Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Installateur de systèmes de génie climatique (BTM)

Inactive

N° de fiche
RNCP6245
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 227s : Montage d installations de génie climatique, sanitaires et de chauffage
Date d’échéance de l’enregistrement : 21-11-2013
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA) - - http://www.artisanat.fr
Activités visées :
Exerçant principalement en entreprise artisanale du bâtiment de taille variable, l'installateur de systèmes de génie climatique est autonome et travaille sous la responsabilité du chef d'entreprise ou du chef de chantier. Il participe à la préparation des travaux : étude du planning des opérations, détermination des procédés techniques… Il réceptionne ensuite les matériels puis, une fois le chantier démarré, il coordonne l’activité des équipes, contrôle l’avancement des travaux et surveille la qualité de l’exécution. Il s’occupe également de l’approvisionnement et veille au respect des normes de sécurité propre aux installations en s’assurant de la sécurité des personnels sur le chantier.
Il vérifie la conformité des travaux réalisés par rapport au cahier des charges et aux prescriptions normatives. Enfin, il livre le chantier.
Il est également capable d'assurer la maintenance courante et le dépannage des installations.
Compétences attestées :
Trois grands blocs d'activités peuvent être identifiés correspondant aux compétences suivantes : CONDUITE DU CHANTIER
Capacités à :
- Lire et comprendre le cahier des charges et les documents techniques du chantier
- Elaborer le dossier technique d'une installation
- Quantifier et planifier un chantier
- Evaluer les risques et mettre en place les moyens de prévention pour la sécurité des personnes et de l'environnement
- Organiser le travail (habilitations, répartition des tâches)
- Réaliser les travaux manuels nécessaires à l’exécution du chantier dans le respect des règles de conformité des installations (gaz, fioul…)
INSTALLATION, MISE EN SERVICE, MAINTENANCE DES INSTALLATIONS
Capacités à :
- Réaliser les travaux d'installation de chauffage et/ou de climatisation (chaudières, conduit de raccordement, brûleurs, pompes, traitement d’eau, régulation, émetteurs, tuyauterie, vase d’expansion, équilibrage, climatisation de confort, systèmes utilisant les énergies nouvelles et renouvelables, VMC…)
- Réaliser les raccordements électriques et le câblage des chaudières
- Assurer le suivi technique et le contrôle du chantier
- Réaliser la mise en service de l'installation ou de l'équipement
- Assurer le service après-vente et la maintenance
GESTION DU CHANTIER
Capacités à :
- Appréhender la demande de la clientèle et adapter sa production à la demande
- Identifier et évaluer les différents coûts de fabrication et les frais indirects
- Choisir les procédés ou l'organisation permettant d'optimiser les coûts
- Planifier et distribuer les tâches dans le respect des objectifs fixés
- Assurer le suivi du chantier et contrôler les résultats
- Animer une équipe
Secteurs d’activités :
L’installateur de systèmes de génie climatique exerce principalement en entreprises artisanales du bâtiment de taille variable. Il peut également occuper un emploi en entreprise industrielle ou publique au sein du service entretien-maintenance.
Type d'emplois accessibles :
- Technicien de maintenance en génie climatique - Installateur en équipements climatiques
- Monteur en chauffage
- Installateur sanitaire
- Dépanneur de systèmes de génie climatique
Code(s) ROME :
  • F1603 - Installation d''équipements sanitaires et thermiques
Références juridiques des règlementations d’activité :
Décret n°98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l'artisanat. A ce niveau de la certification, le métier d’installateur de systèmes de génie climatique demande trois niveaux d’habilitation électrique :
- B0 – Travaux d’ordre non électrique
- B1 – Travaux d’ordre électrique
- BR – Mesurage, dépannage, essais…
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X Il existe : - Un jury particulier pour chaque certification.
La compositin de ce jury est déterminée par le président de la chambre des métiers et de l'artisanat. Il comprend, en plus de son président, des formateurs de la spécialité et des professionnels.

- Un jury général qui valide les décisions des jurys particuliers et rend les arbitrages.
Il comprend :
- un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers,
- le directeur départemental du travail, de l 'emploi et de formation professionnelle ou son représentant, l'inspecteur d'académie ou un professeur de l'enseignement technologique désigné par lui,
- un ou plusieurs formateurs de chambre de métiers et de l'artisanat ou d'école de formation professionnelle chargé de la préparation au brevet technique des métiers, désigné par le président de la chambre de métiers et de l'artisanat ou par l'organisation professionnelle, si elle organise seule la formation,
- les présidents des jurys particuliers.
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X Le jury se compose d’un président (chef d’entreprise) et d’au minimum 4 membres nommés par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat. Parmi ces membres au moins deux sont des représentants qualifiés de la profession considérée (un chef d’entreprise et un salarié choisis par le président de la chambre sur les listes présentées par les organisations professionnelles).
En contrat d’apprentissage X Idem parcours de formation continue
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Arrêté du 3 novembre 2008 publié au Journal Officiel du 13 novembre 2008 (cf. arrêté du 14 novembre 2008 publié le 21 novembre 2008 modifiant l'arrêté du 3 octobre 2008) portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé Installateur de systèmes de génie climatique (BTM) avec effet au 13 novembre 2008, jusqu'au 13 novembre 2013.
Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 21-11-2008
Date d'échéance de l'enregistrement 21-11-2013
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP20270 RNCP20270 - Technicien en systèmes de génie climatique : option installateur de systèmes de génie climatique, option technicien de maintenance en systèmes de génie climatique (BTM)
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet