
- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles

Compétences spécifiques

- Définir une stratégie de veille intégrant les acteurs et les membres de son réseau pertinents par rapport au domaine concerné et/ou à l’expertise détenue

- Analyser la demande et les besoins de conseil, d’étude ou d’expertise, par un questionnement précis du commanditaire et une prise en compte du contexte en vue d’élaborer un cahier des charges précisant les livrables attendus

- Définir des modalités de collecte, fiabilisation, classement et conservation des données, pour garantir une information actualisée en respectant les normes RGPD

- Produire le livrable précisant les recommandations, solutions ou réflexions, le cadre méthodologique et les prestations d’accompagnement, sous une forme et un style adaptés aux destinataires en utilisant les outils, modèles et normes en vigueur dans le domaine concerné.

- Caractériser les besoins et les opportunités au sein des organisations en analysant le contexte et les situations (managériales, financières, organisationnelles, politiques...) afin de mener le projet dans des conditions optimales

- Formuler des scenarii en s'appuyant sur des analyses stratégiques (risques et avantages) afin d'éclairer les prises de décision en tenant compte des impacts (environnementaux, organisationnels…)

- Concevoir un dispositif de suivi du projet (instances de pilotage, indicateurs, planning, dispositifs de remontée d’informations) ajusté aux différents contextes afin d’anticiper les ajustements nécessaires dans la mise en œuvre et d’améliorer les performances de l’action

- Coordonner le déploiement d’un projet en mobilisant les moyens logistiques et humains pour assurer l’atteinte des objectifs

- Conduire, avec toutes les parties prenantes, une démarche d’évaluation du projet selon une méthodologie définie et concertée, afin d’envisager les étapes suivantes, le cas échéant

- Mobiliser des techniques de communication écrites et orales adaptées aux spécificités du projet afin de susciter l’adhésion et la participation du public cible

- Déterminer, à partir de ses connaissances des pratiques culturelles, de négociation et de l’historique des relations, les bases possibles d’un accord, tout en veillant à défendre les intérêts de son organisation

- Produire une cartographie d’acteurs, en s’appuyant sur une connaissance du contexte géopolitique et des ressources informatives produites par son organisation, afin d’engager et de réussir une négociation ou un projet de coopération

- Ajuster ses arguments en fonction de la dynamique des échanges avec ses interlocuteurs et du contexte institutionnel et culturel afin d’obtenir un accord, tout en protégeant les intérêts de la structure, de l’État ou des acteurs que le négociateur représente

- Gérer les situations de crise en identifiant ses ressorts et les solutions possibles

- Établir un diagnostic du contexte et des institutions, au regard des besoins sociaux et sociétaux

- Décliner les axes d’une politique publique, dans des projets, des programmes ou des plans d’action, en mobilisant les ressources humaines, matérielles et financières

- Proposer des ajustements dans la mise en œuvre d’une politique publique en s’inscrivant dans le débat démocratique afin d’aider à la décision des élus/institutions

- Évaluer la mise en œuvre et les résultats des politiques publiques afin d’en mesurer les impacts et d’en identifier les évolutions possibles

- Réaliser des diagnostics, des études généralistes ou thématiques, à partir d’une veille sur les évolutions de son environnement ou écosystème et d’une mobilisation de son réseau afin d'optimiser la connaissance des milieux et des territoires

- Produire une étude prospective permettant de comprendre et d’anticiper les évolutions futures et d’en mesurer les risques, afin de fournir des analyses stratégiques d'aide à la décision

- Conduire des actions ciblées d’influence et de plaidoyer auprès d’acteurs, de groupes ou d’institutions locales, nationales ou internationales pour convaincre et accompagner les transitions

- Mobiliser des techniques de communication et de concertation adaptées aux spécificités du projet afin de convaincre ou de faire adhérer au changement un public cible

- Analyser les données en utilisant une méthode identifiée et adaptée au type de demande

- Intégrer les spécificités de l’organisation, les menaces, les opportunités et les enjeux socio-économiques et environnementaux afin de concevoir des stratégies appropriées

- Développer des politiques de management et d’organisation du travail afin de mobiliser les compétences et de favoriser le développement professionnel

- Mettre en place des dispositifs de pilotage et de contrôle afin d’aider à la prise de décision et d’améliorer les performances de l’organisation

- Coordonner des équipes pluridisciplinaires (suivi des activités, évaluation des résultats…) afin d’assurer la concertation et le développement de l’intelligence collective

- Mettre en place les dispositifs d’évaluation (objectifs, stratégie, compétences, projets) afin d’engager, le cas échéant, les actions correctrices nécessaires dans une optique d’amélioration continue

Modalités d'évaluation :

Ce diplôme fait l’objet d’une évaluation nationale périodique.

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.

Chaque ensemble d'enseignements possède une valeur définie en crédits européens (ECTS). Pour l’obtention du grade de master, une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 120 ECTS au-delà du grade de licence.

RNCP39136BC01 - Mettre en œuvre les usages avancés et spécialisés des outils numériques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC02 - Mobiliser et produire des savoirs hautement spécialisés

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC03 - Mettre en œuvre une communication spécialisée pour le transfert de connaissances

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC04 - Contribuer à la transformation en contexte professionnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociale et environnementale

- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC05 - Conduire une mission d’expertise et de conseil à partir d’une analyse pluridisciplinaire et systémique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Définir une stratégie de veille intégrant les acteurs et les membres de son réseau pertinents par rapport au domaine concerné et/ou à l’expertise détenue

- Analyser la demande et les besoins de conseil, d’étude ou d’expertise, par un questionnement précis du commanditaire et une prise en compte du contexte en vue d’élaborer un cahier des charges précisant les livrables attendus

- Définir des modalités de collecte, fiabilisation, classement et conservation des données, pour garantir une information actualisée en respectant les normes RGPD

- Produire le livrable précisant les recommandations, solutions ou réflexions, le cadre méthodologique et les prestations d’accompagnement, sous une forme et un style adaptés aux destinataires en utilisant les outils, modèles et normes en vigueur dans le domaine concerné

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC06 - Mettre en œuvre une ingénierie de projets complexes en contexte local, national, européen ou international

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Caractériser les besoins et les opportunités au sein des organisations en analysant le contexte et les situations (managériales, financières, organisationnelles, politiques...) afin de mener le projet dans des conditions optimales

- Formuler des scenarii en s'appuyant sur des analyses stratégiques (risques et avantages) afin d'éclairer les prises de décision en tenant compte des impacts (environnementaux, organisationnels…)

- Concevoir un dispositif de suivi du projet (instances de pilotage, indicateurs, planning, dispositifs de remontée d’informations) ajusté aux différents contextes afin d’anticiper les ajustements nécessaires dans la mise en œuvre et d’améliorer les performances de l’action

- Coordonner le déploiement d’un projet en mobilisant les moyens logistiques et humains pour assurer l’atteinte des objectifs

- Conduire, avec toutes les parties prenantes, une démarche d’évaluation du projet selon une méthodologie définie et concertée, afin d’envisager les étapes suivantes, le cas échéant

- Mobiliser des techniques de communication écrites et orales adaptées aux spécificités du projet afin de susciter l’adhésion et la participation du public cible

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC07 - Négocier et conduire des coopérations aux niveaux local, national, européen ou international en prenant en compte les enjeux interculturels et institutionnels

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Déterminer, à partir de ses connaissances des pratiques culturelles, de négociation et de l’historique des relations, les bases possibles d’un accord, tout en veillant à défendre les intérêts de son organisation

- Produire une cartographie d’acteurs, en s’appuyant sur une connaissance du contexte géopolitique et des ressources informatives produites par son organisation, afin d’engager et de réussir une négociation ou un projet de coopération

- Ajuster ses arguments en fonction de la dynamique des échanges avec ses interlocuteurs et du contexte institutionnel et culturel afin d’obtenir un accord, tout en protégeant les intérêts de la structure, de l’État ou des acteurs que le négociateur représente

- Gérer les situations de crise en identifiant ses ressorts et les solutions possibles

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC08 - Concevoir, piloter et/ou évaluer des politiques publiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Établir un diagnostic du contexte et des institutions, au regard des besoins sociaux et sociétaux

- Décliner les axes d’une politique publique, dans des projets, des programmes ou des plans d’action, en mobilisant les ressources humaines, matérielles et financières

- Proposer des ajustements dans la mise en œuvre d’une politique publique en s’inscrivant dans le débat démocratique afin d’aider à la décision des élus/institutions

- Évaluer la mise en œuvre et les résultats des politiques publiques afin d’en mesurer les impacts et d’en identifier les évolutions possibles

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC09 - Conduire une démarche de prospective stratégique dans un contexte de transition

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Réaliser des diagnostics, des études généralistes ou thématiques, à partir d’une veille sur les évolutions de son environnement ou écosystème et d’une mobilisation de son réseau afin d'optimiser la connaissance des milieux et des territoires

- Produire une étude prospective permettant de comprendre et d’anticiper les évolutions futures et d’en mesurer les risques, afin de fournir des analyses stratégiques d'aide à la décision

- Conduire des actions ciblées d’influence et de plaidoyer auprès d’acteurs, de groupes ou d’institutions locales, nationales ou internationales pour convaincre et accompagner les transitions

- Mobiliser des techniques de communication et de concertation adaptées aux spécificités du projet afin de convaincre ou de faire adhérer aux changement un public cible

- Analyser les données en utilisant une méthode identifiée et adaptée au type de demande

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP39136BC10 - Diriger et assurer la gouvernance de l’activité et la performance d’une organisation, d’une unité ou d’une équipe en prenant en compte l’ensemble des enjeux et des caractéristiques spécifiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Intégrer les spécificités de l’organisation, les menaces, les opportunités et les enjeux socio-économiques et environnementaux afin de concevoir des stratégies appropriées

- Développer des politiques de management et d’organisation du travail afin de mobiliser les compétences et de favoriser le développement professionnel

- Mettre en place des dispositifs de pilotage et de contrôle afin d’aider à la prise de décision et d’améliorer les performances de l’organisation

- Coordonner des équipes pluridisciplinaires (suivi des activités, évaluation des résultats…) afin d’assurer la concertation et le développement de l’intelligence collective

- Mettre en place les dispositifs d’évaluation (objectifs, stratégie, compétences, projets) afin d’engager, le cas échéant, les actions correctrices nécessaires dans une optique d’amélioration continue

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées notamment : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, jeux de simulation. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées, notamment rendu de travaux, mise en situation, jeux de simulation, évaluation de projet, grand oral. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin de préparation à l’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

 

Secteurs d’activités :

M-69 Activités juridiques et comptables

M-70 Activités des sièges sociaux, conseil de gestion

M-72 Recherche – développement scientifique

O-84 Administration publique

P-85 Enseignement

Q-86 Activités liées à la santé humaine et à l’action sociale

S-94 Activités des organisations associatives 

  

Type d'emplois accessibles :

Les secteurs d’emploi occupés par les diplômés en sortie sont nombreux (liste non exhaustive) :

Diplomatie et Relations Internationales :

  • Analyste des relations internationales
  • Consultant en géopolitique
  • Attaché de coopération
  • Conseiller politique
  • Diplomate

Affaires publiques et Administration:

  • Chargé de mission et d’études dans les institutions et organisations européennes et internationales, nationales et locales
  • Lobbyiste, Chargé de plaidoyer
  • Collaborateur d’élu
  • Consultant en affaires publiques
  • Secrétaire général
  • Chef de service en administration publique
  • Coordonnateur de réseaux, de services ou de parcours
  • Chargé de la mise en œuvre et de l’évaluation des politiques publiques
  • Responsable relations publiques / relations extérieures
  • Administrateur / attaché d’administration

Économie, Gestion, Finances :

  • Conseiller en analyses économiques
  • Chargé de développement économique
  • Analyste financier
  • Consultant en stratégie économique, finance, organisation, gestion de projet, RH
  • Responsable financier, performance et contrôle de gestion, ressources humaines, achats…
  • Entrepreneur
  • Responsable d’une structure, d’une direction ou d’un service

Journalisme et Communication :

  • Journaliste (avec une double formation)
  • Editorialiste
  • Attaché de presse
  • Chargé de communication
  • Chargé de relations publiques
  • Consultant en communication
  • Community manager
  • Responsable de projets culturels

Sciences sociales et Recherche :

  • Analyste de politiques publiques

Enseignant et/ou chercheur (sous réserve de l’obtention du doctorat pour la carrière d'enseignant-chercheur et.ou d’un concours de l’enseignement pour devenir enseignant)

Développement International :

  • Expert en développement international
  • Consultant en développement (économique, touristique, etc.)
  • Management du risque
  • Responsable de projets humanitaires
  • Analyste risque pays
  • Expert en affaires européennes

Droit :

  • Juriste
  • Conseiller juridique
  • Responsable des achats
  • Auditeur juridique
  • Métiers de la magistrature et de la police (sous réserve de la réussite du concours)
  • Commissaire aux armées (sous réserve de la réussite du concours)

Transitions Environnementales et développement soutenable :

  • Consultant en développement durable
  • Chargé de projet environnemental
  • Responsable RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)
  • Chargé de développement ou consultant en conduite de projet transition / changement / résilience

Il est important de noter que la polyvalence des diplômés des Sciences Po leur permet de s'adapter à différents domaines professionnels. La carrière dépend souvent du choix de spécialisation et des expériences professionnelles (stages, alternance...) réalisés au cours de leurs études. Un type de débouché réside également dans la création entrepreneuriale dans des domaines différents.

D’autres débouchés passent par l’obtention de concours (magistrature, administration…) ou le vécu d’une expérience de quelques années (rédacteur en chef).

Après 3 à 5 années d’expérience professionnelle, les diplômés pourront accéder à des postes de directeurs d’administration, dirigeants d’entreprises, d’organismes associatifs…

Sous réserve de réussite aux concours de la haute fonction publique, les diplômés pourront accéder à des postes de magistrat, haut fonctionnaire (catégorie A+), enseignants-chercheurs…

Code(s) ROME :

  • K1405 - Représentation de l''Etat sur le territoire national ou international
  • E1103 - Communication
  • K1401 - Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • M1403 - Études et prospectives socio-économiques
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Entrée très sélective sur concours (écrit et/ou sur dossier et/ou entretien). Taux de sélection : 10%

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements.  

En contrat d’apprentissage X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements.  

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements.  

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements.  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements.  

Articles L6411-1 à L6423-3 du Code du travail

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 5000 0 90 90 100
2021 5000 0 90 90 100

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
UNIVERSITE DE STRASBOURG 13000545700010 Est ajouté 08-07-2024
SCIENCES PO STRASBOURG 13000545700788 Est retiré 08-07-2024

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34024 Grade_Master - Diplôme d'Institut d’Etudes Politiques

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :