Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Diplôme permettant d'exercer la fonction de conseiller funéraire et assimilé

Active

N° de fiche
RS3757
Formacode(s) :
  • 42057 : service funéraire
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère de l'Intérieur - -
Objectifs et contexte de la certification :

Pour exercer, le conseiller funéraire doit être titulaire du diplôme national mis en place par le Ministère de l'Intérieur dans les 12 mois à compter de son embauche.


Selon les termes de l'article D. 2223-55-2 du Code général des Collectivités territoriales, le conseiller funéraire et assimilé, chargé de déterminer directement avec les familles l'organisation et les conditions de la prestation funéraire, doit être titulaire d'un diplôme national.

Compétences attestées :

Le conseiller funéraire doit être compétant en matière d' hygiène, sécurité et ergonomie, de législation et réglementation funéraire, de  psychologie et sociologie du deuil. Il doit aussi connaître les  pratiques et rites funéraires, être en capacité de concevoir et d'animer une cérémonie, en encadrant son équipe (de porteurs). Enfin, il doit connaître les foncamentaux en matière de reglementation commerciale et les produits, services et conseil à la vente.

Le diplôme est délivré par un jury de trois membres dont les noms figurent sur une liste établie par la préfecture. Ce jury évalue les connaissances acquises par le candidat dans les différents modules enseignés mais aussi sa capacité à répondre avec pédagogie aux questions posées.

Modalités d'évaluation :

Pour l'obtention du diplôme national, le conseiller funéraire doit suivre une formation théorique de 140 heures ainsi qu'une formation pratique de 70 heures dans une entreprise hablitée par la préfecture. Ces deux formations font l'objet d'évaluations, l'une par le centre de formation, l'autre par l'entreprise accueillante (cf :articles D. 2223-55-3  et  D. 2223-55-5 du Code général des collectivités territoriales). 

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

N/A

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
5 ans
Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
{"Les modalités relatives au diplôme nationale de conseiller funéraire sont stipulées par décret n°2012-608 du 30 avril 2012."}
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

La maîtrise de la langue française est un fondamental. Il sera également demandé au candidat d'avoir un bon sens de l'écoute, un grand sens de l'organisation et un bon équilibre psychologique.



Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date d'échéance de l'enregistrement 31-12-2021
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Un groupe de travail au Ministère de l'Intérieur réfléchit depuis fin 2017 sur la formation et la certification (CNOF) en vue d'instaurer une valeur nationale au diplôme, qui lui permettrait d'obtenir une meilleure reconnaissance du public.


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet