Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DUT - Génie électrique et informatique industrielle

Active

N° de fiche
RNCP4379
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 255 : Electricite, électronique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

 

Le diplômé de GEII est capable d’assurer des activités de construction de systèmes électroniques, de dispositifs de production d’énergie électrique, d’automatismes et de petits systèmes embarqués. Il peut réaliser, tester et contrôler des dispositifs électroniques. Il peut également assurer l’installation et la maintenance de systèmes électriques. Il est par ailleurs capable de développer des parties logicielles liées à la mise en œuvre d’automatismes et de petits systèmes embarqués et communicants. Dans l’ensemble de ces activités, il prend en compte les réglementations et les normes en vigueur, tant dans son domaine de compétences qu’en matière de qualité, d’hygiène, de sécurité et de protection de l’environnement

Compétences attestées :

•Réalisation de systèmes électriques ou électroniques autonomes ou dédiés au contrôle-commande d’ensembles pluritechnologiques

Mettre en œuvre les fonctions électroniques de base (analogique, numérique) pour constituer un sous-ensemble : les choisir, les associer.

Associer entre eux des sous-ensembles (électriques, électroniques) aussi bien sur le plan fonctionnel que sur le plan électrique.

Valider le bon fonctionnement d’un sous-ensemble, d’un ensemble (mesure).

Utiliser un outil de CAO électronique (schématique, placement, routage).

Choisir et mettre en œuvre une technique de production pour un équipement électronique ou électrique, et en faire la recette.

 

•Installation et maintenance des systèmes électriques ou électroniques autonomes ou dédiés au contrôle-commande d’ensembles pluritechnologiques

Assurer l’installation d’appareillages électriques ou électroniques en respectant la documentation constructeur

Diagnostiquer un dysfonctionnement.

Identifier les ressources nécessaires à la résolution du dysfonctionnement.

Résoudre un dysfonctionnement.

 

•Développement de petits systèmes embarqués (limité aux cas à complexité modérée)

Modéliser un système dans son environnement.

Conduire une démarche de développement logiciel.

Utiliser un outil de développement croisé.

Utiliser un langage de description matérielle des circuits.

Intégrer ensemble matériel et logiciel.

 

•Développement d’applications d’automatisme

Elaborer les spécifications de l'installation automatisée en fonction du cahier des charges.

Choisir les composants d’automatisme appropriés.

Réaliser l'analyse fonctionnelle de l'installation et la décliner en un programme d'automatisation, en prenant en compte l'environnement côté pilotage (bases de données de production, réseaux de communication).

 

•Test, qualification des systèmes électriques ou électroniques autonomes ou dédiés au contrôle-commande d’ensembles pluritechnologiques

Choisir le matériel de contrôle ou d'essais pour vérifier la conformité vis-à-vis d’une spécification technique.

Définir les procédures et les méthodes de tests et réaliser les analyses de non-conformité des produits.

Analyser les résultats de mesures, diagnostiquer les causes de dysfonctionnement et effectuer les modifications de mise en conformité du produit.

Analyser les architectures matérielle et logicielle des moyens de tests et des bancs de test fonctionnels et in situ.

•Exploitation d’un système asservi pluritechnologique (process continus)

Evaluer les performances statiques et dynamiques d’un système analogique ou numérique simple.

Mettre en œuvre et paramétrer un régulateur industriel.

•Compétences transversales 

Rédiger et interpréter des documents professionnels (y compris en anglais). Communiquer avec son environnement professionnel, interne et externe, y compris en anglais
Travailler en équipe projet, en utilisant des outils collaboratifs. Gérer un projet, en respectant les délais et les contraintes économiques à l’aide d’outils de gestion de projet

Veiller à l’application stricte des règles d’Hygiène et de sécurité et des normes environnementales

 

 

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le diplômé du DUT GEII est un technicien supérieur qui exerce ses activités dans les domaines traditionnels qui relèvent de l’électricité, de l’électronique, de l’informatique industrielle et de leurs applications, tels que les industries électriques et électroniques, la production et le transport d’énergie, les télécommunications, les technologies de l’information et de la communication. Avec la généralisation de ces technologies, les compétences du titulaire du DUT GEII s’exercent également dans des secteurs aussi divers que les industries de transformation et manufacturières, la gestion de l’énergie, les transports et l’automobile, l’aérospatiale et la défense, la construction et le bâtiment, la santé, l’agroalimentaire et les agro-industries.

Type d'emplois accessibles :

- Electronicien
- Electrotechnicien
- Automaticien
- Informaticien industriel 

- Technicien supérieur en études et conception
- Technicien supérieur en contrôle essai qualité 
- Technicien supérieur de conduite d'installation automatisée
- Technicien supérieur d’installation et de maintenance
- Chargé d’affaires

Code(s) ROME :
  • H1202 - Conception et dessin de produits électriques et électroniques
  • H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme
  • H1209 - Intervention technique en études et développement électronique
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1504 - Intervention technique en contrôle essai qualité en électricité et électronique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

En contrat d’apprentissage X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Après un parcours de formation continue X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

En contrat de professionnalisation X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Par candidature individuelle X

Non

Par expérience X

Enseignants- chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle (ARM) des qualifications professionnelles avec le Québec du 21 juin 2011

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 juin 1967 modifié

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret du 12 novembre 1984 relatif aux IUT.

Arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT.

Arrêté du 15 mai 2013 relatif à l’organisation des études conduisant au DUT Génie électrique et informatique industrielle.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet