Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

CQP Organiser les travaux sur cordes

Active

N° de fiche
RS5478
CCN1 : 3107 - Bâtiment et travaux publics
CCN2 : 3032 - Bâtiment de la région parisienne (Ouvriers, employés, techniciens et agents de maîtrise, ingénieurs, assimilés cadres)
CCN3 : 3002 - Bâtiment (Employés, techniciens et agents de maîtrise, ingénieurs, assimilés et cadres)
Code(s) NSF :
  • 230m : Spécialités pluritechnologiques, génie-civil, construction, bois
  • 230r : Entretien général des bâtiments
  • 230s : Construction de décors de spectacle
Formacode(s) :
  • 22274 : chantier BTP
Date d’échéance de l’enregistrement : 17-06-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
SYNDICAT FRANCAIS DES ENTREPRENEURS DE TRAVAUX EN HAUTEUR S.F.E.T.H. http://www.sfeth.com/
CPNE conjointes du Bâtiment et des Travaux Publics - -
Objectifs et contexte de la certification :

Les entreprises spécialisées en travaux d'accès difficiles, réalisés sur cordes, ont besoin d'organiser les travaux en s’appuyant sur des compétences managériales, administrative et QHSE. Ces compétences nécessitent de maîtriser l’environnement technique et réglementaire. Selon la taille et l’organisation de l’entreprise, ces compétences peuvent être celles du chef d’entreprise, du chef de chantier, du conducteur de travaux, du chargé d’affaires, du responsable sécurité. 

Ces entreprises exercent dans différents secteurs d’activités et notamment les Travaux Publics, le Bâtiment, l’Industrie.  

La maintenance des bâtiments et infrastructures et la sécurisation des voies de circulation notamment dans les zones où le relief est important, et dans une période où les aléas climatiques sont nombreux, a permis une progression permanente du métier dans les secteurs d’activité cités.   Les emplois se répartissent sur le territoire national, mais ont tendance à se concentrer sur les zones de forte urbanisation, dans les zones industrielles, ou en milieu naturel montagneux ou dont le relief est difficile pour les voies d’accès.   

L’expertise d’un CQP OTC peut être mise en œuvre à différentes étapes de la réalisation des travaux. En amont, la réalisation d’une étude préalable comparée est nécessaire afin de justifier du recours à ces techniques. Cette étude exige notamment de s’appuyer sur une veille réglementaire et technique. Les travaux doivent être réalisés avec une maîtrise et une traçabilité des compétences, des matériels, des équipements, liés à des modes opératoires établis et validés par la direction, et qui comprennent également les situations d’évacuation d’urgence du chantier, et/ou de secours. En aval du chantier, la collecte des retours d’expérience, l’analyse et le traitement de ces informations, sont indispensables pour le processus d’amélioration continue des entreprises. Par ailleurs, il est indispensable de connaître et de savoir solliciter les organismes préventeurs institutionnels lorsque cela s’avère nécessaire.   Ce CQP est une qualification complémentaire à plusieurs métiers tels chef de chantier, responsable des travaux, conducteur de travaux, chargé d’affaires, et tout autre personne sur délégation du chef d’entreprise.   

Compétences attestées :

 Recueillir les données internes à l’entreprise notamment les retours d’expérience 

Consulter les organismes de la sécurité et de la prévention

Réaliser l'évaluation préalable comparée des moyens d’accès  

 Analyser les modes opératoires d'accès en hauteur des prestataires et sous-traitants 

Formaliser les modes opératoires d'interventions sur cordes

Phaser l’équipement des postes de travail et du chantier   

Analyser les différents risques liés aux travaux sur cordes   

Définir les mesures de prévention  

Caractériser les éléments nécessaires au processus d'évacuation et de secours

Anticiper l'aménagement du poste de travail 

Contribuer au respect de la procédure de contrôle des EPI

Assurer une veille du marché des équipements et matériels   

Diffuser les mesures de prévention préconisées 

Veiller à la bonne intégration des modes opératoires 

Contrôler la bonne gestion des amarrages et équipements définis 

Contrôler les mesures de prévention en cours de chantier 

Proposer des améliorations et compléments au processus d’évacuation et de secours

 Valider la méthode de secours préconisée  

Animer des groupes d’échanges 

Rendre compte du suivi des travaux sur cordes auprès des personnes responsables

Accompagner la rédaction d’un retour d’expérience (RetEx)   

Contribuer au processus d'amélioration continue de l'entreprise  

Modalités d'évaluation :

La certification est accessible dans sa totalité, et s’organise autour de 5 épreuves. Chaque compétence est évaluée au moyen de 2 épreuves minimum.  

  • Le carnet de validation des compétences  Il constitue la première épreuve du dispositif d’évaluation. Il permet d’appréhender le profil du candidat, de mesurer ses compétences et ses pré-requis. Le carnet comporte deux parties. La première permet de tracer les connaissances, habiletés et comportements acquis par la formation et au fil de l’expérience. La seconde partie permet de répertorier les compétences du référentiel mobilisées par le salarié en situation de travail et leur degré de maîtrise au travers des critères d’évaluation. Ce carnet permet de positionner à un instant T le candidat dans son parcours de formation et de certification.    
  • Le QCM (questionnaire à choix multiples) – QROC (questionnaire à réponses ouvertes courtes) Ces questionnaires permettent d’évaluer une partie des compétences attendues dans le référentiel de certification et sert de support d’échange avec le jury lors de l’épreuve d’entretien avec le jury. Ce questionnaire est d’une durée maximale d’1 heure, et est réalisé en ligne.    
  • Le dossier professionnel  Il permet de décrire et de contextualiser une problématique de l’entreprise en lien avec le référentiel d’activités et de compétences. Afin de s’assurer de la pertinence du dossier, une étape préalable consiste à rédiger un cahier des charges fonctionnel, qui doit être validé par l’organisme certificateur avant la validation de l’inscription du candidat dans un processus de certification.    
  • L’épreuve pratique  Elle permet au candidat, sur la base d’un chantier d’entreprise, ou d’une mise en situation reconstituée, de concevoir et de formaliser les modes opératoires adaptés et de les présenter, d’établir et de décrire le phasage de l’intervention, d'anticiper une situation de secours, et d’effectuer un retour d’expérience. La durée est de 4h maximum.  
  • L’entretien avec le jury Il permet au candidat de présenter son dossier professionnel, et de justifier des choix et des solutions retenues. Les échanges avec le jury restent dans le cadre des compétences à évaluer dans le périmètre du dossier professionnel. La première partie de l’entretien (30mn) consiste dans la présentation du candidat, de son entreprise, et de la problématique exposée dans le dossier professionnel ; la deuxième partie est un temps d’échange avec le jury (40mn). Le tuteur du candidat peut être présent à l’examen. Il ne peut intervenir que sur sollicitation du jury. 
Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :


Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :


Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :

  Décret 2004/924 du 1er septembre 2004 relatif à l'utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur (Circulaire d’application 2005-08)

Note aux donneurs d'ordre et entreprises concernés par les travaux réalisés au moyen de cordes, co-signée par le Ministère du Travail et l'OPPBTP.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Les conditions nécessaires à l’obtention du CQP OTC nécessitent une expérience préalable dans la

spécialité des Travaux d’Accès Difficiles et plus particulièrement des Travaux Sur Cordes (TSC).

En charge de la conception des modes opératoires d’intervention, d’évacuation et de secours, de leur

communication et de leur mise en oeuvre sur chantiers, le candidat devra avoir pratiqué ou acquis par

l’expérience les règles fondamentales régissant la profession des TSC. Les prérequis concernent

essentiellement les principes fondamentaux en technique d’équipement et de progression en

hauteur et sur cordes, mais aussi d’évacuation et de secours. Ces compétences sont certifiées par les

CQP de la spécialité (CQP Cordiste et CQP Technicien Cordistes) qu’il est préférable d’avoir

préalablement obtenu.

L’ensemble de ces éléments seront renseignés dans la première partie du carnet de compétences

accompagné des pièces justificatives ou certificats fournis lors de son envoi au SFETH/DPMC pour

validation.

Le candidat doit maîtriser la langue française, à l'oral comme à l'écrit.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

  Le jury de délivrance du CQP est paritaire et est composé de 4 personnes : 

  • 2 représentant.e.s du collège employeurs
  • 2 représentant.e.s du collège salariés

Le jury peut valablement délibérer s’il y a un employeur et un salarié. 

Les professionnels, membres du jury, sont mandatés dans le cadre du dispositif d’évaluation des compétences requises par la certification. Ils apportent l’expertise métier et la connaissance concrète des situations de travail.  

Le Président du jury est désigné́ par les membres du jury.   

En contrat de professionnalisation X

  Le jury de délivrance du CQP est paritaire et est composé de 4 personnes : 

  • 2 représentant.e.s du collège employeurs
  • 2 représentant.e.s du collège salariés

Le jury peut valablement délibérer s’il y a un employeur et un salarié. 

Les professionnels, membres du jury, sont mandatés dans le cadre du dispositif d’évaluation des compétences requises par la certification. Ils apportent l’expertise métier et la connaissance concrète des situations de travail.  

Le Président du jury est désigné́ par les membres du jury.   

Par candidature individuelle X -
Par expérience X -
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 17-06-2021
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 17-06-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés par reconnaissance de l'expérience professionnelle
2019 11 0
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.cqpcordiste.fr/cqp-cordiste-3.asp


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
PROMETHEE CONSEIL Habilitation pour former
CAIRN FORMATION Habilitation pour former
FORMACAN Habilitation pour former
DEVELOPPEMENT PROMOTION METIERS S- CORDE Habilitation pour organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet