Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - spécialisé en Économie et management du pétrole, du gaz et de l'énergie

Active

N° de fiche
RNCP9288
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 227p : Gestion de l'énergie
  • 200t : Technologies industrielles fondamentales, réalisation du service
  • 313n : Etudes économiques et financières
Formacode(s) :
  • 24162 : gestion énergie
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE PETROLE MOTEURS 77572915500124 - -
Activités visées :

Le programme "Economie et management du pétrole, du gaz et de l'énergie" est entièrement enseigné en anglais sous le nom de "Petroleum Economics and Management". Il est destiné à des ingénieurs diplômés ou à des étudiants étrangers diplômés en ingénierie de niveau équivalent. Il constitue une formation pluridisciplinaire comportant une partie sciences de l'ingénieur appliquées aux domaines de spécialisation de l'École et une partie économie, management, finance et modélisation. De ce fait, le programme prépare à exercer des fonctions d'ingénieur dans des postes nécessitant des connaissances techniques et économiques ou dans des activités à l'interface entre différents métiers de l'industrie du domaine énergétique et des hydrocarbures.

Les postes d'entrée se concentrent principalement dans les sociétés productrices ou distributrices d'énergie (pétrole, gaz, électricité) et dans le secteur du conseil ou de la banque. Dans le domaine de l'énergie, les ingénieurs diplômés peuvent commencer par intégrer une direction technique et occuper un poste lié aux activités de production (forage, gestion des réservoirs pétroliers et gaziers, gestion des installations pétrolières, raffinage,...) ou commencer dans une direction économique, financière ou négoce. Les métiers sont alors en relation avec l'analyse de la rentabilité de projets, le contrôle de gestion, le trading de matières premières, la maîtrise des coûts (optimisation des achats et sont généralement très proches des domaines techniques.  De nouveaux poste d'entrée se développent actuellement en liaison avec la transition énergétique et en relation avec la prise en compte de l'environnement dans l'évaluation technico-économique des projets. En outre, les sociétés, fortement consommatrices d'énergie, embauchent maintenant pour des postes de gestion, d'optimisation des achats d'énergie (pétrole, gaz, électricité), et d'utilisation des outils financiers de couverture contre les risques de prix et de gestion des permis d'émission de CO2. L'ouverture des marchés énergétiques et l'arrivée de nouveaux acteurs sur ces marchés entraînent une augmentation de la demande de jeunes diplômés issus du programme.

 

Compétences attestées :

 Capacités et compétences recherchées  pour les ingénieurs diplômés

Le métier de base de l'ingénieur consiste à poser et à résoudre de manière performante et innovante des problèmes souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre, au sein d'une organisation compétitive, de produits, de systèmes ou de services, éventuellement de leur financement et de leur commercialisation. A ce titre, l'ingénieur doit posséder un ensemble de savoirs techniques, économiques, sociaux et humains, reposant sur une solide culture scientifique.

5.1              Compétences spécifiques attestées par la certification visée

A l'issue de la formation, le titulaire de la certification est capable

·         d'exercer une fonction d'ingénieur d'exploitation d'un champ pétrolier ou gazier

·         de conduire des études de rentabilité des investissements, incluant les dimensions techniques, comptables, fiscales, économiques et financières, destinées à préparer les décisions des opérateurs énergétiques et de participer à des équipes de financement de projets énergétiques

·         d'analyser les caractéristiques et les modes de fonctionnement d'un ou plusieurs marchés du domaine de l'énergie (pétrole brut, produits pétroliers, gaz naturel, GNL, électricité, énergies renouvelables, CO2,...) en vue de préparer ou de suivre les prises de position des traders

·         d'utiliser les mécanismes d'établissement des prix et des outils financiers de couverture des risques pour proposer des formules de "pricing" et des stratégies de couverture des risques.

·         de participer à l'optimisation technico-économique de l'activité d'une unité de production dans le secteur énergétique ou dans l'industrie automobile, en établissant des consignes opérationnelles issues de l'interprétation économiques de modèles de simulation ou d'optimisation

·         de contribuer à l'analyse stratégique d'un marché ou d'une activité en prenant en compte l'environnement économique global, les stratégies des acteurs, la réglementation,....

·         de participer, au sein d'une équipe projet, au suivi technico-économique d'un projet (contrôle des coûts, suivi du planning, préparation des appels d'offres, ...)d'exercer une fonction opérationnelle, s'appuyant sur une ou plusieurs disciplines développées dans le programme (technique, gestion, finance),

·         d'avoir une démarche intégrative prenant en compte à tout niveau les aspects techniques, économiques, commerciaux, financiers et environnementaux des secteurs pétrole, gaz, électricité et énergie verte

           de travailler dans des équipes de projet à caractère international

Secteurs d’activités :

Sociétés productrices d'énergie – Électricité, Gaz et pétrole

Services spécialisés de sociétés fortement consommatrices d'énergie.

Administrations en charge du suivi du secteur énergétique, sociétés de conseil et banques.

Sur les dernières années, la répartition par secteur des diplômes est la suivante :

  • Pétrole-gaz-autres énergies : 63 %
  • Banques-conseil-audit :           28 %
  • Autres :                                        9 %
Type d'emplois accessibles :

Ingénieur de production, ingénieur d'études technico-économiques, ingénieur économiste, analyste financier, analyste contrôle des coûts, ingénieur planning et ordonnancement, analyste marchés énergétiques, trader,...

Code(s) ROME :
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur école, secrétaire général école, directeur du centre économie et gestion, professeurs, un représentant des élèves du programme.

Après un parcours de formation continue X

Directeur école, secrétaire général école, directeur du centre économie et gestion, professeurs, un représentant des élèves du programme.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur du centre Economie et Gestion, responsable du programme Economie et management du pétrole, du gaz et de l'énergie, un enseignant-chercheur de l'Ecole, deux professionnels du secteur.

En contrat d’apprentissage X

Directeur école, secrétaire général école, directeur du centre économie et gestion, professeurs, un représentant des élèves du programme.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

 

Le diplôme d'ingénieur de spécialisation est une formation post-diplôme d'ingénieur, positionnée à bac + 6 ou plus. Il s'inscrit donc en tant que diplôme intermédiaire entre le grade de Master et celui de doctorat dans le cadre LMD

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décrets du 13 octobre 1954 (JO1954096271) et du 15 juin 1992 (JO199207858), portant création de l'Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décrets du 13 octobre 1954 (JO1954096271)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 10 janvier 2012, fixant la liste des écoles habilités à délivrer un titre d'ingénieur diplômé, publié au JO du 25 février 2012

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 25-02-2012
Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4714 RNCP4714 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM), spécialité économie et management du pétrole, du gaz et de l'énergie (Petroleum Economics and Management)
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet