Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Construire et conduire un projet entrepreneurial

Active

N° de fiche
RS5508
Code(s) NSF :
  • 314 : Comptabilite, gestion
  • 313 : Finances, banque, assurances, immobilier
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 32047 : Création entreprise
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-09-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
BGE 32980385200063 BGE réseau https://www.bge.asso.fr/on-vous-accompagne/structurer-mon-projet/gamme-de-certifications-bge/
Objectifs et contexte de la certification :

La certification "Construire et conduire un projet entrepreneurial" est un objet se positionnant à l'entrée du processus entrepreneurial et visant à transférer les compétences relatives à la méthodologie de construction d'un projet entrepreneurial.

Cette certification couvre un périmètre de 10 compétences transverses organisées autour de 5 thématiques :  

  • Adéquation personne projet et formalisation du projet
  • Marché et stratégie commerciale
  • Communication
  • Gestion financière
  • Juridique, fiscal, social

La certification "Construire et conduire un projet entrepreneurial" déployée depuis 2017 et pour laquelle plus de 2800 certificats ont été délivrés, permet aux entrepreneurs d'acquérir et de valoriser des compétences transverses qui contribuent à améliorer les conditions de démarrage d’activité et de pérennité des activités qu'ils créent. Dans le cas où la création n'aboutit pas, c'est aussi un moyen pour l'entrepreneur de retourner vers l'emploi, fort des nouvelles compétences transposables dans de nombreux domaines.

Si le projet de création d’entreprise aboutit, le candidat dispose de compétences qui vont favoriser la pérennisation de son entreprise. Il est également mieux outillé pour réagir à l’évolution du marché et de l’environnement. 

Si le candidat renonce au projet de création d’entreprise, les compétences acquises et certifiées dans le cadre de son parcours de création d’entreprise ont une valeur tangible et favoriseront sa mobilité professionnelle. · les employeurs (pour les candidats qui renoncent à la création) Ils disposent d’un repère fiable en matière de compétences acquises et transférables dans d’autres métiers. 

La certification donne également un repère de ce qui est attendu comme compétences pour les futurs créateurs d’entreprise et des contenus de formation adaptés aux compétences visées. Elle constitue également un gage pour les acheteurs et financeurs. 

Elle définit les compétences requises pour réussir un projet entrepreneurial et apporte une réponse aux besoins socio-économiques et aux enjeux de chômage et de compétitivité des entreprises.  


Compétences attestées :
  • Évaluer l’adéquation entre son profil, sa posture, sa motivation, ses aspirations personnelles et professionnelles, ses compétences mobilisables, d’une part et son projet entrepreneurial d’autre part, en tenant compte des moyens matériels, techniques, humains et financiers disponibles et des impacts sur la sphère privée, pour valider la pertinence de concrétiser le projet et son calibrage.
  •  Détecter des opportunités potentielles de création ou de reprise d’entreprise en lien avec son projet, ses cibles clients et l’offre de produit ou service envisagée, ses concurrents à partir d’une collecte d’informations et de données (recherche documentaire et enquête terrain), afin de configurer les différents éléments constitutifs et étapes de son étude de marché. 
  •   Rechercher les textes légaux et règlementaires susceptibles d’encadrer l’activité envisagée, en mobilisant les sources officielles adaptées, pour garantir la capacité légale de réaliser effectivement cette activité.
  •   Mettre en œuvre une méthodologie d’élaboration de stratégie marketing et commerciale d’un projet entrepreneurial et de déclinaison en plan d’action opérationnel, en tenant compte de la cible client, l’offre produit et la zone de chalandise envisagés, pour estimer les moyens commerciaux à mobiliser (Modes de prospection, promotion, distribution), pour sécuriser la réussite de la stratégie.
  •   Identifier les outils de communication (médias et réseaux sociaux) nécessaires à la construction de l’identité visuelle d’un projet entrepreneurial afin de sélectionner les supports (impression papier - print et/ou digitaux) les plus adaptés à ce projet.
  • Rédiger des messages de communication adaptés aux cibles, pour les diffuser grâce aux différents outils de communication sélectionnés et toucher la clientèle visée.
  •  Mettre en œuvre un outil de budgétisation prévisionnelle (plan de financement, compte de résultats en intégrant l’ensemble des éléments constitutifs d’un prévisionnel financier (coûts, revenus, besoins et sources de financement internes et externes, besoins d’investissement), pour identifier les éléments contribuant à l’équilibre et à la rentabilité d’un projet entrepreneurial.
  •  Analyser les impacts des choix juridiques et fiscaux relatifs aux formes d’entreprise, statuts et responsabilités du dirigeant, en fonction de l’ensemble des données relatives au projet et des contraintes et ambitions de l’entrepreneur, afin de choisir le statut le plus adapté au projet entrepreneurial  
  •  Planifier l’ensemble des démarches et formalités administratives nécessaires à la création ou à la reprise d’une entreprise, pour préparer le dépôt des statuts de l’entreprise. 
  •   Présenter son projet entrepreneurial, en s’appuyant sur un argumentaire de promotion et sur une méthodologie de construction de projet entrepreneurial, pour convaincre des partenaires potentiels ou des décideurs de la pertinence de la démarche entrepreneuriale et de la cohérence personne/projet.   
Modalités d'évaluation :

Epreuve n°1

Une production écrite des grandes lignes du projet et des motivations de l’entrepreneur comprenant la description du projet entrepreneurial (taille, secteur d’activité, l'offre de produits ou de services et cibles potentielles, projection dans le temps, acteurs), les objectifs personnels et professionnels, les contraintes inhérentes à l’activité et au contexte personnel, les description des points forts et des faiblesses du projet, la description de son propre potentiel, de ses forces et de ses faiblesses, au regard du projet et un plan d’action personnel pour optimiser ses chances de réussite.

Epreuve n°2 

Une production écrite de l’étude des opportunités potentielles de création ou de reprise d’entreprise comprenant la méthodologie de recueil de données (terrain et documentaire) constitutives d’une étude de marché et les étapes à respecter, la liste des données à recueillir sur l’activité visée, la cible, les concurrents, l’existant, les partenaires et les acteurs, la présentation d’un outil d’analyse de marché ou de positionnement, une recherche documentaire sur le secteur d’activité visé et son cadre réglementaire.

  Epreuve n°3

Une production écrite d’une méthodologie d’élaboration de stratégie marketing et commerciale (appliquée directement au projet entrepreneurial du candidat) comprenant la méthodologie d’élaboration de stratégie marketing et commerciale, la méthode permettant de calculer un chiffre d’affaires prévisionnel, les critères de choix d’une cible prioritaire, la méthode de calcul d’un prix de vente, les critères de choix d’une zone d’implantation,  la liste des moyens commerciaux mobilisables (Modes de prospection, promotion, distribution) dans le secteur d’activité concerné, les conditions à réunir pour réussir une stratégie marketing et commerciale. 

  Epreuve n°4

Une production écrite des outils de communication sur la base de son propre projet entrepreneurial, ou d’un projet fictif défini par le candidat comprenant: la description des outils de communication (print et/ou digitaux) à sélectionner en fonction des objectifs et des cibles visées, un choix de médias et réseaux sociaux mobilisables pour diffuser des messages de communication, des messages de communication types rédigés par typologie de clientèle visée et d’outils de communication, la liste des éléments constitutifs d’une identité visuelle (charte graphique, des codes couleurs, un logo).

  Epreuve n°5

Une production écrite d’un budget prévisionnel sur la base de son propre projet entrepreneurial comprenant:  la liste des besoins et des sources de financement en rapport avec le projet entrepreneurial, l’élaboration à partir de ces éléments d’un plan de financement initial, le calcul du prix unitaire moyen d’un produit, la liste des principaux coûts fixes et variables qui seront supportés par l’entreprise,  l’établissement d’un compte de résultat prévisionnel,  les éléments constitutifs d’un seuil de rentabilité.

Epreuve n°6

Une production écrite des critères de choix juridiques et fiscaux relatifs aux formes d’entreprise et aux statuts du dirigeant.  

Une présentation écrite du planning des démarches et de l’ensemble des formalités administratives à respecter pour créer une entreprise.

  Présentation orale du projet entrepreneurial d’une durée 10 minutes 

Cette présentation s’appuie sur un argumentaire de promotion comprenant :  

- les éléments clé du projet (une ébauche de proposition de valeur/clientèle visée/taille du marché) 

- les motivations personnelles du porteur à lancer le projet et la cohérence personne/projet 

- la description de la méthodologie de construction de projet entrepreneurial  

- les critères de choix des aspects juridiques du projet à prendre en compte 

- les conditions de réussite et les atouts du projet    

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :


Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :


Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Avoir un projet de création d’entreprise


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Les jurys d’évaluation sont constitués a minima :  

- d’un membre de l’organisme de formation habilité à organisé les épreuves de certification.

 - de deux représentants du champ professionnel ou de l’écosystème entrepreneurial (entrepreneurs, experts techniques, experts comptables, organismes d’accompagnement, élus des collectivités et des territoires, financeurs, prescripteurs, acteurs de l’emploi et de la formation…),    

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Les jurys d’évaluation sont constitués a minima :  

- d’un membre de l’organisme de formation habilité à organisé les épreuves de certification. 

- de deux représentants du champ professionnel ou de l’écosystème entrepreneurial (entrepreneurs, experts techniques, experts comptables, organismes d’accompagnement, élus des collectivités et des territoires, financeurs, prescripteurs, acteurs de l’emploi et de la formation…),    

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

Les jurys d’évaluation sont constitués a minima :  

- d’un membre de l’organisme de formation habilité à organisé les épreuves de certification. 

- de deux représentants du champ professionnel ou de l’écosystème entrepreneurial (entrepreneurs, experts techniques, experts comptables, organismes d’accompagnement, élus des collectivités et des territoires, financeurs, prescripteurs, acteurs de l’emploi et de la formation…),    

Par expérience X -
Date de décision 15-09-2021
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 15-09-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés par reconnaissance de l'expérience professionnelle
2020 1035 0
2017 120 0
2019 1112 0
2018 607 0
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.bge.asso.fr/on-vous-accompagne/structurer-mon-projet/gamme-de-certifications-bge/ccpe.html


Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ATHENA Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE ADIL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE ALSACE LORRAINE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE ANJOU MAINE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE ARDENNES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE AURA Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE CHAMPAGNE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE ILE CONSEIL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE MAYOTTE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE NIEVRE YONNE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE NORMANDIE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE PROVENCE ALPES MEDITERRANEE ACCES CONSEIL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE PYRENEES-ATLANTIQUES TEC.GE.COOP. Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BGE-FLANDRE CREATION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
SOCIETE COOPERATIVE D'INTERET COLLECTIF SARL LA BOITE DU CREATEUR EN LAURAGAIS Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RS2315 RS2315 - Construire et conduire un projet entrepreneurial
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet