Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

CFTL ISTQB Testeur Certifié Niveau Fondation

Inactive

N° de fiche
RS1822
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
COMITE FRANCAIS DES TESTS LOGICIELS 81243545100016 - -
GASQ - - -
Objectifs et contexte de la certification :

Cette certification concerne le test logiciel.

Le test logiciel correspond à plusieurs métiers qui sont exercés dans les entreprises qui utilisent, développent ou font développer des logiciels. Il fait partie du domaine de l'informatique et s'adresse à des profils informaticiens mais aussi non informaticiens.

A ce jour, plus de 500 000 certificats ISTQB ont été délivrés dans le monde et plus de 10 000 en France. Le certificat pouvant être obtenu à la fin de la formation est désormais un pré-requis indispensable pour toute personne désireuse de trouver un emploi dans le domaine du test logiciel.

Ce domaine est en plein essor et il existe de nombreux dispositifs de reconversion qui accompagne les personnes vers les métiers du test logiciel.


Apporter des garanties sur les compétences et le savoir faire, en test de logiciels, des personnes certifiées.

Disposer d'un élément de différenciation ou de sélection dans le cadre du choix de personnes devant travailler dans l'un des domaines du test logiciel.

Pour un individu, faire reconnaître de façon officielle ses compétences dans un domaine spécifique de l'informatique, le test logiciel.

Compétences attestées :

Un projet de développement logiciel consiste à fabriquer, ou plutôt à développer un logiciel qui sera ensuite déployé et utilisé par des utilisateurs. Pour que ces utilisateurs et les clients soit satisfaits par ce logiciel, il doit être de bonne qualité. Le test logiciel correspond à un ensemble d'activités qui devront être mises en oeuvre tout au long du projet, de la phase d'expression du besoin à la phase d'utilisation.

La certification en test logiciel porte principalement sur les compétences suivantes:

- gérer les activités de test sur un projet de développement (budget, planning, mesure de l'avancement, mesure de la qualité du logiciel testé)

- sélectionner les méthodes de test qui permettront de trouver et de corriger le plus grand nombre de défauts avant livraison au client

- sélectionner et mettre en place efficacement les outils de test qui permettront d'être plus efficace et plus rentable dans la découverte des défauts logiciels; il peut s'agir d'outils de description et suivi de tests manuels, mais aussi d'outils permettant d'automatiser l'exécution de certains tests

Les activités de test peuvent être centralisées dans une équipe ou dans une entité spécifique d'une entreprise; dans ce cas, il sera nécessaire de disposer de compétences supplémentaires qui font également partie de la certification:

- Mettre en place, sur un projet de développement logiciel, l'équipe et le matériel qui permettront de mettre en oeuvre la stratégie de test

- Constituer et gérer cette équipe chargée de vérifier et tester la qualité des logiciels développés ou achetés.

- Décrire, mettre en place et améliorer de façon continue le processus de tests, c'est à dire l'ensemble des tâches et activités de test nécessaires dans un contexte donné

La certification est basée sur un programme défini de façon précise dans le document "Syllabus ISTQB Testeur Certifié Niveau Fondation". Celui-ci est disponible en ligne http://www.cftl.fr/wp-content/uploads/2015/03/ISTQB-FL-Syll-2011-Released_FR.pdf

Ce document est composé de 6 chapitres et précise, pour chaque sous-chapitre de chaque chapitre des objectifs d'apprentissage assortis d'un niveau d'apprentissage.

Par exemple, pour la section 1.1, l'un des objectifs d'apprentissage est:

"Décrire, avec des exemples, la manière par laquelle un défaut dans un logiciel peut causer des dommages à des personnes, à l‟environnement ou à la société. (K2)"

Cet objectif d'apprentissage identifie précisément une compétence qui sera évaluée lors de l'examen.

"K2" correspond au niveau d'apprentissage de cet objectif est indique avec quel niveau de détail il sera évalué.

"K2" signifie que le candidat doit être capable de sélectionner les raisons ou explications pour des affirmations liées au sujet traité, et peut résumer, différencier, classer et donner des exemples sur les concepts de test.

Les autres objectifs d'apprentissage sont décrits en page 72 du document "Syllabus" et se résume par:

- K1: Se souvenir, par exemple se souvenir du numéro d'une norme

- K3: Appliquer, par exemple appliquer une certaine méthode de test

- K4: Analyser, par exemple analyser le contexte d'un projet en particulier et faire le choix de l'outil qui sera le plus adapté au contexte

Les compétences évaluées sont donc détaillées sous cette forme "objectif d'apprentissage + niveau d'apprentissage" et sons décrites dans 6 chapitres:

1) Fondamentaux des Tests: être capable de comprendre et d'expliquer l'importance du test logiciel ainsi que les façons de le mettre en peuvre

2) Tester pendant le Cycle de Vie Logiciel: être capable d'adapter les activités de test au mode de développement c'est à dire à la façon de 'fabriquer du logiciel" (en mode "séquentiel" ou en mode "itératif agile" par exemple

3) Techniques statiques: être capable de trouver des défauts sans utiliser le logiciel avec des techniques prenant la forme de revues de documents ou d'analyse de code

4) Techniques de conception de test: savoir décrire des tests en utilisant des techniques professionnelles adaptées aux enjeux du projet

5) Gestion des tests: être capable de disposer des compétences d'un chef de projet pour gérer les activités de test comme "un projet dans le projet".

6) Outils de tests: connaître les différents types d'outils pouvant être utile pour tester efficacement les logiciels et, savoir les déployer de façon contrôlée dans une organisation.

En résumé, les compétences évaluées sont les objectifs d'apprentissage définis dans les différents chapitres du document "Syllabus"

Modalités d'évaluation :

Passage d'un examen d'une durée de 1 heure. L'examen est un QCM de 40 questions.

L'examen est organisé à l'issue d'une formation d'une durée de 3 jours devant être dispensée par un organisme de formation accrédité par le Comité Français des Tests Logiciels.

Lors de la formation, le programme défini par l'organisme ISTQB est couvert et illustré avec de nombreux exemples de mise en oeuvre des activités de test logiciel dans les entreprise. Des exercices de préparation à l'examen sont également effectués, soit sous forme de cas d'étude, soit sous forme de QCM d'examens blancs.

La certification des personnes est organisées par un organisme indépendant, le GASQ.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

Il s'agit du niveau fondation du schéma ISTQB. C'est le premier niveau qui constitue un point de passage obligé avant d'évoluer vers les niveaux supérieurs de la certification qui sont les niveaux Avancé et Expert.

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
5 ans et 5 mois
Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Comme cette certification porte sur le test de logiciels, le seul véritable pré-requis est d'avoir un intérêt pour le logiciel, sachant que derrière le mot logiciel, se cachent différentes possibilités comme un site Web, une application sur un terminal mobile, un calculateur embarqué dans une voiture ou un avion.

Pour le niveau Fondation de la certification ISTQB, il n'y a donc pas de réel pré-requis technique. Des compétences en informatique peuvent être un avantage mais ne sont pas indispensables.

Le niveau bac, sauf exception, est un minimum.

Ceci-étant, la certification est dans le domaine de la qualité et il est donc important, pour suivre la formation de préparation à l'examen, d'être rigoureux, méthodique et doté de bonnes compétences relationnelles.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

L'examen se présente sous forme d'un QCM dont les questions et réponses sont élaborées par l'ISTQB et le CFTL. Le système mis en place par le GASQ reprend ce panel de questions avec les réponses associées. Elles sont sélectionnées aléatoirement par un outil d'automatisation et regroupées sous un numéro de CRM qui permet l'identification de chaque examen. La correction se fait de manière automatisée et sécurisée. Un minimum de 65 % de bonnes réponses est obligatoire afin de recevoir la certification.    

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X -
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date d'échéance de l'enregistrement 31-12-2021
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le comité français des tests logiciels:

- Site Web: www.cftl.fr

- Renseignements: info@cftl.fr

- Contact du Président du CFTL: Eric RIOU du COSQUER, 0786 857 898, president@cftl.fr

 


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
DIGINAMIC Habilitation pour former
OCEANCE CONSULTING Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ALDEMIA Habilitation pour former et organiser l’évaluation
E.G.L. Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Sopra Steria Habilitation pour former
SPRINGIT Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ACPQUALIFE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CERTYOU Habilitation pour former
CAPGEMINI CONSULTING Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ORSYS Habilitation pour former
PS TESTWARE Habilitation pour former
KEREVAL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CERTILOG Habilitation pour former et organiser l’évaluation
OO2 Habilitation pour former
ALTRAN TECHNOLOGIES Habilitation pour former
SCRIBTEL FORMATION Habilitation pour former
SKILLS4ALL Habilitation pour former
ACIAL INTERNATIONAL Habilitation pour former
ACIAL INTERNATIONAL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ONEPOINT Habilitation pour former
BITOO Habilitation pour former et organiser l’évaluation
3I SCHOOL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet