Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Université Paris 13 spécialité Énergétique

Active

N° de fiche
RNCP12858
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 227 : Energie, génie climatique
  • 115f : Physique appliquée aux processus industriels ; Physique des matériaux ; Mesures physiques appliquées au contrôle industriel ; Sciences physiques pour l'ingénieur
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Université Paris 13 - -
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

La spécialité énergétique des Ingénieurs Sup Galilée de l'Université Paris 13 a pour objectif de former des ingénieurs disposant de connaissances solides dans le domaine de l'énergie (conversion, transport, stockage). Les élèves pourront choisir entre deux spécialités. La première, intitulée "Énergétique pour le bâtiment", formera des ingénieurs aptes à établir le bilan énergétique d'un bâtiment afin de développer des solutions permettant d'optimiser son efficacité énergétique. La seconde spécialité, "Ingénierie des filières énergétiques", a pour objectif de former des ingénieurs capables de mettre en place des stratégies optimales en terme de choix de filières énergétiques (gaz naturel, électricité, renouvelables, ...) dans le domaine de l'industrie et des procédés.

Compétences attestées :

  Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur

La certification implique la vérification des qualités suivantes :

  • Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.
  • Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.
  • Maîtrise des méthodes et des outils du métier d'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.
  • Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes, comme avec des non-spécialistes.
  • Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.
  • Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.
  • Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

  Dimension spécifique à chaque école

Connaissances, capacités ou aptitudes particulières développées dans la certification :

  • Les compétences sont communes aux parcours sous statut d'étudiant et statut d'apprenti :
  • Mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales : mathématiques, traitement du signal, transmission, algorithmique et informatique de base, outils théoriques pour l'informatique
  • Connaître et savoir intégrer les divers vecteurs énergétiques (fossiles, renouvelables, électrique, ...),
  • Analyser un système énergétique depuis le stade de la conversion et / ou de la production jusqu'à la consommation en passant par les stades de transport et de stockage,
  • Proposer des solutions énergétiques optimales pour des applications données, en s'appuyant sur l'utilisation de logiciels professionnels spécifiques (ex : solaire thermique et photovoltaïque, combustion, mécanique des fluides, transferts thermiques, ...). Maîtriser la production, notamment les nouvelles technologies renouvelables et fossiles
  • Analyser les transferts thermiques et les flux énergétiques par la mise en oeuvre de systèmes intelligents de contrôle-commande-régualtion,
  • Comprendre l'énergie en tant que bien marchand, la structure du marché de l'énergie et son mode de fonctionnement

La spécialité énergétique comporte deux options :

Ingénierie énergétique pour le bâtiment et Ingénierie des filières énergétiques.

Les compétences particulières complémentaires spécifiques de l'option Ingénierie énergétique pour le bâtiment sont les suivantes :

  • Savoir utiliser les outils de modélisation de la thermique des bâtiments, pour caractériser la performance énergétique d'un ouvrage
  • Savoir utiliser les outils de diagnostics des performances énergétiques, en appui de l'utilisation des logiciels mentionnés ci-dessus
  • Savoir appliquer la réglementation thermique et les aspects juridiques attenants
  • Connaître et appliquer les notions de base d'architecture, de génie civil et de confort de l'utilisateur d'un bâtiment (acoustique, éclairage, aéraulique) pour pouvoir s'intégrer efficacement dans les entreprises du secteur du bâtiment

Les compétences particulières complémentaires spécifiques de l'option Ingénierie des filières énergétiques sont les suivantes :

  • Maîtriser des outils de simulation pour dimensionner un système énergétique industriel (Usine virtuelle et procédés)
  • Analyser et dimensionner les procédés de transformation (chimique/physique) impliqués dans la mise en œuvre de solutions énergétiques (par ex. la combustion)
  • Analyser et dimensionner les procédés de transport et stockage des sources et vecteurs énergétiques liquides et gazeux
Secteurs d’activités :

Les ingénieurs Sup Galilée de l'Université Paris 13 de la spécialité énergétique, option "énergétique pour le bâtiment" sont amenés à travailler dans les entreprises du tertiaire, notamment les bureaux d'études et de conseil travaillant en lien avec les secteurs du bâtiment, de la conversion, du stockage et du transport de l'énergie, ainsi que les collectivités territoriales.

Les Ingénieurs Sup Galilée de l'université Paris 13 de la spécialité Énergétique, option "Ingénierie des systèmes énergétiques" sont amenés à travailler dans les grandes industries productrices et / ou consommatrices du secteur de l'énergie (Conversion et production, transport, distribution,...).

Type d'emplois accessibles :

Les Ingénieurs Sup Galilée de l'Université Paris 13 de la spécialité Énergétique sont amenés à travailler comme

  • Ingénieur chargé d'affaire dans une entreprise de services énergétiques, maintenance, exploitation
  • Ingénieur d'études dans un bureau d'ingénierie, d'assistance à maîtrise d'œuvre ou maîtrise d'ouvrage
  • Ingénieur projet dans un service R&D, dans une entreprise de fabrication d'équipements du génie climatique
Code(s) ROME :
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur de l'Institut Galilée, Directeur adjoint chargé de l'école d'ingénieurs, Responsable des cours communs, Directeurs des spécialités

En contrat d’apprentissage X

Directeur de l'Institut Galilée, Directeur adjoint chargé de l'école d'ingénieurs, un Responsable des cours communs, Directeurs/Directrices des spécialités

Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

Directeur de l'Institut Galilée, Directeur adjoint chargé de l'école d'ingénieurs, responsable des cours communs, Directeurs/Directrices des spécialités

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le Directeur de l'Institut Galilée (directeur de Sup Galilée), un représentant du Conseil d'Administration de l'Université de Paris 13, un représentant du CEVU de l'Université de Paris 13, un représentant du Centre du Développement International et Professionnel (CeDIP-FC) de Paris 13, le Directeur de la spécialité énergétique, des enseignants et industriels du domaine

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Il est possible de suivre la dernière année dans une université européenne (Accord Erasmus de l'Université Paris13), canadienne (Accord Crepuq de l'Université Paris 13), d'état des Etats-Unis (Accord MICEFA de l'Université Paris 13) ou australienne (Accord direct de l'école et l'Université de Perth)

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 16 janvier 2009 publié au Journal officiel n°0039 du 15 février 2009 page 2731 (NOR : ESRS0830119A)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 24 février 2011 publié au Journal officiel n°0080 du 5 avril 2011 page 5991 (NOR : ESRS1029188A) - formation initiale sous statut d'étudiant et VAE - habilitation pour 3 ans

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 08-04-2011
Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet