L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

310p : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion (organisation , gestion)

335 : Animation sportive, culturelle et de Loisirs

Icon formacode

Formacode(s)

15457 : Gestion sport

34085 : Stratégie commerciale

Icon date

Date d’échéance
de l’enregistrement

27-06-2027

Niveau 7

310p : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion (organisation , gestion)

335 : Animation sportive, culturelle et de Loisirs

15457 : Gestion sport

34085 : Stratégie commerciale

27-06-2027

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
AUDENCIA 83474886500013 - https://www.audencia.com/

Objectifs et contexte de la certification :

Le Manager Responsable des organisations sportives travaille dans tous les domaines du secteur du sport (marchand ou non marchand). Il intervient aussi bien dans la conception de services/événements/produits, que la fabrication d’équipements, la gestion d’installations ou la commercialisation. De multiples secteurs d'activités sont concernés par le sport, le sport-loisir ou la pratique d’une activité physique, que les organisations soient directement liées au sport ou indirectement, notamment via le partenariat. Il peut s’agir d'un club, d’une ligue, d’une fédération, d’un organisateur d’événements, d’une agence conseil, d’un media spécialisé, d’un équipementier, d’un sponsor, d’une collectivité territoriale, d’une infrastructure sportive, d’une association, d’une infrastructure touristique ou saisonnière ...

Activités visées :

Réalisation des diagnostics internes et externes de l’organisation sportive

Définition de la stratégie et du plan d'actions associé

Identification des enjeux RSE

Élaboration d’une politique RSE et du plan d’actions associé

Pilotage de la politique RSE

Conception d’un événement sportif

Planification d’un événement sportif

Définition du budget et du financement d’un événement sportif

Pilotage financier d’un événement sportif

Analyse stratégique de commercialisation

Élaboration d’une stratégie de développement commercial

Mise en œuvre et pilotage du plan de développement commercial d'une organisation sportive

Élaboration d’une stratégie marketing et sponsoring responsable

Déclinaison de la stratégie marketing et sponsoring en plan d'actions

Suivi et pilotage des activités marketing et sponsoring

Définition de la stratégie de communication médiatique

Définition d’un plan de communication médiatique

Mise en œuvre de la communication médiatique

Compétences attestées :

Réaliser un diagnostic interne et externe pour positionner l’organisme dans son environnement (national et/ou international) par la réalisation d’une cartographie des forces/faiblesses et des opportunités/menaces.

Analyser les données quantitatives et qualitatives collectées de la concurrence via la réalisation d’un benchmark, pour identifier les bonnes pratiques du secteur.

Définir les axes stratégiques afin de développer l’organisme dans le respect de son environnement, sur la base du diagnostic et du benchmark réalisés, et en tenant compte des parties prenantes, des enjeux RSE, des aléas sportifs (résultats, compétitions…), de l’environnement juridique et des besoins socio-économiques.

Construire un plan d'actions, pour déployer la stratégie de développement, en intégrant des éléments clés réalistes (objectifs, actions, moyens, planning...) et la prise en compte des caractéristiques individuelles (handicap, inclusion, mixité…).

Déterminer les indicateurs clés pour suivre et évaluer la performance de l’organisation, en identifiant les variables qui exercent une influence sur le développement et les mesures associées les plus pertinentes.

Identifier les enjeux RSE de l’organisme et les parties prenantes associées pour proposer des axes de développement RSE, sur la base de l’analyse d’un diagnostic réalisé ou sous-traité et en tenant compte des capacités de développement de l’organisme.

Définir une politique RSE pour renforcer les engagements de l’organisation dans le respect des ODD (Objectifs de Développement Durable) et améliorer ses performances à long terme, à partir de l’analyse du diagnostic en identifiant les enjeux RSE prioritaires en cohérence avec l’organisme, son environnement, ses objectifs, ainsi que ses capacités organisationnelle et financière.

Proposer un plan d’actions pour déployer la politique RSE, en tenant compte des objectifs identifiés, des priorisations des actions, des ressources et du contexte de l’organisme.

Définir un tableau de bord pour anticiper les évolutions, en définissant, par rapport au plan d’actions, des indicateurs spécifiques, atteignables, mesurables, réalistes et planifiés (SMART).

Définir les éléments de communication interne et externe pour engager les parties prenantes dans la politique RSE.

Analyser les données de l’environnement et du marché de l’événement sportif à partir d’outils d’analyse et benchmark, pour définir ses objectifs méthodologiques et économiques.

Identifier les exigences réglementaires et juridiques de l’événement sportif afin d’assurer leurs respects, en s’informant auprès des acteurs concernés : mairie, préfet, fédération sportive, CNIL…

Rédiger le cahier des charges de l’événement pour cadrer le projet, en tenant compte de l’analyse des données, des exigences réglementaires et juridiques, des exigences techniques notamment dans l’organisation d’événement e-sport, des exigences d’inclusion, de la stratégie de l’organisme, de la stratégie RSE, et des cadres et exigences des structures de tutelle (fédération, franchise…).

Concevoir les actions de promotions de l'événement sportif pour générer des revenus supplémentaires, en s’assurant de sa mise en lumière sur les différents médias.

Rédiger le plan d'actions pour planifier et suivre l’avancement de l’organisation, en définissant le rôle des équipes et parties prenantes, la liste des tâches (y compris communication, marketing, commercial, média…), les livrables, le rétroplanning, et les actions sociales et environnementales.

Anticiper tous les scénarios et préparer un comité de crise en tenant compte de tous les aléas (climatiques, financiers, politiques…) ainsi que de leurs conséquences budgétaires, afin de gérer et adapter l’organisation et la viabilité de l'événement.

Déterminer la liste des droits à vendre afin de générer les revenus nécessaires à la santé du projet en s’appuyant sur le livret III du code du sport.

Concevoir un budget réaliste pour assurer à minima l’équilibre financier de l’événement, en tenant compte des opportunités de revenus et en intégrant une provision pour la gestion des aléas.

Piloter et évaluer l’avancement des dépenses pour tenir les objectifs budgétaires, à l’aide d’un tableau budgétaire et en réalisant les ajustements nécessaires suivant les aléas.

Identifier les différents axes de développement commercial pour positionner la marque, en tenant compte du marché : audit des structures concurrentes, analyse des prix, identification des clients potentiels.

Identifier les nouveaux services ou produits afin de répondre aux défis et mutations du sport à venir, en s’appuyant sur le diagnostic et en imaginant les nouveaux usages (sport, santé, handicap, e-sport, flexibilité du sport, plein air…).

Élaborer la stratégie commerciale pour répondre aux besoins du marché, en prenant en compte le diagnostic, la stratégie globale et les nouveaux services et produits identifiés.

Définir les actions commerciales et les indicateurs de suivi associés afin de consolider la progression de l’organisation et sa performance financière.

Construire des tableaux de suivi d’activités commerciales en définissant les objectifs de pilotage, les indicateurs associés et les personnes concernées afin de piloter en temps réel la performance commerciale et mettre en place des actions correctives le cas échéant.

Développer l’activité commerciale pour générer des recettes additionnelles en adaptant les moyens financiers et humains.

Adapter son discours commercial aux interlocuteurs afin d’augmenter les ventes, grâce à l’utilisation de techniques de vente et la prise en compte des spécificités de chacun (compétences, personnalités, diversité, situations de handicap…).

Analyser les produits et services concurrents à l’aide d’outils et méthodologies de récolte de données pour identifier les tendances du marché et les clients cibles.

Définir les objectifs marketing et sponsoring en s’appuyant sur le diagnostic et dans le respect des stratégies globale et RSE et des réglementations applicables (droit à l’image, réglementation de la publicité…), pour concevoir une stratégie marketing et sponsoring adaptée à la structure.

Construire un plan d’actions pour le déploiement de la stratégie marketing, en utilisant les outils et méthodes appropriés (objectifs, planning, actions, acteurs, résultats attendus, critères clé de performance…) afin d’assurer un suivi des objectifs et une communication claire auprès du client/commanditaire et en interne (équipe produit ou service).

Construire des tableaux de suivi d'activités marketing et sponsoring afin de mesurer les résultats obtenus par rapports aux objectifs du plan d'actions, par la mise en place d’indicateurs clés de performance (retombée presse, étude de notoriété et d’engagement…).

Définir une stratégie de communication médiatique pour faire connaître sa marque, promouvoir ses produits et gagner en notoriété, en tenant compte des pratiques journalistiques et du public cible, dans le respect des stratégies de l’organisme (globale, RSE et marketing).

Élaborer un plan de communication en définissant les finalités, le sens à donner, le positionnement, les rôles des parties prenantes, les cibles et leurs caractéristiques, les messages et actions spécifiques, dans le but d’assurer le déploiement de la stratégie de communication.

Choisir les outils de communication adaptés (médias, réseaux sociaux, droits TV…) pour budgétiser l’action et atteindre l’audience en tenant compte du public ciblé et de ses caractéristiques.

Rédiger un dossier de presse (spécialisée ou grand public) et un communiqué de presse pour communiquer auprès des médias, en utilisant les règles de rédaction spécifiques au communiqué de presse, priorisant et ordonnant les idées à transmettre.

Rédiger le brief créatif des supports de communication à partir de la stratégie et du plan de communication, pour assurer la promotion de l’organisme et des services/produits.

Digitaliser sa communication pour augmenter la visibilité auprès de tous les publics, en utilisant les réseaux sociaux et le web 3.0 et en tenant compte de l’inclusion.

Élaborer des tableaux de bord pour suivre et évaluer les performances de l’action de communication média et réaliser les ajustements nécessaires, en identifiant les étapes clés et leurs indicateurs.

Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation se font dans le cadre de cas pratiques ou mises en situation, lors desquels le candidat est amené à produire des contenus professionnels (à l'écrit ou à l'oral) en lien avec le domaine de la communication, à argumenter ses choix, à émettre des recommandations. 

RNCP39211BC01 - Définir et piloter les orientations stratégiques d'une organisation sportive

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser un diagnostic interne et externe pour positionner l’organisme dans son environnement (national et/ou international) par la réalisation d’une cartographie des forces/faiblesses et des opportunités/menaces.

Analyser les données quantitatives et qualitatives collectées de la concurrence via la réalisation d’un benchmark, pour identifier les bonnes pratiques du secteur.

Définir les axes stratégiques afin de développer l’organisme dans le respect de son environnement, sur la base du diagnostic et du benchmark réalisés, et en tenant compte des parties prenantes, des enjeux RSE, des aléas sportifs (résultats, compétitions…), de l’environnement juridique et des besoins socio-économiques.

Construire un plan d'actions, pour déployer la stratégie de développement, en intégrant des éléments clés réalistes (objectifs, actions, moyens, planning...) et la prise en compte des caractéristiques individuelles (handicap, inclusion, mixité…).

Déterminer les indicateurs clés pour suivre et évaluer la performance de l’organisation, en identifiant les variables qui exercent une influence sur le développement et les mesures associées les plus pertinentes.

Mise en situation professionnelle (étude terrain)

RNCP39211BC02 - Développer une politique RSE au sein des organisations sportives

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier les enjeux RSE de l’organisme et les parties prenantes associées pour proposer des axes de développement RSE, sur la base de l’analyse d’un diagnostic réalisé ou sous-traité et en tenant compte des capacités de développement de l’organisme.

Définir une politique RSE pour renforcer les engagements de l’organisation dans le respect des ODD (Objectifs de Développement Durable) et améliorer ses performances à long terme, à partir de l’analyse du diagnostic en identifiant les enjeux RSE prioritaires en cohérence avec l’organisme, son environnement, ses objectifs, ainsi que ses capacités organisationnelle et financière.

Proposer un plan d’actions pour déployer la politique RSE, en tenant compte des objectifs identifiés, des priorisations des actions, des ressources et du contexte de l’organisme.

Définir un tableau de bord pour anticiper les évolutions, en définissant, par rapport au plan d’actions, des indicateurs spécifiques, atteignables, mesurables, réalistes et planifiés (SMART).

Définir les éléments de communication interne et externe pour engager les parties prenantes dans la politique RSE.

Étude de cas

RNCP39211BC03 - Concevoir et gérer un projet d'évènement sportif local, national ou international

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les données de l’environnement et du marché de l’événement sportif à partir d’outils d’analyse et benchmark, pour définir ses objectifs méthodologiques et économiques.

Identifier les exigences réglementaires et juridiques de l’événement sportif afin d’assurer leurs respects, en s’informant auprès des acteurs concernés : mairie, préfet, fédération sportive, CNIL…

Rédiger le cahier des charges de l’événement pour cadrer le projet, en tenant compte de l’analyse des données, des exigences réglementaires et juridiques, des exigences techniques notamment dans l’organisation d’événement e-sport, des exigences d’inclusion, de la stratégie de l’organisme, de la stratégie RSE, et des cadres et exigences des structures de tutelle (fédération, franchise…).

Concevoir les actions de promotions de l'événement sportif pour générer des revenus supplémentaires, en s’assurant de sa mise en lumière sur les différents médias.

Rédiger le plan d'actions pour planifier et suivre l’avancement de l’organisation, en définissant le rôle des équipes et parties prenantes, la liste des tâches (y compris communication, marketing, commercial, média…), les livrables, le rétroplanning, et les actions sociales et environnementales.

Anticiper tous les scénarios et préparer un comité de crise en tenant compte de tous les aléas (climatiques, financiers, politiques…) ainsi que de leurs conséquences budgétaires, afin de gérer et adapter l’organisation et la viabilité de l'événement.

Déterminer la liste des droits à vendre afin de générer les revenus nécessaires à la santé du projet en s’appuyant sur le livret III du code du sport.

Concevoir un budget réaliste pour assurer à minima l’équilibre financier de l’événement, en tenant compte des opportunités de revenus et en intégrant une provision pour la gestion des aléas.

Piloter et évaluer l’avancement des dépenses pour tenir les objectifs budgétaires, à l’aide d’un tableau budgétaire et en réalisant les ajustements nécessaires suivant les aléas.

Simulation d’un projet événementiel

RNCP39211BC04 - Concevoir et mettre en œuvre le développement commercial d'une organisation sportive

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier les différents axes de développement commercial pour positionner la marque, en tenant compte du marché : audit des structures concurrentes, analyse des prix, identification des clients potentiels

Identifier les nouveaux services ou produits afin de répondre aux défis et mutations du sport à venir, en s’appuyant sur le diagnostic et en imaginant les nouveaux usages (sport, santé, handicap, e-sport, flexibilité du sport, plein air…)

Élaborer la stratégie commerciale pour répondre aux besoins du marché, en prenant en compte le diagnostic, la stratégie globale et les nouveaux services et produits identifiés.

Définir les actions commerciales et les indicateurs de suivi associés afin de consolider la progression de l’organisation et sa performance financière.

Construire des tableaux de suivi d’activités commerciales en définissant les objectifs de pilotage, les indicateurs associés et les personnes concernées afin de piloter en temps réel la performance commerciale et mettre en place des actions correctives le cas échéant.

Développer l’activité commerciale pour générer des recettes additionnelles en adaptant les moyens financiers et humains.

Adapter son discours commercial aux interlocuteurs afin d’augmenter les ventes, grâce à l’utilisation de techniques de vente et la prise en compte des spécificités de chacun (compétences, personnalités, diversité, situations de handicap…)

Étude de cas

Mise en situation

 

RNCP39211BC05 - Concevoir et mettre en œuvre des stratégies marketing et sponsoring dans le sport

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les produits et services concurrents à l’aide d’outils et méthodologies de récolte de données pour identifier les tendances du marché et les clients cibles.

Définir les objectifs marketing et sponsoring en s’appuyant sur le diagnostic et dans le respect des stratégies globale et RSE et des réglementations applicables (droit à l’image, réglementation de la publicité…), pour concevoir une stratégie marketing et sponsoring adaptée à la structure.

Construire un plan d’actions pour le déploiement de la stratégie marketing, en utilisant les outils et méthodes appropriés (objectifs, planning, actions, acteurs, résultats attendus, critères clé de performance…) afin d’assurer un suivi des objectifs et une communication claire auprès du client/commanditaire et en interne (équipe produit ou service).

Construire des tableaux de suivi d'activités marketing et sponsoring afin de mesurer les résultats obtenus par rapports aux objectifs du plan d'actions, par la mise en place d’indicateurs clés de performance (retombée presse, étude de notoriété et d’engagement…).

Étude de cas

 

 

 

 

RNCP39211BC06 - Organiser la communication médiatique et mesurer son impact pour les organisations sportives

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Définir une stratégie de communication médiatique pour faire connaître sa marque, promouvoir ses produits et gagner en notoriété, en tenant compte des pratiques journalistiques et du public cible, dans le respect des stratégies de l’organisme (globale, RSE et marketing).

Élaborer un plan de communication en définissant les finalités, le sens à donner, le positionnement, les rôles des parties prenantes, les cibles et leurs caractéristiques, les messages et actions spécifiques, dans le but d’assurer le déploiement de la stratégie de communication.

Choisir les outils de communication adaptés (médias, réseaux sociaux, droits TV…) pour budgétiser l’action et atteindre l’audience en tenant compte du public ciblé et de ses caractéristiques.

Rédiger un dossier de presse (spécialisée ou grand public) et un communiqué de presse pour communiquer auprès des médias, en utilisant les règles de rédaction spécifiques au communiqué de presse, priorisant et ordonnant les idées à transmettre.

Rédiger le brief créatif des supports de communication à partir de la stratégie et du plan de communication, pour assurer la promotion de l’organisme et des services/produits.

Digitaliser sa communication pour augmenter la visibilité auprès de tous les publics, en utilisant les réseaux sociaux et le web 3.0 et en tenant compte de l’inclusion.

Élaborer des tableaux de bord pour suivre et évaluer les performances de l’action de communication média et réaliser les ajustements nécessaires, en identifiant les étapes clés et leurs indicateurs.

Cas pratiques

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Pour obtenir la certification, les candidats doivent valider la totalité des 6 blocs constituant la certification en validant les évaluations qui y sont liées, et rédiger et soutenir oralement une thèse professionnelle, réalisée dans le cadre d'une mission en entreprise de 4 mois minimum équivalent temps plein, consécutifs ou non. 

Les candidats désirant obtenir la certification par la voie de la VAE devront faire la preuve qu’ils ont acquis les compétences de chacun des blocs constituant la certification ou d'une partie des blocs. Les blocs manquants seront acquis par formation ou tout autre type d’action de développement de compétences. Les candidats à la VAE devront produire ou faire la preuve de la production d'un travail équivalent à la thèse professionnelle.

Secteurs d’activités :

De multiples secteurs d'activités sont concernés par le sport, le sport-loisir ou la pratique d’une activité physique, que les organisations soient directement liées au sport ou indirectement, notamment via le partenariat. Il peut s’agir d'un club, d’une ligue, d’une fédération, d’un organisateur d’événements, d’une agence conseil, d’un media spécialisé, d’un équipementier, d’un sponsor, d’une collectivité territoriale, d’une infrastructure sportive, d’une association, d’une infrastructure touristique ou saisonnière...

Type d'emplois accessibles :

Le Manager responsable des organisations sportives exerce une fonction de responsabilité en management stratégique ou opérationnel dans une organisation en lien, direct ou indirect avec le Sport.  Les postes pouvant être occupés dans des entreprises commerciales, industrielles ou des entreprises de services sont nombreux: 

  • Directeur Commercial d'une organisation sportive,
  • Directeur des relations Institutionnelles,
  • Manager RSE pour une organisation de sport,
  • Manager marketing,
  • Manager de projets Sponsoring dans une entreprise privée,
  • Manager d’événements sportifs,
  • Stadium Manager ou Directeur de Stade,
  • Manager du développement dans une Ligue Professionnelle,
  • Responsable de Produit chez un équipementier sportif,
  • Responsable de Projet en agence de communication spécialisée dans le Sport,
  • Responsable des Partenariats chez un détenteur de droits,
  • Responsable technique,
  • Responsable logistique événementiel ou compétition sportive,
  • Responsable hospitalités,
  • Responsable communication / marketing
  • Chef de projet Marketing/Communication,
  • Responsable événementiel,
  • Responsable billetterie,
  • Manager/Responsable magasin/structure sportive.

Code(s) ROME :

  • M1703 - Management et gestion de produit
  • M1705 - Marketing
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • M1707 - Stratégie commerciale
  • G1403 - Gestion de structure de loisirs ou d''hébergement touristique

Références juridiques des règlementations d’activité :

La norme ISO 20121 dédiée aux « systèmes de management responsable appliqués à l’activité événementielle »

Le code du sport français :

  • Livre 1 : Organisation des activités physiques et sportives (Articles L100-1 à L142-1)
  • Livre 2 : Acteurs du sport (Articles L211-1 à L241-10)
  • Livre 3 : Pratique sportive (Articles L311-1 à L335-3)
  • Livre 4 : Dispositions diverses (Articles L411-1 à L425-12)

Loi n° 2022-296 du 2 mars 2022 visant à démocratiser le sport en France

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

La certification est adossée à une formation Mastère Spécialisé® labellisée Conférence des Grandes Ecoles, les candidats doivent être titulaires ou en cours d'obtention d'un des diplômes suivants :

  • Titre d’ingénieur diplômé conférant le grade de master (formations évaluées par la Commission des titres d’ingénieur, liste publiée au journal officiel),
  • Diplôme d’une école de management, privée ou consulaire, conférant le grade de master (formations évaluées par la CEFDG, liste publiée au bulletin officiel du MESR),
  • Diplôme de 3ème cycle habilité par les autorités universitaires (Diplôme national de master, DEA, DESS, …) ou diplôme professionnel de niveau 7,
  • Diplôme ou attestation de validation d’un niveau équivalent M1 pour des candidats ayant au moins trois ans d’expérience professionnelle en lien avec la formation visée,
  • Titre inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) niveau 7 (ancienne nomenclature niveau I),
  • Diplôme étranger équivalent aux diplômes français exigés ci-dessus.

Pour des diplômes anciens, qui ne sont plus actuellement délivrés, ils seront rapprochés de ceux qui s’y sont éventuellement substitués.

Les candidats suivants pourront être admis à titre dérogatoire :

  • Diplôme ou attestation de validation d’un niveau équivalent M1 sans expérience professionnelle ou ayant moins de trois ans d’expérience professionnelle en lien avec la formation visée,
  • Diplôme de licence (L3) ou grade de Licence ou titre inscrit au RNCP niveau 6 (ancienne nomenclature niveau II) justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum, en lien avec la formation visée.

 

Taux de dérogation pratiqué (30 % maximum selon le règlement de la CGE) : 30%.

Toute autre candidature présentant un cursus original ou un parcours de qualité sera examinée avec attention. Cette candidature pourra faire l’objet d’une Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP). Un dossier VAPP et sa procédure seront communiqués aux candidats au besoin.

Taux de VAPP pratiqué (40 % maximum selon le règlement de la CGE) : 40%.

Le pourcentage total des dérogations, incluant la VAPP n’excède pas 40%.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury se compose :

  • De deux professionnels du métier ou supervisant des personnes du métier,
  • Du Directeur des programmes Mastère Spécialisé® ou son représentant

Le·la président·e du jury est un·e professionnel·le du métier.

En contrat d’apprentissage X

Le jury se compose :

  • De deux professionnels du métier ou supervisant des personnes du métier,
  • Du Directeur des programmes Mastère Spécialisé® ou son représentant

Le président du jury est un professionnel du métier.

Après un parcours de formation continue X

Le jury se compose :

  • De deux professionnels du métier ou supervisant des personnes du métier,
  • Du Directeur des programmes Mastère Spécialisé® ou son représentant

Le président du jury est un professionnel du métier.

En contrat de professionnalisation X

Le jury se compose :

  • De deux professionnels du métier ou supervisant des personnes du métier,
  • Du Directeur des programmes Mastère Spécialisé® ou son représentant

Le président du jury est un professionnel du métier.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury se compose :

  • De deux professionnels du métier ou supervisant des personnes du métier,
  • Du Directeur des programmes Mastère Spécialisé® ou son représentant

Le président du jury est un professionnel du métier.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 32 0 88 71 72
2020 16 0 88 80 88

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36667 Manager responsable des organisations de sport (MS)

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :