Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Certificat Pix

Active

N° de fiche
RS5875
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 31054 : informatique
  • 15061 : accompagnement vers emploi
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-02-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
GROUPEMENT D INTERET PUBLIC PIX (fermé) 13002343500014 - https://www.pix.fr
Objectifs et contexte de la certification :

La certification Pix permet de valoriser les compétences numériques transversales, aujourd’hui essentielles dans l’ensemble des domaines de la vie économique et sociale  et des secteurs d’activité professionnels.

Son référentiel d’évaluation et de certification, en correspondance avec le cadre de référence des compétences numériques (CRCN) décliné du cadre commun de référence européen DIGCOMP 2.1, compte 16 compétences rassemblées en 5 grands domaines :  

  • Information et données : Moteur de recherche, Requête, Veille d'information, Fake news, Dossiers et fichiers, Tableur...
  • Communication et Collaboration : Emails, Messagerie, Outils collaboratifs, Réseaux sociaux, E-réputation, E-citoyenneté...
  • Création de contenu : Traitement de texte, Image, son et vidéo, Diaporama, Mise en page, édition, Droit d'auteur, Programmation...
  • Protection et sécurité :Malware, Phishing, Données personnelles, Cyberharcèlement, Accessibilité, Ergonomie du poste de travail, Impact environnemental...
  • Environnement numérique : Configuration internet, Sauvegarde, restauration, Système d'exploitation, Composants, Connectique, Raccourcis...

Le référentiel et les épreuves de la plateforme Pix sont mis à jour en permanence pour intégrer les évolutions des technologies et des usages numériques et s’adapter à l’évolution des besoins des employeurs.


Le référentiel est administré par le GIP Pix avec une communauté d’experts rassemblant des spécialistes dans les domaines du numérique, de la formation, de l'enseignement et des compétences.


La certification Pix permet de valoriser tout au long de sa vie ses compétences numériques, qu’elles aient été acquises en autodidacte, dans un cadre professionnel ou au travers de formations. A intervalles réguliers, et en particulier pour répondre à ses besoins d’évolution professionnelle, chacun peut mesurer ses compétences numériques à l’aune de l’évolution continue des technologies, et faire valoir ses nouveaux acquis.


 

Compétences attestées :

Les compétences attestées sont affichées sur cette page : https://pix.fr/competences/

Elles ont été sélectionnées pour leur caractère transverse et tant utile dans le monde professionnel que dans les autres pans de la vie sociale et personnelle. 

Domaine 1 : Information et données
Compétences évaluées :
1.1. Mener une recherche et une veille d'information : mener une recherche et une veille d'information pour répondre à un besoin d'information et se tenir au courant de l'actualité d'un sujet (avec un moteur de recherche, au sein d'un réseau social, par abonnement à des flux ou des lettres d'information, ou tout autre moyen).Thématiques associées:Web et navigation ; Moteur de recherche et requête ; Veille d'information, flux et curation ; Evaluation de l'information ; Source et citation ; Gouvernance d'internet et ouverture du web ; Abondance de l'information, filtrage et personnalisation ; Recul critique face à l'information et aux médias ; Droit d'auteur
1.2. Gérer des données : stocker et organiser des données pour les retrouver, les conserver et en faciliter l'accès et la gestion (avec un gestionnaire de fichiers, un espace de stockage en ligne, des classeurs, des bases de données, un système d'information, …).Thématiques associées:Dossier et fichier ; Stockage et compression ; Transfert et synchronisation ; Recherche et méta-données ; Indexation sémantique et libellé (tag) ; Structuration des données ; Système d'information ; Localisation des données et droit applicable ; Modèles et stratégies économiques ; Sécurité du système d'information
1.3. Traiter des données : appliquer des traitements à des données pour les analyser et les interpréter (avec un tableur, un programme, un logiciel de traitement d'enquête, une requête calcul dans une base de données, …).Thématiques associées:Données quantitatives, type et format de données ; Calcul, traitement statistique et représentation graphique ; Flux de données ; Collecte et exploitation de données massives ; Données ouvertes ; Pensée algorithmique et informatique ; Vie privée et confidentialité ; Interopérabilité

Domaine 2 : Communication et collaboration
Compétences évaluées :
2.1. Interagir : interagir avec des individus et de petits groupes pour échanger dans divers contextes liés à la vie privée ou à une activité professionnelle, de façon ponctuelle et récurrente (avec une messagerie électronique, une messagerie instantanée, un système de visio-conférence, …).Thématiques associées:Protocoles pour l'interaction ; Modalités d'interaction et rôles ; Applications et services pour l'interaction ; Vie privée et confidentialité ; Identité numérique et signaux ; Vie connectée ; Codes de communication et netiquette
2.2. Partager et publier : partager et publier des informations et des contenus pour communiquer ses propres productions ou opinions, relayer celles des autres en contexte de communication publique (avec des plateformes de partage, des réseaux sociaux, des blogs, des espaces de forum et de commentaire, des CMS, …).Thématiques associées:Protocoles et modalités de partage ; Applications et services pour le partage ; Règles de publication et visibilité ; Réseaux sociaux ; Liberté d'expression et droit à l'information ; ; Vie privée et confidentialité ; Identité numérique et signaux ; e-Réputation et influence ; Écriture pour le web ; Codes de communication et netiquette ; Droit d'auteur
2.3. Collaborer : collaborer dans un groupe pour réaliser un projet, co-produire des ressources, des connaissances, des données, et pour apprendre (avec des plateformes de travail collaboratif et de partage de document, des éditeurs en ligne, des fonctionnalités de suivi de modifications ou de gestion de versions, …).Thématiques associées: Modalités de collaboration et rôles ; Applications et services de partage de document et d'édition en ligne ; Versions et révisions ; Droits d'accès et conflit d'accès ; Gestion de projet ; Droit d'auteur ; Vie connectée ; Vie privée et confidentialité
2.4 S'insérer dans le monde numérique : maîtriser les stratégies et enjeux de la présence en ligne, et choisir ses pratiques pour se positionner en tant qu'acteur social, économique et citoyen dans le monde numérique, en lien avec ses règles, limites et potentialités, et en accord avec des valeurs et/ou pour répondre à des objectifs (avec les réseaux sociaux et les outils permettant de développer une présence publique sur Internet, et en lien avec la vie citoyenne, la vie professionnelle, la vie privée, …).Thématiques associées:Identité numérique et signaux ; e-Réputation et influence ; ; Pratiques sociales et participation citoyenne ; Modèles et stratégies économiques ; Questions éthiques et valeurs ; Gouvernance d'internet et ouverture du web ; Liberté d'expression et droit à l'information ; formation en ligne

Domaine 3 : Création de contenu
Compétences évaluées :
3.1. Développer des documents textuels : produire des documents à contenu majoritairement textuel pour communiquer des idées, rendre compte et valoriser ses travaux (avec des logiciels de traitement de texte, de présentation, de création de page web, de carte conceptuelle, …).Thématiques associées:Applications d'édition de documents textuels ; Structure et séparation forme et contenu ; Illustration et intégration ; Charte graphique et identité visuelle ; Interopérabilité ; Ergonomie et réutilisabilité du document ; Accessibilité ; Droit d'auteur
3.2. Développer des documents multimédia : développer des documents à contenu multimédia pour créer ses propres productions multimédia, enrichir ses créations textuelles (avec des logiciels de capture et d'édition d'image / son / vidéo / animation, ...).Thématiques associées: Applications d'édition de documents multimédia ; Capture son, image et vidéo et numérisation ; Interopérabilité ; Accessibilité ; Droit d'auteur ; Charte graphique et identité visuelle
3.3. Adapter les documents à leur finalité : adapter des documents de tous types en fonction de l'usage envisagé et maîtriser l'usage des licences pour permettre, faciliter et encadrer l'utilisation dans divers contextes (mise à jour fréquente, diffusion multicanale, impression, mise en ligne, projection, …), avec les fonctionnalités des logiciels liées à la préparation d'impression, de projection, de mise en ligne, les outils de conversion de format…Thématiques associées:Licences ; Diffusion et mise en ligne d'un document ; Ergonomie et réutilisabilité du document ; Écriture pour le web ; Interopérabilité ; Accessibilité ; Vie privée et confidentialité ; Droit d'auteur
3.4. Programmer : écrire des programmes et des algorithmes pour répondre à un besoin (automatiser une tâche répétitive, accomplir des tâches complexes ou chronophages, résoudre un problème logique, …) et pour développer un contenu riche (jeu, site web…), avec des environnements de développement informatique simples, des logiciels de planification de tâches.Thématiques associées:Algorithme et programme ; Représentation et codage de l'information ; Complexité ; Pensée algorithmique et informatique ; Collecte et exploitation de données massives ; Intelligence artificielle et robots

Domaine 4 : Protection et sécurité
Compétences évaluées :
4.1. Sécuriser l'environnement numérique : sécuriser les équipements, les communications et les données pour se prémunir contre les attaques, pièges, désagréments et incidents susceptibles de nuire au bon fonctionnement des matériels, logiciels, sites internet, et de compromettre les transactions et les données (avec des logiciels de protection, la maîtrise de bonnes pratiques, …).Thématiques associées:Attaques et menaces ; Ingénierie sociale ; Chiffrement ; Logiciels de prévention et de protection ; Authentification ; Sécurité du système d'information ; Vie privée et confidentialité
4.2. Protéger les données personnelles et la vie privée : maîtriser ses traces et gérer les données personnelles pour protéger sa vie privée et celle des autres, et adopter une pratique éclairée (avec le paramétrage des paramètres de confidentialité, la surveillance régulière de ses traces, ...).Thématiques associées:Données personnelles et loi ; Traces ; Vie privée et confidentialité ; Collecte et exploitation de données massives
4.3. Protéger la santé, le bien-être et l'environnement : prévenir et limiter les risques générés par le numérique sur la santé, le bien-être et l'environnement mais aussi tirer parti de ses potentialités pour favoriser le développement personnel, le soin, l'inclusion dans la société et la qualité des conditions de vie, pour soi et pour les autres (avec la connaissance des effets du numérique sur la santé physique et psychique et sur l'environnement, et des pratiques, services et outils numériques dédiés au bien-être, à la santé, à l'accessibilité, …).Thématiques associées:Ergonomie du poste de travail ; Communication sans fil et ondes ; Impact environnemental ; Accessibilité ; Vie connectée ; Capteurs ; Intelligence artificielle et robots ; Santé ; Vie privée et confidentialité

Domaine 5 : Environnement numérique
Compétences évaluées :
5.1 Résoudre des problèmes techniques : résoudre des problèmes techniques pour garantir et rétablir le bon fonctionnement d'un environnement informatique (avec les outils de configuration et de maintenance des logiciels ou des systèmes d'exploitation, et en mobilisant les ressources techniques ou humaines nécessaires, …).Thématiques associées:Panne et support informatique ; Administration et configuration ; Maintenance et mise à jour ; Sauvegarde et restauration ; Interopérabilité ; Complexité
5.2 Évoluer dans un environnement numérique : installer, configurer et enrichir un environnement numérique (matériels, outils, services) pour disposer d'un cadre adapté aux activités menées, à leur contexte d'exercice ou à des valeurs (avec les outils de configuration des logiciels et des systèmes d'exploitation, l'installation de nouveaux logiciels ou la souscription à des services, …).Thématiques associées:Histoire de l'informatique ; Informatique et matériel ; Logiciels, applications et services; Système d'exploitation ; Réseau informatique ; Offre (matériel, logiciel, service) ; Modèles et stratégies économiques
 

Modalités d'évaluation :

L’évaluation est réalisée sur poste informatique, sur la plateforme en ligne d’évaluation et de certification des compétences numériques Pix.

La certification Pix dispose d’un premier niveau certifiant reconnu par France compétences à compter de l’obtention d’un socle minimal, soit l’équivalent du niveau 3 dans 5 compétences.

Pour chaque compétence testée, le candidat doit répondre, en autonomie sur un poste informatique, à une série d’épreuves visant à mesurer « in vivo » les compétences des candidats. La maîtrise des savoir-faire doit ainsi être démontrée dans leur contexte, en environnement réel, notamment professionnel. Les candidats doivent utiliser les programmes (outils bureautiques, navigateurs internet, etc) et fonctionnalités (réglages, paramètres…) du poste informatique sur lequel ils passent le test pour manipuler des fichiers et des données, effectuer des recherches sur internet… afin de répondre aux questions posées. Les épreuves reposent en outre sur des mises en situation contextualisées. 

Le candidat peut librement naviguer sur internet pendant la session de certification (sauf pour les épreuves pour lesquelles il est indiqué au candidat qu’il ne peut pas sortir de la plateforme Pix).

Le processus de certification repose sur la validation d’un profil individuel de compétences, que chaque utilisateur aura constitué sur la plateforme Pix, au préalable, en phase de positionnement. Ce profil doit comporter un minimum de 5 compétences sur les 16 que compte le référentiel.   

Le test de certification est donc généré de façon spécifique à chaque candidat. Il est composé au maximum de trois épreuves par compétence à certifier, définies en fonction du niveau atteint ; soit entre 15 et 48 épreuves au total, de façon à s’assurer, par échantillonnage (test de crête) au sein de chaque compétence, que le niveau atteint sur chaque compétence lors de la phase de positionnement est sincère. 

Le test de certification vise l’obtention de l’intégralité des compétences du référentiel. 

Le processus de certification repose en effet sur la vérification de chacune des compétences du profil individuel de compétences tel que constitué par chaque utilisateur sur la plateforme Pix, au préalable, en phase de positionnement. Cette phase de positionnement vise à assurer l’évaluation de la maîtrise de l’ensemble des différents sujets et thèmes listés en annexe de notre dossier.

 

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

La certification Pix indique à la fois :

  • un score global 
  • et  un profil de compétences exprimé sous la forme de niveau de maîtrise sur chacune des compétences testées.

L’ensemble des niveaux a été conçu de façon à permettre la valorisation des compétences dans différents contextes, qu'ils relèvent de la vie professionnelle, sociale ou personnelle. Ces critères ont fait l'objet de validations à l'issue d'un cycle de test, incluant des panels avec des acteurs du monde professionnel, de la formation tout au long de la vie et associatif.

La certification Pix dispose d’un premier niveau certifiant reconnu par France compétences à compter de l’obtention d’un socle minimal, soit l’équivalent du niveau 3 dans 5 compétences.

Niveaux 1 et 2 : utilisateur novice 

Niveau 1 :L’utilisateur met en œuvre des pratiques numériques élémentaires dans les situations courantes les plus incontournables de la vie professionnelle, sociale ou personnelle. Il a parfois besoin de recourir à l’aide d’un tiers pour le guider.

Niveau 2 : L’utilisateur met en œuvre des pratiques numériques élémentaires dans les situations courantes les plus incontournables de la vie professionnelle, sociale ou personnelle. Il n'a pas besoin de recourir à l'aide d'un tiers tant que la situation reste bien balisée (pas d'obstacle qui survient et complique la tâche).


Niveaux 3 et 4 : utilisateur indépendant 

Niveau 3 : L’utilisateur met en œuvre des pratiques numériques simples dans la plupart des situations courantes de la vie professionnelle, sociale ou personnelle. Il est autonome dans ces situations ordinaires.

Niveau 4 : L’utilisateur met en œuvre des pratiques numériques simples dans toutes les situations courantes de la vie professionnelle, sociale ou personnelle. Il est à l'aise dans les situations ordinaires.

 

Niveaux 5 et 6 : utilisateur avancé 

Niveau 5 : L’utilisateur met en œuvre des pratiques numériques avancées dans des situations imposant un cadre d'exigence particulier (norme liée à un contexte d'exercice professionnel par exemple). Il est capable de faire face seul à des situations nouvelles en mettant en œuvre des pratiques déjà établies. Il peut venir en aide à d'autres en contexte d’entraide.

Niveau 6 : L’utilisateur met en œuvre des pratiques numériques avancées dans des situations imposant un cadre d'exigence particulier (norme liée à un contexte d'exercice professionnel par exemple). Il mobilise le numérique de façon créative face à des situations nouvelles en mettant en œuvre des pratiques originales. Il peut transmettre avec aisance ses compétences à d'autres.

Actuellement, la certification Pix couvre uniquement les 6 premiers niveaux  du Digcomp. 

Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :

NC

Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pour passer une certification Pix, un candidat doit savoir lire, écrire et compter et utiliser les fonctionnalités basiques d’un ordinateur (manipulation de la souris et du clavier). Aucun autre niveau préalable de certification ou de diplôme n'est exigé.

Par ailleurs, le candidat doit préalablement :

  • créer un compte personnel sur la plateforme pix.fr 
  • constituer son profil sur ce compte Pix en se positionnant sur différentes compétences. L’accès à la certification est possible lorsque le candidat obtient un niveau 1 dans au moins 5 compétences, parmi les 16 que compte le référentiel d’évaluation et de certification.

Pour les candidats visant la reconnaissance d’un socle de compétences professionnelles, un seuil minimal additionnel de l’équivalent du niveau 3 dans 5 compétences, soit 120 pix, est requis. 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Par expérience X

La certification Pix est un test effectué sur ordinateur, dans un environnement surveillé, sur la plateforme app.pix.fr.
Pix a mis en œuvre un algorithme de choix des épreuves de certification qui permet de générer un test de certification personnalisé pour le candidat, en fonction de son profil de compétences Pix établi préalablement.
Le candidat se voit poser 3 questions par compétence. En fonction des réponses apportées aux questions et en fonction du % global de bonnes réponses dans le test de certification, les résultats de certification vont être établis avec : 

  • la définition d’un niveau atteint par compétence (soit on valide le niveau atteint en positionnement, soit on valide au niveau immédiatement inférieur, soit on invalide la compétence) ; 
  • un score global de Pix (points) qui correspond à l’accumulation des Pix “gagnés” dans chaque compétence certifiée.

Ces règles de calcul permettent de générer automatiquement les résultats des candidats.  
Pix a développé un outillage interne pour traiter de manière massive, fiable et équitable les signalements d’incidents établis par les centres de certification :

  • les signalements catégorisés liés à des problèmes techniques donnent lieu à une “neutralisation” des questions concernées de manière à ne pas pénaliser les candidats tout en assurant la fiabilité de la valeur de la certification (exemples : un fichier n’a pas pu être téléchargé, une image ne s’est pas affiché…) 
  • les signalements liés à une fraude du candidat : les centres de certification établissent un procès-verbal de fraude en cas de suspicion et le transmettent à Pix. Des critères d’aide à la décision, listant les différentes situations possibles, ont été établis. Les sanctions peuvent être : le rejet de la certification, l’impossibilité de passer la certification Pix pendant une durée déterminée etc. 

Cet outillage a été construit - et continue de se construire - par une succession de décisions prises par un jury, qui ont été encodées dans l’outil interne, de façon à garantir un traitement parfaitement équitable entre les candidats et une cohérence dans le temps.
La nécessité de réunir un jury à proprement parler est donc, pour Pix, réduite désormais à un nombre de situations limitées mais structurantes :

  • la prise de décision sur la manière de répondre à de nouveaux types de signalements ou d’événements nouveaux survenus lors d’une session de certification (ex : nouveau type d’incident technique, etc.) ;
  • la prise de décision sur de nouveaux cas de fraude ;
  • le changement de règles de scoring ;
  • la mise en œuvre de nouvelles modalités d’épreuves.

Les jurys ainsi organisés seront composés de :

  • 2 membres de l’équipe Pix
  • 2 personnes extérieures à l’équipe.

Dans ces cas, le centre de certification peut être contacté par Pix pour alimenter la réflexion du jury pour apporter des éléments complémentaires et préciser les problèmes rencontrés en certification.
 

En contrat de professionnalisation X -
Après un parcours de formation continue X

La certification Pix est un test effectué sur ordinateur, dans un environnement surveillé, sur la plateforme app.pix.fr.
Pix a mis en œuvre un algorithme de choix des épreuves de certification qui permet de générer un test de certification personnalisé pour le candidat, en fonction de son profil de compétences Pix établi préalablement.
Le candidat se voit poser 3 questions par compétence. En fonction des réponses apportées aux questions et en fonction du % global de bonnes réponses dans le test de certification, les résultats de certification vont être établis avec : 

  • la définition d’un niveau atteint par compétence (soit on valide le niveau atteint en positionnement, soit on valide au niveau immédiatement inférieur, soit on invalide la compétence) ; 
  • un score global de Pix (points) qui correspond à l’accumulation des Pix “gagnés” dans chaque compétence certifiée.

Ces règles de calcul permettent de générer automatiquement les résultats des candidats.  
Pix a développé un outillage interne pour traiter de manière massive, fiable et équitable les signalements d’incidents établis par les centres de certification :

  • les signalements catégorisés liés à des problèmes techniques donnent lieu à une “neutralisation” des questions concernées de manière à ne pas pénaliser les candidats tout en assurant la fiabilité de la valeur de la certification (exemples : un fichier n’a pas pu être téléchargé, une image ne s’est pas affiché…) 
  • les signalements liés à une fraude du candidat : les centres de certification établissent un procès-verbal de fraude en cas de suspicion et le transmettent à Pix. Des critères d’aide à la décision, listant les différentes situations possibles, ont été établis. Les sanctions peuvent être : le rejet de la certification, l’impossibilité de passer la certification Pix pendant une durée déterminée etc. 

Cet outillage a été construit - et continue de se construire - par une succession de décisions prises par un jury, qui ont été encodées dans l’outil interne, de façon à garantir un traitement parfaitement équitable entre les candidats et une cohérence dans le temps.
La nécessité de réunir un jury à proprement parler est donc, pour Pix, réduite désormais à un nombre de situations limitées mais structurantes :

  • la prise de décision sur la manière de répondre à de nouveaux types de signalements ou d’événements nouveaux survenus lors d’une session de certification (ex : nouveau type d’incident technique, etc.) ;
  • la prise de décision sur de nouveaux cas de fraude ;
  • le changement de règles de scoring ;
  • la mise en œuvre de nouvelles modalités d’épreuves.

Les jurys ainsi organisés seront composés de :

  • 2 membres de l’équipe Pix
  • 2 personnes extérieures à l’équipe.

Dans ces cas, le centre de certification peut être contacté par Pix pour alimenter la réflexion du jury pour apporter des éléments complémentaires et préciser les problèmes rencontrés en certification.
 

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 La certification Pix est un test effectué sur ordinateur, dans un environnement surveillé, sur la plateforme app.pix.fr.
Pix a mis en œuvre un algorithme de choix des épreuves de certification qui permet de générer un test de certification personnalisé pour le candidat, en fonction de son profil de compétences Pix établi préalablement.
Le candidat se voit poser 3 questions par compétence. En fonction des réponses apportées aux questions et en fonction du % global de bonnes réponses dans le test de certification, les résultats de certification vont être établis avec : 

  • la définition d’un niveau atteint par compétence (soit on valide le niveau atteint en positionnement, soit on valide au niveau immédiatement inférieur, soit on invalide la compétence) ; 
  • un score global de Pix (points) qui correspond à l’accumulation des Pix “gagnés” dans chaque compétence certifiée.

Ces règles de calcul permettent de générer automatiquement les résultats des candidats.  
Pix a développé un outillage interne pour traiter de manière massive, fiable et équitable les signalements d’incidents établis par les centres de certification :

  • les signalements catégorisés liés à des problèmes techniques donnent lieu à une “neutralisation” des questions concernées de manière à ne pas pénaliser les candidats tout en assurant la fiabilité de la valeur de la certification (exemples : un fichier n’a pas pu être téléchargé, une image ne s’est pas affiché…) 
  • les signalements liés à une fraude du candidat : les centres de certification établissent un procès-verbal de fraude en cas de suspicion et le transmettent à Pix. Des critères d’aide à la décision, listant les différentes situations possibles, ont été établis. Les sanctions peuvent être : le rejet de la certification, l’impossibilité de passer la certification Pix pendant une durée déterminée etc. 

Cet outillage a été construit - et continue de se construire - par une succession de décisions prises par un jury, qui ont été encodées dans l’outil interne, de façon à garantir un traitement parfaitement équitable entre les candidats et une cohérence dans le temps.
La nécessité de réunir un jury à proprement parler est donc, pour Pix, réduite désormais à un nombre de situations limitées mais structurantes :

  • la prise de décision sur la manière de répondre à de nouveaux types de signalements ou d’événements nouveaux survenus lors d’une session de certification (ex : nouveau type d’incident technique, etc.) ;
  • la prise de décision sur de nouveaux cas de fraude ;
  • le changement de règles de scoring ;
  • la mise en œuvre de nouvelles modalités d’épreuves.

Les jurys ainsi organisés seront composés de :

  • 2 membres de l’équipe Pix
  • 2 personnes extérieures à l’équipe.

Dans ces cas, le centre de certification peut être contacté par Pix pour alimenter la réflexion du jury pour apporter des éléments complémentaires et préciser les problèmes rencontrés en certification.
 

Par candidature individuelle X

La certification Pix est un test effectué sur ordinateur, dans un environnement surveillé, sur la plateforme app.pix.fr.
Pix a mis en œuvre un algorithme de choix des épreuves de certification qui permet de générer un test de certification personnalisé pour le candidat, en fonction de son profil de compétences Pix établi préalablement.
Le candidat se voit poser 3 questions par compétence. En fonction des réponses apportées aux questions et en fonction du % global de bonnes réponses dans le test de certification, les résultats de certification vont être établis avec : 

  • la définition d’un niveau atteint par compétence (soit on valide le niveau atteint en positionnement, soit on valide au niveau immédiatement inférieur, soit on invalide la compétence) ; 
  • un score global de Pix (points) qui correspond à l’accumulation des Pix “gagnés” dans chaque compétence certifiée.

Ces règles de calcul permettent de générer automatiquement les résultats des candidats.  
Pix a développé un outillage interne pour traiter de manière massive, fiable et équitable les signalements d’incidents établis par les centres de certification :

  • les signalements catégorisés liés à des problèmes techniques donnent lieu à une “neutralisation” des questions concernées de manière à ne pas pénaliser les candidats tout en assurant la fiabilité de la valeur de la certification (exemples : un fichier n’a pas pu être téléchargé, une image ne s’est pas affiché…) 
  • les signalements liés à une fraude du candidat : les centres de certification établissent un procès-verbal de fraude en cas de suspicion et le transmettent à Pix. Des critères d’aide à la décision, listant les différentes situations possibles, ont été établis. Les sanctions peuvent être : le rejet de la certification, l’impossibilité de passer la certification Pix pendant une durée déterminée etc. 

Cet outillage a été construit - et continue de se construire - par une succession de décisions prises par un jury, qui ont été encodées dans l’outil interne, de façon à garantir un traitement parfaitement équitable entre les candidats et une cohérence dans le temps.
La nécessité de réunir un jury à proprement parler est donc, pour Pix, réduite désormais à un nombre de situations limitées mais structurantes :

  • la prise de décision sur la manière de répondre à de nouveaux types de signalements ou d’événements nouveaux survenus lors d’une session de certification (ex : nouveau type d’incident technique, etc.) ;
  • la prise de décision sur de nouveaux cas de fraude ;
  • le changement de règles de scoring ;
  • la mise en œuvre de nouvelles modalités d’épreuves.

Les jurys ainsi organisés seront composés de :

  • 2 membres de l’équipe Pix
  • 2 personnes extérieures à l’équipe.

Dans ces cas, le centre de certification peut être contacté par Pix pour alimenter la réflexion du jury pour apporter des éléments complémentaires et préciser les problèmes rencontrés en certification.
 

Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

 Pix est un des acteurs habilités à opérer la certification CléA Numérique. 

Les attendus du référentiel du CléA Numérique ont été traduits en un parcours d’épreuves spécifique sur la plateforme Pix permettant de vérifier la maîtrise de ces attendus. Si l’utilisateur valide les critères d'éligibilité qui ont été définis - à savoir un taux de réussite du parcours supérieur ou égal à 85% et la validation de 75% des acquis par compétence - il obtient un badge “Prêt pour le Cléa Numérique” sur son profil Pix.

L’obtention du badge est un passeport vers la double certification : le candidat pourra alors se présenter à une session de certification Pix-Cléa Numérique dans un centre agréé. Il se verra alors délivrer, si son profil Pix est validé, les deux certifications : Pix et Cléa Numérique.
 

Date de décision 25-02-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 25-02-2025
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

 Une rubrique du site Pix.fr traite spécifiquement de la certification avec trois pages dédiées à la certification pix :

De plus une FAQ reprend l’ensemble des réponses aux questions que les utilisateurs se posent sur la certification Pix.  

  Lien vers la FAQ 


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RS3807 RS3807 - Pix
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet