Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

IACS (Industrial Automation Control System) spécialité Contrôle-Commande de Sécurité

Inactive

N° de fiche
RS1980
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
IRA 38897152500018 - -
Objectifs et contexte de la certification :

L'activité d’emploi/métier du professionnel du contrôle-commande industriel spécialisé en systèmes automatisés de sécurité (IACS spécialité Contrôle-Commande de sécurité) s'exerce au sein d'entreprises industrielles, d'organismes de contrôle, de bureaux d'études et d'ingénierie, de services de l'Etat, en relation avec l'ensemble du personnel, différents services et intervenants (production/exploitation, maintenance, transport, secours, sous-traitants, prestataires, ...).


L'objectif de cette certification est de vérifier et valider les compétences requises pour les activités propres aux automatismes de sécurité utilisés dans les systèmes de Contrôle-Commande industriel et systèmes de Contrôle-Commande dédié à la sécurité des installations (Communément appelé APIdS, SRECS, APS, FS-PLC, SIS, I&CS, SRP/CS, ...).

 

Compétences attestées :

Les compétences du professionnel en contrôle-commande industriel (IACS) spécialisé en « Régulation » consistent en l'exécution, en autonomie, de tâches comprenant les compétences générales suivantes :

C1 – Intégrer une démarche de sécurité et sûreté durant les phases de conception, d’installation et de maintenance d’un système de contrôle-commande industriel

C2 –  Réaliser une évaluation du risque afin d’identifier la nécessité d’un système de commande relatif à la sécurité et le cas échéant, le niveau de performance requis pour ce système.

C3 - Concevoir des systèmes de sécurités automatisés suivant le niveau de performance requis et les contraintes opérationnelles et les menaces potentielles (cyber attaque).

Ces compétences couvrent les fonctions de travail suivantes.

  • a) Analyse et allocation des niveaux d’intégrité de sécurité et d’assurance sûreté
  • b) Développement / management / conception des stratégies de sécurités automatisés.
  • c) production, transformation ou entretien dans des installations intégrant des fonctions de sécurité et qui ne participent pas directement dans l'installation, l'entretien ou la réparation des matériel et des systèmes de sécurité instrumenté.
  • d) Installation et entretien des systèmes automatisés de sécurité (ESD, F&G, SIS, SRECS, ...)
  • e) la révision, la réparation et la modification systèmes instrumentés de sécurité

Les compétences évaluées se déclinent en différentes aptitudes et connaissances essentielles :

  • Intégrer une démarche de sécurité et sûreté durant les phases de conception, d’installation et de maintenance d’un système de contrôle-commande industriel.
  1. Mettre en œuvre une démarche et une méthodologie respectueuse des normes, des réglementations et de l'état de l'art.
  2. Veiller à ce que les moyens de prévention prévalent sur les moyens de protection et de réparation.
  3. Assurer la conformité du système de contrôle-commande aux normes et règlementation en termes de santé et sécurité au travail.
  4. Assurer la documentation liée à la démarche de prévention du risque procédé.
  • Réaliser une évaluation du risque afin d’identifier la nécessité d’un système de commande relatif à la sécurité et le cas échéant, le niveau de performance requis pour ce système.
  1. Identifier et évaluer les risques liés à la machine, procédé dans les phases d’installation, d’exploitation, de maintenance et de démantèlement ;

  2. Utiliser les méthodes d’analyse des risques adaptées.

  3. Choisir et utiliser un référentiel suivant le domaine, la technologie, le niveau de conception et d’intégration.

  4. Identifier le niveau de sécurité requis (niveau SIL, niveau de performance et catégorie) avec des graphes de risques, matrice de risque ou méthode LOPA suivant les normes IEC 62 061 et ISO 13849.

  • Concevoir des systèmes de sécurités automatisés suivant le niveau de performance requis et les contraintes opérationnelles et les menaces potentielles (cyber attaque).
  1. Présenter et classer en termes de disponibilité et sécurité les différentes techniques et architectures utilisées et l’offre du marché.

  2. Proposer une architecture optimale suivant les besoins opérationnel, le SIL requis et cyber manaces.

  3. Apporter la preuve qualitative et quantitative de la conformité au niveau SIL et à un niveau de performance.

  4. Intégrer des capteurs, automates de sécurité, actionneurs en respectant le niveau d’intégrité de sécurité (SIL) et le niveau de performance (PL) requis.

  5. Analyser, diagnostiquer et proposer des solutions techniques pertinentes en fonction des exigences et contraintes de sûreté de fonctionnement.

     

     

Modalités d'évaluation :

Expérience professionnelle + Formation continue en présentiel :

 Sécurité et Sûreté du Contrôle-Commande industriel (SIL-SCC)  -  30 h sur 5 jours

20% du temps en travaux dirigés à partir de matériel industriel multiconstruteur sur plateau technique.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

NA

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
5 ans
Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

- Justifier d'une expérience professionnelle pratique minimale de 3 ans en industrie dans le domaine du Contrôle-Commande Industriel.

- Avoir acquis des connaissances professionnelles générales (terminologie, principes de base) dans un domaine du Contrôle-Commande industriel ce qui peut être attesté par un diplôme professionnel reconnu par les pouvoirs publics (inscription à un répertoire national de certification, par exemple) ou agréé par une association professionnelle nationale. A minima un diplôme de niveau bac (niveau minimum 4 CITE) ;



Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date d'échéance de l'enregistrement 31-12-2021
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet