Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Sciences, Technologies, Santé, Mention Génie des Systèmes pour l'Aéronautique et les Transports, Spécialité Ingénierie et Maintenance en Aéronautique

Inactive

N° de fiche
RNCP7235
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite
  • 253 : Mécanique aéronautique et spatiale
  • 255 : Electricite, électronique
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Université Bordeaux I (Talence, Gironde) - -
Activités visées :
Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat
Le diplômé de la spécialité « Ingénierie et Maintenance en Aéronautique » peut prétendre à la fonction d'ingénieur système « maintenance aéronautique » qualifié en soutien logistique, avec deux spécialisations structure, et avionique et systèmes. Il est capable d intervenir dans le cadre de la maintenance opérationnelle et dans le soutien logistique intégré en conformité avec la réglementation Européenne EASA part 145.

Dans ce cadre, il peut avoir la charge de responsable de projet, et a la capacité de concevoir, développer et mettre en oeuvre les nouveaux outils d'aide à la gestion du cycle de vie des systèmes aéronautiques et spatiaux (conception, soutien logistique intégré, reconfiguration des systèmes) tant pour les aspects « mécanique » (multi-structures) que pour les aspects « avionique ». Le diplômé possédant une culture approfondie dans la maintenance et la modification des systèmes aéronautiques, Il peut donc également intégrer un bureau d'études en tant que support dans ce domaine.

Définition de l'emploi/métier :
Le diplômé assure le maintien en état opérationnel des structures des aéronefs ainsi que les moyens de test associées (CND, analyse vibratoire, etc..) (parcours Structures aéronautiques et spatiales) ou les équipements avioniques et systèmes, des aéronefs ainsi que les bancs de test associées (Parcours Avionique et Systèmes Aéroportés). Il définit et optimise les moyens à mettre en oeuvre pour maintenir ou améliorer les performances des méthodes et moyens nécessaires à la maintenance des aéronefs en termes de coûts et de taux d'utilisation des moyens. Il participe aux projets d'investissements en équipements nouveaux. Il anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres. Il est plutôt polyvalent dans un service interne de maintenance et plutôt spécialisé chez un prestataire de services. Il peut aussi négocier et gérer le budget de son service.

Compétences attestées :
Compétences ou capacités attestées Le diplômé de la spécialité « Ingénierie et Maintenance en Aéronautique » intègre la problématique de maintenance dans les bureaux d études et développements des systèmes aéronautiques et spatiaux et la gestion d'équipe.

Compétences techniques de base :

Activités exercées :
- Planification des travaux de Maintenance.
- Etude et optimisation des méthodes d'entretien.
- Mise en oeuvre de la maintenance préventive, l'entretien curatif, le dépannage.
- Gestion et Suivi des travaux neufs.
- Prise en charge du Service après-vente.
- Participation aux activités liées à l'environnement et l'hygiène-sécurité.
- Gestion des services généraux.

Responsabilités exercées :
- Animation d'une équipe.
- Animation et direction d'équipes de techniciens et d'agents de maîtrise.
- Animation et direction d'équipes d'ingénieurs et de cadres.

Compétences associées :
- Maîtrise obligatoire de l'anglais aéronautique.

Capacités liées à l'emploi :

L'emploi/métier requiert d'être capable de :
- S'adapter en permanence aux nouvelles technologies et aux différents projets.
- Analyser et synthétiser des informations techniques et organisationnelles.
- Se conformer à des processus méthodologiques rigoureux.
Secteurs d’activités :
Sciences et technologies : Aéronautique et Maintenance
Les diplômés issus du Master GSAT IMA exercent leur activité dans le cadre des industries aéronautique et spatiales, et des sociétés de services associés. Cela comporte les grands maîtres d'oeuvre et systémiers jusqu'aux PME - spécialisées dans l'étude, le développement, la réalisation, la commercialisation et la maintenance de tous programmes et matériels aéronautiques et spatiaux.

Type d'emplois accessibles :
Type d'emplois:
Ingénieur et cadre technique en études et développement en Sciences et technologies
Ingénieur et cadre de la maintenance, de l'entretien
Ingénieur et cadre de la logistique, du planning et de l'ordonnancement
Rédacteur technique

Parcours Structures Aéronautiques et Spatiales

Ingénieur Maintenance Aéronautique -Structure
Ingénieur Bureau Technique Structure
Ingénieur Support Opérationnel Structure

Parcours Avionique et Systèmes Aéroportés

Ingénieur Maintenance Aéronautique, Avionique et systèmes, moyens d'essais
Ingénieur Bureau Technique, Avionique et systèmes
Ingénieur Support Opérationnel Avionique et systèmes, moyens d'essais


Code(s) ROME :
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1207 - Rédaction technique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X Enseignants ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)
En contrat d’apprentissage X Enseignants ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)
Après un parcours de formation continue X Enseignants ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X Jury d'enseignants et de professionnels conformément au décret VAE (Loi de modernisation sociale n° 2002-73 du 17 janvier 2002)
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Arrêté du 25 avril 2002, publié au JO du 27 avril 2002 Arrêté d'habilitation du 3 septembre 2007

Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-1970
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet