Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Ingénieur international en soudage (IWE)

Active

N° de fiche
RS5797
Code(s) NSF :
  • 254 : Structures métalliques (y.c. soudure, carrosserie, coque bateau, cellule avion)
Formacode(s) :
  • 23026 : soudage
  • 23062 : métallurgie
Date d’échéance de l’enregistrement : 26-01-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ASSOCIATION FRANCAISE DU SOUDAGE 39213028200016 - https://afs-asso.org/
Objectifs et contexte de la certification :

Obtenir la qualification de l’Ingénieur International en Soudage (IWE) permet d’apporter pour un niveau élevé de performance et d’exigence de qualité d’un produit (selon NF EN ISO 3834, norme ou code de construction concerné), l’assurance que les compétences en matière de soudage et des techniques connexes mises en œuvre contribuent à la sécurité publique et à la qualité de vie en veillant à ce que les produits manufacturés et les constructions soudées fonctionnent en toute sécurité et de manière fiable tout en étant conforme à la réglementation et/ou aux exigences contractuelles relatives à la qualité du soudage. 

Compétences attestées :
  1. Passer en revue les exigences de qualité du client afin de vérifier leur cohérence et la capacité du fabricant à les respecter, en s’appuyant sur les connaissances acquises sur les normes européenne et internationales en soudage applicables.
  2. Effectuer une revue technique des produits constitutifs, des dispositions constructives, des procédés d’assemblage et de contrôle spécifiés pour une fabrication soudée afin d’évaluer la capacité du fabricant à réaliser le produit demandé, en prenant en compte les ressources disponibles et en s’appuyant sur la connaissance de la mise en œuvre des procédés et du comportement des matériaux lors du soudage.
  3. Evaluer l’aptitude d’un sous-traitant à satisfaire les exigences de qualité en soudage, afin de respecter le niveau du produit requis par le client, en s’appuyant sur la connaissance du référentiel d’audit.
  4. Identifier les qualifications du personnel en soudage dont le domaine de validité couvre les configurations de soudage d’une fabrication soudée, afin délivrer un produit conforme aux exigences, en s’appuyant sur la connaissance des normes applicables.
  5. Elaborer la liste et la chronologie des opérations de fabrication et de contrôle d’une construction soudée, en prenant en compte les procédés et ressources qualifiés et documentés du fabricant (incluant les équipements, les moyens de contrôle et de protection, les personnels), afin de planifier leur mise en œuvre.
  6. Définir les modalités de qualification des mode opératoires de soudage afin de couvrir les exigences de qualités requises pour une fabrication soudée, en s’appuyant sur la connaissance des domaines de validité spécifiés dans les normes internationales applicables.
  7. Mettre en œuvre les matériaux de base, consommables et produits d’apport dans des conditions qui respectent les exigences de soudabilité métallurgique et constructive des configurations de soudage, afin de délivrer une fabrication soudée apte à l’emploi, en s’appuyant sur la connaissance de leur comportement lors du soudage.
  8. Préparer les travaux de soudage en réalisant les contrôles et essais préalables à une opération de soudage (incluant la vérification de la préparation des pièces avant soudage, l’adéquation des qualifications des personnels et des modes opératoires de soudage) afin de constituer le cahier de soudage requis par les exigences techniques et réglementaires applicables à une fabrication soudée, en s’appuyant sur la connaissance de la constitution d’un cahier de soudage et des domaines de validité des qualifications requises.
  9. Mettre en place une surveillance des opérations de soudage en spécifiant les contrôles à effectuer sur les paramètres essentiels ainsi que sur les passes des soudures en cours de réalisation, en s’appuyant sur la connaissance des contrôles non destructifs et des paramètres essentiels d’un mode opératoire de soudage.
  10. Spécifier les méthodes de contrôles non destructifs et destructifs ainsi que les critères d’acceptation des défauts, à mettre en œuvre après soudage et traitement thermique des soudures, afin de respecter les exigences techniques et réglementaires applicables à une fabrication soudée, en s’appuyant sur la connaissance de la technologie et des normes relatives aux méthodes concernées.
  11. Gérer les équipements de mesure, de contrôle et d’essais en respectant les exigences normatives applicable au maintien de leur validité, afin d’effectuer des enregistrements dans des conditions conformes aux spécifications applicables à une fabrication soudée.
  12. Repérer les produits constitutifs (matériaux de base, produits d’apports), les joints soudés, les qualifications en soudage, les contrôles destructifs et non destructifs dans la documentation technique et les enregistrements associés à une fabrication soudée, en utilisant une symbolisation conventionnelle et structurée, afin de répondre aux exigences applicables à la traçabilité des opérations de fabrication et de contrôle.
  13. Constituer le dossier technique d’une construction soudée en rassemblant et organisant les enregistrements formalisés dans le cadre du contrôle de chacune des opérations de fabrication, afin de délivrer au client la documentation finale conforme aux exigences.
  14. Prendre en compte les contraintes de sécurité et environnementales d’une fabrication soudée en analysant les risques générés par le milieu environnant et les procédés de fabrication et de contrôle mis en œuvre, afin de définir les moyens de prévention et de protection adaptés.
Modalités d'évaluation :

Au travers de quatre modules, le candidat est placé dans une posture d’analyse et de résolution de cas représentatifs de situations industrielles.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :


Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :


Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Être titulaire au moins d’un diplôme de niveau 6 selon le niveau de classification européen EQF.

Ou

Être titulaire d’un Diplôme d’ingénierie de l’Université ou d’une autre école d’ingénierie “École d’Ingénieur” dans un des domaines d’ingénierie suivants : Mécanique, machinerie, matériaux métalliques, métallurgie, production industrielle en travail des métaux, physiques technologiques, construction navale, construction aéronautique, et sciences technologiques appliquées.

Ou

Personne graduée dans d’autres domaines d’ingénierie : électricité, électronique, mines, management industriel, si elle justifie d’au moins deux ans d’expérience professionnelle dans un des domaines listés ci-avant. 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le COMITE DE QUALIFICATION comprend :

  • Un Président élu par les membres de l’AFS,
  • Six représentants selon la répartition suivante :
    • Deux membres fondateurs de l’AFS (Institut de Soudure (IS), Société des ingénieurs et scientifiques en soudage (SIS)),
    • Quatre représentants de constructeurs, donneurs d’ordres, organismes d’inspection, organismes de formation.

 

Après un parcours de formation continue X

Le COMITE DE QUALIFICATION comprend :

  • Un Président élu par les membres de l’AFS,
  • Six représentants selon la répartition suivante :
    • Deux membres fondateurs de l’AFS (Institut de Soudure (IS), Société des ingénieurs et scientifiques en soudage (SIS)),
    • Quatre représentants de constructeurs, donneurs d’ordres, organismes d’inspection, organismes de formation.
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X -
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 26-01-2022
Durée de l'enregistrement en années 1
Date d'échéance de l'enregistrement 26-01-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés par reconnaissance de l'expérience professionnelle
2017 133 0
2016 124 0
2020 91 0
2019 109 0
2018 109 0
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RS545 RS545 - Ingénieur International en Soudage (IWE)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet