Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale d'Electronique de Paris

Active

N° de fiche
RNCP7124
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 255 : Electricite, électronique
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 24454 : automatisme informatique industrielle
  • 24354 : électronique
  • 24231 : réseau informatique
  • 31054 : informatique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ASS GESTION ECOLE CENTR ELECTRONIQ 37936409400027 - -
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
Activités visées :

L’ECE a pour objectif de former et de certifier des ingénieurs généralistes et opérationnels dans les Technologies de l’Information et de la Communication (Systèmes d’Information, Systèmes Embarqués, Télécommunications et Réseaux) capables de développer leurs applications dans les secteurs à forts enjeux sociétaux (Energie, Santé, Transports et Finance).

Les emplois visés s'ordonnent principalement autour de l'architecture des systèmes d'information et des réseaux, du génie logiciel et de l'ingénierie des systèmes électroniques embarqués. Dans les domaines d'application de ces technologies tels que proposés à ses élèves-ingénieurs (Energie, Santé, Transport et Finance), l'école promeut de nouveaux métiers tels que ceux d'énergéticien high-tech, d'ingénieur santé, d'ingénieur en systèmes de transport intelligents ou d'analyste-modélisateur des risques financiers.

Compétences attestées :

Dimension générique propre à l’ensemble des titres d’ingénieur

 La certification implique la vérification des qualités suivantes

1. Aptitude à mobiliser les ressources d’un large champ de sciences fondamentales.

2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de  spécialité.

3. Maîtrise des méthodes et des outils du métier d'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : engagement et leadership,  management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.

5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité,  innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.

7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

Dimension spécifique à l’ECE (Connaissances, capacités ou aptitudes particulières développées dans la certification)

La spécificité du profil de l’ingénieur ECE tient à l’association de compétences qui renforcent son caractère généraliste dans l’approche des problèmes posés, et de compétences dites high-tech, qui le situent à la pointe des applications liées au numérique dans tous les domaines d’activité.

Compétences high-tech propres à l’ECE

1.    Une dimension d’expertise opérationnelle.

2.    La maîtrise des applications des hautes technologies dans les secteurs d’activité massivement impactés par celles-ci.

3.    La capacité à prendre en compte simultanément les aspects techniques et les aspects « métier » d’un projet.

4.     La maîtrise des processus de R & D et de l’innovation dans le domaine high-tech.

5.    La capacité à professionnaliser sa démarche technologique jusqu’à la valorisation des projets concernés.

6.    La capacité à rester au fait des développements les plus actuels de la haute technologie.                                                                                                 

Différents profils de compétence high-tech peuvent être distingués en fonction du parcours choisi :

7.    Majeure Systèmes Embarqués : capacité à concevoir et réaliser des systèmes électroniques embarqués dans différents c contextes (automobile, autres transports terrestres, aéronautique, objets mobiles et communicants) en utilisant toutes les possibilités de l’informatique temps réel et des télécommunications.

8.    Majeure Systèmes d’Information : capacité à concevoir et réaliser des systèmes d’information répondant aux besoins des entreprises, en utilisant les technologies les plus adaptées en matière d’architecture, de décisionnel, d’intelligence et de sécurité.

9.    Majeure Télécommunications & Réseaux : capacité à concevoir et réaliser des systèmes de télécommunication mettant en œuvre les technologies numériques et hertziennes les plus avancées, tant dans le domaine des communications grand public que dans les domaines industriels.

10.  Majeure Energie & Environnement : capacité à concevoir et réaliser des systèmes intelligents de pilotage des infrastructures énergétiques, de maîtrise des consommations et de stockage de l’énergie en utilisant toutes les possibilités de la high-tech en matière de contrôle-commande, de réseaux de capteurs et de systèmes d’information.

11.  Majeure Santé & Technologie : capacité à concevoir et réaliser des systèmes d’information et réseaux de santé, des dispositifs de télésanté et de télémédecine, à intégrer dans les pratiques de soins les avancées en matière de microsystèmes biomédicaux, d'imagerie et de robotique médicale, en utilisant les ressources de l'électronique, des logiciels embarqués et des télécommunications.

12.  Majeure Transports & Mobilité : capacité à concevoir et réaliser des systèmes de transport interconnectés, leurs dispositifs de commande et tous leurs équipements à l’intention des utilisateurs, en mettant en œuvre les technologies  embarquées et les systèmes d’information.

13.  Majeure Ingénierie Financière : capacité à modéliser les risques financiers de toutes natures grâce à l’utilisation des outils mathématiques et informatiques adaptés.

Secteurs d’activités :

Services IT : 28%

Industrie des TIC : 18 %

Transports : 18 %

Etudes et conseil : 16 %

Finance : 6 %

Autres : 14 %


* Source : Enquête premier emploi 2013, réalisée auprès des ingénieurs diplômés de la promotion 2012 (Conférence des Grandes Ecoles)

Type d'emplois accessibles :

Chef de projet : 6%

Ingénieur systèmes embarqués : 11%

Infrastructure, IT : 25 %

R&D : 24 %

Ingénieur d’affaires : 6 %

Etudes et conseil: 19 %

Autres : 9 %

* Source : Enquête premier emploi 2013, réalisée auprès des ingénieurs diplômés de la promotion 2012 (Conférence des Grandes Ecoles)

Code(s) ROME :
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • M1805 - Études et développement informatique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Directeurs de l'établissement et Directoire pédagogique

Par expérience X

Directeurs de l'établissement et Jury de VAE

En contrat de professionnalisation X

oui

Après un parcours de formation continue X

non

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeurs de l'établissement et Directoire pédagogique

Par candidature individuelle X

non

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Possibilités de doubles cursus en dernière année àl'étranger:

-       Université d’Aalborg (Danemark) (MSc in Mobile Communications, MSc in Intelligence Multimedia, MSc in Software Systems Engineering).

-       Université de Staffordshire (UK)

(MSc in Computer Science, MSc in Electronic Engineering).

-       Université d’Oxford Brookes (UK) (MSc in Mobile and High Speed Telecom- Networks, MSc in Computer Science)

-       Université Concordia, Alberta (Canada) (MSc in Information System Security)

-       Ecole de Technologie Supérieure, Montréal, Canada (Maîtrise en ingénierie)

70 universités partenaires (cinq continents) pour l’accueil des élèves-ingénieurs en semestres d’études.

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Comission des Titres d'Ingénieurs, 3 mai 1990.

Décret n°99-747 du 30 août 1999 relatif à la création du Grade de Master.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Commission des Titres d'Ingénieur, 3 mai 1990

arrêté du 6 décembre 2006

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 18-04-2013
Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet