Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Maîtrise d'ouvrage et assistance à la maîtrise d'ouvrage - diplôme de spécialisation et d'approfondissement en architecture

Inactive

N° de fiche
RS4338
Code(s) NSF :
  • 341p : Gestion de l'espace et mise en oeuvre des projets
  • 341m : Aménagement du territoire, urbanisme
  • 341n : Etudes en urbanisme et aménagement
Formacode(s) :
  • 22269 : maîtrise ouvrage
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D'ARCHITECTURE DE PARIS-BELLEVILLE - -
Objectifs et contexte de la certification :

Cette certification concerne plusieurs domaines d'activités: maîtrise d'ouvrage et assistance à maîtrise d'ouvrage


L'objectif de la certification est de permettre une intégration dans le réseau des acteurs de la maîtrise d’ouvrage, de développer de nouveaux champs d’exercice, tels que l’assistance à la maîtrise d’ouvrage, voire d’intégrer le milieu professionnel de la maîtrise d’ouvrage;

Compétences attestées :

1. Préfigurer et programmer un projet de Maîtrise d'ouvrage

  • Appréhender le projet au regard du contexte (marché tendu et détendu) de l’opération. 
  • Identifier les caractéristiques économiques et juridiques de l’opération (enjeux, contraintes).
  • Utiliser les nouvelles formes de montage et partenariats public/privé. 
  • Elaborer un rétro-planning.
  • Prescrire, lire un diagnostic du contexte dans le cadre d’une étude pré-opérationnelle.
  • Organiser, rédiger un dossier de consultation pour des prestations de service (programmation, études pré-opérationnelles,  faisabilités, diagnostics techniques, relevés…).

2. Conduire un projet

  • Mesurer et organiser les temps d’études et de réalisation du projets.
  • Gérer et anticiper les risques d’une opération.
  • Mettre en concurrence et contractualiser la maîtrise d’œuvre et autres prestataires de service (géotechnicien, géomètre, bureau de contrôle, coordinateur sécurité et prévention santé -CSPS-, Cerqual, concessionnaires…).

3. Approche responsable : durabilité sociale et environnementale

  • Mobiliser les outils juridiques, économiques et organisationnels nécessaires au montage de projets participatifs et coopératifs
  • Organiser et animer une concertation en tenant compte des logiques d’acteurs, des enjeux environnementaux de la transition énergétique (immobilier, aménagement du territoire) et de la durabilité de l'édifice ou de l'espace urbain projeté.
  • Assurer une veille des évolutions normatives, des nouvelles compétences, des domaines d’expertise convoqués dans les divers projets (pollution, biotope, eau…) et des filières de l’écologie (réemploi).
  • Mesurer les risques environnementaux (eau, air et sol).

Préfigurer et programmer un projet de maîtrise d'ouvrage

  • Identifier les acteurs importants d'une opération et évaluer leur rôle dans un projet de maîtrise d'ouvrage.
  • Evaluer la faisabilité financière du projet et son potentiel commercial au regard du marché.
  • Sélectionner et hiérarchiser les informations juridiques liées au projet.
  • Définir et évaluer les temporalités et phases de développement du projet.
  • Elaborer des outils de travail (grille de lecture, note de synthèse…). 
  • Saisir les domaines de compétences mobilisés par l'opération : Utiliser les mécanismes et les modes de consultation ; Sélectionner et hiérarchiser les informations juridiques liées au contexte opérationnel.

Conduite de projet

  1. Définir et évaluer les temporalités des phases d’études, au regard des caractéristiques et contraintes connues d’une opération : Identifier l’ensemble des missions d’études complémentaires et prestations de services afférentes ; Organiser et intégrer dans le temps la chaîne de validation des différents acteurs de l’opération.
  2. Evaluer les droits et obligations en matière d’assurance et de prévention des risques durant le suivi des études et la phase de réalisation : Comprendre les outils juridiques et savoir mobiliser les connaissances pour limiter les risques contractuels (cession de terrain, financement, garanties, …), Identifier les outils de vigilance appropriés pour prévenir les risques (données géotechniques, études complémentaires, référé préventif…) 
  3. Appréhender les différents domaines de missions et responsabilités des prestataires intervenant dans l’acte d’aménager et de construire :  Connaître les champs d’application des différents modes de mise en concurrence (appel à idée, marché de définition, dialogue compétitif, concours, procédure adaptée…) ; Maîtriser les outils contractuels courants (acte d’engagement, CCAG, CCTP, CCAP, avenant…).

Approche responsable - Durabilité sociale et environnementale

  1. Adapter un cadre général de montage aux spécificités des projets en autopromotion, participatifs et coopératifs :  Identifier les prestataires et compétences à mobiliser dans le cadre d’un projet coopératif, participatif et en autopromotion.
  2. Définir et évaluer les différentes phases de projet dans un montage participatif : Cerner les objets de la concertation pour solliciter les bons intervenants ; Cerner les techniques d'organisation et de médiation d’une concertation (cadrages des sujets, des temps de parole, outils au service de l'élaboration de choix et de décisions collectifs).
Modalités d'évaluation :

En formation continue, la certification "Maîtrise d'ouvrage et assistance à la maîtrise d'ouvrage - diplôme de spécialisation et d'approfondissement en architecture" sanctionne les deux premiers semestres qui sont dédiés à l’enseignement et représente 600 h de travail encadré réparties pour moitié en cours et séminaires, et pour moitié en séances d’atelier opérationnel.

Cette certification est également accessible en formation initiale. Dans ce cas, la certification est organisée sur trois semestres, les deux premiers étant dédiés aux enseignements (600h) et le dernier à une mise en situation professionnelle (500 à 600h) et à l'élaboration d'un mémoire. 

L’enseignement articule trois formes pédagogiques :
• Des sessions thématiques composées d’un séminaire adossé à des cours et des travaux pratiques, qui privilégient l’approfondissement des problématiques transversales à la maîtrise d’ouvrage  ;
• Des cours fondamentaux consacrés aux enseignements indispensables de la formation à la maîtrise d’ouvrage ;
• Un atelier de projet de maîtrise d’ouvrage semestriel dans le cadre d’une mise en situation qui interroge les approches opérationnelles, identifie les problématiques émergentes, et explore les nouveaux outils et pratiques.
Les cours ont lieu les jeudi et vendredi.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

Formation post-master : diplôme de spécialisation et d'approfondissement en architecture mention "Architecture et maîtrise d'ouvrage".

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :
La certification est valable 3 ans.
Possibilité de validation partielle :

Oui

Périmètre de la validation partielle :

Module 3 : Approche responsable - Durabilité sociale et environnementale

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Expérience professionnelle dans le domaine de l'architecture, de la maîtrise d'ouvrage



Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date d'échéance de l'enregistrement 31-12-2021
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.paris-belleville.archi.fr/UserFiles/DSA/2017_PlaquetteDSA-MOA.pdf


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet