L'essentiel

Icon NSF

Code(s) NSF

136 : Langues vivantes, civilisations étrangères et régionales

Icon formacode

Formacode(s)

15270 : Langue dialecte régional

Icon date

Date d’échéance
de l’enregistrement

29-09-2027

136 : Langues vivantes, civilisations étrangères et régionales

15270 : Langue dialecte régional

29-09-2027

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
OFFICE PUBLIC DE LA LANGUE BASQUE 18640912400028 - https://www.mintzaira.fr

Objectifs et contexte de la certification :

Une spécificité importante du bassin d’emploi Pays Basque est celle de sa situation transfrontalière. En effet, d’après le rapport « Impact socioéconomique de la fermeture de la frontière » publié en 2020 par l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre, suite à une enquête menée auprès de 2.357 citoyens transfrontaliers, 31,5% des personnes interrogées déclaraient passer la frontière pour des raisons professionnelles. 71% d’entre eux sont salariés et le secteur d’emploi le plus représenté est celui du commerce, de l’hôtellerie et du transport. Or, considérant la situation sociolinguistique et le statut juridico-administratif distinct de la langue basque sur les territoires d’Euskadi et de la Navarre, l’exigence d’une compétence en langue basque est plus forte pour des postes sur ces territoires dans lesquels les deux langues, basque et espagnol, sont co-officielles.

La certification de compétence en basque a pour objectif de certifier le niveau réel de compétences en langue basque des candidats. Elle les met à même de pouvoir rapidement exercer cette compétence en langue dans leur activité professionnelle.

Son but est de certifier la maîtrise -compréhension et expression orales et écrites, et interaction orale- de la langue basque selon les critères des niveaux A2, B1, B2 et C1 du Cadre Européen Commun de Référence des Langues (CECRL).

Compétences attestées :

  • Analyser un discours en basque, tenu par des locuteurs natifs ou des médias en contexte professionnel, en appliquant les stratégies de compréhension orale adaptées, en s’appuyant sur ses connaissances, le contexte, les inférences, l’analyse de la langue, en distinguant les idées importantes des secondaires, afin de saisir le sens du message transmis.
  • Elaborer une prise de parole en basque sur des sujets professionnels, en appliquant les stratégies adaptées, en distinguant les idées importantes des idées secondaires, afin de transmettre des informations, des analyses ou des arguments.
  • Analyser des textes relevant de sujet professionnel ou de culture générale, en utilisant ses connaissances préalables, le contexte, l’imagination et la validation d’hypothèses d’anticipation, en distinguant les idées importantes et les idées secondaires, en appliquant les stratégies de lecture adaptées, afin de résoudre les problèmes que pourront poser la complexité du sujet et la structure du texte.
  • Rédiger des textes relevant de culture générale ou du domaine professionnel dans la langue basque, en adoptant les stratégies d’écriture adaptées à la structure qu’impose le type de texte demandé, en liant les idées à l’aide de connecteurs et de formules assurant la cohésion du texte, afin de transmettre des informations, des analyses ou des arguments.
  • Dialoguer dans une situation professionnelle en langue basque, en échangeant des idées avec son interlocuteur, en s’appuyant sur ses connaissances, le contexte et les inférences, en distinguant les idées importantes des idées secondaires, en définissant les connecteurs logiques et les formules assurant la cohésion du texte, afin de se faire comprendre et de faire évoluer l’échange.

Modalités d'évaluation :

Epreuve de compréhension orale – Test adaptatif en fonction du niveau visé par le candidat : le candidat effectue des tâches de compréhension à partir de supports enregistrés sur des thématiques professionnelles ou de culture générale.

Epreuve d’expression orale – Test adaptatif en fonction du niveau visé par le candidat  : le candidat reçoit un document professionnel ou de culture générale qu’il doit présenter oralement face à l’examinateur et un autre candidat (candidat binôme).

Epreuve de compréhension écrite – Test adaptatif en fonction du niveau visé par le candidat  : le candidat effectue des tâches de compréhension à partir d’un document sur une thématique professionnelle ou de culture générale.

Epreuve d’expression écrite – Test adaptatif en fonction du niveau visé par le candidat : le candidat doit rédiger un document professionnel ou de culture générale découlant de son choix de sujet. 

Epreuve d’interaction orale – Test adaptatif en fonction du niveau visé par le candidat  : les candidats A de chaque binôme reçoivent le sujet A et les candidats B le sujet B, à préparer durant un temps donné, pour réaliser ensuite un échange oral. L’examinateur peut intervenir pour poser des questions lors de la présentation orale.

Le cas échéant, niveaux de maîtrise des compétences :

Niveaux A2, B1, B2 et C1 du CECRL

Le cas échéant, durée de validité en années :

Si durée limitée, modalités de renouvellement :

Possibilité de validation partielle :

Non

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le prérequis nécessaire à l’accès au dispositif de certification est d’avoir une activité professionnelle nécessitant l’acquisition de compétences en langue basque ou d’en avoir le projet professionnel. La vérification de ce prérequis est accompagnée par un test de positionnement réalisé par l’organisme préparateur, le candidat est alors positionné en fonction de son niveau de départ, permettant à l’organisme de formation de fixer une durée de formation et un niveau visé (de A2 à C1) en fonction de l’objectif professionnel.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé de 100% de membres externes, en tant qu’enseignant de la formation initiale (lycée ou université) et d’organismes de formation.  Le certificateur s’assure que les membres ne soient pas les formateurs des candidats à l’examen,  qu’ils soient de formation et pratiques professionnelles différentes, et maitrisent des dialectes différents de la langue basque ; Il vise une parité femme/homme. En fonction des sessions de certification, ils sont entre 10 et 14 membres.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X -

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés par reconnaissance de l'expérience professionnelle
2021 120 -
2020 73 -
2019 89 -
2018 116 -
2017 105 -
2016 90 -
2015 58 -
2013 14 -
2012 15 -
2011 15 -
2010 9 -
2009 8 -

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.mintzaira.fr/fr/activites-et-dispositifs-permanents/en-partenariat-avec-dautres-institutions/dispositif-de-certification-linguistique.html

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RS1348 EGA Euskara Gaitasun Agiria (Certificat de compétence en langue basque de niveau C1)
RS1352 B1 Euskara Agiria (B1EA) : Certificat de compétence en langue basque niveau B1

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :