Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire spécifique

Techniques de fabrication d’un produit vestimentaire en laine en maille main et machine

Active

N° de fiche
RS6105
Code(s) NSF :
  • 241 : Textile
Formacode(s) :
  • 21698 : Étoffe maille
  • 21611 : Tricotage
  • 21627 : Création textile
  • 21678 : Fibre naturelle
Date d’échéance de l’enregistrement : 29-09-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
LAINES & FIBRES TEXTILES NATURELLES DU MASSIF CENTRAL 52393405700010 LAINAMAC http://www.lainamac.fr
Objectifs et contexte de la certification :

La filière laine et plus particulièrement le travail de la maille se retrouve dans plusieurs domaines d’application et notamment les vêtements et les accessoires.

Le travail de la maille concerne les entreprises manufacturières souhaitant diversifier leurs activités ou élargir leur offre de produits et les entreprises artisanales souhaitant diversifier leurs activités ou élargir leur offre de produits mais aussi maintenir et/ou développer leur employabilité future (enjeux de co-traitance et sous-traitance entre artisans d’une part et entre artisans et manufactures d’autre part).

Il est un levier de développement également pour les exploitants agricoles (éleveurs ovins et caprins) qui ont de forts enjeux de diversification pour trouver des modèles économiques pérennes et ancrer leur exploitation dans les nouveaux modèles de circuits courts (vente à la ferme, ferme pédagogique, gîte rural, …).

Plus précisément, la certification cible :

- des responsables ou salariés de TPE ou PME textiles, en production souhaitant perfectionner ou élargir leurs champs de compétences afin de développer leur portefeuille d’activités ou monter leurs produits en niveau de gamme

- des responsables ou salariés de TPE ou PME textiles, en conception (produits finis, modèles et kits) et/ou commerces de gros et de détail (notamment merceries) ou en marketing souhaitant comprendre la fabrication afin de mieux maîtriser la relation à leurs fournisseurs, améliorer la qualité de leurs produits et faciliter leur communication et relation client

- des personnes en recherche d’emplois textiles souhaitant monter en compétence afin d’augmenter leur employabilité auprès des structures employeuses ou proposer des activités de prestation de service

- des éleveurs ovins en diversification textile sur un modèle de fabrication à la ferme

- des porteurs de projets sur le secteur d’activité de la maille.

Cette pratique nécessite l’acquisition d’un savoir-faire technique et rare sur le marché.

C’est dans ce cadre que la certification « Techniques de fabrication d’un produit en laine en maille main et machine » a été construite et permet à ses titulaires de maitriser la maille à la main et à la machine et de pouvoir ainsi créer des vêtements et accessoires de grande qualité.

Compétences attestées :
  • identifier la composition des fils de laine dans leur diversité en les manipulant ou en analysant l’étiquetage afin de choisir la matière la plus adaptée à son projet
  • préparer l'environnement de travail, les outils (aiguilles ou crochets, machine et matériel de modélisme) et les matières nécessaires en fonction du projet afin d’optimiser son temps et sa production
  • sélectionner les techniques de montage de maille adaptées à la matière et au projet afin d’obtenir l’aspect attendu
  • utiliser et alterner différents types de points, de base ou complexes, au moyen d’aiguilles, crochets ou machine à tricoter, selon le projet défini afin d’obtenir des textures et styles variés
  • réaliser un échantillon préalable du produit recherché en comptant le nombre de mailles/points et de rangs afin de calculer les mesures et les quantités de matières nécessaires pour mettre en forme ses produits finis
  • sélectionner les techniques d’augmentation et de diminution des rangs lors de la conception du produit pour obtenir la forme attendue
  • présenter un relevé de mesures en utilisant le vocabulaire technique du modélisme afin d’établir un tableau de mesures et de correspondance en rangs et mailles/points
  • appliquer des méthodes de gradation en mesurant les critères d’évolution des modèles et des tailles pour produire différentes tailles d’un modèle simple ou complexe
  • réaliser une transformation simple sur un patronage, en volume ou à plat et faire évoluer un modèle dans différentes tailles
  • rédiger un dossier technique de conception et de tricotage afin de reproduire ou d’archiver sa création et transmettre les éléments techniques à différents interlocuteurs (prestataires, collaborateurs, clients, …)
  • sélectionner et appliquer les finitions sur les éléments tricotés/crochetés pour réaliser leur montage selon le projet attendu.
Modalités d'évaluation :

Deux épreuves d’évaluation : une épreuve en contrôle continu et une épreuve en jury. 

L’obtention de la certification nécessite un résultat final d’au moins 75% des compétences visées sur les deux épreuves (moyenne des deux épreuves).

1. Epreuve en contrôle continu

Evaluation répartie selon 4 niveaux de formation permettant l’acquisition progressive des compétences (« niveaux 1 à 4 »).

Validation des compétences à l’aide d’une grille d’évaluation, notant, au fil du parcours de formation, chaque compétence à son plus haut niveau d’acquisition. Le contrôle continue repose sur des exercices pratiques imposés par les formateurs : création de patronages, dessins à plat et tableaux, échantillons et fabrication de produits vestimentaires.

2. Une épreuve finale devant un jury

 Présentation d’un projet répondant à un cahier des charges remis par l’organisme certificateur environ 6 mois avant le jury, en début de dernière formation (« niveau 5 »).

Ce projet correspond à un travail en autonomie d’environ 70h, ponctué par une formation à distance de 14h (« niveau 5 »).

Les candidats présentent un projet constitué de pièces d’étude vestimentaires et d’un document écrit, ayant été préalablement envoyés aux membres du jury.

Références juridiques des règlementations d’activité :

N/A

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :
  • Être professionnel dans les métiers de la laine ou du textile 

ou 

  • Avoir une pratique avérée dans le secteur de la laine ou du textile ou une activité dans l’artisanat (artisan, ouvrier, créateur,…) 

ou 

  • Avoir une expérience dans l’accompagnement (éducatif, social et médico-social,…)  

ou 

  • Être éleveur (ovin, caprin,..)  en diversification textile 

ou

  • Être en recherche d’emplois dans le secteur de la laine et du textile

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Avoir réalisé l'ensemble du parcours de certification échelonné sur 12 mois, dont 154h de formation encadrée + travail personnel en autonomie d'environ 70h.

Avoir validé au minimum 75 % des compétences visées en contrôle continu.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X
  • 1 professionnel du secteur de la laine ou de la maille, extérieur à l’équipe « formation » de LAINAMAC
  • 1 formateur laine ou maille n’intervenant pas dans le parcours de certification.

 

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X -
Date de décision 29-09-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 29-09-2025
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.lainamac.fr/formation-maille-tricot/


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet