Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable opérationnel en électronique et automatisme industriel

Inactive

N° de fiche
RNCP4657
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 255 : Electricite, électronique
Date d’échéance de l’enregistrement : 24-08-2011
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) - - http://www.cnam.fr
Activités visées :
Le responsable opérationnel en électronique et automatisme industriel occupe une fonction située à un niveau charnière entre les ingénieurs ou cadres supérieurs, et les techniciens supérieurs ou personnels de production. Il sait mener en toute responsabilité une grande partie des tâches de conception et d’industrialisation, ainsi que les tâches de mise en œuvre et de réalisation de projets de production complexe recourant aux systèmes électroniques et aux automatismes industriels.
Il intervient dans trois domaines d’activité professionnelle :
- les études de conception de systèmes électroniques et/ou d’automatismes destinés aux applications civiles et industrielles ;
- le management d’équipes d’opérationnels chargés de la production de tout ou partie des systèmes électroniques et des automatismes utilisés dans les projets industriels,
- la supervision d’équipes de maintenance des installations électroniques ou robotiques.
Compétences attestées :
La certification professionnelle atteste des compétences et capacités acquises dans les quatre principales fonctions suivantes :
• Fonction 1 : étude et conception
- connaissance des bases fondamentales de l’électronique analogique et numérique et de l’automatique,
- connaissance des composants électroniques existants, de leurs principes de fonctionnement et de leurs montages,
- maîtrise des schématisations (schéma bloc de projet) et des analyses de coûts,
- utilisation des informations sur les développements les plus récents dans le domaine électronique et automatique, notamment les publications et documents techniques en anglais,
- capacité à concevoir des systèmes électroniques ou automatiques, en associant les différentes fonctions nécessaires et en les organisant dans un planning prévisionnel,
- capacité à rédiger les parties techniques d’un cahier des charges portant sur un système ou un programme de test (point de mesure, connectique, câbles…).

• Fonction 2 : réalisation des systèmes, installations ou produits
- connaissance des principaux protocoles d’expérimentations et des tests appliqués,
- capacité méthodologique à mettre en œuvre la réalisation matérielle et logicielle des systèmes électroniques ou automatiques connaissance des bases fondamentales de l’électronique analogique et numérique et de l’automatique,
- maîtrise du langage C et des logiciels de simulation,
- maîtrise de la démarche et des normes qualité ISO,
- capacité à réaliser un rapatriement de données de mesures et à éditer un document réglementaire du type ISO 900X, à publier les données sur l’intranet d’une entreprise ou bien encore via un extranet.
 
• Fonction 3 : maintenance
- connaissance des bases de l’électronique embarquée et des contraintes de temps réel dans les architectures de réseau de terrain,
- maîtrise des divers aspects de la fiabilité et de la maintenance industrielle, en lien avec les démarches qualité,
- capacité à mettre en œuvre des démarches de gestion et de maintenance des systèmes complexes,
- maîtrise méthodologique des bus et réseaux de terrain à des fins de caractérisation des systèmes ou de leur maintenance.

• Fonction 4 : management d’équipe
- connaître les techniques et les méthodes de communication orale et écrite (production de rapports techniques…),
- maîtrise des outils de management opérationnel (animation d’équipe, supervision des travaux, suivi des projets, communication en situation, application des schémas d’analyse fonctionnelle et de résolution de problèmes…),
- connaissance des règles d’hygiène et de sécurité (inclus sécurité des installations),
- capacité à mettre en œuvre des indicateurs de suivi de l’application des règles d’hygiène et de sécurité.
Secteurs d’activités :
Les responsables opérationnels en électronique et automatisme industriel travaillent pour les fabricants de systèmes, les installateurs ou les gestionnaires qui assurent la supervision et la maintenance des installations complexes.
Type d'emplois accessibles :
Type d'emplois accessibles : - ingénieur de production,
- chef de projet,
- ingénieur d’étude,
- ingénieur en maintenance.
Code(s) ROME :
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X Le Jury est constitué de 7/8 membres : - Le président
- L'administrateur du pôle de spécialité ou son représentant
- 1 représentant de la Direction nationale des formations
- 2 formateurs responsables de la filière
- 2 représentants du secteur professionnel
- 1 représentant des centres Cnam
Après un parcours de formation continue X Idem
En contrat de professionnalisation X Idem
Par candidature individuelle X Idem
Par expérience X Jury VAE : Il comprend 8 membres délibératifs : L’Administrateur général du Cnam en exercice ou son représentant, le directeur du pôle Stic ou son représentant, 4 enseignants, 2 professionnels, le responsable pédagogique de la certification,
Et 5 membres invités de droit : le responsable VAE du pôle Stic, un membre du service Vae, 3 conseillers VAE du réseau Cnam.
En contrat d’apprentissage X Idem
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Arrêté du 1er août 2006 publié au Journal Officiel du 24 août 2006 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 24 août 2006, jusqu'au au 24 août 2011.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Arrêté du 8 avril 1981 publié au Journal Officiel du 10 avril 1981 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique : au titre des homologations de droit
Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 24-08-2006
Date d'échéance de l'enregistrement 24-08-2011
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP14394 RNCP14394 - Responsable opérationnel en automatismes
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet