Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

La gestion économique, juridique et managériale des chantiers BTP

Active

N° de fiche
RS2170
Code(s) NSF :
  • 227 : Energie, génie climatique
  • 233 : Bâtiment : finitions
  • 232 : Bâtiment : construction et couverture
Formacode(s) :
  • 22293 : conduite travaux BTP
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
GPT INTERDEP BAT POUR PROMOTION DE ENTR - -
Objectifs et contexte de la certification :

La formation permet d'acquérir les compétences transversales fondamentales liées à la conduite de travaux BTP : Gestion de chantier-juridique-management-commercial mais n'aborde pas les aspects techniques propres à chaque corps d'état.


Le secteur du BTP est confronté à de multiples mutations : transition numérique, énergétique, augmentation de la charge administrative, complexification de la réglementation, arrivée de nouvelles générations de collaborateurs. Cette évolution a donné lieu à une étude publiée en 2017 par l’Observatoire Prospectifs des Métiers et des Qualifications du Bâtiment et des Travaux Publics  sur les fonctions d’encadrement de chantier du BTP.

Les encadrants du BTP (souvent d'origine technique), doivent donc acquérir les compétences nécessaires leur permettant d'assurer leurs missions.

L'objectif de la certification est de leur permettre d'acquérir ou renforcer leurs compétences dans les 3 domaines-clefs suivants :

  • Gestion de la relation commerciale et négociation avec les tiers (maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre, bureaux d'étude, sous-traitants, fournisseurs…).
  • Préparation et suivi de chantier,.
  • Encadrement des équipes de production.
Compétences attestées :

Vendre les chantiers :

  • Comprendre le projet du client.
  • Analyser les pièces contractuelles du marché (devis , CCTP, CCAP, plannings…) afin de déterminer les engagements de chaque partie.
  • Faire le devis.
  • Négocier pour obtenir la commande.

Préparer les chantiers :

  • Réaliser "l'analyse technique" afin d'élaborer le phasage des tâches et le planning d'intervention.
  • Composer les équipes de production, choisir le matériel et commander les matériaux.
  • Budgéter financièrement les chantiers pour fixer les objectifs.

Suivre les chantiers :

  • Représenter l'entreprise lors des réunions de chantier pour défendre ses intérêts.
  • Suivre l'avancement des chantiers et identifier les éventuels écarts avec les prévisions (planning, budgets) pour décider des mesures correctives à appliquer.
  • Encadrer les équipes, expliquer et motiver afin de responsabiliser.
  • Assurer la relation commerciale avec le client ou le maître d'œuvre pour fidéliser.

Analyser et améliorer :

  • Faire le bilan de fin de chantier pour en connaître les résultats.
  • Mettre en place des retours d'expérience pour améliorer.

S'organiser pour être plus efficace :

  • Définir les priorités pour gérer son temps.
  • Gérer son stress pour résister à la pression.
  • Mener ou participer aux entretiens de progrès et aux entretiens d'évaluation.

Manager les équipes :

  • Savoir identifier le type de management adapté au profil de l'équipe et le mettre en œuvre (management situationnel). L'acquisition de cette compétence est validée par des mises en situation et un exercice.
  • Donner des consignes claires et contrôler la bonne compréhension. Cette compétence est validée par une mise en situation.
  • Faire un compliment. Un exercice d'application permet de valider cette compétence.
  • Mener un entretien de recadrage. La maîtrise de cette compétence est validée par une mise en situation qui permet d'identifier la capacité du candidat à déterminer le type et le contenu de l'entretien approprié.
  • Déléguer. L'acquisition de cette compétence est évaluée par le jury de professionnels au travers du dossier de fin de cursus réalisé par le candidat.
  • Diriger ses équipes dans le respect de la réglementation et du droit. Cette compétence est évaluée au moyen d'un questionnaire écrit.
  • Distinguer l'urgent de l'important. L'acquisition de cette compétence est évaluée par le jury de professionnels au travers du dossier de fin de cursus réalisé par le candidat.
  • Identifier la nature d'un conflit puis le gérer. Cette compétence est évaluée par une étude de cas.

Etablir l'offre et négocier avec les clients et les fournisseurs, assurer la relation commerciale.

  • Etre capable de déterminer quels sont les besoins du client ainsi que ses motivations afin de pouvoir établir l'offre. Cette compétence est évaluée par un exercice.
  • Etre capable d'identifier le contexte juridique du marché avec ses contraintes afin de pouvoir établir une offre conforme (nature, contenu et hiérarchie des pièces écrites). Cette compétence est validée par un quizz.
  • Réaliser un devis en utilisant une méthode de chiffrage adaptée. Cette compétence qui porte sur l'aptitude du candidat à anticiper l'ensemble et la structure des coûts et des marges est validée par un exercice.
  • Argumenter pour convaincre et négocier. Cette compétence est évaluée au moyen d'un exercice permettant d'identifier l'aptitude du candidat à construire un argumentaire pertinent et adapté à l'interlocuteur (client, fournisseur, sous-traitant…)
  • Défendre les intérêts de l'entreprise dans le respect de la réglementation. Cette compétence est évaluée via un questionnaire écrit permettant de vérifier l'aptitude du candidat à faire valoir ses droit dans le domaine du droit des marchés publics et privés.

Assurer le suivi financier de ses chantiers :

  • Elaborer les budgets à partir de l'étude de prix et établir les ratios à suivre. La maîtrise de cette compétence est validée par un exercice.
  • Suivre le prix de revient. La capacité à construire le prix de revient et suivre les marges pour décider d'éventuelles actions correctives est validée par un exercice.
  • Faire le bilan de chantier. La maîtrise de cette compétence est validée par un exercice.
Modalités d'évaluation :

16 jours (112 heures) de formation en 8 modules de 2 jours consécutifs chaque mois (discontinu)

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

sans objet

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
Possibilité de validation partielle :

Oui

Périmètre de la validation partielle :

Certification partielle 1 : Manager les équipes

Certification partielle 2 : Etablir l'offre et négocier avec les clients et les fournisseurs, assurer la relation commerciale

Certification partielle3 : Assurer le suivi financier de ses chantiers

 

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Etre en position de responsable de plusieurs chantiers BTP (conducteur de travaux, chargé d'affaire) ou en projet de le devenir.



Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Informations sur la formation disponibles sur le site aproba.com

http://www.aproba.com/formations/cycles/responsable-travaux.html


Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet