Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Gestion de production : optimiser, expliquer, engager

Active

N° de fiche
RS2647
Code(s) NSF :
  • 232 : Bâtiment : construction et couverture
  • 227 : Energie, génie climatique
  • 255 : Electricite, électronique
Formacode(s) :
  • 22274 : chantier BTP
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
BI QUALITE - -
Objectifs et contexte de la certification :

Elle concerne exclusivement les métiers du bâtiment et des travaux publics. Elle s'adresse à un public tout corps d'état déjà en poste ou préssenti pour y accéder.


La gestion financière prend de plus en plus le pas sur la gestion de production au détriment du chantier. Les entreprises veulent aujourd'hui que leurs salariés réacquièrent des "réflexes oubliés" de gestion de production.

Cette certification a pour objectif de recentrer les participantss sur le contrôle et le suivi de la production. Elle permet à l'encadrement intermédiaire de se réapproprier les fondamentaux de leur métier par l'acquisition de connaissances et savoir-faire essentiels pour piloter un chantier sous le mode de la gestion de production.

Compétences attestées :

Descriptif général des compétences constituant la certification :

Différencier la gestion financière de la gestion de production

Etudier et budgeter des solutions d’optimisation des ressources de son chantier

  •  Acquérir une méthode de dépouillement et d'analyser des documents du marché pour trouver des pistes d'optimisation.
  • Ajuster les méthodes constructives en fonction des étapes et de l'environnement du chantier.
  • Ajuster et budgeter les ressources (matière, matériel, main d'oeuvre).
  • Mesurer les gains prévisionnels.

Déterminer des objectifs contextualisés et impliquer les équipes pour les atteindre

  • Proposer des modes opératoires plus efficaces en tenant compte du contexte, de l'environnement et des moyens à disposition.
  • Construire un plan d'action en phasant le chantier en autant d'étapes réalisables (objectifs de maîtrise).
  • Animer la réunion de transfert de l'affaire en impulsant une dynamique positive autour de la réussite du projet (effet gagnant/gagnant).

Concevoir un outil de gestion de production pour planifier et suivre son chantier en binôme avec le responsable de chantier

  • Phaser le chantier en fonction des étapes de réalisation de l'ouvrage et y renseigner de façon exhaustive les ressources, les délais et les temps nécessaires à chaque phase (objectifs et moyens).
  • Maitriser les indicateurs de rendement et d'avancement et les inculquer à son responsable de chantier pour définir ensemble le " reste à engager" tout au long du chantier.

Piloter efficacement ses partenaires sous traitants

  • Connaître le cadre juridique lié à la sous-traitance.
  • Cadrer, surveiller et apprécier l'intervention du sous-traitant à partir des éléments contractuels.

Savoir analyser à postériori et objectivement le déroulement de son chantier au niveau : de la performance, de la rentabilité et de la satisfaction du client

En fin et tout au long de la formation, notre organisme évaluera les acquis des stagiaires
sur la base des compétences majeures et globales suivantes :

Capacités à proposer des solutions d'optimisation des ressources nécessaires à la réalisation (matière, matériel, main d'oeuvre) et :

  • Dépouiller l'offre pour identifier les pistes d'optimisation
  • Etudier l'environnement du chantier et adapter les modes opératoires
  • Phaser le chantier et affecter les ressources prévisionnels (matière, matériel, main d'oeuvre) ainsi que les délais
  • Mesurer les gains prévisionnels

Capacités à fixer, contextualiser et transmettre un objectif et à l'ajuster au regard des réalités de production lors de points intermédiaires :

  • Identifier les objectifs de résultats (attendus finaux) et fixer des objectifs de maîtrise étapes par étapes en fonction de l'environnement et des moyens à disposition
  • Construire un plan d'action opérationnel, étape par étape
  • Elaborer une trame pour animer la réunion de transfert et ne pas se laisser déborder
  • Echanger autour du projet en restant à l'écoute des propositions d'améliorations ou des écueils prévisibles

Capacités à construire un outil de gestion de production opérationnel intégrant tous les indicateurs nécessaires (rendement, avancement théorique, pondération,...)

Capacités à piloter ses partenaires sous traitants

  • Connaitre les essentiels de la loi de 1975 relatif à la sous-traitance
  • Dégager les éléments contractuels qui permettent de cadrer l'intervention de son sous-traitant
  • Lister les points à contrôler tout au long du chantier
  • Utiliser une grille d'évaluation de son sous-traitant

Capacités à construire un plan d'action pour gérer son activité

  • Capacités à gérer la production et à faire la différence entre la gestion financière, la performance de l'exécution et la gestion de production
  • Capacités à expliquer, engager ses référents de chantier et consolider le binôme Conducteur de travaux/ Responsable d'affaires et encadrement d'exécution

Capacités à analyser à postériori et objectivement le déroulement de son chantier

  • Analyser un chantier à partir de trois notions de base : la performance, la rentabilité et la satisfaction du client

Les compétences seront évaluées à partir des progrès constatés en matière de connaissances, d’aptitudes et d’attitudes.
Les évaluations auront lieu tout au long de la formation sous forme d’études de cas, de mises en situation, de soutenances thématiques, de QCM, d’exercices écrits et de restitutions individuelles et collectives par orale.

Modalités d'évaluation :

Formation continue d'une durée de 4 jours consécutifs ou de 2 fois 2 jours sur une période d'1 mois, soit 28 heures.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

Aucun

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pour suivre la formation, il faut soit :

  • 2 à 3 ans d'expériences en tant que Conducteur de travaux.
  • 1 an d'expériences en tant que responsable d'affaires.


Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet