Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure d’Informatique, Électronique, Automatique (ESIEA)

Active

N° de fiche
RNCP4183
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
  • 255 : Electricite, électronique
Formacode(s) :
  • 24454 : automatisme informatique industrielle
  • 31008 : système information
  • 31006 : sécurité informatique
  • 24354 : électronique
  • 24231 : réseau informatique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
GROUPE ESIEA 31134913800017 - -
Activités visées :

Description des emplois et activités visés 

L’ESIEA forme des ingénieurs généralistes en sciences et technologies du numérique, capables de concevoir et de réaliser des systèmes mettant en œuvre ces technologies, de contribuer efficacement à l’activité d’une entreprise, de piloter des équipes, des projets, dans un contexte interculturel, d’exercer des responsabilités en faisant preuve d’éthique, d’innover et d’apprendre tout au long leur vie.

Compétences attestées :

Description des compétences évaluées et attestées 

Compétences propres à tout ingénieur, selon le référentiel de la CTI :

1. La connaissance et la compréhension d'un large champ de sciences fondamentales et la capacité d'analyse et de synthèse qui leur est associée.

2. L'aptitude à mobiliser les ressources d'un champ scientifique et technique liées à une spécialité, en l’occurrence les sciences et technologies du numérique, l’ensemble des technologies de l’information et de la communication et leurs applications dans des secteurs d’activités très diversifiés.

3. La maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur: identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et non complètement définis, l'utilisation des outils informatiques, l'analyse et la conception de systèmes.

4. La maîtrise de l'expérimentation, dans un contexte de recherche et à des fins d'innovation et la capacité d'en utiliser les outils: notamment la collecte et l'interprétation de données, la propriété intellectuelle.

5. L'esprit d'entreprise et l'aptitude à prendre en compte les enjeux économiques, le respect de la qualité, la compétitivité et productivité, les exigences commerciales, l'intelligence économique.

6. L'aptitude à prendre en compte les enjeux sociaux, d'éthique, de sécurité et de santé au travail.

7. L'aptitude à prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes de développement durable.

8. L'aptitude à prendre en compte les enjeux et les besoins de la société.

9. La capacité à s'insérer dans la vie professionnelle, à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d'équipe, engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes, voire gestion d'entreprise innovante.

10. L'aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, ouverture culturelle associée, adaptation aux contextes internationaux.

11. La capacité à se connaître, à s'auto-évaluer, à gérer ses compétences, (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), à opérer ses choix professionnels

Compétences spécifiques à l’ingénieur ESIEA :

I. Des compétences technico-scientifiques générales : 

Mobiliser les connaissances et savoir-faire pluridisciplinaires pour la résolution de problèmes complexes.

 Capacité d’abstraction, capacité à mobiliser ses connaissances dans une approche pluridisciplinaire, capacité de modélisation et de simulation, capacité à mettre en place des démarches expérimentales et à en analyser les données, capacité à analyser et à réaliser des problèmes complexes, capacité à utiliser des logiciels d’analyse et d’extraction de données, capacité à utiliser des outils mathématiques et statistiques, de langages de programmation, maîtrise des méthodes et outils de l’ingénieur, respect de l’éthique scientifique

II. Des compétences transversales visant à une bonne évolution au sein d’une organisation : 

Etre capable de travailler en équipe, d’assumer les responsabilités confiées,  d’assurer ses engagements, d’être innovant et clairvoyant, mobile dans ses points de vue, sachant faire face à l’imprévu et anticiper les changements, d’être enthousiaste, motivant, attentif aux autres, capable de mobiliser les énergies.

III. Des compétences disciplinaires

L’ingénieur ESIEA est capable 

- de concevoir, d’analyser de réaliser et d’exploiter des systèmes architecturés autour d’un microcontrôleur en utilisant des capteurs et des actionneurs pour le développement d’applications,

- de concevoir,  modéliser et  développer des applications ou des systèmes en utilisant les concepts de programmation et en mettant en œuvre les différents cycles de développement, 

- d’appréhender l’environnement  culturel, social  et organisationnel du cadre de sa profession, de communiquer, de  collaborer  et de mettre en place les outils, processus et méthodes nécessaires à la réalisation d’un projet

A l’issue de la filière SE, l’ingénieur ESIEA est capable de :

- modéliser et  concevoir des systèmes électroniques  et de mettre en place toute la chaine de traitement pour en réguler le contrôle,a l’acquisition et la restitution des données

A l’issue de la filière SI, l’ingénieur ESIEA est capable de :

- mettre en œuvre toute la chaine de traitement  des données : collecte, stockage, transmission, sécurisation, traitement et analyse grâce à la conception d’applications utilisant les technologies les plus récentes

En fonction du choix de parcours de dernière année, l’ingénieur ESIEA possède les compétences suivantes : 

Architecture et ingénierie du logiciel : La maitrise de l’ensemble des méthodes et outils permettant la conception, le développement et la mise en œuvre de logiciels. 

Systèmes d’information et Big data : La maitrise des méthodes de conception de systèmes d’information d’entreprise et la compréhension de leurs intérêts stratégiques. Le traitement et l’analyse de grands volumes de données.

Sécurité : La connaissance des aspects de la sécurité des systèmes d’information, leur mise en œuvre et le contrôle des politiques de sécurité adaptées à différents environnements

Systèmes embarqués - objets connectés, robotique : La conception, la modélisation et réalisation de systèmes embarqués complets qui sont aujourd’hui au cœur de l’innovation dans de nombreux secteurs d’activités : Internet des objets, santé, transport, villes, mobilier urbain, … La compréhension et la  maîtrise des technologies de communication et de traitement de l'information des objets connectés.

Cloud et virtualisation : L’élaboration, le déploiement et la maintenance des services et des solutions de Cloud Computing

Réalité virtuelle : La maîtrise des  techniques de programmation 3D temps réel  et la compréhension des enjeux de la réalité virtuelle.

Secteurs d’activités :

Secteurs d'activité des jeunes diplômés :

La présence d’applications numériques dans tous les secteurs d’activités permet à l’ingénieur ESIEA d’exercer sa profession dans des secteurs professionnels très variés

La répartition des jeunes diplômés dans les secteurs d'activités est la suivante: 

  • Technologies de l’information (services) : 25%
  • Sociétéés de conseil, bureaux d'études : 23%
  • REcherche - développement scientifique : 10%
  • Industrie automobile, aéronautique, navale, ferroviaire : 9%
  • Industrie des technologies de l’information : 7%
  • Institutions financières / Banque / Assurance : 7%
  • Télécommunications : 5%
  • Energie : 3%
  • Enseignement, recherche : 2%
  • Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques : 2%
  • Autres secteurs : 7%
Type d'emplois accessibles :

Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé :

Les métiers accessibles sont très variés. On les retrouve principalement dans les activités liées à l'ingénierie, au développement, aux études et au conseil :

  • Ingénieur logiciel 
  • Consultant technique
  • Chef de projet
  • Consultant fonctionnel
  • Data scientist
  • Architecte big data
  • Auditeur sécurité
  • Responsable des systèmes d’information
  • Ingénieur sécurité 
  • Ingénieur systèmes
  • Architecte système
  • Ingénieur système et réseaux
  • Ingénieur en réalité virtuelle/augmentée
  • Ingénieur de recherche 
Code(s) ROME :
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • M1803 - Direction des systèmes d''information
  • M1805 - Études et développement informatique
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur de l’ESIEA, Directeurs de campus, Directeur de la pédagogie et des programmes, Directeur de l’international et des langues. 

Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

Directeur de l’ESIEA, Directeurs de campus, Directeur de la pédagogie et des programmes, Directeur de l’international et des langues.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur de l’ESIEA, Directeurs de campus, Directeur de la pédagogie et des programmes, Directeur de l’international et des langues, Représentants d’entreprises partenaires.

En contrat d’apprentissage X

Directeur de l’ESIEA, Directeurs de campus, Directeur de la pédagogie et des programmes, Directeur de l’international et des langues, Responsable apprentissage.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret 99-747 du 3 Aout 1999 modifié relatif à la création du grade de Master

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Habilitation à délivrer le diplôme d’ingénieur ESIEA par la Commission des Titres d’Ingénieur depuis le 18 février 1986, parution au J.O. du 24/08/1986. – Habilitation pour une durée de 6 ans.

Habilitation renouvelée en 2012 pour une durée de 6 ans.

Habilitation délivrée en 2016 pour l’extension de la formation sous statut apprenti à Laval pour une durée de 2 ans.

Habilitation renouvelée en 2018 pour une durée de 5 ans

Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet