Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

CCP Réalisation de tuyautage et raccordement hydraulique

Active

N° de fiche
RS5952
Code(s) NSF :
  • 227t : Energie, génie climatique (réalisation du service)
  • 201r : Technologie de commandes des transformations industrielles (contrôle, prévention, entretien)
Formacode(s) :
  • 23551 : hydraulique
  • 24447 : automatisme hydraulique
  • 23570 : oléohydraulique
  • 24139 : énergie hydraulique
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-03-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 - https://www.observatoire-metallurgie.fr/
Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie - -
Objectifs et contexte de la certification :

La profession des transmissions hydrauliques compte environ 150 entreprises dont une majorité de PMI réparties sur tout le territoire national. Elle recouvre des activités très variées : fabricants de composants et de systèmes oléo-hydrauliques, ingénierie et bureaux d’étude et de conseil, négoce industrie et importateurs, maintenance spécialisée en oléo-hydraulique, éducation et centres de formation.  

Les besoins en personnel qualifié, maitrisant le tuyautage et le raccordement hydraulique dépassent le cercle de la profession et s’étendent plus largement à ses clients et aux utilisateurs finaux : fabricants d’engins mobiles (TP, manutention, machines pour mines et carrières machines agricoles…) fabricants de machines et équipement pour l’industrie manufacturière (machines outil, machines spéciales, …) matériel de transport (Ferroviaire, bus, véhicules spéciaux...)… 

Cette technologie de niche, souvent méconnue car intégrée dans les machines et donc non visible est peu ou pas enseignée alors qu’elle est pourtant présente dans de très nombreuses applications.  

Pour les industriels de la profession comme pour leurs clients - intégrateurs ou utilisateurs finaux - ce Certificat de Compétences Professionnelles de la Métallurgie est indispensable afin de continuer à disposer dans le futur des compétences attendues et toujours très difficiles à trouver.  

Ce Certificat de Compétences Professionnelles de la Métallurgie permettra non seulement le développement de l’hydraulique qui représente aujourd’hui en France un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’€ dont 50% à l’export et 5 à 6000 salariés, mais également le maintien de la technologie hydraulique chez les clients dans un marché français estimé à 1 milliard d’€ réparti entre l’hydraulique mobile : 65% des débouchés et l’hydraulique industrielle pour 30% environ le reste relevant de la distribution (pour le mobile ou l’industrie).  

L’hydraulique restant une niche avec un tissu industriel majoritairement formé de PMI, ce Certificat de Compétences Professionnelles de la Métallurgie, complémentaire et sur une technologie spécifique est nécessaire pour que la technologie soit encore présente dans les années à venir.   

Que ce soit dans le cadre de la maintenance corrective ou préventive ce certificat de compétence peut concerner les techniciens de maintenance industrielle, et également les techniciens de maintenance de systèmes oléo hydrauliques mais aussi, dans le cadre d’études les concepteurs de systèmes oléo hydrauliques.   

Compétences attestées :

Compétence 1 : Préparer une opération de tuyautage hydraulique

Compétence 2 : Confectionner la tuyauterie hydraulique

Compétence 3 : Réaliser l’installation de la tuyauterie hydraulique

Modalités d'évaluation :

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel sont évaluées par une commission d’évaluation composée de plusieurs membres qualifiés ayant une expérience professionnelle leur permettant d’évaluer la maitrise des compétences professionnelles du candidat identifiées dans le référentiel de la certification professionnelle visée.  Chaque référentiel de certification peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer.  L’UIMM territoriale centre de certification définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation habilité, candidats, ...).  Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel de certification sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères mesurables, observables et les résultats attendus selon les conditions d’évaluation précisées dans le référentiel d’évaluation de la certification visée. Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes : 

ÉVALUATION EN SITUATION PROFESSIONNELLE RÉELLE : L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles réalisées en entreprise ou en centre de formation habilité, ou tout autre lieu adapté. Celle-ci s’appuie sur : 1. une observation en situation de travail. 2. des questionnements avec apport d’éléments de preuve sur les activités professionnelles réalisées en entreprise par le candidat. 

ET/OU PRÉSENTATION DES PROJETS OU ACTIVITÉS RÉALISÉS EN MILIEU PROFESSIONNEL : Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre de certification, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer selon cette modalité ont bien été mises en oeuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel de certification sont satisfaites.  

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :


Le cas échéant, durée de validité en années :
Si durée limitée, modalités de renouvellement :


Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Cette certification s’adresse dans le cadre de la maintenance corrective ou préventive aux techniciens de maintenance industrielle, et également aux techniciens de maintenance de systèmes oléo hydrauliques mais aussi, dans le cadre d’études aux concepteurs de systèmes oléo hydrauliques.  Elle peut également s’adresser à des non-hydrauliciens par exemple à des opérateurs monteurs, des mécaniciens ou des techniciens de Service Après-Vente.   

Profil « Maintenance » : Technicien de maintenance industrielle » : Maintenance corrective (dépannage, réparation), maintenance préventive (systématique, conditionnelle, prévisionnelle) nécessitant la compréhension d’un dysfonctionnement, le diagnostic et le remplacement de l’élément défaillant.   

Profil « Maintenance » : Technicien de maintenance de systèmes oléo-hydrauliques » : Appui technique aux équipes opérationnelles de maintenance chez les clients internes / externes dans le cadre d’interventions de diagnostics et de réparations sur les éléments oléo hydrauliques       

Profil « Conception » : Concepteur de systèmes oléo-hydrauliques » : Pré-étude ou étude sur la réalisation de schémas hydrauliques de leurs implantations sur les équipements en relation avec les fonctionnalités demandées par le client   

La réalisation de tuyautage et raccordement hydraulique est une technologie particulière qui vient compléter – quand cela est nécessaire – certains systèmes hydrauliques. Il s'agit de compétences spécifiques complémentaires qui sont recherchées par des techniciens intervenants sur les équipements hydrauliques.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury   paritaire de délibération est constitué :

  • D’une délégation patronale   composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la   métallurgie.
  • D’une délégation syndicale,   pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au   niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants  qualifiés.  

En revanche, seul un  représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de   vote.  Les organisations syndicales   peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs  représentants désignés. Le tuteur du candidat, un   représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de   la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury. Le jury paritaire de   délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.  

Conformément à l’accord du 8   novembre 2019, le jury paritaire de délibération transmet au Groupe Technique paritaire « Certifications » l’ensemble des informations relatives au   processus d’attribution comprenant sa composition, sa délibération, ainsi que   tout document utile à son suivi.

Cette transmission vise à permettre, au Groupe Technique Paritaire « Certifications », de s’assurer de la conformité du processus d’attribution au dispositif de certification de branche. 

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X -
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 25-03-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 25-03-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés par reconnaissance de l'expérience professionnelle
2020 13 0
2019 2 0
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RS2766 RS2766 - Réalisation de tuyautage et raccordement hydraulique
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet