Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Interpréter une musique du monde de tradition orale

Active

N° de fiche
RS5156
Code(s) NSF :
  • 133 : Musique, arts du spectacle
  • 333v : Enseignement formation : production à caractère artistique
Formacode(s) :
  • 45085 : formation formateur art
  • 45073 : musique
  • 45083 : chant
  • 44587 : formation formateur spécialisé
Date d’échéance de l’enregistrement : 30-03-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
DROM Association DROM http://www.drom-kba.eu
Objectifs et contexte de la certification :

Dans le domaine des musiques du monde de tradition orale, l'acquisition des compétences s'effectue au contact des grands maîtres de la tradition généralement éloignés des lieux de diffusion de ces musiques sur les marchés occidentaux. Les musiciens résidant en France et jouant ces musiques ont constamment besoin de se perfectionner et de se ressourcer auprès de spécialistes du genre. La certification leur permet de monter en compétences sur les répertoires qu'ils interprètent ou d'en intégrer de nouveaux dans le respect des règles stylistiques qui leur sont propres. Elle répond à un besoin (voire une nécessité) de diversité culturelle, de défense des droits culturels sur le territoire ainsi que de préservation du patrimoine culturel immatériel dont relèvent ces esthétiques. 

Les musiques du monde de tradition orale sont une composante forte des cultures traditionnelles du monde. Elles sont orales parce que non-écrites ou peu écrites, et sont transmises par un apprentissage oral c’est à dire par imitation reproduction, et parfois utilisation d’un système d’analyse bien différent de celui de la musicologie occidentale. C’est notamment le cas pour les formes classiques ou savantes qui, pour autant n’emploient qu’assez rarement l’écriture. Elles peuvent être éventuellement modales c’est-à-dire qu’elles ne suivent pas les règles harmoniques de la musique tonale (issues de la musique classique occidentale). Quelques exemples des musiques entrant dans ce champ : les musiques indiennes, ottomanes et arabes, celles des Balkans, du  fest noz (inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité par l’Unesco en 2012) ...  La formation à ces musiques donne une place très importance à l’échange de type maître à disciple et à l’apprentissage en situation. Ce type de transmission est lui-même porteur d’une pensée artistique souvent différente de celle portée par la culture classique de l’Occident. A ce titre, Drom, qui œuvre à la connaissance des cultures du Monde a la volonté de prendre en compte voire de privilégier l’accès à des modes alternatifs d’apprentissage dans le cadre de la certification proposée.

Compétences attestées :

I-Jouer des thèmes issus d'un répertoire d'une musique du monde de tradition orale donnée

1. Mémoriser et reproduire les thèmes étudiés issus d'une musique du monde de tradition orale donnée.

2. Appliquer les modes de jeu collectif relatifs à la tradition donnée

II - Employer des techniques vocales et/ou instrumentales appropriées à la tradition orale donnée/étudié

1. Reproduire les techniques vocales ou instrumentales spécifiques de la tradition donnée.

2. Adapter ces techniques à son instrument dans le cas où il n'est pas présent dans la tradition musicale concernée.

III-Interpréter des thèmes musicaux issus d’un répertoire de musique du monde de tradition orale dans le respect des éléments stylistiques 

1. Utiliser des timbres vocaux et instrumentaux caractéristiques de la tradition musicale donnée.

2. Pratiquer des formes rythmiques utilisées dans la tradition musicale donnée.

3. Appliquer l'ornementation caractéristique de la tradition musicale donnée.

4. Appliquer des nuances caractéristiques de la tradition musicale donnée.

5. Pratiquer l'improvisation, ou les variations caractéristiques de la tradition musicale donnée.

IV– Analyser des thèmes caractéristiques de la tradition orale donnée

1. Reconnaître et identifier les éléments stylistiques d’un répertoire issu de la tradition orale donnée.

2. Décrire et analyser un thème du répertoire issu de la tradition orale donnée.

3. Contextualiser les thèmes étudiés dans la tradition orale donnée.


Modalités d'évaluation :

L’évaluation se base sur de la pratique musicale dans le cadre d’une mise en situation de jeu collectif puis de jeu individuel. Il s'agit d'une mise en situation professionnelle orale à la différence que le public est généralement restreint au jury d'évaluation au lieu des spectateurs ou des élèves devant lesquels le stagiaire aura à se produire dans le cadre de l'exercice de son métier de musicien. Le candidat aura enfin à présenter oralement le thème qu'il aura choisi d'interpréter en situation de jeu individuel. 

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :


Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :


Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Être musicien professionnel et justifier d’une expérience d'un an d’activité comme artiste de scène ou enseignant musical.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Évaluation par un jury externe de 2 personnes, n’ayant pas participé à l’action de formation : le directeur d'un lieu culturel d’accueil et un artiste des musiques du monde de tradition orale et enseignant d’école de musique ou conservatoire. 

Après un parcours de formation continue X

Évaluation par un jury externe de 2 personnes, n’ayant pas participé à l’action de formation : le directeur d'un lieu culturel d’accueil et un artiste des musiques du monde de tradition orale et enseignant d’école de musique ou conservatoire.  

En contrat de professionnalisation X

Évaluation par un jury externe de 2 personnes, n’ayant pas participé à l’action de formation : le directeur d'un lieu culturel d’accueil et un artiste des musiques du monde de tradition orale et enseignant d’école de musique ou conservatoire.  

Par candidature individuelle X

Évaluation par un jury externe de 2 personnes, n’ayant pas participé à l’action de formation : le directeur d'un lieu culturel d’accueil et un artiste des musiques du monde de tradition orale et enseignant d’école de musique ou conservatoire.  

Par expérience X

Évaluation par un jury externe de 2 personnes, n’ayant pas participé à l’action de formation : le directeur d'un lieu culturel d’accueil et un artiste des musiques du monde de tradition orale et enseignant d’école de musique ou conservatoire.   

Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
RS24807

Musicien des musiques modales de tradition savante et populaire 

Musicien des musiques modales de tradition savante et populaire 

Interprétation et création

Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Date de décision 30-03-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 30-03-2025
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.drom-kba.eu/Certificat-Interpreter-une-musique-du-monde-de-tradition-orale.html


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet