Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Luminy de l’Université de la Méditerranée (Aix-Marseille II), spécialité Génie Biomédical

Active

N° de fiche
RNCP12462
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 110f : Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production)
  • 200n : Conception de produits (sans autre indication); design industriel
  • 331w : Commercialisation des produits médicaux
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
ECOLE POLYTECHNIQUE AMU UNIVERSITE AIX MARSEILLE - -
Activités visées :

L‘ingénieur ESIL spécialité Génie Biomédical possède une double culture technique / biomédicale lui permettant ainsi d’accéder à une large gamme d’activités. Il est très polyvalent et au fait des contraintes réglementaires et de qualité imposées dans le secteur médical.

Les principaux domaines d’activité sont :

  • La conception, la recherche et le développement d’appareils de diagnostic ou de thérapie, et de dispositifs médicaux
  • Le développement et la vente de solutions informatisées pour les établissements de soins
  • L’achat, la maintenance et la matériovigilance des appareils et dispositifs médicaux
  • Le conseil et l’expertise
  • Le management de la qualité
  • La distribution, le suivi et la formation chez le client des appareils et dispositifs médicaux
  • Le technico-commercial
Compétences attestées :

-         Dimension générique propre à l’ensemble des titres d’ingénieur.

La certification implique la vérification des qualités suivantes :

1.      Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.

2.      Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.

3.      Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utili­sa­tion des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expéri­men­tation.

4.      Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.

5.      Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et produc­tivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

6.      Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.

7.      Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et dévelop­pement durable, éthique.

 

Dimension spécifique à la formation ESIL- Génie Biomédical

Les diplômés issus de ce cursus sont des spécialistes de l’instrumentation pour la médecine et les sciences de la vie. Ils possèdent une double culture, technique et médicale, pour traduire les besoins des médecins et professionnels de santé en solutions techniques et répondre à leurs attentes dans la prise en charge des patients. Ils se destinent aux établissements de soins public/privé et aux entreprises fabriquant ou commercialisant les dispositifs médicaux ou équipements pour la biologie. La formation donne des compétences pluri­disci­plinaires en physique, chimie, biomécanique, électronique, informatique et imagerie médicale, biologie et physiologie, physique médicale, etc….

L’ingénieur spécialiste en génie Biomédical est capable :

-         d’exercer une activité de recherche et développement dans un laboratoire public ou privé, dans les domaines de l’instrumentation biomédicale, des dispositifs médicaux, de l’imagerie, de la Télésanté  et de l’informatique associée au système d’information hospitalier.

-          d’assurer le contrôle de la qualité et de la sécurité des produits (et des patients et personnels en milieu hospitalier), et de mettre en place les démarches d’assurance qualité et d’hygiène et sécurité dans le respect de la réglementation en vigueur.

-          de maîtriser l’anglais courant, et de comprendre et rédiger l’anglais technique.

Dans un établissement de soin public ou privé (services biomédicaux ou de physique médicale des hôpitaux et cliniques),

-          de gérer un service biomédical (connaissance des gammes d’appareils disponibles sur le marché, réglementation et matério­vigilance, élaboration d’un cahier des charges d’achat de matériels dans la réglementation imposée par le code des marchés publics).

-         d’exercer une activité d’encadrement des personnels techniques de maintenance des matériels

-         d’exercer une activité de conseil et d’expertise auprès de la direction de l’hôpital ou de la clinique

Dans une entreprise du secteur biomédical,

-         d’exercer une activité d’encadrement dans une unité de production de dispositifs et d’appareillages médicaux,

-         d’exercer une activité de management dans les sociétés de distribution,

-         d’exercer une activité de conseil et d’expertise auprès des professionnels de l’établissement acquéreur (cliniciens, ingénieurs biomédicaux)

-          d’exercer une activité de terrain (démonstration, installation, formation auprès des personnels médicaux utilisateurs)

L’ingénieur ESIL-Biomédical est apte à travailler avec d’autres professionnels de niveaux différents et de spécialités diverses : l’esprit d’équipe est essentiel à l’ingénieur ESIL-Biomédical.

Secteurs d’activités :

Etablissements de soins publics ou privés,

Industries biomédicales,

Laboratoires de recherche (grands groupes et EPST).

Type d'emplois accessibles :

L’ingénieur ESIL spécialité Génie Biomédical peut prétendre aux emplois suivants :

Ingénieur d’application, Ingénieur biomédical hospitalier, Ingénieur Etude, Recherche & Dévelop­pe­ment dans le domaine des dispositifs médicaux, Ingénieur investigation clinique, Ingénieur produits, Ingénieur technico­-commercial, Ingénieur qualité

En établissement de soins public ou privé, l’ingénieur biomédical est responsable de l’achat, de la maintenance et de la matériovigilance des appareils et dispositifs médicaux. Il anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres.

Dans le secteur industriel du matériel médical, l’ingénieur biomédical participe aux fonctions de développement, de distribution, ou de maintenance ainsi qu’à la formation des utilisateurs. Il assure l’interface entre les professionnels de santé et le milieu industriel biomédical (distributeurs et fabricants de dispositifs médicaux). Il peut participer à la recherche et aux investigations cliniques.

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • M1805 - Études et développement informatique
  • D1407 - Relation technico-commerciale
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Les jurys sont composés du Directeur du département et des enseignants universitaires et professionnels de la filière Génie Biomédical de l’ESIL.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Les jurys sont composés du Directeur du département et des enseignants universitaires et professionnels de la filière Génie Biomédical de l’ESIL.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Les jurys sont composés du Directeur du département et des enseignants universitaires et professionnels de la filière Génie Biomédical de l’ESIL.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret 99-747 du 30 août 1999 modifié relatif à la création du grade de master

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 22 août 1994 portant habilitation à délivrer le diplôme d'ingénieur spécialité Génie biomédical

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Habilitation à délivrer le diplôme d'ingénieur spécialité Génie biomédical, en cours, jusqu'en 2015

Arrêté du 18 janvier 2010 (JO du 10 février 2010)

Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet