Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

TP - Technicien(ne) d'études en mécanique

Inactive

N° de fiche
RNCP4675
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 251n : Etudes, projets, dessin en construction mécanique
Date d’échéance de l’enregistrement : 16-03-2020
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DU TRAVAIL DU PLEIN EMPLOI ET DE L' INSERTION 11000007200014 - -
Activités visées :

Le technicien d'études en mécanique réalise les dossiers d'études détaillés de sous-ensembles de machines et de biens d'équipements, à partir d'un cahier des charges, d'une pré-étude ou d'un schéma fonctionnel et de consignes. Ces dossiers d'études ont pour objet de permettre au département méthodes d'industrialisation la production d'exemplaires du produit conformes au dossier de définition de référence.
Ces dossiers comprennent les instructions nécessaires à la définition du produit à savoir : des plans, des nomenclatures, des notices techniques qui précisent les ensembles mécaniques et les pièces constitutives en vue de leur fabrication, de leur montage et de leur utilisation. Ceux-ci sont réalisés à l'aide de logiciels de CAO - DAO et bureautiques.
Il intègre l'environnement et l'éco-conception, la sécurité des personnes et des biens, les règles de base en conception lors de l'étude des produits industriels et il s'informe régulièrement sur les évolutions technologiques et les coûts des composants disponibles sur le marché. De plus, il assure la veille technologique par la consultation permanente et régulière des banques de ressources technologiques, des normes, des catalogues, des tarifs des fournisseurs de composants mécaniques, des banques de matériaux et des revues professionnelles.
La complexité des études dont il a la charge, le degré d'innovation et les risques technologiques du produit à étudier sont fonction de son expérience dans le métier et dans le secteur industriel concerné.
Les missions qui lui sont confiées nécessitent un ensemble d'actions en assurance qualité en conception industrielle. En cas de difficultés techniques ou d'incompatibilité avec les objectifs assignés, il négocie avec son supérieur hiérarchique et justifie les corrections ou les innovations qui seront portées au cahier des charges.
Le (la) technicien(ne) travaille en toute autonomie dans des domaines industriels très variés qui s'étendent des biens de consommation aux biens d'équipements industriels et concernent des produits fabriqués en petites, moyennes et grandes séries. Le respect des délais de réalisation du projet dont il a la charge est impératif et conditionne le rythme et sa charge de travail. Cela implique que le (la) technicien(ne) doit régulièrement informer sa hiérarchie de l'avancement des travaux.
Il travaille généralement au sein d'une équipe pluridisciplinaire, sous la responsabilité d'un chef de projet ou d'un responsable de bureau d'études, qui a en charge la répartition des tâches en fonction des compétences techniques et de la disponibilité de chacun. Ce responsable hiérarchique est à la fois, l'interlocuteur principal et « le support technique » du technicien. Il est le garant de la cohérence du projet.
L'emploi s'exerce en bureau d'études, dans un cabinet d'ingénierie sous-traitant ou sur site chez le client et nécessite un travail de collaboration avec l'équipe projet.
Le travail s'exerce le plus fréquemment à horaires réguliers, il nécessite parfois des déplacements chez les clients et les fournisseurs pour valider les solutions techniques et faire le point sur l'avancement des travaux. Selon l'organisation de l'entreprise ou du secteur d'activité, le technicien peut être détaché géographiquement pendant la durée du projet. Dans ce cas, la fonction s'exerce avec une autonomie renforcée. Le respect des délais de réalisation du projet dont il a la charge conditionne le rythme et sa charge de travail. Cela implique qu'il doit régulièrement informer sa hiérarchie de l'avancement des travaux.

Compétences attestées :

1. Concrétiser l'architecture mécanique d'un produit

Modifier des dossiers d'études en utilisant des outils CAO et bureautiques.
Elaborer la maquette numérique d'un système mécanique et produire un dessin d'ensemble.
Intégrer des composants technologiques dans la conception d'ensembles mécaniques.

2. Etudier l'architecture d'un système mécanique

Réaliser l'analyse fonctionnelle d'un mécanisme.
Sélectionner des composants technologiques.
Réaliser des calculs simples de résistance des matériaux.
Réaliser des dessins d'ensembles mécaniques.
Rédiger des nomenclatures d'ensembles mécaniques.
Réaliser la cotation fonctionnelle d'ensembles mécaniques.

3. Elaborer des dessins de définition de pièces mécaniques

Réaliser l'analyse fonctionnelle d'un mécanisme.
Réaliser des dessins d'ensembles mécaniques.
Réaliser la cotation fonctionnelle d'une pièce mécanique.
Réaliser des dessins de définition de pièces mécaniques.

RNCP4675BC01 - Concrétiser l'architecture mécanique d'un produit

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Modifier des dossiers d'études en utilisant des outils CAO et bureautiques.
Elaborer la maquette numérique d'un système mécanique et produire un dessin d'ensemble.
Intégrer des composants technologiques dans la conception d'ensembles mécaniques.

RNCP4675BC02 - Etudier l'architecture d'un système mécanique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser l'analyse fonctionnelle d'un mécanisme.
Sélectionner des composants technologiques.
Réaliser des calculs simples de résistance des matériaux.
Réaliser des dessins d'ensembles mécaniques.
Rédiger des nomenclatures d'ensembles mécaniques.
Réaliser la cotation fonctionnelle d'ensembles mécaniques.

RNCP4675BC03 - Elaborer des dessins de définition de pièces mécaniques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser l'analyse fonctionnelle d'un mécanisme.
Réaliser des dessins d'ensembles mécaniques.
Réaliser la cotation fonctionnelle d'une pièce mécanique.
Réaliser des dessins de définition de pièces mécaniques.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :
Secteurs d’activités :

Aéronautique, spatial, alimentaire, armement, automobile, bâtiment et travaux publics, bois, ameublement, chimie, chimie fine, construction navale, éco-industrie, électricité, électroménager, électronique, énergie-nucléaire-fluide, ferroviaire, habillement-cuir-textile, industrie cosmétique, industrie du papier carton, information et communication, machinisme, mécanique, travail des métaux, métallurgie, sidérurgie, nautisme, parachimie, pétrochimie, plasturgie-caoutchouc-composites, sport et loisirs, verre, matériaux de construction.

Type d'emplois accessibles :

Technicien(ne) en conception industrielle en mécanique, technicien (ne) d'études en mécanique, technicien(ne) d'études en architecture mécanique, dessinateur (trice) d'études en mécanique, dessinateur(trice) en architecture mécanique, dessinateur(trice) en construction mécanique, dessinateur(trice) en outillage, dessinateur(trice) en structures mécaniques, dessinateur(trice) en structures métalliques, dessinateur(trice) en systèmes mécaniques, dessinateur(trice) petites études en mécanique, dessinateur(trice) industriel(le) en mécanique

Code(s) ROME :
  • H1203 - Conception et dessin produits mécaniques
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

A compléter (Reprise)


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est désigné par les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est désigné par les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est désigné par les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est désigné par les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 335-13, R. 338-1 et R. 338-2 et suivants.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 2/10/2006 paru au  JO du 14/10/2006 - Arrêté du 12/10/2011 paru au JO du 15/12/2011 - Arrêté du 15/05/2014 paru au JO du 28/06/2014

18/12/2019

Arrêté du 11 décembre 2019 portant prorogation du titre professionnel de technicien d'études en mécanique publié au JO le 18 décembre 2019 pour 3 mois

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministre chargé de l'emploi ;
Arrêté du 8 décembre 2008 modifié relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 28-06-2014
Date de début des parcours certifiants 16-12-2019
Date d'échéance de l'enregistrement 16-03-2020
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34504 TP - Technicien d'études en mécanique
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet