Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Diplôme de français professionnel - Médical B2

Active

N° de fiche
RS2123
Code(s) NSF :
  • 136 : Langues vivantes, civilisations étrangères et régionales
  • 413 : Développement des capacités comportementales et relationnelles
  • 320 : Spécialites plurivalentes de la communication et de l'information
Formacode(s) :
  • 15226 : français appliqué
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
DIR RELATIONS INTERNAT ENSEIGNEMENT - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le Diplôme de français professionnel - Médical B2 évalue le niveau atteint en compréhension et expression écrites ainsi qu’en compréhension et expression orales à travers l’accomplissement de tâches professionnelles simulées, en s’appuyant sur des documents ou des tâches de communication propres au domaine médical et paramédical.

Il répond au besoin en formation et en certification en français professionnel de toute personne exerçant une profession médicale pour interagir efficacement en français avec des patients, leurs familles et avec le personnel soignant et médical, afin de permettre aux institutions et entreprises du secteur de mieux servir une patientèle et clientèle francophone ou de se développer sur un marché francophone.

Compétences attestées :

Le Diplôme de français professionnel - Médical B2 se base sur un ensemble de connaissances et de savoir-faire langagiers et communicatifs relatifs au secteur professionnel de la santé. Il évalue et valide le niveau atteint en compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite et expression orale, dans les situations de communication courantes de la vie professionnelle en milieu médical : soigner, accompagner le patient et ses proches, comprendre et présenter des actes médicaux avec le lexique approprié, interagir avec ses pairs et ses patients.

Exemples :

  • Comprendre le sens général et les éléments-clés d’un écrit à caractère médical simple ;  dégager les informations pertinentes d’un article de presse en relation avec la médecine, d’un document de travail courant d’un médecin rédigé en français.
  • Rédiger à la manière d’un professionnel de la santé, dans le langage approprié à la situation, des lettres, notes, comptes rendus, etc.
  • Comprendre les messages et communications relevant de l’activité professionnelle médicale, en distinguant les points principaux et secondaires ; participer à des conversations, avec échanges d’avis, sur des sujets attendus et familiers.
  • Prendre des messages simples et les transmettre ; fournir des informations médicales peu complexes, accueillir, conseiller, rassurer un patient, formuler un diagnostic, expliquer un problème, le traitement à suivre et les effets secondaires, le déroulement d’une intervention.

Les Diplômes de français professionnel s’appuient sur la méthodologie du français sur objectif spécifique (FOS), qui désigne la démarche méthodologique consistant à bâtir un programme de formation sur les besoins d’un public donné, dont l’objectif est précis et spécifique, se rattachant à des tâches et activités d’un domaine professionnel identifié, sur la base de documents et supports authentiques.

Les niveaux des Diplômes de français professionnel font référence au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) - une norme internationale permettant de décrire la compétence linguistique. Il consiste en une échelle d’évaluation de la maîtrise d’une langue, avec 6 niveaux : de A1 à C2 (élémentaire à expérimenté).Cette échelle constitue la référence dans le domaine de l’apprentissage des langues, de leur enseignement et de l’évaluation du niveau, dans de nombreux pays afin de favoriser la mobilité éducative et professionnelle. 

Le Diplôme de français professionnel - Médical B2 valide une compétence en français de niveau B2 du CECRL.

Le niveau B2 se caractérise par la capacité du locuteur à comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité ; à communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance tel qu'une conversation avec un locuteur natif ne comportant de tension ni pour l'un ni pour l'autre ; à s'exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités.

L’examen de français professionnel médical est un examen de langue et non pas de médecine. Les épreuves de l’examen mettent en relation la langue et les savoir-faire, et il est demandé au candidat de démontrer qu’il maîtrise les savoir-faire langagiers propres à l’activité médicale.

  • Compréhension écrite : Comprendre le sens général et les éléments-clés d’un écrit à caractère médical, à condition que celui-ci ne renvoie à aucune notion trop technique d’une branche particulière de la médecine ;  dégager les informations pertinentes d’un article de presse en relation avec la médecine, d’un document de travail courant d’un médecin rédigé en français.
  • Expression écrite : Rédiger, en français de la spécialité médicale, à la manière d’un professionnel de la santé, dans le langage approprié à la situation, des lettres, notes, comptes rendus, etc.
  • Compréhension orale : Comprendre les messages et communications relevant de l’activité professionnelle médicale, en distinguant les points principaux et secondaires ; participer à des conversations, avec échanges d’avis, sur des sujets attendus et familiers.
  • Expression orale : Prendre des messages simples et de les transmettre ; fournir des informations médicales peu complexes, d’établir et de maintenir des contacts relationnels, sociaux et professionnels, par exemple pour accueillir, conseiller, rassurer un patient, formuler un diagnostic, expliquer un problème, le traitement à suivre et les effets secondaires, le déroulement d’une intervention ; prendre des initiatives lors des échanges pour recueillir l’information nécessaire et réagir de manière appropriée.
Modalités d'évaluation :

Sélection de centre agréé – inscription – passation des épreuves – obtention des résultats.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

Niveau B2 du CECRL.

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pas de prérequis (diplôme ou formation).



Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet