Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Développer un projet entrepreneurial réussi

Active

N° de fiche
RS2757
Code(s) NSF :
  • 310n : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion (conception)
  • 300 : Spécialites plurivalentes des services
Formacode(s) :
  • 32047 : création entreprise
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
CCI FRANCE - -
Objectifs et contexte de la certification :

Valider les compétences nécessaires pour préparer un projet de création-reprise d’entreprise de façon cohérente et professionnelle, le formaliser à l’écrit, le présenter de façon argumentée, trouver le financement nécessaire et démarrer les premières actions pour lancer l’activité.

Compétences attestées :

La certification est composée de 4 blocs de compétences :

  • La validation du business model --> Elaborer la stratégie générale de la future entreprise et en déduire un business model cohérent, adapté à ses ambitions, intelligible par tous les partenaires du projet et validé sur le terrain.
  • Les stratégies opérationnelles --> Définir les différentes stratégies opérationnelles à mettre en œuvre pour les trois premières années de l’entreprise de façon à rendre opérationnel le business model choisi.
  • La validation financière du projet --> Déterminer les besoins pour chacune des actions et établir ses prévisions financières afin d’atteindre les objectifs visés pour les 3 premières années
  • La recherche des partenaires financiers du projet et les indicateurs de pilotage de l’entreprise --> Obtenir les modes de financement les plus pertinents en évaluant les avantages et risques encourus par chacune d’entre-eux et négocier les conditions les plus favorables. / Mettre en place les indicateurs de pilotage de l’entreprise les plus pertinents pour assurer le lancement de l’entreprise dans de bonnes conditions.

La certification validera également des compétences transverses sur le comportement entrepreneurial.

Le candidat montre ses compétences et capacités à :

  • Elaborer une stratégie générale pour la future entreprise en cohérence avec sa vision entrepreneuriale et ses ambitions
  • Construire un business model cohérent à la stratégie générale de l’entreprise 
  • Utiliser les résultats de l’étude de marché pour faire valider ou faire évoluer les hypothèses du business model initial  
  • En cas de reprise réaliser un diagnostic à triple objectif : faire l’inventaire des points forts et des points faibles de l’affaire à reprendre, analyser les mesures envisageables pour valoriser au mieux les points forts et corriger les points faibles, confirmer que l’entreprise analysée correspond au projet du repreneur
  • Identifier le réseau de conseils adapté au projet
  • Présenter son projet devant des tiers et convaincre 
  • Elaborer une offre et une tarification cohérente et détaillée 
  • Elaborer la stratégie de distribution, de fabrication, en déterminant les objectifs à atteindre et le budget à y consacrer
  • Elaborer la stratégie commerciale et la politique de communication en déterminant les objectifs à atteindre et le budget à y consacrer
  • Faire les bons choix de ressources pour le projet (RH, charges, investissements) et leurs montants 
  • Définir la structure juridique, fiscale et sociale la plus adaptée
  • Arbitrer et prendre les décisions d’achat, d’investissement et de financement adaptées. 
  • Connaître les grands principes de gestion et des différents états financiers : rentabilité, BFR, CAF, compte de résultat, plan de financement….
  • Optimiser le business plan établi en s’assurant que le prévisionnel financier est conforme aux principes de bonne gestion d’une entreprise et aux objectifs des investisseurs 
  • Identifier les sources de financement les plus adaptées aux besoins 
  • Préparer une présentation orale et écrite convaincante 
  • Mettre en place les outils de pilotage adaptés 
  •  Pour la reprise, élaborer un scénario d'arrivée dans l'entreprise de façon adaptée et prendre en compte la complexité de la passation de pouvoir.
  • Être actif et autonome, travailler en équipe, être curieux, écouter et explorer, s’engager et accepter le risque, s’informer, décider et réseauter, savoir planifier, s’adapter, gérer son stress et ses émotions.

 

Modalités d'évaluation :

Modalités organisationnelles 
Après un entretien de découverte des besoins réalisé par un conseiller Entreprendre, un parcours de formation personnalisé est proposé au créateur. Ce premier rendez-vous est axé sur 4 axes :

  • L’évaluation du niveau d'engagement du porteur de projet dans le processus entrepreneurial
  • L’identification des objectifs du porteur de projet pour son projet entrepreneurial
  • La découverte du porteur de projet et l’évaluation de la cohérence Homme  / projet 
  • L’évaluation des compétences déjà acquises

En fonction de ces éléments, le parcours de formation est ajusté. Ainsi, l’action peut se dérouler sur une période allant de 2 à 6 mois mais comporte au minimum 70 heures de formation en présentiel,  à distance, en collectif et/ou en individuel.

Modalités pédagogiques 
Les modalités pédagogiques utilisées favorisent l’autonomisation du créateur, futur chef d’entreprise : 

  • séances collectives réalisées en pédagogie active et inversée, 
  • formation à distance,
  • travail personnel,
  • avec des entretiens réguliers avec les intervenants de la formation pour aider le porteur de projet à avancer à son rythme, 
  • webinaires.

Les intervenants sont donc des experts de l’entrepreneuriat de la CCI mais également des experts techniques (avocat, notaire,…) ou des experts métier (commerce, innovation…) qui peuvent interagir à tout moment avec le porteur de projet pour s’assurer de l’acquisition de chacune des compétences au fil de son action.

Le développement du projet du candidat permet la mise en situation permanente et est la base de l’action de formation. Le porteur de projet va acquérir les compétences dont il a besoin par la succession d’actions qu’il va réaliser en vue de mettre en œuvre son projet. Les échanges permanents sur le travail réalisé, avec l’ensemble des intervenants sur le projet lui permettent de prendre conscience de l’acquisition ou non de chacune des compétences. De même, lors de séances collectives, avec d’autres porteurs de projet, il continue d’apprendre en faisant en étant dans des contextes d’apprentissage différents.


Modalités de suivi
CCI Business Builder pour le travail personnel, outil collaboratif pour les créateurs et repreneurs d’entreprise qui permet de suivre le travail réalisé et d’échanger avec lui. CCI Business Builder permet également d’affecter des co-formateurs au projet, permettant à chaque intervenant d’interagir avec le porteur de projet à tout moment.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

Aucun

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
Possibilité de validation partielle :

Oui

Périmètre de la validation partielle :

Par bloc de compétences

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date d'échéance de l'enregistrement 31-12-2021
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet