Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Domaine : Sciences Technologies Santé Mention : SCIENCES DE L'ENVIRONNEMENT TERRESTRE Spécialité : Management de l'environnement, valorisation et analyse

Inactive

N° de fiche
RNCP9186
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 117g : Géologie de l'environnement ; Météorologie
  • 343p : Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement (organisation, gestion)
  • 111g : Physique-chimie de l'environnement
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-10-2019
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Provence (Marseille) Aix-Marseille I - http://www.univ-provence.fr
Université Paul Cézanne(Aix-en-Provence) Aix-Marseille III - http://www.univ.cezanne.fr
Activités visées :

Suivant le parcours choisi, le professionnel sera à même d’effectuer une gestion raisonnée des milieux naturels, agricoles, urbains et industriels. Il pourra  notamment :

-   Participer à l’élaboration ou au fonctionnement d’un système de management environnemental d’une industrie ou d’une collectivité territoriale

-   Coordonner les activités techniques liées aux préoccupations environnementales d’une industrie ou d’une collectivité

-   Gérer les chantiers de dépollutions des sols et la veille réglementaire

-   Concevoir,  développer et / ou exploiter les installations de traitement des déchets, de l’eau ou des gaz,

En bureau d’étude, il accompagnera les entreprises et les collectivités dans la résolution des problématiques environnementales au niveau d’études et de conseils (Etudes réglementaires, diagnostics environnementaux), du management environnemental (ICPE, chantiers dépollution, QHSE…), et au niveau de formations spécialisées

Compétences attestées :

Les compétences visées portent sur la gestion de l’environnement, que ce soit « à priori » sur un plan analyse et gestion des pollutions en amont de sa production (diminution des sources polluantes, économie de la consommation d’énergie par exemple), en aval (amélioration du traitement des rejets et des déchets – valorisation des déchets) ou « à posteriori » sur la gestion raisonnée des déchets ou la réhabilitation des sites contaminés.

Ce diplômé a des compétences  pluridisciplinaires approfondies sur l’ensemble des problématiques environnementales. Il aura notamment les compétences pour :

-   Procéder à des analyses chimiques et physico-chimiques de l’environnement

-   Gérer les problématiques des pollutions et des nuisances,

-   Assurer la gestion scientifique, juridique et économique de l’environnement,

-   Gérer  le traitement et la valorisation des déchets liquides et solides (Gestion raisonnée des déchets, Traitement des eaux, des gaz, des fumées, des odeurs, dimensionnement d’installations.)

-   Réhabiliter les sites contaminés,

-   Faire des études d’impact, maîtriser l’outil géomatique,

-   Gérer la problématique QHSE en entreprise ou en collectivité locale

-   Assurer le montage et le suivi de dossiers d’études scientifiques et réglementaires (Etude d’impact, SME, SMI, IEM, EQRS, PG, audits…)

-   Etre apte à  la gestion de crise, à la communication environnementale internet et externe.

Secteurs d’activités :

Ce professionnel travaille dans l’environnement au sens large, au niveau de différentes industries, des bureaux d’études et des collectivités locales et territoriales (syndicats mixtes, communautés d’agglomérations, services communaux) et  toute entreprise souhaitant mieux gérer ses déchets et ses ressources en eau.

Type d'emplois accessibles :

Cadre technique de l'environnement, de la production, d'études-recherche-développement de l'industrie, d'hygiène et sécurité, d'entretien ; maintenance et travaux neufs

Cadre technico-commercial, Ingénieur d'affaire

Chargé d'études techniques du sous-sol

Code(s) ROME :
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • D1407 - Relation technico-commerciale
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Responsables de spécialités et d’année

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Responsables de spécialités et d’année

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

Responsables de spécialités et d’année

Par expérience X

Responsables de spécialités et d’année

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté d’habilitation du diplôme n°20080722 en date du 19 juin 2009

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l’Education : article L 613 – 3

Date d'échéance de l'enregistrement 31-10-2019
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet