Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Conseil en création d'entreprise

Active

N° de fiche
RS5868
Code(s) NSF :
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 44569 : conseil insertion professionnelle
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-02-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
BPIFRANCE FINANCEMENT 32025248901075 - https://www.bpifrance-creation.fr/conseiller
Objectifs et contexte de la certification :

Le certificat de conseil en création d’entreprise valide la maîtrise des compétences spécifiques à mobiliser pour apporter un appui transversal articulant des dimensions méthodologiques, techniques et humaines dans le cadre de l'accompagnement entrepreneurial. 

Dans le cadre de cette certification, le conseil en création d’entreprise est envisagé comme un champ d’activité complémentaire.

Public

Le certificat de conseil en création d’entreprise s’adresse à des conseillers exerçant des missions d'accompagnement comportant un volet entrepreneurial : 
- auprès de différents publics : salariés, demandeurs d'emploi, fonctionnaires, retraités, jeunes en insertion, chefs d'entreprises...
- dans différents contextes : recherche d'emploi, insertion professionnelle, reconversion, évolution professionnelle, coaching, suivi et développement d'entreprise, conseil juridique ou comptable.

Il concerne des profils variés intervenant à différents titres dans le parcours de futurs créateurs d’entreprises, avec un rôle d’accompagnement déterminant dans la concrétisation et le devenir des projets, par exemple : chargé de développement économique au sein de collectivités territoriales, conseiller en évolution professionnelle, conseiller en insertion professionnelle, consultant en création d’entreprise, conseiller à l’emploi, conseiller en outplacement, conseiller essaimage / intrapreneuriat, chargé d’affaires, conseiller en création d’activité économique et développement territorial au sein de coopérative d’activité et d’emploi… (liste non exhaustive).

Compétences attestées :

Présentation synthétique des compétences visées

La certification de conseil en création d’entreprise valide la maîtrise des 5 compétences suivantes : 

I. Au regard du process de montage d'un projet entrepreneurial, analyser les besoins du porteur en mobilisant la méthodologie d'accueil dans le cadre d'un entretien exploratoire dédié afin de poser un diagnostic partagé de l'avancement du projet et des besoins d'accompagnement pour sa formalisation.

II. En fonction des besoins identifiés dans le cadre de l'accompagnement, orienter le porteur de projet avec une logique d'autonomie vers des structures, ressources et dispositifs en réponse aux problématiques spécifiques à traiter en se basant sur une cartographie de l'écosystème entrepreneurial et une base documentaire constituées par le candidat.

III. A l'occasion d'échanges réguliers avec la personne accompagnée, apporter un appui méthodologique, technique et humain pour l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi d'un plan d'actions individualisé visant la formalisation d'un projet entrepreneurial réaliste et économiquement viable en :

- transmettant des outils, méthodes, ressources, contacts issus de sa veille et appropriables au regard du projet 
- accompagnant l'analyse des démarches menées pour l'ajustement du projet sur des éléments concrets issus du terrain

IV. Réaliser une analyse technique des composantes du business-plan finalisé afin de partager un diagnostic argumenté de son réalisme et d'émettre des préconisations tenant compte des perspectives de viabilité économique :
- en appliquant une méthodologie d'évaluation et des critères tenant compte des caractéristiques du projet et de son contexte de mise en œuvre 
- en mobilisant le cas échéant les expertises internes ou externes requises au sein de son réseau

V. Apporter un appui au futur dirigeant en phase de démarrage afin de l'accompagner dans l'appropriation de ce nouveau rôle:
- en suscitant la mise en place d'un suivi structuré de l'activité
- en transmettant des outils et ressources pour un pilotage autonome des différentes fonctions de l'entreprise
- en orientant, en fonction des besoins et demandes, vers des structures et dispositifs internes ou externes issus de la cartographie

Les modalités d’évaluation et critères de performance sont déclinés dans le référentiel de compétences.

Modalités d'évaluation :

L'évaluation des compétences est réalisée par le jury selon deux modalités complémentaires :
- l'analyse d'un écrit professionnel dénommé « rapport de mission » rédigé par le candidat sur la base de deux accompagnements réels de porteurs de projet réalisés dans l'année qui précède la demande d’inscription
- l'observation d'une mise en situation fictive d'accueil d'un porteur de projet de création d'entreprise suivie d'un entretien avec le candidat

Les épreuves, telles que détaillées dans le référentiel de compétence et d’évaluation, sont :

1. La rédaction d’un rapport de mission par le candidat sur la base de deux situations réelles d’accompagnement de porteurs de projet entrepreneurial (permettant au jury d’évaluer les compétences 2 à 5 du référentiel) :
- Ces accompagnements sont issus de la pratique professionnelle ou bénévole du candidat et doivent intervenir dans l’année qui précède la demande d’inscription à la certification
- Les coordonnées des personnes accompagnées sont fournies. 
- Le rapport de mission prend la forme d’un document rédigé centré sur la pratique du conseil en création d’entreprise et détaille les actions engagées par le candidat, notamment : 

  • Le contexte d’intervention et le périmètre de l’accompagnement ainsi que les éventuels liens avec les acteurs du territoire
  • La cartographie de l’écosystème entrepreneurial et la base documentaire constituées par le candidat (et les modalités de la veille mise en place)
  • Les méthodologies et outils mobilisés par le candidat pour réaliser l’analyse des besoins de la personne accompagnée et poser les bases d'un diagnostic partagé
  • Le plan d’actions pour la formalisation d'un projet entrepreneurial réaliste et économiquement viable 
  • Le support apporté pour l’élaboration de ce plan d’actions, sa mise en œuvre et les éventuelles préconisations émises
  • Les ressources (méthodologies / outils) transmises et contacts mobilisés
  • Des exemples de livrables / documents de suivi alimentés au cours de l'accompagnement
  • Des exemples de grilles d'évaluation utilisées pour élaborer le diagnostic du business-plan finalisé ainsi que les éventuelles préconisations émises
  • Le cas échéant, l'appui apporté au futur chef d'entreprise en phase de démarrage pour un pilotage autonome des fonctions de l'entreprise et la mise en place d'un suivi efficient
  • Le cas échéant, l'appui apporté au porteur de projet pour la capitalisation de l'expérience en cas de renoncement au projet et la poursuite du parcours dans une optique de rebond
  • L’analyse des difficultés posées par les situations rencontrées et les points d’amélioration dans la pratique d’accompagnement

- Pour sa rédaction, le candidat peut mobiliser 3 heures de tutorat proposé par Bpifrance afin de bénéficier du regard d’un professionnel expérimenté dans la lecture des situations rencontrées.
- Le rapport de mission est transmis par voie électronique à l’organisme certificateur au minimum 3 semaines avant la date de tenue du jury donnant lieu à la mise en situation fictive suivie de l’entretien (voir ci-dessous).

2. La simulation de l’accueil d’un porteur de projet de création d’entreprise de 30 minutes afin d’évaluer la compétence n°1 du référentiel.
- Cette épreuve peut être organisée en présentiel ou en distanciel via une visioconférence (avec l’outil Teams ou Classilio en cas de défaillance).
- Le scénario proposé au candidat est issu d’un tirage au sort parmi plusieurs hypothèses qui se combineront au hasard.
- Le porteur de projet est interprété par un collaborateur de l’organisme certificateur.
- Afin d’être au plus près d’une situation réelle, le candidat ne dispose pas de temps de préparation et peut utiliser ses documents de formation, ses documents personnels et consulter librement internet.
- Le jury assiste en tant qu’observateur sans intervenir (entretien filmé et diffusé en direct).
- A l’issue de cette mise en situation fictive, le jury réalise un court entretien avec le candidat afin de susciter une analyse réflexive de sa prestation et la transposition éventuelle à une autre expérience.

Les critères de performance des compétences 1 à 5 sont détaillés dans le référentiel d’évaluation.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :


Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :


Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pour accéder à la certification de « conseil en création d’entreprise », les candidats doivent constituer un dossier d’inscription qui permet de valider la recevabilité de leur demande.

Les 3 prérequis à respecter pour la recevabilité de la demande d’inscription sont les suivants :

1) Avoir suivi le cursus de conseil en création d’entreprise
    OU
Avoir obtenu une dispense totale ou partielle de formation concernant ce cursus à l’issue d’un bilan de positionnement  et, en cas de dispense partielle, justifier des actions de professionnalisation complémentaires menées
2) Réaliser effectivement des missions d’accompagnement à la création d’entreprise dans un cadre professionnel ou de bénévolat
3) Avoir réalisé 2 accompagnements de porteurs de porteurs de projet entrepreneuriaux au cours des 12 mois précédant la demande d’inscription à la certification



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 3 membres avec :

- un représentant de Bpifrance assurant le rôle de Président
- deux professionnels de l’écosystème entrepreneurial.

Le cas échéant, le Président a la faculté d’inviter des personnalités qualifiées à participer au jury en tant qu’observateur.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X -
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 25-02-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 25-02-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés par reconnaissance de l'expérience professionnelle
2019 5 0
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://bpifrance-creation.fr/system/files/RESUME_DU_REFERENTIEL_2021.pdf


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RS3558 RS3558 - Conseil en création d’entreprise
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet